Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. Lima Horror Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 02. Lima Horror Story   Sam 21 Jan - 19:35

Leah faisait la queue au cinéma, elle avait déjà acheté sa place et s’était procuré un gros pot de pop corn. Il lui arrivait de temps en temps d’aller seule au cinéma, mais cette fois-ci Timothy devait la rejoindre. Ils avaient décidé d’aller voir une comédie pour se changer les idées. Il fallait dire qu’ils ne passaient pas des nuits très paisibles ces derniers temps. Ils étaient encore très perturbés par cette fameuse soirée où il avait laissé mourir un jeune homme d’overdose et qu’ils s’étaient lâchement enfuis, terrorisés à l’idée d’être impliqués dans des affaires de drogue. Leah tendit son ticket au placier sui lui indiqua l’escalier menant aux salles 8 à 12. Elle enfourna une poignée de pop corn dans sa bouche et gravit les marches en prenant son temps. Timothy était en retard, pas que ce soit étonnant. Il l’avait prévenue par sms qu’il arriverait sûrement un peu après le début du film. Alors, elle prenait son temps. Une fois sur le palier, elle examina une affiche de film d’horreur et frissonna. Des histoires de fantômes, ce n’était pas ce qu’il lui fallait en ce moment.

C’est alors qu’une silhouette se dirigeant vers une des salles attira son attention. Grand, peau foncée, une certaine carrure… Elle eut un pressentiment étrange et continua de le regarder fixement. Il tourna légèrement la tête et elle aperçut partiellement son visage. Elle faillit pousser un cri de surprise. Elle se frotta les yeux de peur d’avoir eu une hallucination et quand elle regarda à nouveau, le battant se refermait lentement. Est-ce qu’elle avait imaginé ce qu’elle venait de voir ? Ou était-ce un sosie ? Il était entré dans la salle 12. Elle regarda le talon de sa place de cinéma qui indiquait « Salle 9 ». Leah voulait en avoir le cœur net, elle était sûre que c’était sa culpabilité qui lui jouait des tours et quand elle en serait certaine, elle pourrait aller voir cette comédie et rire sans arrière pensée. Elle fonça dans la salle 12, c’était la plus petite de tout le cinéma. Il y avait à peine une dizaine de personnes assises.

Elle commença à descendre les marches en essayant de jeter des regards discrets vers les spectateurs. Soudain, la lumière s’éteint et les publicités commencèrent à se lancer. Zut, elle n’y voyait pratiquement plus rien. Elle crut cependant apercevoir celui qu’elle avait cru reconnaître. Elle se maudit d’avoir une imagination aussi fertile, comment pouvait-il se trouver ici alors qu’il était mort dans un appartement miteux après une soirée alcoolisée et pleine de drogues ? Elle plissa les yeux et il tourna la tête vers elle, elle sursauta et s’empressa de descendre quelques marches supplémentaire et de s’asseoir en bout de rang.

* OH MY GOD ! OH MY GOD ! C’est lui, c’est un fantôme ! Ou son jumeau maléfique ! *

Elle inspira profondément en essayant de se convaincre qu’elle délirait totalement. Il était trois rangs derrière elle, au milieu du rang c’est à dire à peu près 10 places plus loin que Leah. Qu’est-ce qu’elle devait faire ? Elle essaya un coup d’œil furtif alors qu’une publicité pour un fast-food renommé passait sur le grand écran. Elle croisa son regard, il avait l’air furieux et la fixait comme s’il savait qu’elle l’avait suivi et l’espionnait. Il était difficile de voir les traits de son visage, mais elle voyait bien ses yeux. Elle s’enfonça dans la banquette au maximum, le souffle court et le cœur battant à mille à l’heure. Elle composa le numéro de Timothy et dit le plus doucement possible dans l’appareil :

    « Tiiiim au secours ! Viens, je suis dans la salle 12. Prends les escaliers de droite, je suis pratiquement devant. Je crois que je deviens folle, je… Je vois des fantômes… Viens, je t’en supplie. Laisse-tomber le film qu’on devait aller voir !!! »


Un spectateur non loin souffla bruyamment et ajouta un « Chuuuut ! » bien sonore. Leah raccrocha et regarda l’écran. Sérieusement, on lui demandait de se taire pour pouvoir entendre correctement les répliques d’une publicité pour un soda ? N’osant plus se retourner, elle s’enfonça encore davantage dans le fauteuil en espérant qu’en n’apercevant plus le sommet de son crane, le fantôme arrêterait de la fusiller du regard. Elle avala ses pop corn frénétiquement, fixant les publicités sans vraiment les écouter. Puis, le film débuta. Un film d’horreur… Peuplé de fantômes. Le film dont elle avait observé l’annonce quelques minutes plus tôt ! Evidemment, pensa-t-elle, à quoi je m’attendais ? Un fantôme ne va pas voir un Disney au cinéma. Les premières scènes étaient déjà terrifiantes, un couple était réveillé par des bruits étranges dans leur appartement. Grace aux rares paroles, on apprenait que le jeune couple venait d’emmenager. Leah resta concentrée sur l’écran, tendue au possible, attendant le moment où tout allait s’emballer et où son cœur allait rater un battement.

C’est alors qu’on serra violemment son bras, elle fit un bond et poussa un cri de terreur. Sa réaction excessive fit peur à toute la salle qui attendait aussi le moment où le fantôme apparaitrait. Elle s’apprêtait à crier encore et à se débattre quand elle vit que celui qui avait posé sa main sur son bras était Timothy. Ah oui, elle aurait du s’en douter. Toute tremblante, elle se décala d’une place pour le laisser s’asseoir. A bout de souffle, elle n’attendit cependant pas pour lui dire d’une voix basse et paniquée :

    « Le fantôme…. Le mec…. Je l’ai vu dans le couloir, je l’ai suivi, je me suis dit que j’avais des hallucinations, mais il me regarde méchamment. Il est juste derrière… Là tout seul… Le mec qui est mort à cette soirée… Il est revenu…. »


Elle fit un petit geste pour indiquer par dessus son épaule sans oser elle-même jeter un coup d’œil… Elle frissonna et se colla à Tim alors que les acteurs à l’écran commençaient à sentir des choses frôler leurs jambes dans le noir. Allumez la lumière, bande de connards, pensa-t-elle avec véhémence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I don't give a damn 'bout my bad reputation
Age : 25 ans
Occupation : Prof de guitare à domicile, travaille dans un foyer de groupe, chanteur du groupe Against The Odds
Humeur : Sérieuse
Statut : Autre moitié fiancée d'Ainston
Etoiles : 4932

Piece of Me
Chanson préférée du moment : This is gospel - Panic! At The Disco
Glee club favori : Ne se prononce pas
Vos relations:
I don't give a damn 'bout my bad reputation ♪
MessageSujet: Re: 02. Lima Horror Story   Dim 29 Jan - 15:10

Avec une nonchalance qui le caractérisait tant sur son lieu de travail, Timothy s'amusait avec une mèche de ses cheveux, le regard fixé sur l'horloge de son portable. Déjà à l'époque où il foulait le sol de ce lycée en tant qu'élève les minutes paraissaient bien plus que des minutes, mais il avait toujours eu l'occasion de couper court à la torture en glissant une remarque inappropriée qui lui valait d'office une exclusion. Aujourd'hui il n'était pas question de fuir ses responsabilités, aussi impérieuse était la tentation. Il prenait alors son mal en patience, priant pour qu'aucun imprévu ne vienne troubler cette léthargie momentanée dans laquelle il se complaisait bien, tant qu'il n'avait pas besoin d'engager une conversation superficielle avec une étudiante un peu trop loquace. C'était incroyable, mais les jeunes peinaient souvent à discerner les indices - qu'il montrait pourtant avec évidence - de son désintérêt. Répondre par monosyllabes, rouler des yeux et bailler étaient clairement une méthode bien trop subtile. Mais ce n'était pas son genre de leur dire franchement qu'il s'en foutait. Il valait mieux feindre tendre une oreille plutôt que d'éponger des larmes.

Lorsque l'horloge afficha 14h, Timothy fut parcouru d'un frisson revigorant aussi soudain qu'effrayant. C'était comme si son cerveau venait brutalement d'être reconnecté à la dureté de ce monde. Il n'était pas censé terminer avant 17h, mais ses collègues avaient gentiment accepté de le couvrir, Figgins n'y verrait que du feu. Par précaution il envoya un sms à Leah pour la prévenir qu'il arriverait probablement en retard. C'était une technique infaillible que même les géants des transports utilisaient. Ajouter 2 petites minutes à sa probable heure d'arrivée suffisait à enthousiasmer n'importe qui lorsque, par miracle, vous arriviez plus tôt. Tim secoua la tête, se dirigeant d'un pas pressé vers la sortie. Il était définitivement trop malin. Sur le chemin, il entama une prière intérieure, implorant qu'on ne vienne pas le déranger... pas maintenant. De toute évidence Dieu était plus malin que lui, puisqu'il ne tarda pas à lui accrocher un boulet à la cheville. Le boulet en question : Jeffrey Stanton, ancien élève modèle qui venait de passer du côté obscur de la force. Timothy n'avait évidemment joué aucun rôle dans son inconduite. Il se contentait de lui octroyer quelques passes droits, de temps en temps, mais c'était par pur générosité et empathie. "Tim !" cria-t-il. Le concerné s'immobilisa un instant, non sans échapper un soupir de lassitude. "Dis tu peux me tamponner un retard ?" demanda-t-il comme si c'était quelque chose de tout à fait normal. "J'ai l'air de me trimballer avec des tampons dans les poches ?" Jeffrey le fixa d'un air douteux. "Enfin t'as compris quoi, pas ce genre de tampons... ni l'un ni l'autre d'ailleurs... Tu devrais demander à Madeleine, elle se fera une joie de t'aider." confia-t-il en opinant inlassablement du chef. Jeffrey n'insista pas et se contenta de tourner les talons.
Plus loin, Tim croisa le regard d'un pauvre geek qui était bon pour la benne à ordures. Il hocha les épaules, apparemment compatissant, mais il était 14h passées et ce n'était plus son problème. Même avant 14h, d'ailleurs.

Une dizaine de minutes plus tard, il arriva enfin devant le cinéma. Assurément il avait bien fait de prévenir de son retard. S'il se dépêchait il arriverait même à parvenir dans la salle "en avance". Son ticket en main, il se dirigea vers la salle 9 avant que son portable ne vibre dans sa poche. C'était Leah qui, paniquée, murmurait des paroles incompréhensibles. Il parvint malgré tout à comprendre "salle 12", dans laquelle il s'infiltra en toute impunité. Il scruta la salle avant de repérer la tête blonde de Leah qui dépassait furtivement d'un siège. D'un pas discret il s'avança vers elle, et lui agrippa le bras. La réaction de son amie ne se fit pas attendre : un bond de stupeur qui n'aurait pas eu le même effet si elle ne l'avait pas accompagné d'un petit cri strident qui le fit éclater discrètement de rire. Il s'assit à la place qu'elle venait de lui léguer tout en écoutant ses explications d'une oreille dissipée, alors qu'il fixait l'écran géant. Lorsque Leah s'arrêta de parler, il s'approcha dangereusement d'elle pour déterminer si oui ou non elle avait bu trois bières de trop avant de venir. "Mais de quoi tu parles Leah ?" demanda-t-il, plus paumé que troublé. Tim se retourna pour essayer de comprendre et son cœur fit un bond dans sa poitrine. Juste au moment où un éclair déchira l'écran, la silhouette qui déboussolait tant Leah lui apparue clairement. "Oh put..." dit-il en se vissant sur son siège. Il se retourna une nouvelle fois et le résultat fut le même. "T'es sûre que c'est lui ? J'veux dire, il fait noir et... il est... était noir tu vois. C'est sûrement notre esprit qui nous joue des tours." conclut-il en déglutissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

02. Lima Horror Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 2
-