Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. Your last day as a free man !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 02. Your last day as a free man !   Dim 5 Fév - 11:44

First part : McKinley High


Plus que deux jours. Il ne restait plus que deux jours avant cet événement qui tenait une grosse poignée d'habitants de Lima en haleine. Le mariage de Will et Emma. On dit souvent que c'est la mariée qui est la plus à fleur de peau durant cette période. Peut-être mais le témoin l'est aussi. C'était Dorian qui avait été choisi par le marié. Les deux hommes se connaissaient depuis un bout de temps, c'était même l'un de ses premiers grands copains avec Declan. Les deux traînaient souvent ensemble, soit sur les courts de basket, soit dans la réserve du Gramophone pour gratter les cordes de ukulélé. Quelqu'un de son âge, il y'en avait un bon nombre dans le coin mais quelqu'un qui partageait ces passions, Will était le seul à sa connaissance. Et ce n'était pas forcément plus mal. Les deux s'entendaient comme larrons en foire. Lorsqu'il y'avait une dernière anecdote à raconter, c'était toujours vers l'autre qu'ils se tournaient. Le professeur d'espagnol avait été l'un de ceux qui avait facilité l'intégration de Dorian à Lima. Et autant dire qu'il était d'un soutien sans faille pour la surveillance de sa cadette. Avec l'aide d’Emma, il savait qu'Ecaterina serait en parfaite sécurité avec des individus de cette trempe. Et lorsque le propriétaire du Gramophone avait reçu l'invitation pour le mariage, il ne put s’empêcher d'avoir une petite larme pour son compère qui changeait de monde, qui passait l'étape l'une des plus belles dans la vie d'un homme : se marier.

Dorian espérait un jour lui aussi suivre l'exemple de Will. Se marier était l'un de ses plus grands espoirs. Plus les jours passaient, plus la frayeur de faillir le saisissait. Encore plus en lisant cette lettre pleine de charme et d'amour. Il faisait parti de cette caste de gentleman qui souhaitait trouver la bonne, celui qui le comblerait tous les jours. Un peu comme Emma avec Will. Avant tout, le fils Robertson avait besoin de se sentir soutenu, au contraire de sa relation avec sa mère. Et alors, si cette condition était rempli, il ne faudrait pas grand chose au jeune célibataire pour s'engager presque à corps perdu dans une relation. Le mariage, un de ses objectifs dans la vie. Quelque chose en quoi il croyait, et ce malgré le divorce de ces parents. peut-être était son esprit enfantin qui supposait un amour parfait et indéfectible. Un peu à la manière d'une jeune fille attendant son prince charmant. Mais c'était très certainement ses idéaux romantique et sentimentale qui parlait. En tout cas, Dorian faisait confiance à l'amour mais il avait plus de mal à trouver la bonne. Même s'il savait qu'elle arriverait un jour.

L'enveloppe sur la table, la lettre sous les yeux de Dorian, ce moment raviva cet espoir. Mais, Dorian ne souhaitait pas penser à lui. Après plusieurs minutes à se rendre compte de la nouvelle que véhiculait la missive, il empoigna aussitôt son manteau et se plongea dans le froid de l’Ohio. Il marcha un bon bout de temps avant de rejoindre l’enceinte de McKinley High. Il voulait féliciter le professeur d'espagnol de vive-voix, le serrer dans ses bras. Les cours n'étaient pas encore fini, plus que quelques minutes et ce serait le moment. Il réfléchissait à quelques unes de ses phrases que tout ami se doit de sortir lors d'une telle annonce. Mais, la sonnerie le sortit de ses pensées et il s'engouffra dans la salle de classe en même temps que les élèves de Will sortait. Le brun était là, lançant des au revoir en espagnol à ses étudiants. Surpris, le tout nouveau marié l'interrogea Dorian sur la raison de sa venue. Le blondinet ne trouva pas ses mots et pris par le moment, serra son compère dans les bras. Les deux amis s’étreignirent pendant plusieurs longues minutes. Le fils Robertson lui murmura des félicitations, empreins d'émotion. Et c'est avec autant d'émoi et d'excitation que le professeur lui annonça son futur rôle. Témoin.

Cela faisait plusieurs jours que Dorian passait tout son temps libre à coucher son écriture en patte de mouche sur du papier. Et malheureusement, l'inspiration était limitée. Les boulettes de papier s’amoncelaient autour de la table. Le propriétaire du Gramophone avait tellement de choses à dire sur son ami qu'il ne savait ni laquelle choisir et ni comment faire passer son émoi par rapport au mariage de Will. Et en plus de ce rôle où il devrait porter un toast, il se devait de préparer l'enterrement de vie de garçon du professeur d'espagnol. Ainsi, le blond vola le téléphone du néo-marié pendant qu'il se douchait après une séance intensive de sport. Il rentra deux noms comme contact dans son téléphone, il avait déjà entendu parler d'eux dans la bouche du professeur et un autre nom le fit tilter. Celui de Tyler, son colocataire. Alors, il lui exposa son idée clairement lorsqu'il rentra. Après avoir entendu les remarques puis finalement l'approbation du jeune homme. Il appela dans un premier temps un certain Mutt. Nom peu familier mais ce n'était pas un problème tant qu'il était prêt à passer une soirée de folie. Lorsqu'il l'entendit au téléphone, il sentit un problème : il n'avait pas la voix d'un adulte, 17 ans au maximum. Mais l'élève de McKinley lui affirma qu'il n'y aurait pas de problèmes pour les papiers, que tout serait opérationnel. Heureusement pour le jeune homme que Dorian n'était pas de la police. Puis, il finit par téléphoner à Sam Evans, époux d'une bonne amie de Dorian mais il n'avait jamais eu l'honneur de le rencontrer en personne. Ils discutèrent alors pendant de longues heures à comment rendre cet enterrement de vie de garçon inoubliable. Et après de longues délibérations, il serait inoubliable.

On était Vendredi, le mariage allait avoir lieu Dimanche. C'était le bon moment pour passer à l'acte. La date avait été fixé, le lieu du rendez-vous aussi. Dorian vérifia que tout était prêt, il mit son blouson, fourra ses clés de voiture dans sa poche et partit, un pack de bières à la main. Aussitôt dehors, il s'engouffra dans son tacot, les bouteilles sur le siège passager. Le temps était relativement correct pour un mois d'octobre, le ciel était parsemé de nuages mais on distinguait de temps à autre des éclaircies. Le fils Robertson mit le contact et démarra sa voiture. Direction McKinley High. Après plusieurs minutes de trajet, il descendit, même heure que la dernière fois qu'il était venu, pour apprendre qu'il était le témoin. Il espérait avoir bien fait son boulot. La sonnerie retentit et il s'engouffra rapidement dans la salle de William. Il le salua, lui demanda comment il allait puis lui mit un bandeau sur les yeux. « Ne t'inquiète pas, j'ai tout sous contrôle. » murmura-t'il à l'oreille de son compère. Il espérait que tout allait rester parfaitement sous ses ordres. Il avait vu le film Very Bad Trip et même si ce n'était qu'un film, il valait mieux que ça n'arrive pas. Ainsi, Dorian mit le blouson en cuir du professeur sur ses épaules et le guida à travers le lycée. Ils arrivèrent dans l’amphithéâtre. Le propriétaire du Gramophone installa Will au premier rang, en plein milieu de la scène. Lorsqu'il fut sur scène, Dorian lui ordonna d'ôter son turban des yeux.

Il vit alors ses quatre compères, en plein milieu de sa scène. Tous les quatre lui souriaient allègrement, comme le début d'une longue soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Your last day as a free man !   Dim 12 Fév - 20:23

Être témoin d'un mariage. C'était quelque chose qui paraissait simple au premier abord mais en fait, cela ne consistait pas seulement à être présent au mariage, sinon des dizaines de personnes seraient considérées comme des témoins, mais pour les garçons, il y avait une tradition. Celle d'enterrer la vie de jeune célibataire de la personne qui nous avait choisi comme témoin et aussi veiller à ce que tout se passe bien le jour de la cérémonie pour lui ou elle, et faire un traditionnel discours lors du repas. Pour la première partie, il n'y avait pas de problèmes, Sam serait présent au mariage, aucun souci de ce côté-là, pareil pour la partie enterrement, le blond avait eu une sacré expérience du sien, les yeux bandés il n'avait pas eu le temps de dire quoique ce soit qu'il s'était fait embarquer par une bande d'amis à lui et le reste de la soirée avait été mémorable. Il fallait que celle de son ancien professeur d'espagnol le soit aussi !

Et pour organiser tout ça, le blond n'était évidemment pas seul. Dorian et lui s'étaient alliés pour trouver quelque chose d'original et qui resterait dans les annales. A la base, les deux hommes ne se connaissaient pas mais le courant était passé assez rapidement. Ils avaient de la suite dans les idées tous les deux et du coup, l'organisation de la fête avait semblé tout de suite moins compliquée à Sam qui s'était trouvé là un allié de choc. Une idée après l'autre, ils avaient fini par programmer quelque chose qui promettait d'être assez fou. Le blond n'avait jamais vu autour de lui des personnes faire ce genre de plans pour une telle occasion.

Ils s'étaient répartis les tâches et Sam avait eu celle de trouver d'autres garçons susceptibles de participer. Après quelques jours de recherches et d'observation, il avait pu constater que William avait l'air d'être assez proche de Mutt et de Tyler, c'est donc avec l'accord de Dorian qu'il était allé à leur rencontre afin de les inviter à la fête. Dès le moment où ils avaient accepté, les choses s'étaient rapidement mises en place. L'achat du matériel nécessaire et surtout, le choix des lieux et de la date. Cela allait se passer deux jours avant la cérémonie, au moins ils auraient le temps de se remettre de leurs émotions et Will n'aurait pas à se tartiner d'anti-cernes afin de ne pas paraître épuisé.

Tout n'était plus qu'une question de minutes maintenant, Sam, accompagné de Mutt et Tyler, avait mis en place tout ce qu'il fallait dans l'auditorium et après une ultime répétition, le trio était prêt, il ne manquait que Dorian qui était allé chercher la star du jour. Le blond était quand même un peu stressé, peur que quelque chose ne se passe pas comme prévu, bon au pire, ça n'était pas grave, puisqu'ils étaient là pour déconner et passer un bon moment mais même, ils s'étaient lancés dans un sacré projet et il ne fallait pas qu'ils se loupent. William et Dorian ne tardèrent pas à arriver et ce dernier les rejoignit sur scène, ordonnant à leur ami d'enlever son bandeau. Un grand sourire sur le visage, Sam fixait son ancien professeur qui devait vraiment se demander ce qui allait lui arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Your last day as a free man !   Ven 17 Fév - 18:38

Mutt avait reçu cette lettre comme beaucoup d'autres à Lima. Il n'en fut pas étonné et particulièrement heureux pour les jeunes mariés. A vrai dire, Mutt était bien plus proche de William que de Miss Pillsbury. En ce qui concernait le futur marié, Will avait toujours été du genre à veiller Mutt au grain. Un peu comme un second père. Tout d'abord, Mr Schue' avait remarqué son réel potentiel au niveau de ses études. Chose que peu de professeurs prenaient le temps de voir, bien trop agacés par le comportement du jeune Henry et préférant le mettre à la porte plutôt que de creuser un peu plus.

Notre cher professeur d'espagnol avait réussit à sentir ses réels aptitudes qu'il cachait derrière ses boutades qui étaient particulièrement bien recherchés. Car oui, Mutt a toujours eu un sens de la répartie assez remarquable... Un sens de la répartie qu'un cancre idiot ne pourrait pas avoir. C'était une évidence. Et William le testa sur plusieurs tableaux, le garçon s'en était vite aperçu. Et les suspicions du professeur furent vite confirmé. Il était particulièrement intelligent, malgré ce qu'il faisait croire. Au fur et à mesure, Will tenta de le connaitre un peu plus, et bien qu'il ne connaisse pas toute l'histoire du garçon, Mutt semble avoir un passé très trouble et cherche surement à se cacher derrière la carapace qu'il s'est formé. De plus, Mutt lui parlait souvent de son père, comme était la cause de tout celà. Quoi qu'il en soit, il en devait plusieurs belles à Mr. Schue, qui était vraiment le seul à le booster dans ce qu'il faisait. Mais ne vous méprenez pas... Ce n'est pas pour ca qu'il s'est mis à travailler, mais disons qu'il a un profond respect pour son professeur, à qui il ne fait pas la vie dure.

Quant à Miss Pillsbury... Bon, Ok, ce n'était pas du tout la même chose. Mutt ne la détestait pas, mais il aimait la faire tourner en bourrique. Surtout qu'elle l'obligeait à venir le voir dans son bureau une fois par semaine pour tenter de comprendre et faire en sorte qu'il évolue au niveau de son comportement et de ses notes... Bien entendu en vain... Dès le premier rendez-vous, celà ne s'était pas bien passé, surtout que le père du garçon avait été convié aussi. Mettez deux têtes de lard qui passent leur temps à se hurler dessus dans la même pièce et voyez le résultat... Quoi qu'il en soit, Mutt avait un lourd passé, et ce qu'avait vu Emma l'avait poussé à agir. Même si Mutt reste du genre indomptable et ne veut pas se plier à quelconques autorités... et surtout pas celle qui dit qu'elle le comprend bien plus que les autres, sans le connaitre... Car oui, Mutt restait un gamin pleins de surprise et qui ne connait pas non plus le quart de ce que renferme sa personnalité si complexe.

Quoi qu'il en soit... Celà l'étonna que Will et Emma se marièrent ? Non. Il les avait déjà vu ensemble et avait vu à quel point ils formaient un très beau couple. Mutt était encore trop jeune pour penser à mariage et se trouver la femme de sa vie dans son cas. Pour lui, il avait encore le temps. Mais en tout cas, il était heureux pour son professeur d'espagnol et s'était fait la promesse de lui rendre la pareille un jour. Aujourd'hui, il pouvait au moins lui montrer sa gratitude. Surtout qu'il avait bien fait comprendre de faire savoir qu'il serait partant pour assister son professeur et ami lors de son enterrement de vie de garçon.

Mutt reçut un coup de fil d'un certain Dorian et colocataire de son meilleur ami, Tyler. Ils avaient décidé de lui faire la surprise et lui demandèrent s'il voulait participer. Mutt accepta sur le champ. Par contre, Dorian lui prévint qu'ils risquaient de faire la tournée des bars et qu'il était un peu jeune. Mais le jeune homme affirma qu'il n'y avait aucuns problèmes et qu'il avait de quoi passer incognito... Pour ne pas dire illégalement grâce à ses faux papiers qui lui donnait vingt-et-un ans.

Le jeune lycéen avait suivi ses aînés quant à la préparation de la surprise de son professeur d'espagnol. Il arriva dans l'amphithéâtre avec eux. Mains dans les poches, il était sur scène et attendait que Dorian arrive avec la principale victime... Heu... Futur marié on dira... Il était heureux de pouvoir participer à une soirée d'adultes. Loin des soirées lycéennes qui pouvaient devenir redondante pour lui. Car à la fois Mutt pouvait être le sale gosse de service, autant qu'une autre fois, il peut tenir des propos d'un adulte plus que censé... Mais ca serait trop long de commencer à vous expliquer pourquoi... Pour résumer: Il gardait un passé trouble, que même son père ne connaissait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Your last day as a free man !   Ven 24 Fév - 0:35

Tyler était à l'entrainement d'avant match quand il reçut cette fameuse lettre. A vrai dire, quand il traversa le terrain afin de donner son collier, interdit durant les matchs, à Holly et qu'il l'a vie le sourire au visage, la lettre déjà ouverte, il sut qu'ils allaient encore être invités quelque part. Non pas que ça le déplaise, loin de là d'ailleurs. Il donna donc son collier à Holly qui lui appris par la même occasion que cette lettre était l'invitation au mariage de William et Emma. A la simple pensée du mariage, Tyler fit un grand sourire et embrassa Holly avant de retourner sur le terrain pour disputer son match. Match qui par ailleurs, fut gagné par les Buckeyes. Coïncidences ? Sûrement pas ! Pour tout dire, c'était la première fois que Tyler recevait une invitation pour un mariage et cela lui fit chaud au coeur qu'on est pensé à lui. Le soir même, quand le garçon rentra chez lui, il fut accueilli par son tout nouveau colocataire Dorian, qui lui demanda s'il voulait bien organiser l'enterrement de vie de garçon de Will avec lui et deux autres personnes. La première réaction de Tyler fut « Nan ! T'est sérieux ? Avec qui ? » La deuxième fut un peu plus expressive « Punaise, si tu m'avais dit ça y a un an, je l'aurais jamais cru ! Bah écoute, en route ma poule ! » Et c'était parti, pour une longue journée à préparer ce fameux enterrement de vie de garçon. La première personne, c'était Mutt ! Son meilleur ami. La deuxième personne lui était totalement inconnu jusqu'à aujourd'hui. Il s'agissait de Sam Evans. Un jeune homme blond, plutôt sympa et assez attachant comme type ! Ils n'eurent aucun problème à faire connaissances et la journée de préparation pu enfin débuter.

D'abord, la programmation de cette fameuse tournée des bars, tant redoutés par les jeunes mariés. Et là pour le coup, William pouvait la redouter. Dorian et Sam avaient préparés une de ces tournée ... Pire que le " World Tour " des Rolling Stones ! Là, il valait mieux que Mme Pillsbury ne l'apprenne pas. Tyler y avait jeté un coup d'oeil afin de regarder si dans un bar ou deux il connaissait du monde pour peut-être aller leur demander des réductions et s'arranger à l'amiable. Bien entendu, ce dernier obtint gain de cause ... Pour seulement deux bars. Le bar Karaoké, là où Ty' travail et le Piano bar ... après de nombreuses négociations. Au bout de deux verres payant, tout le reste est gratuit si on reprend la même boisson ... Bon c'est déjà pas mal. Pour le Bar Karaoké, Ty' s'est arrangé pour qu'il n'y est aucun client dans le bar. Comme ça, tout est à volonté et gratuit ! Après, le reste, il ne pouvait plus rien.

Le garçon avait passé la journée à apprendre la chanson pour William tout en conduisant, en négociant, en organisant l'auditorium avec Sam et Mutt, etc. Autant dire qu'il n'avait pas chaumé ! Ce soir-là, lorsque le quaterback arriva à l'auditorium avec ce sentiment du devoir accompli, un léger sourire apparut à l'idée de la soirée qu'ils allaient passer. C'était au moins la 4 ème fois de la journée que Ty' passait le seuil de l'auditorium. Un élève lui avait même demandé « Monsieur ? Vous êtes le nouveau prof de français ? Non parce qu'on m'a dit de vous accueillir et je vous voie faire des allers retours, donc j'en déduis que vous êtes nouveau et vous chercher le principal, non ? » Apparemment, Tyler a une tête à faire partie d'un corps enseignant .. Hmm dans une autre vie peut être ? Bref, tout ça pour dire que Ty' se sentit soulagé lorsqu'il monta sur scène et vie ses deux compère déjà en place, n'attendant plus que Dorian accompagné de William. Tyler grimpa sur scène se frottant la main avant de dire « Ca y est, on y est les gars ! Sam, tu pourras dire à tes joueurs de foot d'éviter de " sacker " dans les couloirs .. Bon, je suis habitué, mais ça surprend toujours un peu quand t'est pas en tenue ! » Il fit alors un clin d'oeil à Sam, comme pour dire que ce n'était pas grave avant de donner une petite tape amical sur l'épaule à Mutt. Le claquement d'une porte se fit entendre dans l'auditorium. C'était Dorian qui arrivait avec William qui lui avait les yeux bandés. Son colocataire fit asseoir Will au premier rang et lui ôta le bandeau. Ty' n'aimait pas tellement introduire les discours où autre forme de texte à réciter, mais cette fois-ci, ça lui tenait à coeur. Devant Will qui paraissait quand même un peu surpris, le quaterback s'avança d'un pas et commença à parler « Ah William, si tu savais comment j'était heureux quand Dorian m'a proposé de l'aider à faire ton enterrement de vie de garçon, j'ai tout de suite accepté ! Pourquoi ? Parce que je savais qu'avec l'aide de Sam, Mutt et Dorian, cette soirée allait être inoubliable pour nous, mais surtout pour toi ! On t'a préparé une soirée dont tu te souviendras toute ta vie. Préparé avec amour bien entendu et à consommer sans modération. Accroche toi bien à ton veston mon cher Will, car ça va swinger. Bonne soirée à toi ! » Sur ces mots, Tyler fit un pas en arrière afin de laisser parler celui qui en avait envie. La soirée venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Your last day as a free man !   Mar 6 Mar - 18:36


02. Your last day,

as a free man


Le mariage arrivait à une vitesse folle. Il ne restait plus que deux jours avant que je ne me retrouve devant l'autel avec Emma pour lui passer la bague au doigt. Mais avant le mariage, il y a une tradition importante, autant du côté de la mariée que du côté du marié. Pour ma part, il s'agissait de mon enterrement de vie de garçon. Bien sûr j'avais déjà vécut cette fameuse soirée qu'organise en général les témoins du marié lorsque j'avais épousé Terri. J'en garde d'ailleurs beaucoup de souvenirs dont je ne parlerais pas. Ce qui se passe lors de cette soirée unique reste entre les hommes qui y sont présents. Dorian m'avait dit qu'il se chargeait de l'organisation, je n'avais donc pas à m'en préoccuper. Même si je devais avouer que j'avais un peu peur de ce qu'allaient me préparer celui que je considérais comme mon meilleur ami. Je ne doutais pas du fait que la soirée allait être spéciale, loin de là. J'avais juste peur de ce qu'on allait me demander de faire, ou de l'endroit où l'on allait m'emmener. Je connaissais Dorian et je savais que je devais m'attendre au pire. Je faisais entièrement confiance à Dorian et j'étais sûr et certain qu'il ferait tout pour que cette soirée soit parfaite. J'avais donc laissé carte blanche à mon ami, ce qui me réservait un effet de surprise total. Il était l'un des premiers à qui j'avais envoyé l'invitation pour le mariage. J'avais tout de suite pensé à lui comme témoin, cela avait sonné pour moi comme une évidence. Je le connaissais depuis qu'il était arrivé à Lima, il n'était pas rare de nous voir jouer du ukulélé ensemble et nous avions de nombreuses anecdotes à raconter lorsqu'il s'agissait de parler de notre amitié. Nous étions également encore plus proches depuis qu'Ecaterina vivait sous le même toit que ma petite famille et moi. Il avait confiance en moi et c'était réciproque. J'attendais donc cette soirée avec beaucoup d'impatience.

« Doucement » lançais-je à un élève un peu trop pressé de sortir qui avait manqué de me rentrer dedans. Je rassemblais quelques papiers éparpillés sur mon bureau alors que ma salle de cours se vidait rapidement. Quelques élèves me disaient au revoir, je leur répondais. Puis mon regard se tourna vers la porte où j'aperçus Dorian. Un sourire étirait mes lèvres alors que je faisais quelques pas en sa direction. « Dorian ? Mais qu'est ce que tu fais là ? » lui demandais-je, surpris et intrigué à la fois par sa venue, en fronçant doucement les sourcils. Cela m'étonnerait que le jeune homme soit venu pour un cours de soutien en espagnol. Je fixais Dorian, attendant une explication de sa part, mais ce dernier garda le silence, aucun mot de traversa ses lèvres. Sans crier garde, Dorian me prit dans ses bras, ce qui m'étonna encore plus. Nous restions de longues minutes l'un dans les bras de l'autre, en silence. C'est alors que mon regard recroisait celui de mon ami qui s'empressait de me féliciter pour mon mariage à venir. Je lui souriais à nouveau, le remerciant sincèrement. Sa présence à mon mariage avec Emma était très importante pour moi. Je voyais bien que tout cela touchait énormément l’aîné des Robertson, et c'est le moment que je choisis pour lui demander d'être mon témoin. Il accepta et je le pris dans mes bras à mon tour. J'avais décidé que lui et Sam seraient mes témoins, deux hommes que j'apprécie énormément et en qui j'ai une confiance totalement aveugle. Ce choix était important pour moi, et représentait énormément de choses. J'espérais juste que Sam et Dorian le savaient.

Je me laissais tomber dans ma chaise souhaitant un bon week-end à tous mes élèves. La journée avait été longue et le week-end qui arrivait ne serait certainement pas de tout repos. Un sourire fit son apparition au coin de mes lèvres à cette pensée. Mes sourcils se haussaient sous l'effet de la surprise lorsque Dorian entra dans la salle d'un pas pressé. Il me salua rapidement me demandant comment j'allais. « Salut. Euh, oui, je vais bien, enfin je crois. » Mes sourcils se fronçaient lentement voyant Dorian levait un bandeau devant mes yeux. « Qu'est ce que .. » Le jeune homme me mit le bandeau sur les yeux en me disant de ne pas m'inquiéter, qu'il avait la situation sous contrôle. Je me levais alors guidé par Dorian qui déposa ma veste en cuir sur mes épaules. Je commençais sérieusement à me demander ce qu'il se passait et ce qu'avait en tête Dorian en me bandant les yeux de la sorte. Il posa ses mains sur mes épaules et me guida à travers le lycée. Je connaissais le chemin par cœur et devinais que l'on se dirigeait vers l'amphithéâtre. Dorian me fit m'asseoir. Puis quelques secondes plus tard, il m'ordonna de quitter le bandeau ce que je fis sans attendre. Je grimaçais légèrement, mes yeux légèrement agressés par la lumière qui éclairait la scène où se trouvait à présent Dorian. Mais il était loin d'être seul. J'apercevais à présent Sam, Mutt, mais également Tyler. Mon visage arborait désormais un sourire sincère alors que mon regard valsait sur les quatre hommes. Je vis Tyler s'avançait de quelques pas sur la scène. Je penchais alors la tête légèrement sur le côté, écoutant attentivement les paroles du jeune homme. Mon sourire s'agrandit un peu plus lorsque ce dernier m'avoir était plus qu'heureux d'avoir été choisis pour aider à l'organisation de mon enterrement de vie de garçon. Je levais les yeux au ciel, amusé, en rigolant doucement. C'était donc ça, j'aurais dû y penser plus tôt. L'arrivée du mariage dans deux jours m'avait complètement ôté cette soirée entre hommes de l'esprit. Tyler continua en disant qu'il était sûr que cette soirée allait être inoubliable grâce à l'aide de ces trois compères. Je riais franchement lorsqu'il ajouta que je me souviendrais de cette soirée toute ma vie, qu'elle était préparée avec amour et qu'elle était à consommer sans modération. Je me rasseyais correctement sur mon siège, amusé par la scène. Mon regard se baissait sur mon veston lorsqu'il termina en me disant de bien m'accrocher à ce dernier car cela allait swinger. Mes yeux se levaient à nouveaux lentement vers les quatre hommes qui se tenaient debout sur la scène. Je souriais à nouveau, impatient de voir tout ce qu'ils avaient préparé pour cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Your last day as a free man !   Jeu 19 Avr - 22:41

Les lumières éblouirent Dorian. Le jeune homme lançait toujours son large sourire vers Will mais pour autant, il avait lancé un petit regard là-haut, pour se vérifier que tout était en place pour cette soirée qui se devait d’être mémorable. Il était monté sur la scène quelques minutes auparavant, croisant le regard de ses compères de surprise. Tous étaient contents d’être sur cette scène, d’être présent pour enterrer la vie de garçon de Will Schuester. Pas de Las Vegas ou New York pour eux, malheureusement, mais ils feraient en sorte de retrouver cette ambiance que seuls les bars de strip-tease du Nevada connaissent. Le blondinet y’avait passé une soirée, quelques années auparavant, lorsqu’il reçut son diplôme d’économie. Avec plusieurs camarades de promotion, ils s’étaient offerts un voyage à Vegas avec le total package : casino, strip-teaseuse et embrouilles. Mais, ce qui se passe à Vegas, reste à Vegas. Heureusement pour le fils Robertson. L’insouciance de sa jeunesse lui avait servi de leçon, à présent, le musicien avait pris ses dispositions pour que tout ce passe sans aucun dérapage imprévu. Alors, tout commencerait sur cette scène, une soirée digne des plus grands films de Todd Phillips, mais avec une fin à la Disney. C’était le cocktail parfait pour une soirée détonante. Le propriétaire du Gramophone l’espérait, au moins pour son ami.

Le fils Robertson observa Tyler pendant quelques secondes, faire son discours puis acquiesça à ses paroles. En y pensant d’un peu plus près, il remarqua qu’inconsciemment, il n’avait invité que des jeunes à enterrer la vie de garçon d’un presque quadragénaire. Fatalement, le musicien l’était lui aussi. Ca allait être la confrontation entre deux générations, deux visions différentes de cet événement exclusif. Pour les jeunes, l’exemple Very Bad Trip était plus à suivre, un truc de jeunot. Alors que Will et Dorian, avec une relative maturité, voulait juste passer un bon moment sans embrouilles. Mais en tout cas, la soirée commencerait tranquillement et se poursuivrait sans accros. McKinley High était un bon point de départ pour cet événement intime pour le professeur d’espagnol. Cet endroit était toute sa vie. De plus, il avait rencontré sa présente femme ici. Un endroit donc plein de symboles pour une soirée qui n’en manquerait pas. Pendant que Tyler eut finit de parler, Dorian se déplaça doucement derrière le long rideau qui coupait la scène en deux. Il y prit, doucement par le manche, son ukulélé. Hommage à Will. Puis il revint tranquillement sur le devant de la scène et adressa un clin d’œil à ses camarades de soirée nocturne.

« William ; ce soir, ça sent la débauche n’est-ce pas ? » lança t’il. Il regarda d’un coup d’œil les autres membres de la surprise qui sourirent tous largement. Le visage du blondinet se fendit d’un large sourire qui devait réconforter un minimum le professeur. « Mais avant tout, on a décidé de faire un petit rien du tout pour commencer cette soirée. Ce n’est pas grand-chose mais au moins, le ton sera mis tout de suite avant qu’on prenne l’avion direction la Hongrie, pour aller rencontrer l'ex KGB et leurs gentilles filles. ». Le visage du fils Robertson devint sérieux, grave, ce qui eut le mérite de mettre le doute sur la véritable destination des garçons. Soudain, il éclata de rire tout seul, comme à son habitude puis regarda son ukulélé. Le propriétaire du Gramophone pinça quelques cordes pour voir si son instrument était accordé. Tout était en place. « C’est pour toi. ». Le blondinet toucha à merveille les cordes qui produisirent un son mélodieux et calme. Dorian commença alors à interpréter la chanson ‘’Count on me’’ de Bruno Mars.

« If you ever find yourself stuck in the middle of the sea,
I'll sail the world to find you
If you ever find yourself lost in the dark and you can't see,
I'll be the light to guide you
Find out what we're made of
What we are called to help our friends in need. »


De sa voix suave, le fils Robertson emplit l’auditorium de McKinley High. Plein de bons sentiments, il fixait droit dans les yeux son compère Schuester. Les deux étaient devenus très proche pendant une période très difficile pour Dorian. Il avait été là pour le soutenir et à présent, il essayait de lui rendre comme il le pouvait. Les autres membres de l’enterrement de vie de garçon du professeur avancèrent eux aussi d’un pas pour le refrain.

« You can count on me like 1 2 3
I'll be there
And I know when I need it I can count on you like 4 3 2
And you'll be there
Cause that's what friends are supposed to do. »


La chanson s’acheva sur un doux son d’ukulélé et Dorian repoussa l’instrument dans son dos. Il était chamboulé parce qu’il avait chanté. D’habitude plutôt renfermé, le jeune homme se surprit à avoir les larmes qui montaient. Il essuya donc rapidement avant de lancer avec un ton jovial : « Will, ce soir, tu vas vivra la dernière soirée de ta vie en tant qu’homme non-marié. Alors, allons-y et profitons ! ». Les quatre garçons descendirent de la scène pour rejoindre Will et quittèrent le lycée pour de folles aventures nocturnes, direction différents bars de Lima.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 02. Your last day as a free man !   

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Your last day as a free man !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 2
-