Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. Better than I know myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
« You just see the surface »
Age : 25 ans
Occupation : Jeune entrepreneur , Membre des Awesome Voices
Humeur : Vivante
Statut : En couple avec Ryder Crawford
Etoiles : 3260

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Try - P!nk
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
« You just see the surface »
MessageSujet: 02. Better than I know myself   Sam 11 Fév - 20:40

Les notes des chansons du dernier album de Coldplay s'échappait de la chaîne hifi et une odeur de crêpes planait dans l'air et embaumait tout l'appartement. Alors qu'elle devait se préparer afin de se rendre à la salle de répétition des Awesome Voices et ainsi répéter les chansons de la fête de Thanksgiving, Ruby avait succombé à l'envie qu'avait suscité l'absence de sa colocataire de se mitonner un quatre-heure. Savannah travaillant jusque dix-neuf heures, elle profitait de cet instant pour s'autoriser quelques petits écarts qu'elle n'aurait sans doute pas osé sous la présence de la blondinette. Elle versa le contenu de la poêle dans une grande assiette ronde puis s'arma d'une cuillère avant de piocher copieusement dans le pot de miel et d'étaler la mixture sur sa préparation. Ce jour particulier l'encourageait d'autant plus au vice et ce fut la gourmandise qui prit le dessus. En effet, elle fêtait le départ si longtemps attendu de ses parents, qui avaient fait escale en Amérique après quelques mois passés en Afrique. C'était bien évidemment pour retrouver leur fille adorée qu'ils avaient décidé de cette visite surprise qui fut loin d'avoir été bonne pour la brunette. Il fallait dire que la relation qu'elle entretenait avec ses géniteurs n'était pas des plus sincères, et ce n'était pas avec une joie immense qu'elle les retrouvait dans le public au Piano Bar lors de ses prestations occasionnelles. Depuis qu'ils avaient décidé de voyager parmi les différentes tribus et déserts, c'était par ses propres moyens et sans l'aide de personne que la jeune femme avait dû se débrouiller pour vivre convenablement. Ce ne fut certainement pas le cas les premiers mois et sans l'extrême gentillesse dont avait fait preuve Savannah à son égard sans doute serait-elle encore à jongler entre les hôtels pour s'héberger. Les petits boulots s'enchaînaient et se terminaient toujours trop tôt, l'obligeant ainsi à aller chanter pour gagner quelques billets tel le ferait un guitariste en manque d'argent qui désirerait s'acheter de nouvelles enceintes. Si ce n'avait été que ça, Ruby s'en serait largement passé, n'étant pas du genre à dépenser dans ce qui ne lui est pas essentiel pour vivre – trait de caractère qui s'était largement amplifié ces derniers mois. Telles étaient les raisons pour lesquelles son empathie pour ses parents avait assez diminuée, et la relation assez tendue qu'elle entretenait depuis toujours avec son père avait été accentuée. La jeune femme fronça les sourcils et secoua la tête. Elle ne devait pas repenser à toutes les fois où elle s'était écrasée face à l'autorité paternelle. Elle avait grandi, mûri, et son assurance gagnée au fil des années était désormais assez grande pour qu'elle ose s'imposer. Vidant son esprit de tous ces mauvais souvenirs, elle croqua à pleines dents dans la nourriture et se laissa bercer par la douce mélodie de Paradise.

L'hiver semblait s'être installée avant même qu'il ne commence. Le froid gelait tous les membres de la brunette qui grelottait tellement qu'elle éprouvait des difficultés à avancer. Elle passa près de son nouveau lieu de travail, le Breadsticks, qui lui permettait de remporter plus que son ancien job de fleuriste à mi-temps. Le QG des Awesome Voices se trouvait à quelques mètres encore et Ruby rassembla toute l'énergie qu'il lui restait pour courir et rentrer au chaud. La porte s'ouvrit sur la salle consacrée aux répétitions du groupe et qui était accessible à chacun des membres lorsqu'ils ressentaient le besoin de venir chanter, par plaisir ou pour s'oublier un moment. C'était le cas de la jeune femme qui avait pour l'occasion choisi de s'entraîner pour la fête de Thanksgiving qui s'annonçait prochainement. Elle n'avait pas encore une idée de la chanson qu'elle allait interpréter, mais ce qui était certain, c'était qu'elle profiterait de cet événement pour rendre hommage à l'un de ses artistes favoris. Le seul qui lui venait à l'esprit pour le moment était Adam Lambert, malgré l'écoute de l'album de son groupe préféré quelques minutes auparavant. Il est vrai qu'elle aurait vraiment apprécié reprendre l'une des chansons de Coldplay, mais elle pour une fois envie de se démarquer. C'était toujours avec une admiration intense qu'elle avait fixé l'écran de sa télévision l'année où Adam était candidat de American Idol, et le voir réussir même s'il n'avait pas gagné la finale lui avait procuré une immense joie. Sa voix l'avait toujours impressionnée. La brunette retira son manteau et son écharpe et se dirigea lentement vers le centre de la pièce, brisant ainsi le silence inhabituel qui régnait grâce au bruit de ses pas. Un bref coup d’œil aux alentours lui confirma que personne d'autre ne se trouvait là. Elle alla s'installer sur le banc du piano à queue et après avoir réfléchi quelques instants, la chanson qu'elle devait interpréter devint une évidence.



« Cold as ice
And more bitter than a December
Winter night
That's how I treated you
And I know that I
I sometimes tend to loose my temper
And I cross the line
Yeah that's the truth »
Better Than I Know Myself lui tenait particulièrement à cœur. Elle y retrouvait des références au combat qu'elle avait mené contre son défaut et surtout à la personne qui l'avait aidée dans cette épreuve: Thomas. Ça n'avait pas toujours été simple et à force de la pousser à bout, il avait connu les phases les plus sombres de la personnalité de la belle. Mais ils étaient tous les deux parvenus à tenir le coup. Cette musique faisait également remonter en elle de nombreux sentiments qu'elle avait du mal à discerner.

« Cause if I wanted to go I would have gone by now,
But I really need you near me to
Keep my mind off the edge
If I wanted to leave I would have left by now,
But you're the only one that knows me
Better than I know myself »
Trop inspirée par la mélodie et par les paroles, Ruby n'entendit pas la porte d'entrée grincer et ce n'est qu'après avoir perçu un raclement de gorge qu'elle se retourna, surprise. « Saphira! Désolée j'étais en train de... enfin tu sais ce que j'étais en train de faire... je crois. ». Elle porta une main à son front, confuse de ne pas avoir remarqué la présence de son amie.  « Ne me dis pas que tu es là depuis longtemps, je serais encore plus embarrassée. » ajouta-t-elle avec un petit rire, le regard baissé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Better than I know myself   Mer 11 Avr - 8:32

Il s’était passé tellement de chose depuis que toutes les deux étaient ensemble au lycée. Cela lui paraissait être à des années lumières aujourd’hui. Ruby se souvenait-elle seulement de la soirée qui avait eu lieu chez elle ? Y repenser s’était pour elle comme regarder au travers d’un voile. Tout lui paraissait moins net, moins brutal qu’auparavant. Cette soirée avait pourtant été tellement… tellement… Ca avait été le début de tout en fait. Le début de ce qu’elle était devenue aujourd’hui. Le début du Duncan/Saphira. La fin de l’innocence. Un don de soi… Et puis, comme tout le monde, Ruby avait suivi son histoire. Les diverses séparations et les retrouvailles de ce couple si passionné… Jusqu’à la graduation, la rupture finale, et la fuite vers un autre avenir en espérant être capable d’oublier, de passer outre ou au moins à autre chose.

Ho bien sûr, le temps avait fait son œuvre, elle avait rencontré quelqu’un, s’était laissée séduire, c’était à nouveau laissé bercer d’illusions. Elle était tombée amoureuse de lui avait, imaginé l’espace d’une seconde avoir tourné la page définitivement sur Duncan. Elle avait accepté sa bague, sa demande en mariage. La vie lui souriait à nouveau. C’était du moins ce qu’elle s’était imaginée. Ce qu’elle avait tenté de croire du plus profond de son être. Mais elle était tombée enceinte et avait eu la bêtise de croire qu’elle pouvait venir le retrouver quand bon lui semblait, qu’en apprenant cette nouvelle il serait aussi qu’elle. L’avenir s’ouvraient à eux, ils étaient fiancés après tout... Grossière erreur puisqu’elle allait le trouver dans les bras d’une autre femme… Cela avait signé la fin de leur relation, le secret sur sa grossesse et un retour aux sources en direction de Lima. Son diplôme en poche elle était revenue vivre dans la maison familiale alors que son père l’avait lui-même quitté. Remarié, elle avait été seule pour la première fois de son existence. Seule. Très très très seule.

Ho bien sûr ces amis avaient été présents pour elle. A distance pour Ez, Maddi et Oxy, attentifs pour Puck et Greg. Mais cette grossesse elle l’avait vécu seule. Elle avait été seule pour les premiers coups, pour les envies, pour les malaises, pour les échographies. Elle avait vu son corps, son cœur, son être entier se focaliser sur l’être auquel elle se préparait à donner la vie. C’était une période très difficile pour elle, la période de sa vie où elle avait dû se construire, grandir, évoluer… Se préparer à des difficultés auxquelles elle n’aurait jamais pu imaginer… Etre parent s’était tellement… plus, que donner la vie…

Aujourd’hui rien n’était encore évident c’était certain, mais tout prenait des mesures d’habitudes. Que son fils refuse de manger des légumes et, tout était dans la négociation. Que Puck lui apprenne bêtises sur bêtises, s’était une évidence, elle avait deux enfants à la maison. Que Duncan et Aidan lui manquent encore, s’était son problème, son combat. Pour elle, pour son fils et pour la vie qu’elle espérait leur construire à tous les deux. Il était aujourd’hui son île. Le seul homme de sa vie. Son grand amour comme elle aimait à le lui dire…

Mais une chose n’avait pas changé pourtant, une chose restait immuable malgré les épreuves. Les AW et Bryan… C’est pourquoi était-elle venue une fois de plus au QG des AW pour se changer les idées et retrouver ces sensations qui ne l’avaient jamais quitté. C’est alors qu’elle l’entendit chanter. La ramenant à des préoccupations qu’elle ne parvenait pas à oublier. Elle connaissait bien cette chanson, bande son du dernier film de la saga Twilight. Elle était allée voir ce film, en 2011, somme toute assez moyen d’ailleurs, mais cette chanson… Elle lui rappelait sans cesse Duncan… Elle résumait si bien son ressentit à ce sujet ! Dès l’instant où elle l’avait écouté pour la première fois, elle en avait fait son hymne…

Saphira s’appuya contre la porte, souhaitant laisser à son ami la possibilité de s’exprimer. Fermant les yeux, elle espérait encore que la douleur n’apparaîtrait pas… Que son souvenir se transformerait. Qu’il deviendrait ce qu’il aurait dû être. Un bon souvenir… ou un souvenir tout court… Mais c’était’ trop dur, tout son être se révoltait à l’idée de l’oublier. De lâcher prise. A l’instar des paroles de cette chanson, elle n’y parvenait pas, n’y parvenait plus… c’était trop dur. C’était au-delà de ce qu’elle était capable de faire pour lui. Au-delà de sa volonté, de sa capacité… De ce qui est humainement gérable et acceptable. C’est pourquoi Saphira se racla-t-elle la gorge pour témoigner à son amie de sa présence. Elle était désolée de l’arrêter bien sûr… Mais il n’est parfois pas bon de ce souvenir de quoique ce soit…

    -Non non, rassures-toi, je ne voulais pas te déranger, mais je me suis dit que c’était le moment idéal pour se retrouver un peu… et discuter… enfin, si tu le veux bien évidemment…

Lui proposa-t-elle dans un sourire avant de s’approcher et de venir s’installer à côté d’elle… Ce n’était pas l’entière vérité évidemment. Mais elle ne mentait pas vraiment. Elle avait vraiment envie de parler un peu avec elle et retrouver son amie d’antan, sa petite protégé de l’époque…
    -Ca va faire 5 ans qu’on a quitté le lycée et j’ai parfois l’impression que s’était hier. Mais rien n’est plus pareil aujourd’hui n’est-ce pas ? Où en es-tu toi ?

Lui demanda-t-elle en tapotant négligemment sur les touches du piano...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« You just see the surface »
Age : 25 ans
Occupation : Jeune entrepreneur , Membre des Awesome Voices
Humeur : Vivante
Statut : En couple avec Ryder Crawford
Etoiles : 3260

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Try - P!nk
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
« You just see the surface »
MessageSujet: Re: 02. Better than I know myself   Jeu 12 Avr - 21:54

Cette rencontre plongea Ruby dans une gêne habilement dissimulée derrière un sourire angélique. La vérité était que les deux jeunes femmes étaient autrefois très complices, l'apprentie Cheerios avait trouvé en Saphira une amie digne de confiance, toujours là pour elle en cas de besoin. Elle définissait chaque instant passé en sa compagnie comme une moment serein où toute peur d'être jugée disparaissait. À ses côtés, elle se sentait protégée des aléas de sa petite vie. Aujourd'hui, alors qu'elle appartenait à la chorale des Awesome Voices depuis près de trois mois, elle n'avait pas réellement engagé la discussion avec sa vieille amie du lycée. Perdues de vue depuis cinq ans, la brunette se sentait coupable de ne pas avoir conservé les liens qui les unissaient étant encore adolescentes. La jolie brune avait pourtant été tellement présente, tellement soucieuse du bien-être de la timide Ruby qui débarquait en plein mois de février dans un lycée qui lui était complètement inconnu et dans une tenue qui ne lui allait pas. Si elle ne l'avait pas rencontrée, elle était persuadée que son destin à McKinley aurait été très différent de ce qu'elle avait vécu. La fidèle choriste du groupe de Bryan Ryan était la première personne à qui la nouvelle arrivée avait adressé la parole. Son manque de reconnaissance la rongeait de remords. Plus préoccupée par la ''guérison'' du défaut qui la faisait se replier sur elle-même, elle avait à peine pensé à ses amis qu'elle avait délaissé pendant trop longtemps. Saphira n'était pas la seule dans ce cas. Également grande amie de l'ancienne cheerleader, Ashandra Moon faisait partie des personnes avec qui l'étudiante en communication avait perdu contact peu de temps après la remise des diplômes. Et ce fut dans un concours de circonstances qu'elles s'étaient retrouvées à la rentrée 2016, avec malheureusement une triste séparation, les deux jeunes femmes ayant appris qu'elles étaient contre leur gré devenues des rivales de part leur appartenance à des chorales différentes. C'est pourquoi il fallait qu'elle reprenne les choses en main en rattrapant les années qui n'avaient fait que gâcher les amitiés qu'elle avait solidement tissées. Après l'échec des retrouvailles avec la membre des Second Chances, elle ne comptait pas laisser passer sa chance une nouvelle fois. La gorge sèche, elle avala sa salive et humidifia ses lèvres avant de reposer son regard sur sa camarade. « Oui, tu as raison. ». Puis, avec un sourire découvrant toutes ses dents: « Discutons! Je suis certaine que l'on a de nombreuses choses à se raconter. ».

Malgré les sourires de son amie, Ruby comprenait bien que les pensées de Saphira partaient bien plus loin que leurs simples retrouvailles. C'est à cet instant qu'elle pouvait se rendre compte qu'elle avait manqué de nombreuses étapes de sa vie. Même si elle était au courant qu'elle avait un enfant – il lui avait semblé apercevoir la jeune femme et un petit garçon lui tenant la main une fois dans la rue mais elle n'avait pas fait de rapprochement tout de suite -, elle ne le savait que depuis peu, ce qui prouvait bien qu'elle n'avait pas été là lorsqu'elle en avait besoin, contrairement à ce que la jeune maman avait fait cinq ans plus tôt pour des raisons moins importantes. Elle ignorait tout de la manière dont elle avait vécu ces évènements, si elle avait bénéficié du soutien de ses véritables amis et du père de l'enfant. N'ayant pas connaissance d'une quelconque liaison entre Saphira et un homme en ce moment, la brunette préféra ne pas s'imaginer le pire. « Rien n'est plus pareil, en effet... » se contenta-t-elle de répéter, les yeux perdus dans le vide et l'esprit occupé. Elle tourna la tête vers la jeune femme. Comment pouvait-elle l'imaginer mère, ayant déjà un enfant sous sa responsabilité? C'était trop de changement. Elle décocha un sourire en coin compatissant sans pour autant qu'on puisse se douter des idées qui naissaient de son imagination. « Si tu veux tout savoir, je pense que le plus gros de ma timidité s'est envolé. La preuve, j'ai eu le courage de rejoindre les Awesome Voices sans me soucier des préjugés! ». Tout dans Ruby témoignait de sa métamorphose, que ce soit sa couleur de cheveux, son style vestimentaire ou son comportement avec les autres. Elle aurait tellement apprécié que son amie soit fière d'elle, l'ayant connue et soutenue dans les moments les plus difficiles. Autrefois, Saphira connaissait tout d'elle... mieux que la peureuse petite brunette ne se connaissait elle-même. Après réflexion, la chanson qu'elle venait d'interpréter collait parfaitement pour l'occasion et était peut-être encore mieux en accord avec leur relation que celle qu'elle entretenait avec Thomas. Après tout, malgré son attachement particulier à ce garçon, que savait-elle de lui? Même avec le trou qui s'était creusé en cinq ans, elle détenait plus d'informations à propos de la journaliste.

« Est-ce que tu te souviens du jeune homme dont je t'avais assez souvent parlé au lycée? ». S'étant perdue dans ses rêveries, elle se rendit compte seulement quelques secondes plus tard de l'absurdité de sa question. Elle rougit. « Suis-je bête, ça fait des années! ». Maintenant qu'elle avait commencé à en parler, il fallait qu'elle clôture au plus vite le sujet, trop craintive qu'elle n'aille s'imaginer quelque chose de faux. « Enfin, je l'ai revu, voilà. On partage certaines options à l'université. ». Elle replaça rapidement une mèche de ses cheveux châtains pour cacher ses joues roses. Bien sûr qu'elle avait beaucoup apprécié Thomas, en sachant pourtant pertinemment qu'elle n'avait que trop peu de chances de le recroiser un jour. Elle s'avouait même aujourd'hui qu'il avait été son premier amour, même si ce sentiment n'avait pas été partagé. Deux semaines avaient suffit, l'été de ses quatorze ans, pour tomber sous son charme. Mais elle avait depuis mis ses espoirs de côté, ce qui l'empêchait maintenant de s'imaginer avec lui. « À part ça, ma vie n'a rien de vraiment passionnant. J'enchaîne les petits boulots à mi-temps pour gagner ma vie, j'étudie à l'Ohio State University, et je chante encore et encore pour me changer les idées. ». Après avoir reposé ses mains sur le piano et joué rapidement deux ou trois accords, elle releva la tête avec un regard lumineux. « À toi maintenant, qu'est-ce que tu deviens ? ». Elle ne pris pas la peine d'approfondir sa question, ne souhaitant pas être indiscrète compte tenu du peu de détail qu'elle détenait à propos de ce qu'elle avait pu vivre pendant ces cinq ans et qui paraissait beaucoup plus intime que ce que Ruby avait pu elle-même endurer. Mais ce qu'elle voulait réellement, c'était en savoir assez pour comprendre qu'elles pouvaient reprendre leur amitié là où elle s'était arrêtée et que tout redevienne comme avant, pour à nouveau enchaîner sorties et soirées en tout genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 02. Better than I know myself   

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Better than I know myself

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 2
-