Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. let's have some fun ☜ mutt&artie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Dim 12 Fév - 4:10


let's have some fun

Ce soir, ça allait être la soirée du siècle. Non pas que je sois vraiment très intéressé à vivre une telle soirée, mais il fallait forcément que je finisse par sortir de chez moi. Mutt avait tellement insisté pour qu’on sorte ensemble que je n’avais pas voulu le contrarier. Bon... J’adorais le karaoké-bar parce que je sais chanté et, en plus, j’aime bien prendre un verre d’alcool alors je savais que j’aurais du plaisir. Seulement, il y avait une petite voix dans ma tête qui me disait de ne pas y aller, de rester dans mon lit à écouter les reprises de F.R.I.E.N.D.S à la télévision... J’avais donc pesé le pour et le contre pendant une grosse demie-heure avant de finalement lui envoyer un texto en disant que j’étais partant. Il fallait bien que je le fasse, sinon je finirais par passer tout le reste de ma vie entre ces quatre murs à ne rien faire. Il faut savoir quelques fois brusquer les choses.

Mutt et moi nous connaissons depuis quelques jours à peine. Je l’ai vu pour la première fois lorsque j’étais allé au café du coin. Il était attablé avec Tina. Quelle ne fut pas ma surprise en les voyant ensemble, l’air de tellement s’amuser et de bien s’entendre. Il avait fini par venir me voir, voyant mon malaise face à la situation. On s’était serré la main et ce fut tout pour cette fois-ci. Quelques jours après, au même café, on s’était recroisés. On s’était installés autour d’une table ensemble et on avait sympathisé... Il m’avait alors lancé comme ça, tout bonnement, « Hey ! Que dirais-tu d’aller au karaoké-bar ? Ça pourrait être cool ! On va te sortir un peu de chez toi ! ». Puis, vous connaissez la suite... Ce soir, c’était le grand soir. Le fameux soir où nous sortions ensemble pour la première fois, autre que dans ce petit café. Je dois admettre que je ne suis pas le genre à sortir avec n’importe qui, surtout avec quelqu’un que je ne connais que depuis quelques jours à peine, mais qu’est-ce qui pourrait arriver ? Ma mère m’a toujours dit qu’à force de toujours se méfier de tout, on finit par ne plus rien faire. J’avais donc décidé de suivre son conseil et d’accepter l’invitation du jeune homme. Après tout, qu’est-ce que je risquais ? Ça allait sûrement me faire un bien fou, même si j’essaie inconsciemment de me convaincre du contraire.

On s’était fixé rendez-vous là-bas pour vingt et une heures et il était présentement vingt heures trente. J’avais presque terminé de me préparer. Faut avouer que ça ne m’a jamais vraiment pris beaucoup de temps le faire. Je ne suis pas celui qu prendre cent ans à se faire beau devant la glace... Encore moins maintenant, je l’admets. Je vais juste dans une soirée karaoké avec un ami, alors pourquoi me mettre sur mon trente-et-un ? Une fois prêt, j’avais demandé à mon père d’aller me reconduire à notre lieu de rencontre. Oui, j’avais mon permis de conduire, mais je ne disposais pas d’assez d’argent pour me payer une voiture adaptée. Il faudrait d’abord que je me trouve un emploi pour ensuite me payer ce luxe. D’ici là, je devais m’organiser avec mes parents pour avoir un transport. On était embarqué dans la voiture à vingt et une heure moins le quart. Le temps de s’y rendre, on serait à l’heure. Le trajet se fit en silence. Je ne parlais pas beaucoup à mes parents depuis mon retour. Ils sont en totale incompréhension face à ce que je vis et je dois admettre que je le suis aussi, alors ça ne fait pas de très très forte conversation. Une fois arrivée dans le stationnement du karaoké-bar, j’étais descendu de la voiture et j’avais remercié mon père avant de me diriger vers l’entrée. À l’intérieur, j’avais cherché quelques instants Mutt du regard. Pas encore là ? Mmm. Je roulai jusqu’à trouver une table libre. Je m’y installai, déterminé à attendre l’arrivée de mon ami avant de commander quoi que ce soit.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Lun 13 Fév - 19:44



Ce mois avait été accompagné de nombreuses soirées pour Mutt. Il avait besoin de sortir, de penser à autre chose. A vrai dire, il avait cru que tout allait s'arranger avec son père ici. Celui-ci lui avait des promesses, mais en fin de compte, il ne les avait pas tenus. Peut être que les habitants avaient changé, la ville avait changé, le lycée, leur habitation, leurs voisins, mais à l'évidence, il y a bien une chose qui n'avait pas changé: c'est bien le comportement de son père. Dès les premiers jours au lycée, c'était devenu une évidence: Il ne fallait pas espérer. Quoi qu'il en soit, en ce qui concerne ce mois d'Octobre, Mutt avait décidé de se changer les idées et de fuir son père.

Durant le mois, il avait fait la rencontre d'un garçon. Ok, il le connaissait à peine. Il l'avait rencontré il y a deux jours peut être trois. Un jeune homme du nom d'Artie. Il semblait plus vieux que lui et surtout, il semblait connaitre sa grande amie Tina. Tina ? Il la connaissait depuis très longtemps. De New-York pour être plus précis. Il devait avoir dans les douze ans. Elle l'avait sorti d'une drôle d'affaire, et depuis Mutt s'était confié à elle. Elle le connaissait bien plus qu'il ne se connaissait. Et elle l'avait vraiment beaucoup aidé. Depuis, il savait qu'il en devait une. C'est en assistant à la scène et en voyant Artie, qu'il comprit qu'ils avaient un lien tous les deux. Sans compter qu'il avait semblait qu'il avait foutu la mouise sans pour autant le vouloir.

Mutt avait voulu arranger les choses et avait trouvé Artie. En parlant avec lui, et en voyant son handicap, Mutt comprit qu'il devait vraiment en pâtir de tout ca. Son regard triste. Sa manie de vouloir l'éviter. Mais Mutt ne se laissa pas décourager et il avait vraiment envie d'aider ce type, qui semblait être un grand ami de Tina. Il pouvait au moins faire ca. Il ne sait pas encore pourquoi mais il lui avait proposé de sortir avec lui. Enfin si... Il avait envie de le sortir de sa routine. Il voulait lui montrer que malgré son handicap il pouvait s'amuser. Bien qu'il ne connaissait encore rien d'Artie et de son histoire.

Mutt ce soir là, avait vraiment l'intention de s'amuser et de prendre du bon temps ! Il avait bien envie de réussir à faire rire Artie pour ce soir et peut être savoir ce qui se manigance entre Tina et lui. Et peut être rabibocher les ménages, s'il y arrive. L'heure avançait et il était à la bourre. De quelques minutes seulement certes ! Mais il avait peur qu'Artie vienne à s'en aller en ne le voyant pas arriver. Il enfila ses basquettes et fonça droit jusqu'au bar. Heureusement leur appartement se trouvait au centre ville. Il croisa rapidement son père dans le couloir qui lui demanda où il allait... Est il obligé de finir tellement tard à chaque fois ? Et après il s'étonne qu'il ne me voit jamais... Mutt lui avait répondu un rapide Je sors avec un pote ! avant de prendre la cage d'ascenseur en trombe. Évitant une discussion houleuse sur " Tu ne sors pas un peu de trop ? Et tes devoirs ?... " Enfin sujet qui allait le foutre encore plus à la bourre.

Quelques minutes plus tard, il arriva au bar-karaoké. Il ouvrit sa veste en cuir et entra. Il avait fait simple ce soir: Jean, sweat bleue et veste. Mutt détestait se saper comme certains types qui se prenaient tellement au sérieux. Il entra et vit Artie. Il lui fit un signe de main et s'avança jusqu'à la table où il était assit.

« Je suis vraiment désolé de mon retard. T'as déjà commandé quelque chose ? »

Le serveur arriva près d'eux alors. Mutt se commanda un Cocktail directement. Autant bien commencer la soirée. Note qu'il n'avait jamais dit à Artie qu'il était lycéen et qu'il était loin d'avoir l'âge légal de consommer de l'alcool. Mais est-ce vraiment important de le savoir ? Certaines personnes ne connaissaient pas cette vérité et après tout, quand Mutt venait à tenir certaines discussions, il pouvait faire plus que ses 18 ans. Dans un sourire pour Artie, il ajouta:

« Bon j'vais t'avouer un truc, je suis une vraie cloche au chant. C'est une horreur ! Ouais drôle d'endroit pour t'inviter donc... Mais bon... On est là pour s'amuser non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Mer 15 Fév - 21:06


let's have some fun

Je ne cessais de regarder la porte, me demandant de plus en plus ce que je pouvais bien venir foutre ici, ce soir. J'avais accepté l'offre de Mutt uniquement pour lui faire plaisir et non pas parce que j'en avais réellement envie. Ce n'est pas comme lorsqu'on se fait proposer un chèque de mille dollars et qu'on est si content qu'on ne prend même pas le temps de réfléchir avant de dire « oui ». Bien évidemment, je me rendais compte que ma situation commençait à être de plus en plus critique : je me devais de sortir un peu plus, de me pousser hors de mon petit cocon pour ainsi affronter la vie, mais c'est tellement difficile. D'une part, je sais que je dois me relever, mais d'un autre sens, je n'arrête pas de me dire que ça ne sert à rien. Ma vie est laide et elle le restera, alors à quoi bon se lever et l'affronter ? Mes pensées se dissipèrent lorsque le jeune homme fut enfin près de moi. Je ne l'avais même pas vu entrer... À croire que j'avais vraiment les idées vagabondes. « Je suis vraiment désolé de mon retard. T'as déjà commandé quelque chose ? » Je lui fis un sourire en signe de salutation. Je ne pense pas qu'il a à être au courant du fait qu'en ce moment, je souhaiterais être ailleurs. Il m'a invité et j'en suis très reconnaissant, mais il n'a pas besoin que je le mette mal à l'aise avec mon air de maniaco-dépressif. « Non, je n'ai pas commandé encore. J'attendais que tu arrives. C'est que je suis poli, moi. Toujours à l'heure et patient ! » Je ne pus pas retenir un rire moqueur de sortir. Bon... Il fallait bien détendre l'atmosphère et tout, sinon ça ferait étrange et la soirée serait longue. Lorsque le serveur était arrivé près de nous, je commandai une bière bien ordinaire. Habituellement, je ne bois pas trop, mais là je ne voulais pas passer pour celui qui ne veut vraiment pas s'amuser... Logiquement, quand on accepte d'aller dans un karaoké-bar c'est forcément parce qu'on veut boire et qu'on va chanter. « Bon j'vais t'avouer un truc, je suis une vraie cloche au chant. C'est une horreur ! Ouais drôle d'endroit pour t'inviter donc... Mais bon... On est là pour s'amuser non ? »

Chanter. Si j'avais pu, j'aurais aimé être le chanteur le plus populaire de cette génération. Malheureusement, rien n'est donné dans la vie. Ce qu'on a, c'est parce qu'on le gagne. Dans mon cas à moi, j'ai bien l'impression de ne rien gagner tellement je suis bas et ce, depuis longtemps déjà... Le fait d'être handicapé n'aide sûrement pas à ma cause, mais personnellement, je n'ai jamais trouvé que c'est ce qui peut m'enlever du prestige. Bien sûr, les gens ne le voient pas comme ça et ça me choque, mais bon. Je ne peux quand même pas me promener dans la rue en accrochant un flag à mon fauteuil qui dit « je suis normal, prenez-moi comme un être humain ». Là, j'aurais l'air plus pathétique. Bon... Je me perds, là. On était là pour s'amuser, en effet. On était là, Mutt et moi, pour s'amuser. Même si je n'ai pas trop l'humeur à m'amuser, je vais le faire quand même et qui sait, peut-être que ça me fera le plus grand bien ? Peut-être même que j'allais rire de sa gueule lorsque je l'entendrai chanter et que ça, ça vaudra plus que tout le reste... À l'entendre parler, il a l'air de chanter comme un pied. Ça s'annonçait marrant. « L'essentiel, c'est de s'amuser ! Même si tu chantes mal, on s'amusera quand même. Puis je suis sûr qu'il y en aura des pires que toi au courant de la soirée ! » À voir la clientèle présente ce soir, ça s'annonçait catastrophique : vieux rabougris et femmes d'environ soixante ans se prenant pour des déesses. Wow... Le serveur revint avec nos consommations. Je pris la facture et paya les deux boissons avant même que le jeune homme près de moi eût le temps de dire ou de faire quoi que ce soit. Je lui souris alors et leva mon verre à notre santé avant d'en prendre une gorgée. Rien ne m'avait obligé à payer son drink, mais je l'avais fait pas politesse et... par gentillesse. J'ai bien beau être au fond du barri, je garde quand même mes bonnes manières...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Ven 17 Fév - 18:13

Artie lui fit une boutade sur la politesse. Mutt lui lança un sourire en retour. Il pouvait se montrer susceptible, mais il savait reconnaître une boutade, d'une réelle attaque. Et puis, Mutt avait un sens de l'humour à tout épreuve... ou presque... Il ne fallait pas non plus pousser le bouchon un peu trop loin. Bien qu'Artie arborait un sourire, il pouvait voir dans son regard qu'il n'était pas non plus le plus heureux des hommes. Il sentait même qu'il tentait même vainement de cacher sa détresse... Chose que Mutt pouvait voir car, il avait passé lui aussi un cap douloureux et il n'en était pas sorti. Mais pour l'heure, il avait bien envie d'emmener son ami à penser autre chose qu'à ses tracas. Sortir et s'amuser ! C'était la clef ! Ne pas se prendre la tête ! Eviter le sérieux !

« Ouais tu sais... Être ponctuel et tout le reste... Vivre avec des contraintes, pour moi ce n'est pas vivre. A la prochaine, t'as intérêt à être en retard ! Ouais... T'as bien entendu, j'ai dit la prochaine... »

Oui, il avait déjà calculer une autre sortie potentielle. Il fallait que ce type sorte ! Bon, OK, il prévoyait ca, alors qu'il ne le connaissait pas autant que ca. Mais Mutt n'était pas du genre à s'arrêter sur la première impression. Tant qu'on ne le chercher pas en retour... Tout va bien !

Artie lui parla de la soirée et surement que vu la population qui s'y trouvait dans le lieu, il ne devait surement pas être le pire. Mutt rit doucement tout en jetant un oeil. En effet les gens qui squattaient actuellement l'endroit avait des têtes de chanteur du Dimanche né ! Mais Artie ne l'avait jamais vu à l'oeuvre. Il risque d'être impressionné en l'entendant, c'est indéniable. A la maison, son père l'avait interdit de pousser la chansonnette, même sous la douche. C'était pire que catastrophique... Il était vraiment un nul. Quant à exercer des pas de danse, Mutt était plutôt bon, mais ne s'était jamais réellement penché dessus. A vrai dire, il ne s'intéressait pas tellement à tout ca. Ce qui le bottait réellement c'était la lecture et le Baseball. Lecture ? Etrange pour un type comme Mutt... Et pas tellement en fait... Disons qu'il a des parts de lui qu'il aime garder secrète.

« Ouais... Tu m'as pas encore entendu chanter... C'est pour ca... Je suis interdit de chant chez moi. Bien que ce n'est pas ca qui m'arrête. »

Le type du bar vint à leur servir leur boissons. Avant que Mutt ait pu faire quoi que ce soit, Artie avait déjà sorti ses billets. Mutt le regarda faire, et quand le serveur reparti, il dit:

« Woaw ! Non mais mec, c'est moi qui t'invite et c'est toi qui paye ? Ca va pas le faire ! »

Il claqua des doigts pour faire venir de nouveau le serveur. Quand il fut près d'eux, il lui dit qu'il voulait de nouveau la même chose. Et que c'est lui qui payait cette fois. Quand le type reparti, il dit à Artie:

« Comme ca, c'est réglé ! »

Il porta son verre à ses lèvres et but une grosse gorgée. Ok, deux verres aussi rapidement, ca risquait de faire beaucoup en début de soirée... Et et puis... C'était leur soirée non ? Quand il reposa son verre, il ajouta:

« Et en plus de ca, je vais te proposer un show exceptionnel au chant ! Tu ne l'oublieras pas de si tôt, dude ! »

Il se but une nouvelle gorgée. La soirée risquait d'être vraiment cool.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Lun 20 Fév - 23:00


let's have some fun

Je ne pus m'empêcher de rire lorsque Mutt me proposa une nouvelle soirée sans que celle-ci ne soit encore réellement commencée. Ça ne me déplaisait pas, je dois admettre. Fallait bien que je sortes. Sauf que je jugerai de si j'y vais ou de si je n'y vais pas lorsque cette première soirée sera terminée. Si je me suis amusé, on réévaluera les possibilités d'une seconde sortie. Si je me suis emmerdé, alors ce type sera barré de ma liste. Je blague, hein. C'est juste que là, pour l'instant, j'ai déjà de la difficulté à me rendre compte que je suis vraiment ailleurs que chez moi alors il ne faut pas trop m'en demander. La prochaine fois, ce sera la prochaine fois. Concentrons-nous sur maintenant... J'hochai quand même la tête pour lui prouver qu'il ne parlait pas dans le beurre et qu'une prochaine fois me plairait sûrement. On s'en reparlera... ne cessais-je de me répéter.

« Ouais... Tu m'as pas encore entendu chanter... C'est pour ça... Je suis interdit de chant chez moi. Bien que ce n'est pas ça qui m'arrête. » Oh. À ses dires, il chante vraiment, vraiment mal. Et peut-être qu'on ne peut même pas appeler ça du chant. Je fis un petit sourire. Ça s'annoncerait amusant s'il chante comme une casserole. Les gens se moqueraient et ça nous ferait à tous un divertissement ou alors on lui lancerait des œufs, au choix. Les verres arrivèrent enfin à nous et en réponse à mon geste de gentillesse, il s'exclama « Woaw ! Non mais mec, c'est moi qui t'invite et c'est toi qui paye ? Ça va pas le faire ! » Sans que j'ai pu dire quoi que ce soit cette fois et sans que je comprennes réellement, d'ailleurs, il venait de faire revenir le serveur vers nous pour lui demander deux nouvelles consommations exactement comme celles que nous avions devant nous. Là, triomphant, il sortit son porte-monnaie et paya les deux nouvelles boissons en me lançant un regard glorieux. Je venais de comprendre son petit jeu et je ne pu m'empêcher de sourire. Si ça lui faisait plaisir, alors tant mieux. « Merci à toi, Mutt ! » dis-je en levant mon verre et en buvant une grande gorgée. Ça descendait très bien, je dois l'admettre. Cela devait faire un bon moment que je n'avais pas bu... Je ne voulais pas finir alcoolique... Mais avouons qu'une fois de temps en temps, même déprimé, ça se prend plutôt bien.

« Et en plus de ça, je vais te proposer un show exceptionnel au chant ! Tu ne l'oublieras pas de si tôt, dude ! » Pourquoi se donnerait-il la peine de chanter si c'est pour faire fuir tous les clients ? Je secoua la tête, le verre encore entre les doigts. « Tu vas faire fuir toute l'audience ! Laisse-moi faire ! Là au moins t'es sûr que les gens seront satisfait ! » Je ne souhaitais pas me vanter, mais je dois admettre que j'ai du talent. Même si en ce moment je suis au plus bas possible, il n'en reste pas moins que je n'ai pas perdu mon sens du rythme et ma voix. Je n'avais pas rechanté depuis mon entrée à Colombus et ce n'est qu'en revenant à ma petite terre natale que je poussa à nouveau la chansonnette. Emma y fut pour beaucoup, je dois admettre. Sans elle, je n'aurais même pas oser rejoindre les Urbans Hymns. Maintenant que c'est fait, je ne regrette pas, même si ça me prend beaucoup de force à aller jusqu'au répétition... Dieu que je donnerais tout pour retrouver ce que j'ai perdu au courant des deux dernières années... Malheureusement, la vie n'est pas si facile. En attendant, il ne me reste qu'à boire et chanter dans ce karaoké-bar.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Dim 26 Fév - 16:01

Spoiler:
 

Mutt leva son verre en même temps qu'Artie et ils trinquèrent à deux. Il le remercia de la soirée. Mutt eut un léger sourire. Il trouvait ca normal et ils allaient pouvoir penser à autre chose. Boire, chanter, et rire un peu. Oui, ca pouvait faire du bien ce genre de soirées. Il but une gorgé en même temps que son camarade. En reposant le verre, Mutt répondit:

« De rien. Je trouve ca normal ! »

Artie n'avait pas l'air de comprendre pourquoi il voulait tant se donner en spectacle en chantant faux. Il était simplement comme ca. Il n'avait peur de rien, pas même de se ridiculiser comme ca. Ou plutôt, il y a le ridicule qui ne se sait pas et celui qui le sait... Et souvent quand on venait à amuser la galerie comme il aimait le faire, celà en devenait payant. Son ami en devenir vint à lui dire qu'il ferait mieux de le laisser faire, car il risquait de faire fuir le bar. Mutt haussa les épaules et dit:

« Et bien ca nous fera plus de bières ! »

Il leva son Whisky-Coca et but une nouvelle grosse gorgée. Il continua alors:

« Tu m'donnes l'air de savoir gérer au niveau de chanter toi... Je vais t'avouer que c'est Tina qui me l'a dit. Elle parle pas mal de toi... Enfin surtout depuis que t'es revenu. Sinon je veux bien te voir chanter ! Mais, laisses moi tuer les tympans aussi des vieux chnoques de la salle ! Même leurs appareils auditifs, ne pourront rien faire contre la vague déferlante de ma voix... »

Il s'arrêtant et chercha un adjectif pour la définir. Il finit par secouer la tête et ajouta:

« Je pense qu'il n'y pas de mots pour le définir. Manquerait plus que je sois pété avant la fin de la soirée et le tour sera joué. Note que vu comment je m'enfile mon premier verre, je crois que ca ne va pas tarder ! »

Il sourit, leva de nouveau son verre et juste avant de s'enfiler le tout d'un seul, il dit:

« Allez ! Soyons fous ! Cul sec ! Zero limites ! C'est ca qui faut se dire ! C'est le bon cocktail pour une soirée du tonnerre. »

Et il se vida son verre d'un seul coup. Il retint un léger rot et dit:

« Ca... C'est fait. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Dim 4 Mar - 19:50


let's have some fun

Nos verres en main, nous les levèrent pour trinquer et ensuite en boire une gorgée qui, je devais l'avouer, descendait vraiment bien. Je ne suis pas celui qui va dans ce genre d'endroit pour boire toute sa peine et se retrouver sur le dos à la fin de la soirée. Je suis plutôt le genre à m'encabaner dans ma demeure et y rester jusqu'à ce qu'on oublie mon existence dans ce monde. C'est pour cela que lorsque Mutt m'avait invité, j'avais été réticent. À quoi ça allait me servir d'aller dans un karaoké-bar et boire comme un trou jusqu'à ce que je finisse par oublier ? Enfin... J'avais accepté parce qu'au final, je n'avais réellement rien de mieux à faire et que ce Mutt me semblait être assez agréable à côtoyer. Ce que j'avais besoin, en ce moment, c'est surtout un nouveau cercle d'amis pour me sortir de cette routine déprimante qui me comprime sans cesse. « Tu m'donnes l'air de savoir gérer au niveau de chanter toi... Je vais t'avouer que c'est Tina qui me l'a dit. Elle parle pas mal de toi... Enfin surtout depuis que t'es revenu. Sinon je veux bien te voir chanter ! Mais, laisses moi tuer les tympans aussi des vieux chnoques de la salle ! Même leurs appareils auditifs, ne pourront rien faire contre la vague déferlante de ma voix... » Je ne pus m'empêcher de rire à gorge déployée lorsqu'il mentionna les quelques caractéristiques de sa voix. « Moi, je chante véritablement bien ! Tu passeras avant moi que je puisses réparer tes dégâts ! » dis-je, en me moquant même si dans toutes moqueries il y a forcément une part de vérité. Il fit ensuite une remarque concernant le verre qu'il buvait assez rapidement. Effectivement, à ce rythme ce ne serait pas bien long qu'il serait debout sur la scène à chanter (ou plutôt à hurler comme un sourd) devant toute la foule. « Allez ! Soyons fous ! Cul sec ! Zero limites ! C'est ca qui faut se dire ! C'est le bon cocktail pour une soirée du tonnerre. » Je n'avais jamais été le roi des buveurs, mais je pouvais bien me prêter au jeu ne serait-ce qu'une soirée. Je bus donc cul sec mon verre et le reposa presque instantanément sur la petite table. Ça faisait du bien, je dois l'admettre. « Alors si tu chantes comme un pied et que tu n'as pas peur de t'exposer, il ne doit pas avoir grand chose pour te freiner, hein ? Parce que moi, si j'étais toi, j'oserais même pas venir chanter ici ! » Je ne l'avais jamais encore entendu chanté, mais juste à l'entendre parler de sa façon de chanter, je pouvais me douter que ça devait être quelque chose à entendre...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Ven 9 Mar - 20:04

Le garçon vit son ami rire à ce qu'il disait. Ce qui fit rire le jeune homme en retour. Et bien, ils avaient l'air de bien s'entendre et ce que disait Mutt avait le don de le faire rire. En même temps, Mutt était un amuse galerie de première et ce n'était donc pas difficile pour lui de mettre de l'humour dans ses paroles. Bien qu'il riait mais il disait la vérité. Artie confirma à Mutt qu'il chantait particulièrement bien ensuite tout en continuant sur le même ton. Réparer les dégâts ? Oui, ca serait le cas de le dire. Mutt lui fit comme un léger signe militaire sur le front et lui dit:

« D'accord mon Colonel ! Bon, okay, j'exagère un peu. Je chante juste faux, mais quand même. J'me dis que j'aurai dû tester l'audition du Glee Club du lycée juste pour la blague. Bien que j'ai des bons petits pas de danse, qui aurait pu me valoir une place... Quand je marche pas sur les pieds de mon voisin... Bien sûr. »

Il rit de nouveau. Dit comme ca, tout ce qu'il faisait semblait être catastrophique en tous points. Non, quand même pas. Mais Mutt a toujours eut la fâcheuse manie d'être maladroit à ses heures. Ce qui lui en avait déjà valu pas mal de problèmes. Entre temps, Mutt venait de se terminer son premier verre. Il sentait que la soirée était bien parti et il avait envie de s'éclater ce soir. Chanter, danser, rire, faire l'imbécile... Il voulait réveiller aussi le côté fêtard d'Artie. Il fallait qu'il se secoue un peu et pour ca, la meilleure chose c'est de s'amuser ! Enfin... pour Mutt. Artie l'avait suivi et nos deux hommes posèrent leur verre sur la table dans le même geste. Mutt fit de grands yeux. Wouhou. Ca allait vite taper si ils continuaient de descendre comme ca. Son pote, il fit alors un commentaire sur le fait de venir chanter ici et en public. Mutt secoua la tête un peu exagérément. Et finit par répondre:

« Moi, je suis le plus grand malade de Lima ! Je viens de New York City mec ! La grande pomme ! On voit tout en grand là bas ! Alors ici, si je veux... je peux devenir une célébrité locale en moins d'une soirée ! »

Ouais, des paroles un peu trop ouvertes pour être celles d'un homme totalement... sobre. L'alcool commençait à monter à la tête du jeune homme. Pas encore assez pour qu'il vienne à faire n'importe quoi, mais pas non plus assez net pour être maître de tous ses mots. Il poussa son verre vide sur le côté pour attraper l'autre pleins entre ses doigts. Il leva un doigt vers son ami en face de lui. Geste qui lui rappelait étrangement celui de son père quand il venait à lui réprimer quelque chose. Ce qui le perturba assez pour qu'il vienne d'un coup plaquer sa main contre le bois de la table, histoire de dire... Non, j'l'ai pas fait.

« Je me lance, avant que je n'arrive plus à trouver la piste de chant. »

Et c'était parti. Il s'élança et arracha presque le micro du type avant. Mutt lui fit un léger sourire en coin pour "s'excuser", tout en le poussant quand même de l'espace de chant. Le gars qui s'occupait de la musique s'avança vers Mutt et lui demanda ce qu'il voulait. Mutt eut le malheur de dire ce que vous voulez. Avant que la musique ne démarre, il lança alors dans le micro.

« Je dédicace cette chanson à Artie. Et juste que... Je t'ai prévenu. »

Il se tourna vers le type pour lui dire qu'il pouvait envoyer le son. Les premières notes lui firent comprendre de la surprise que lui avait laissé le DJ. Il lui fit un sourire forcée qui voulait se traduire par espèce d'enflure. Bien entendu, quand arriva les paroles, ce fut la pire catastrophe qu'on ait un jour pu entendre dans toute l'histoire de Lima. Une vraie discorde vocale qui ne ressemblait à rien de ce qui pouvait existait. De plus, et comme d'habitude, Mutt s'y prenait au jeu. Faisant des mimiques, tournoyant et faisant ce qu'on appelle vocalement du Yaourt en ce qui concerne les paroles. Ouais... Les Spice Girls c'est d'une autre époque quoi...

« Yo, I'll tell you what I want, what I really really want,
So tell me what you want, what you really really want,
I'll tell you what I want, what I really really want,
So tell me what you want, what you really really want,
I wanna, I wanna, I wanna, I wanna, I wanna really
Really really wanna zigazig ha.

If you want my future forget my past,
If you wanna get with me better make it fast,
Now don't go wasting my precious time,
Get your act together we could be just fine. [...]

If you wanna be my lover, you gotta, you gotta, you gotta,
You gotta, you gotta, slam, slam, slam, slam,
Slam your body down and wind it all around,
Slam your body down and wind it all around,
Slam your body down and wind it all around,
Slam your body down zigazig ha.
If you wanna be my lover.
»

Il termina en massacrant la dernière note de toute sa splendeur, tout en levant un bras. Quand le silence retomba, il n'y avait pas un bruit dans la salle sur le coup. Certains le regardaient d'un air choqué, d'autres avaient dû prendre l'air pour éviter d'entendre le massacre. Il se tourna vers son public et termina fièrement par:

« Ca ! C'est d'la musique ! »

Bien entendu c'était ironique mais avec certains regards échangés, Mutt savait bien qu'ils étaient en train de se demander si ce malade mental était sérieux ou pas. Aucun sens de l'humour... Vraiment. Il finit par rire, tellement il trouvait la situation cocasse !

« Je vais laisser la place à mon grand pote Artie ! Qui chante beaucoup mieux que moi. Je déconne pas ! Allez mec ! Tu peux pas faire pire de toute manière ! »

Il invita son pote à venir au milieu de tous afin qu'il vienne à prendre la place de Mutt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Mar 20 Mar - 18:44


let's have some fun

La dernière fois que j'avais pris un verre remontait sans doute à mon bal de finissant ou alors à une fête de début de session à Colombus. Je ne cesse de répéter que je ne suis pas un grand buveur et même lorsque l'occasion la mieux placée se présente, je touche rarement à une bouteille. Je n'aime pas vraiment ce que l'alcool peut faire aux gens. On boit trop, on perd la tête... On dit des choses qu'on ne pense pas nécessairement et ça finit soit avec des coups de poing sur la gueule ou alors en ambulance. Bon, j'admets que je généralise. Ce n'est pas tout le monde qui ne sont pas capable de se contrôler, mais de ce que j'ai pu voir au courant des quelques soirées universitaires, je sais que bien des gens se servent de l'alcool comme moyen d'échapper à la réalité. Moi, j'ai préféré me morfondre sous la couette plutôt que de devenir un alcoolo fini. La raison pour laquelle j'avais accepté le premier verre, ce soir, c'était pour m'amuser. Pas pour oublier. Je ne suis pas au mieux de ma forme, c'est évident. Sauf que quelques fois il faut arriver à laisser de côté ses soucis et juste... respirer. Cette soirée, c'est comme un petit moment de répit. C'est le moment où je peux enfin redevenir moi-même. Puis si je passe toute ma vie enfermé dans ma chambre, je vais bien sûr manquer pleins de belles opportunités... Je cala donc le fond de mon verre avant de tout de suite en reprendre un qui était plein. À ce rythme, je finirais couché à côté de mon fauteuil roulant, mais... À quoi bon penser à ce qui pourrait inévitablement arriver ? Ce soir, je n'ai qu'une vie. Peu importe le reste. Après mon commentaire sur l'exagération que Mutt avait à l'égard de sa capacité à chanter, il avoua. « D'accord mon Colonel ! Bon, okay, j'exagère un peu. Je chante juste faux, mais quand même. J'me dis que j'aurai dû tester l'audition du Glee Club du lycée juste pour la blague. Bien que j'ai des bons petits pas de danse, qui aurait pu me valoir une place... Quand je marche pas sur les pieds de mon voisin... Bien sûr. » Je ne pus m'empêcher de rire à cette remarque. C'est évident que Will l'aurait accepté, en autant qu'il sache danser. Prenons Mike Chang ! Il a bien été dans le Glee Club jusqu'au bout même s'il a apprit à chanté que quelques années après son entrée. Puis j'ai tendance à croire que lorsqu'on veut, on peut. Si Mutt voulait réellement devenir un bon chanteur, je suis certain qu'il pourrait y arriver en prenant tous les moyens possibles s'offrant à lui. « Moi je dis que tu aurais du essayer d'entrer dans les New Directions. Je suis certain qu'on t'aurait prit. Tu aurais été dans le fond à faire les " ouhouhouh " et tu aurais même pu faire quelques pas de danse. La classe, non ? » dis-je finalement tout en rigolant. Je ne me moquais pas de sa situation, quoi que peut-être un peu, mais... S'il s'avoue lui-même être un mauvais chanteur alors pourquoi vouloir le convaincre du contraire ? Je pris une gorgée de mon nouveau verre. Ça descendait vachement bien... Après un petit moment silencieux, mon compagnon m'annonça qu'il venait de la grande pomme et qu'il voyait donc tout en grand. Ça ne me surprit même pas. Quand on part d'un lieu comme New York et qu'on arrive à Lima, forcément on a tendance à se croire plus grand que le reste des citoyens. De l'ambition mal placé ? Peut-être pas... J'aime bien me dire que certaines personnes sont plus entreprenantes que moi. C'est rassurant. Ça prouve qu'il y a encore des gens qui sont forts et qui ne se gênent pas pour vivre. Je présume que Mutt fait parti de ce genre de personne. Tant mieux, en toute honnêteté. Ça m'aidera peut-être de côtoyer quelqu'un comme cela. Perdu dans mes pensées, je n'avais même pas remarqué qu'il s'était levé, laissant « Je me lance, avant que je n'arrive plus à trouver la piste de chant. » sortir avant de monter sur la scène. Oh seigneur ! C'était le grand moment ! Lorsque les premières notes se furent entendre, mon souffle se coupa. J'avais peur, pour être franc. S'il était aussi mauvais qu'il le disait, l'audience fuirait au grand complet. Et le moment fatidique arriva : il chanta les premières notes. C'est comme s'il avait eut de la difficulté à le faire, en fait. Sa voix semblait quasiment déchirée. C'était... Indescriptible. Par contre, je ne cessa pas de l'écouter. Peut-être que c'était par simple respect pour simplement parce que j'étais intrigué par cette voix si étrange qui pouvait sortir de lui. Seigneur ! Il avait raison : c'était... écœurant. Une fois la chanson terminée –chanson qui, soit dit en passant, était très, très démodée– il m'annonça au micro. Je n'avais alors plus aucune possibilité de fuir. Je devais monter sur cette scène et réparer les dégâts. « Je vais laisser la place à mon grand pote Artie ! Qui chante beaucoup mieux que moi. Je déconne pas ! Allez mec ! Tu peux pas faire pire de toute manière ! » Et lorsqu'il descendit finalement de la scène, je lâcha mon verre et roula jusque là. Heureusement que la scène avait une rampe pour fauteuil roulant, sinon ça aurait été une bonne raison de ne pas y aller. Je roula jusqu'en haut et une fois arrivé, je demanda au DJ qu'il me mette un bon vieux classique de Michael Jackson : P.Y.T.
« Where Did You Come From Lady
And Ooh Won't You Take Me There
Right Away Won't You Baby
Tendoroni You've Got To Be
Spark My Nature
Sugar Fly With Me
Don't You Know Now
Is The Perfect Time
We Can Make It Right
Hit The City Lights
Then Tonight Ease The Lovin' Pain
Let Me Take You To The Max

I Want To Love You (P.Y.T.)
Pretty Young Thing
You Need Some Lovin' (T.L.C.)
Tender Lovin' Care
And I'll Take You There
I Want To Love You (P.Y.T.)
Pretty Young Thing
You Need Some Lovin' (T.L.C.)
Tender Lovin' Care
I'll Shake You There »

Lorsque j'eus terminé, les gens se mirent instantanément à applaudir. C'est comme si j'avais mis un baume sur la douleur laissé par la voix atroce –disons-le ainsi– de mon camarade de soirée. Avant de redescendre, j’empoignai à nouveau le micro, souriant et confiant. « Encore désolée pour la douleur à vos oreilles occasionnée par mon ami ! » Et je roula à nouveau jusqu'à notre table, sourire aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Dim 25 Mar - 13:59

« Moi je dis que tu aurais du essayer d'entrer dans les New Directions. Je suis certain qu'on t'aurait prit. Tu aurais été dans le fond à faire les " ouhouhouh " et tu aurais même pu faire quelques pas de danse. La classe, non ? »

C'est qu'Artie lui lança avant qu'il ne parte direction la scène. Lui ? Dans le Glee Club ? Ca pourrait être quelque chose à voir... Il se mit à rire doucement avant de lui lancer

« Te moque pas d'un pauvre bougre dont la nature n'a pas pourvu d'un organe qu'on pourrait appeler vocalement époustouflant. Après, on peut pas être doué en tout. Bien que je sais que Mr. Schue est super cool, je pense qu'il ne tenterait même pas de me mettre sur scène. »

Il s'était levé, et avait commencé son petit Show personnel. Mutt avait chanté... ou plutôt beuglé dans le micro. De plus, il était réellement à fond dans sa prestation. Il se fichait totalement de ce que les gens pouvaient penser de lui à cet instant là. Il s'éclatait. Il était en totale délire. Quand il termina sa phrase, il remarqua -bien évidemment- que le public semblait loin d'être conquis.

Mutt demanda alors à Artie de venir chanter sur scène. Il descendit de l'estrade et passa le micro au jeune homme pour qu'il puisse prendre la relève. Et quelle relève ! Il chanta un air de Michael Jackson à la perfection. Ouais, on était loin des beugleries de Mutt. Mais Tina lui avait dit vrai: Il chantait vraiment bien. Il tapa du pied au rythme de la musique avec le reste de la foule et quand celui-ci termina sa chanson, le garçon se leva pour l'applaudir. Pour terminer Artie lui envoya un mot. Mutt se mit à rire en continuant d'applaudir. Quand Artie revint à la table. Mutt s'assit et lui lança:

« Hey ! Tu gères plus que mieux ! Franchement, c'est génial le show que tu viens de nous faire ! Si je pouvais faire ca... »

Il leva alors son verre vers son ami et ajouta:

« Trinquons à cette soirée que tu as merveilleusement rattrapé ! Et encore désolé pour tes oreilles. »

Il porta le verre à ses lèvres et se but quelques grosses gorgés de nouveau. A vrai dire, à force de boire comme ca, il sentait déjà les effets de l'alcool lui taper sur le système. Celà pouvait s'entendre au ton de la voix qu'il prenait. Il parlait déjà un peu plus fort que la normale et faisait aussi de grands gestes qui commençaient à être peu précis. Il posa son verre et dit:

« Hey ! Au fait, si c'est pas indiscret, il se passe quoi avec Tina ? Sérieusement... Je vois bien qu'il y a un truc entre vous. Tu peux me le dire, je suis un type réglo. Hey... Si tu débales ton sac, je te dirai quelques trucs. »

Il se redressa sur sa chaise, et fit une légère grimace, se disant peut être qu'Artie n'avait pas envie de parler de ca. Il ajouta:

« Désolé si je suis indiscret, et si t'as pas envie d'en parler, c'est pas grave. Mais je sais que des fois, vider son sac peut faire du bien... Décharger un peu ses pensées quoi... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   Jeu 19 Avr - 22:43


let's have some fun

Verre en main, nous les levons au ciel pour trinquer en cette soirée qui avait déjà très bien débuté. Même si je n’étais pas au plus haut de ma forme, je suis quand même un peu plus en mesure de dire que je m’amuse, là. Ça fait du bien, finalement, de sortir de chez soi et de voir de nouvelles personnes en faisant des activités que jamais je n’aurais cru faire avant. J’avais bien fait d’accepter cette offre. Ma vie est peut-être une montagne russe, mais en ce moment je me sens en haut de la pente et je n’ai pas l’impression que je la redescendrai. Lorsque j’ai quitté Colombus, c’est comme si je venais de rapidement descendre la pente la plus à pique qu’un de ces manèges peut avoir. Je tenais tout pour acquis en ne pensant pas que les choses pourraient ainsi se terminer. C’est donc du haut de cette montagne que la réalité m’a rattrapé et m’a fait la descendre plus vite que jamais. Je bus une grande gorgée de mon verre, voulant noyer ce souvenir atroce du sentiment d’impuissance qui m’avait envahi à ce moment. Je posai mon verre sur la table, tournant la tête vers Mutt qui semblait bien apprécier le liquide que contenait son propre verre. On était encore jeune, après tout. La nuit l’était aussi, alors aussi bien en profiter, non ? « Hey ! Au fait, si ce n’est pas indiscret, il se passe quoi avec Tina ? Sérieusement... Je vois bien qu'il y a un truc entre vous. Tu peux me le dire, je suis un type réglo. Hey... Si tu déballes ton sac, je te dirai quelques trucs. » Je ne m’attendais pas du tout à cette question, je dois l’admettre. Il me prit par surprise. Je savais qu’ils se connaissaient, tous les deux, mais... Dans mes yeux, je pense qu’il a pu lire mon étonnement puisqu’il s’est tout de suite repris en me disant que si je ne voulais pas en parler, c’était libre à moi. J’empoignai à nouveau mon verre, le levant rapidement pour faire couler le liquide frais au creux de ma gorge. J’en avais décidément besoin, maintenant. « Mais je sais que des fois, vider son sac peut faire du bien... Décharger un peu ses pensées quoi... » Je reposai mon verre sur la table, exactement à la même place qu’il était avant que je le reprenne. Mon regard se posa sur lui. Il n’avait pas tort, au fond. Ça pourrait me faire du bien d’en parler à quelqu’un d’autre qu’à mes parents ou à mes amis proches. Il devait sans doute ne savoir presque rien par rapport à cela et si ça se trouve, peut-être aurait-il de judicieux conseils à me donner ? Je relevai les épaules, essayant de prendre une position un peu moins évachée. « Eh bien, si tu veux savoir... » dis-je, en allant lui tapoter l’épaule. Mon geste fut un peu maladroit, signe que le taux d’alcool dans mon sang devait être un peu plus haut que permis. « Tina et moi étions ensemble depuis le lycée. À force, on avait fini par être le couple le plus solide de McKinley. On s’est inscrit en médecine à Colombus et c’est là que les choses ont dégringolé. J’ai tout pris pour acquis et peut-être que j’aurais pas du. Je l’ai surprise dans les bras d’un autre lors d’une soirée étudiante. Je n’ai pas cherché à comprendre et je suis parti. Je suis parti sans même lui dire un mot... » Je me sentis si soudainement honteux face à la façon dont j’ai agi. Les choses sont ce qu’elles sont et je ne peux plus retourner en arrière alors aussi bien accepter... « On s’est revu dernièrement. Sauf qu’on ne s’est pas encore adressé la parole. » Je baissai la tête pour fixer mon verre presque vide. « Hey. Tu veux un autre verre ? C’est moi qui paye ! » lançais-je pour changer de sujet le plus rapidement possible.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 02. let's have some fun ☜ mutt&artie   

Revenir en haut Aller en bas
 

02. let's have some fun ☜ mutt&artie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 2
-