Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. Boys turned out to be a girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 02. Boys turned out to be a girl.   Dim 26 Fév - 2:41

C'était deux jours plus tôt que Nina avait changé la destinée de la voiture de ses parents par des détours peu joyeux. L'automobile avait toujours été un mystère pour la jeune fille, même davantage depuis que le permis de conduire résidait depuis maintenant trois semaines dans son porte-feuille aux côtés de sa carte bleue. Cette dernière avait plus d'intérêt à ses yeux que le premier, malheureusement, à présent qu'elle pouvait conduire, ce qui la terrifiait, les séances de shopping se faisaient après un court trajet seule derrière le volant. Deux jours plus tôt donc, Nina avait changé le visage de la voiture de ses parents, mais malgré les réprimandes, elle aimait se dire qu'elle lui avait plutôt sauvé la mise. Sur le parking du centre commercial, au moment du créneau, un obstacle à éviter que nous nommerons Coach Beiste. Nina n'était pas étouffée par l'ouverture d'esprit et le respect des autres, alors imaginer la voiture percuter un individu aussi méprisable que le coach des Titans était pour elle bien pire que d'encastrer le véhicule en question dans une cabine téléphonique.

Ses parents ne lui avaient pas laissé le choix, c'est la responsable qui emmènerait la voiture au garage. Elle pouvait encore rouler mais le capot avait évidemment été endommagé et ce que son père appelait "l'alternateur" abimé également. Nina était tout à fait d'accord avec le concept de la responsabilité et le devoir de réparer ses fautes, mais pas quand il fallait aller au garage. Elle n'avait pas essayé cependant une seule seconde de contredire son père et s'était résignée à devoir côtoyer un instant la crasse et la sueur qui devait sûrement régner dans un endroit comme le garage Hummel, c'est là qu'avait appelé son père pour les réparations et le devis. En vérité elle n'avait jamais mis les pieds dans un garage et n'avait en tête que les cliché véhiculé sur les clips d'MTV que pouvais lui montrer Cissy, et le moins qu'on puisse dire c'est que ça ne lui donnait pas plus envie, mais Cissy aimait ce type de mec suant, sali par le travail de force aux regards qui vous dévore.

Cissy justement. Cissy avait inconsciemment donné à Nina une bonne raison de se rendre au garage. Alors qu'elle se morfondait dans le dégoût de devoir se rendre dans cet endroit aux vapeurs de diesel, Nina s'était rappelé une conversation de midi très déroutante, la semaine passée avec Cissy. "Arrête de fantasmer sur Ainsworth, t'a autant de chance avec lui que Hayley avec Jared !". Cette plaisanterie, car c'était le ton sur lequel l'impératrice avait lancé sa foudre, sonnait comme un coup de tonnerre pour Nina ! Elle saisit enfin que sa relation totalement fictive avec le surveillant ne resterait pas longtemps crédible sans preuve tangible, et même si aucun doute réel n'apparaissait, cette pique lancée par Cissy était comme un avertissement, une remise à l'ordre qui forçait Nina à réfléchir aux futures manoeuvre à mettre en place. La lycéenne avait longtemps réfléchi à un moyen de rendre le mensonge réalité avec le surveillant, sans issue concluante. Elle avait alors élaboré tout un scénario insensé dans son esprit tout aussi délirant pour sauver la mise et se sortir indemne de son mensonge : elle pariait sur cette visite au garage pour s'emparer d'un beau mécano, prétextant remplacer Ainsworth après l'avoir surpris avec Madeleine Wild, ou Samuel Youngblood pourquoi pas, voir avec les deux dans le bureau de Figgins ! Elle s'imaginait que plus l'histoire serait folle, plus authentique elle paraitrait, d'autant plus qu'on parlait du sulfureux Timothy. Nina n'avait pas pour habitude de séduire et de jouer les pimbêches en dehors du lycée pour impressionner la gent masculine, mais elle était encore moins habituée à se laisser rattraper par ses mensonges. De gré ou de force, elle s'afficherait le lundi matin au bras d'un de ces mécano d'MTV devant Cissy !

Le matin de ce premier jour de week end, Nina se leva déterminée à mettre son plan à exécution : sous ses robes de poupées, elle enfila une jupe en jean très courte et un débardeur. Devant son miroir elle fut prise de dégout en voyant sa silhouette prendre les allures de laveuse de voiture qu'elle allait devoir jouer pour appâter ces férus d'automobile ! Peu importe, le prix en valait la chandelle. Elle emportait dans son sac maquillage et lunettes de soleil et partit pour le garage dans une voiture qui n'en avait plus l'air ! La température n'était pas vraiment propice aux tenues d'été que Nina s'apprêtait à montrer, mais c'est quelques mètres avant le garage qu'elle arrêtât le véhicule pour défaire sa robe, retirer son serre tête et arborer un maquillage des plus clinquant ainsi que des lunettes dignes des pires jet setteuse de Malibu, tout ça un jour nuageux d'octobre. Son objectif bien en vue, elle redémarra la voiture pour parvenir au garage, très anxieuse finalement de devoir jouer un rôle qui la mettait si mal à l'aise ! Elle alluma le poste de radio et chantait en coeur avec Katy Perry qui passait par là sur les ondes, histoire de se donner un peu plus de prestance, la fille de l'Ohio jouant définitivement les West coast bitch :

"California gurls
We're unforgettable
Daisy dukes, bikinis on top
Sun kiss skin so hot we'll melt your popsicle"

Elle garra la voiture et en sortit avec le plus d'applomb possible, relevant ses lunettes sur ses cheveux. Un ouvrier l'aperçut et cria le nom de Lynn. Lynn ? Étonnant... D'autant plus qu'aucun de ces mecs suintant la virilité à en déborder ne se montrait pour le moment. Nina pénétra dans le garage quand elle entendit des bruits de pas s'approcher, une cadence qui dénota une allure très peu masculine. La chose fut confirmée quand elle vit une jeune fille brune au teint bronzé, très jolie, que Nina prit pour la secrétaire avant que celle ci lui fasse comprendre qu'elle s'occuperai de sa voiture. "Attendez, c'est vous qui vous occupez de la voiture ?! C'est une blague..."


Dernière édition par Nina Stewart le Jeu 23 Aoû - 12:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Dim 26 Fév - 23:12

Lorsque Lynn entendit la chanson de Katy Perry arriver dans le garage de plus en plus forte, elle damna la personne qui ammenait la voiture avant même de l'avoir vue. Elle avait l'habitude de la musique à fond - ils travaillent souvent avec le poste de radio allumé - donc ce n'était pas le fait d'être dérangée par le bruit qui la fit marroner. C'était plus le fait que la chanson soit une chanson qu'elle exécrait plus que tout. Elle ne comprenait pas comment on pouvait l'écouter en boucle toute la journée. A chaque fois qu'elle passait à la radio, Lynn changeait pour quelque chose d'un peu plus correct on va dire, comme du U2, Coldplay, Stereophonics. On pouvait dire que Lynn avait vraiment modifié son répertoire musical depuis le lycée, ça c'était clair. Elle était passée de Jazz à tous les repas à une plus grande variété. Elle écoutait même du dubstep alors c'était pour dire. Mais Katy Perry... Mhmm non.

Sous une chevrolet pick-up, Lynn était en train de refixer la roue de secours lorsqu'elle entendit Finn l'appeler. Visiblement, le client suivant était pour elle. Finn, Damon et Kurt lui avaient dit qu'ils étaient occupés sur une voiture de la plus haute importance ce jour là, et comme il fallait que quelqu'un soit là pour les « à côté », Lynn s'était sacrifiée gentillement. Pourtant, ce n'était pas trop ce qu'elle préférait faire l'accueil de clients. Elle était plus à l'aise à réparer dans l'ombre que de montrer son visage et qu'elle ait à négocier du prix de la réparation au fait qu'elle soit une fille - et qui plus était de jeune âge. La jeune New Yorkaise, bien qu'elle ait vingt-et-un an n'en faisait pas plus de dix huit - allez dire ça à ses ancêtres qui n'étaient pas très grand chacun - et la plupart des clients ne la pensaient pas capable de réparer une voiture. A chaque fois c'était la même chose. Elle devait leur expliquer que cela faisait quatre ans qu'elle était dans le métier et que tout allait bien se passer et qu'au pire des cas, Kurt et Finn vérifieraient la voiture après - ce qui n'était jamais fait parce que les garçons lui faisaient confiance mais mieux vallait éviter de dire ça.

Fixant le dernier écrou, Lynn se laissa glisser jusqu'au bout de la voiture grâce au skate board qu'elle avait sous le dos. Elle se releva en attrapant le chiffon qui était posé non loin et s'essuya les mains et le visage en répondant « Ok, je m'en occupe ! ». Elle réajusta ensuite sa queue de cheval avant de se rendre vers l'entrée du garage. La brunette avait laissé pousser ses cheveux depuis le lycée, la musique n'était pas la seule chose qui avait changé. Cela devait faire deux ans qu'elle ne les avait pas coupés. Ils lui tombaient dans le bas du dos maintenant. La seule chose qu'elle ajustait elle même était sa frange. Vous n'imaginez pas combien coûte une coupe de cheveux ! Elle n'avait pas $40 à mettre dedans. S'arrêtant au comptoir pour finir de remplir la fiche de la chevrolet, elle fit une signature avant de mettre le papier dans la pile « terminé ». Puis, la miss se rendit enfin devant la jeune femme qui venait d'arriver au garage, la musique toujours à fond dans sa voiture. « Bonjour! Je suis Lynn. En quoi puis-je vous aider ? »

Elle savait qu'ils devaient recevoir une voiture aujourd'hui pour des réparations sur l'alternateur et sur la carrosserie mais Lynn ne savait pas que Nina était celle qui allait l'amener. Elle avait donc posé la question classique. Elle jeta un coup d'oeil (noir d'ailleurs) sur la voiture comme si elle pouvait éteindre la musique d'ici. Elle évita de faire un commentaire quelconque car la première règle du garage était de ne pas fâcher les clients. Remarque, c'était une règle dans beaucoup d'endroits. « Le client est roi », n'est-ce pas ? Elle se contenta donc de sourire à la jeune femme en attendue. N'étant pas vraiment dans l'optique "c'est vrai qu'une fille dans un garage est bizarre" car cela faisait tout de même un petit moment qu'on ne lui avait pas fait, Lynn haussa un sourcil en répondant d'un ton hésitant. « Euh... Oui, c'est moi qui vait m'occuper de votre voiture. Vous aviez rendez vous avec quelqu'un d'autre ? ». Lynn jeta un regard aux alentours plus pour se conforter dans l'idée qu'elle était bien seule aujourd'hui puis elle reporta son attention sur Nina. Puis c'est alors que la brune remarqua que Nina avait ajouté un « c'est une blague » à la fin de sa question.

Pinçant ses lèvres en esquissant un sourire plus désolée que parce que ça l'amusait. Ok. Elle comprenait mieux maintenant. Nina était visiblement choquée parce qu'elle était une fille et probablement parce qu'elle était pas très grande ni musclée non plus. Enfin ça, ça pouvait se discuter. Peut être qu'elle ne parraissait pas musclée mais Lynn l'était quand même un peu. Bref. Jetant un coup d'oeil à la tenue vestimentaire de la jeune femme en face d'elle, elle se rendit compte que si cela se trouvait, Nina avait des apprioris sur les garçons qui étaient dans les garages... Well... La jeune femme serait déçue si elle cherchait à séduire ici. Entre Kurt qui n'était pas intéressé par les filles, Finn qui visiblement avait déjà trouvé un autre couvercle à sa casserole... Il restait Damon néanmoins. Certes. Enfin bref. Lynn croisa les bras en regardant le sol puis Nina. « Mhmm.. En quoi serait-ce une blague ? ». Elle fit comme si elle ne voyait pas de quoi elle parlait.

Lynn espérait juste pour Nina qu'elle n'allait pas la chercher sur ce sujet parce que ce n'était pas le jour, ou la semaine, ou le mois même. La jeune femme n'était pas vraiment de bonne humeur depuis le retour de sa cousine par alliance en ville (Ecaterina). Cela faisait plusieurs mois déjà mais elles ne se « reparlaient » que depuis beaucoup moins. Lynn faisait des efforts pour oublier sa rancune envers Ecaterina mais du coup, elle avait dû garder pour elle pas mal de ses émotions. Elle ne savait pas vraiment comment elle se sentait à vrai dire. Elle était contente d'un côté que la blonde soit revenue, mais d'un autre, elle avait envie de crier une bonne fois pour toute. Mais comme ce n'téait pas son genre, elle n'en faisait rien. Pourtant, si on la cherchait, on pouvait la trouver. Elle qui n'avait jamais répondu à personne avant, depuis quelques années elle s'améliorait sur ce terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Mar 28 Fév - 4:21

Si Nina avait rendez vous avec quelqu'un d'autre ? Évidemment ! Le seul intérêt à se déplacer jusqu'ici avait été son plan "remplacement du surveillant". Elle avait rendez vous avec un mec, un vrai, c'était capital, et la présence de cette fille qui faisait à peine l'âge de Nina n'allait certainement pas se mettre en travers de ses plans. On pourrait ne pas saisir l'urgence du plan de Nina, ou même douter de son efficacité ou de sa crédibilité, mais dans son esprit, c'était une stratégie 100% gagnante, dans laquelle elle croyait vraiment de toute son âme. Le pourcentage de réussite avait malheureusement été revu bien à la baisse à la venue de cette créature que Nina aurait désiré plus masculine. Alors oui, il y avait un vrai problème, qui ne resterait pas irrésolu !

D'abord, Nina se mis sur la pointe des pieds sans prêter attention à la mécanicienne venue l'accueillir, et scrutait les environs par dessus ses épaules à l'affut d'un homme. Le grage était plus vide qu'une chambre de mort et seules les voiture en tout genre, montées sur pilotis semblaient monter la garde de ce lieu devenu sans intérêt. Son regard revint sur la dénommée Lynn, plantant pour de bon cette dernière dans ce décor déserté par la testostérone. Au cas où elle en doutait, Nina se fit à l'évidence que cette fille travaillait bien au garage. Elle ne put alors réfréner la vague de mépris qui montait pour cette Lynn, qu'elle s'imaginait passer ses journées dans ce sinistre lieu, du cambouis pleins les joues, des boulons sales plein les mains et l'air désespérée, assise sur le pare choc démonté d'un véhicule. Pour Nina une chose était clair, certains métiers était destinés aux femmes, et certains aux hommes, et l'idée même que Lynn puisse réparer cette voiture lui paraissait inconcevable et inenvisageable.

En quoi serait ce une blague ? Regardez vous deux secondes et vous comprendrez ! Vous avez à peine mon âge et vous amusez sûrement beaucoup à jouer au petit bricoleur ici, mais pas sur ma voiture." Première étape : se débarrasser de la souillon, fait ! Nina n'avait pas de temps à perdre avec elle, elle était pratiquement certaine qu'elle ne pouvait pas tenir une conversation correcte, alors discourir n'allait pas l'avancer. Après tout, "le client est roi", alors elle allait régner et se déplacer elle même pour se servir dans le buffet garnis qui se cachait quelque part dans ce garage. Elle n'avait pas besoin de sa permission, ni de son approbation. Si un de ses mensonge était en jeux, Nina était prête à tout, malgré le fait qu'en dehors du lycée, elle ne soit pas méchante habituellement. Mais cette fois il allait falloir défendre les oeufs, et le combat de poule était terminé. Aussitôt après l'avoir interdit de toucher à sa voiture Nina sortit son rouge à lèvres et rafraîchît alors le rouge de ses lèvres en se regardant dans le tube en métal. Tout en ajustant les derniers détails, elle regarda en direction du garage, sans remarquer la mine peu réjouie de Lynn. Nina lui jeta un coup d'oeil et lui dit : "Bien ! je vais chercher quelqu'un moi même !"


Dernière édition par Nina Stewart le Ven 9 Mar - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Ven 2 Mar - 21:23

Lynn ne bougea pas d'un poil et regarda Nina l'air désespérée de son comportement lorsque celle ci commença à essayer de passer outre Lynn pour voir si quelqu'un ne se cachait pas derrière. La jeune brune croisa les bras en attendant que la jeune femme en face d'elle se calme et revienne à la raison. Ce n'est pas qu'elle n'avait pas que ça à faire d'attendre mais si Nina allait continuer longtemps à ignorer l'évidence, Lynn allait s'en lasser très vite. Elle n'était pas du genre super patiente avec les gens qui la prenaient de haut comme ça - parce que avouons le nous, le coup de la »blague« c'était vraiment prendre Lynn pour une idiote; du moins, c'était comme ça qu'elle avait ressenti en voyant son comportement. Il y avait eu des fois bien entendu où les gens l'avaient prise de haut. La plupart du temps, ils étaient riches et très exigeants. Du genre avec une liste très pointilleuse de tout ce qui n'allait pas et qu'ils voulaient changer. Ils ne voulaient rien savoir, ils voulaient juste que leur voiture soit impeccable et sans problème. Mais au moins ils ne refusaient pas la présence de Lynn. Ils la prenaient juste pour une professionnelle qu'elle était - bien entendu!

Alors qu'elle allait laisser Nina s'énerver seule, cette dernière commença à l'insulter. Oui tout à fait. Si Nina avait mit une claque à Lynn, s'eut été pareil. Avec son air hautain elle se prenait pour qui hein ? A débarquer comme ça dans le garage et insulter ceux qui y travaillaient ? Alors comme ça elle voulait jouer la chef... Elle allait voir qui aurait le dernier mot. Lynn n'avait pas pour habitude de s'énerver au garage, à vrai dire, ses collègues ne devaient pas l'avoir vue une seule fois s'énerver contre quelqu'un. Mais là. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Et on pouvait dire que le vase était trèèèès plein. Depuis le retour d'Ecaterina en ville il y avait quelques mois, Lynn avait accumulé sa rancoeur pour essayer d'avoir des relations cordiales avec elle mais du coup, elle n'avait pas laissé exprimer tout ce qu'elle pensait. Alors la chercher maintenant et l'énerver n'était pas une bonne idée. Voyant Nina sortir son maquillage, Lynn posa d'un geste violent la plaquette qu'elle avait en main sur le bureau avant de revenir vers Nina et de la pointer du doigt - même si c'était pas poli oui, Lynn s'en fichait un peu maintenant à vrai dire. Elle allait oublier toute sa politesse pour quelques minutes, le temps de donner une leçon à cette pimbêche. Son côté ado rebelle new yorkaise ressorti alors. Son accent se fit beaucoup plus prononcé que d'ordinaire - bon sang, cela faisait bien longtemps qu'elle ne l'avait pas repris d'ailleurs. En général ça arrivait lorsqu'elle était au téléphone avec quelqu'un qui venait de New York, mais quand elle s'énervait, ça marchait aussi.

Fixant Nina droit dans les yeux sans ciller et de sa petite taille l'empêchant de passer, Lynn commença donc à lui répondre. « Vous n'allez aller nul part espèche de pimbêche. Je ne suis peut être pas très grande, pas très âgée et une fille, mais j'ai autant ma place ici que n'importe quel garçon qui pourrait travailler là. » Nina ne savait pas combien Lynn avait galéré dans ses premiers mois au garage. Ce n'était pas facile tous les jours c'était clair. Peut être qu'il y avait des métiers pour homme et d'autre pour fille, mais quand on avait pas le choix... Ce n'était pas comme si Lynn avait choisi d'être garagiste. Elle l'était devenue car elle n'avait pas eu le choix. C'était ça aussi la vie, on ne faisait pas toujours ce qui nous plaisait. On survivait comme on pouvait. « Je suis dans ce garage depuis bien plus longtemps que tu as ton permis je suis sure. J'ai réparé plus de voitures que tu n'as fait d'examen de mathématiques. C'est peut être un job qui n'est pas fait pour ma "carrure" » Lynn mit les guillemets avec ses doigts en même temps qu'elle dit carrure avant de continuer. « Mais on ne fait pas toujours ce que l'on veut dans la vie. On a pas tous des parents qui nous offrent des voitures ou du maquillage Channel. ». Lynn était devenue assez rouge au niveau des joues subitement, elle avait un peu chaud à force de s'être énervée mais elle ne cilla pas, regardant toujours Nina. Elle allait peut être un peu loin en s'énervant comme ça, surtout qu'elle s'était énervée un peu trop rapidement peut être mais elle ne regrettait pas. Elle doutait que Kurt la vire - même si c'était possible vu son comportement de toute suite. Lynn avait toujours été une employée exemplaire. Elle espérait qu'il ne tiendrait pas compte de son petit écart de conduite.

La brunette laissa tomber son pointage de doigt et fit d'autres gestes avec ses mains pour conclure son discours. « Alors maintenant, comme tu peux le voir » Lynn avait laissé tomber le vouvoiement dans son élan « personne d'autre que moi n'est disponnible aujourd'hui. Alors si tu veux que ta voiture soit réparée, c'est moi ou tu peux aller dans un autre garage - même si je doute que quelqu'un soit libre pour t'aider dans un autre ». Lynn s'arrêta de parler et reprit sa respiration. Oh boy. Qu'est-ce qu'elle venait de dire ? Elle ne le montra pas mais intérieurement Lynn se maudissait. Le client était roi, le client était roi... Le client allait surtout être surpris oui...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Lun 5 Mar - 2:02

"Pimbêche" ? La garagiste n'y allait pas par quatre chemins et n'avait sûrement jamais entendu l'expression "être commerçant". Nina n'avait pas pour habitude de se disputer avec les autres et pourtant elle enchaînait manifestement les conflits, round après round ! D'abord son explication très musclée avec Maxine, sa bagarre avec Hayley et maintenant cette gringalette qui cherchait elle aussi les ennuis ! Hors du lycée, cela n'arrivait absolument jamais à Nina de même hausser le ton ou de se faire réprimander par quelqu'un d'autre, mais cette fois les impératifs du lycée faisaient leur loi hors des murs et pressaient une fois encore Nina à se battre pour préserver sa réputation. Elle n'allait certainement pas laisser "Mlle Sawyer" comme elle pouvait le lire sur sa veste contrecarrer ses plans et mettre en danger des choses qui dépassaient assurément cette mécanicienne.

Lynn continuait son sermon en piaillant du haut de sa petite taille dont Nina s'amusait intérieurement, quand celle ci ajouta à ses vociférations son doigt qui la pointait comme un avertissement. Cette fois c'était trop et la jeune fille modèle qu'elle était n'allait pas se laisser insulter de la sorte. Pour qui se prenait elle cette souillon ? Nina avait beau être respectueuse, elle était bien plus méprisante et toutes les règles de bonnes conduites ne faisaient autorité que dans une altercation face à des individus qu'elle estimait. Selon elle, uniquement les gens respectables méritaient d'être respecté, et manifestement Lynn n'en faisait pas parti. Nina ne savait pas néanmoins comment lui couper le clapet et réfléchissait à sa riposte tout en fixant Lynn des yeux d'un air stupéfait et contrit, son maquillage toujours dans les mains.

"Euh...!" Lynn déballait son discours avec fureur si vite que Nina ne pouvait en placer une, Sawyer l'ayant même pointé du doigt d'un peu plus près jusqu'à presque la toucher - ce qu'elle n'avait pas intérêt à faire - à la seconde où Nina avait tenté de répliquer. Elle ne perdait rien pour attendre si elle préférait différer la riposte.

Mais alors que Lynn accueilli à présent Nina à prendre congé pour aller voir ailleurs si on réparait les voitures, deux réflexions s'élaboraient dans son esprit. Elle réalisa premièrement que ses intentions étaient ridicules en venant ici. Débarquer dans un garage et faire tomber un homme - comme si elle était capable de les faire tous fléchir en un regard - comme on pioche un article au supermarché, était bien naïf et bien idiot, elle en était consciente. À cours de solutions pour sauver l'un de ses mensonges dangereusement sur la sellette, ce plan du garage était devenu une idée fixe prenant des allures de remèdes miracles à son problème. Nina se questionna dans un second temps sur la virulence rapide avec laquelle Lynn s'était emportée contre elle. Pourquoi s'était elle contrariée si vite ? Pourquoi avait elle tenu à s'occuper de Nina et de lui refuser toutes autres personnes ? Les réponses à ces questions étaient bien claires, mais une fois encore, Nina, partie dans ses pensées et ses délires à maints retors, les avait purement et simplement éludé. La jeune fille avait en effet tout autre chose en tête, que chacun aurait trouvé absurde mais pourtant bien présent dans son esprit : Nina plaisait à la garagiste ! Oui c'était une certitude pour l'esprit étriqué et peu ouvert de la jeune fille, trop normé et accablé de stéréotype. Malgré son extrême féminité Lynn exerçait l'une des professions les plus masculines qui existent et s'était de surcroit formalisé quand Nina manifesta son désir d'être servie par un homme. Lynn avait dû se sentir blessée d'être rejetée de la sorte et avait préféré faire déguerpir la jeune fille plutôt que de supporter la présence de celle qui lui avait renvoyé ses avances à la figure. Oui c'est ainsi que Nina interprétait la situation, toujours horriblement honteuse de s'être faite passée pour une croqueuse d'homme ridicule, indignée par le traitement qu'elle avait subi mais à présent très gênée des raisons qui avaient justifié selon elle le dit traitement brutal et violent.

Elle n'était pas très à l'aise avec ces questions là, son éducation religieuse n'y étant certainement pas étrangère. Pour lui rendre la monnaie de sa pièce, Nina allait joué sur ce filon, car cela ne faisait plus aucun doute qu'elle venait de se faire draguée par la mécanicienne du garage Hummel. Son esprit s'emballait si vite et filait des conclusions aussi catégoriques qu'elles étaient infondées en réalité, motivé par la honte et la colère, qu'elle ne pouvait voir le mur dans lequel elle fonçait. "Oh que oui je vais aller voir ailleurs, et ton patron en sera mis au courant mais avant toute chose, sache que je vois clair dans ton jeu et tout ça est horriblement malsain !" Sur ces mots elle rangea son maquillage dans son sac le troquant avec sa bouteille d'eau dont elle bu rapidement une gorgée comme pour se désaltérer après un combat et repartir plus d'attaque en encore. "Désolée pour toi mais je ne suis pas de la jaquette et le simple fait que tu aies pu croire que tu avais une once de chance avec moi me dégoute au plus haut point. Fais ce que tu veux avec qui tu veux mais on essaie pas ce genre de truc avec moi ! Voilà qui devrait te rafraîchir les idées et tes ardeurs !" Elle déversa l'eau de la bouteille qu'elle tenait encore dans la main sur Lynn. En s'énervant à ce point, Nina s'était convaincue encore un peu plus de son discours et était persuadée à présent de l'avoir touchée là ou ça faisait mal. Tant pis pour elle, elle l'avait bien mérité !


Dernière édition par Nina Stewart le Ven 9 Mar - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Mar 6 Mar - 21:57

Ce n'était vraiment, mais alors vraiment pas dans les habitudes de Lynn de se comporter ainsi. La jeune fille avait toujours eut une parfaite maitrise de son sang froid en ce qui concernait les clients du garage - ou même en dehors d'ailleurs car en général elle fuyait les disputes plus qu'autre chose - mais cette fois ci, elle ne s'était pas retenue. On pouvait dire que Nina était l'exception qui confirmait cette règle. Il fallait que quelqu'un s'en prenne plein la tête une fois, et la jeune lycéenne avait cherché les ennuis au près de Lynn un mauvais jour… En temps normaux, Lynn aurait su se tenir. Au mauvais endroit, disant les mauvais mots au mauvais moment. Voilà pourquoi Nina se retrouvait ainsi assaillie par Lynnette.

Une fois qu'elle s'était arrêtée, Lynn avait autant à respirer que si elle avait fait un marathon. Bon un peu mieux sans doute. Mais toujours était-il qu'elle était toute rouge et qu'elle haletait un peu. A force de ne jamais s'énerver hein, on avait pas l'habitude. Les gens qui s'énervaient souvent finissaient par ne même plus s'apercevoir qu'ils s'énervaient. Leur corps en avait pris le rythme. Tout était question d'entrainement. Comme pour le footing. Allez faire une fois un footing de dix minutes, le premier jour, vous ne tiendrez pas, le deuxième, vous ne tiendrez pas non plus. Mais au bout de deux semaines consécutives vous ne sentirez même plus que vous avez couru dix minutes. Ca sera devenu une habitude.

Reprenant ses esprits en se rendant compte de ce qu'elle venait de faire - c'est à dire virer une cliente - Lynn fut surprise de la réaction de celle ci. A vrai dire, elle ne comprit pas tout de suite ce que Nina voulait dire. Elle prit alors une pause défensive en fronçant les sourcils le temps de process-sser [En phonétique ça donne : PROCESS C. Je sais pas trop comment l'écrire en français en fait secache ] tout ça. Mais elle n'eut pas le temps de le faire trop longtemps car la demoiselle fit quelque chose de très peu mature : elle lui renversa sa bouteille d'eau sur la tête. « AHHHHH. ». Trempée, Lynn contempla les goûtes d'eau tomber de ses cheveux mouillés.

En entendant son cri, Kurt - qui était occupé à changer une pièce dans le moteur - lâcha ce qu'il était en train de faire pour accourir vert les deux filles. « Qu'est-ce qu'i... ». Il se stoppa net, consterné, en voyant Lynn trempée et Nina avec la bouteille vide à la main. « NON MAIS CA VA PAS OU Q... » Le temps qu'elle finisse sa phrase, Lynn commença à comprendre que Nina s'était mise à penser qu'elle lui plaisait. Non mais alors vive le narcissisme de Nina. Elle s'aimait au point de croire que Lynn avait pu tomber sous son charme ? De une, Lynn n'était pas intéressée par les filles mais par les garçons. Certes, elle n'avait pas eu beaucoup d'expérience de ce côté là mais elle pouvait l'affirmer. Tous ceux qui lui plaisaient étaient bel et bien des hommes. Elle n'avait pas eu de chance et beaucoup trop de timidité, c'était tout. Et de deux, les gens qui ne voyaient pas plus loin que leur nombril ne l'intéressaient pas vraiment.

Avant qu'elle n'ait pu faire quoi que ce soit, Kurt était accouru pour se mettre entre les deux filles. Sauf qu'au lieu de les séparer d'un crêpage de chignon, Lynn s'était mise à rire, littéralement pliée en deux, une main sur le ventre. Elle trouvait la situation vraiment ridicule et elle fut prise d'un fou rire. Vous savez, le genre de fou rire qu'on veut contrôler mais qu'on ne peut pas ? Kurt la regarda d'un air incrédule tandis qu'elle tentait de se redresser et de se reprendre. « C'est bon... hihi (ce sont des rires ^^)... Ca va... hihi... Hum! Ca va aller ». Lynn se mordit la lèvre intérieure le plus qu'elle pu pour s'arrêter de rire. « Non, ça ne va pas non. » Kurt se tourna vers Nina. « De quel droit vous avez renversé votre bouteille sur mon employée ? ». Il s'était planté devant Nina, les mains sur les hanches. Lynn lui tira le bras pour l'entrainer plus loin. « Kurt, c'est bon. » Elle avait réussi à reprendre son sérieux. « Elle ne voulait pas que ce soit une fille qui répare sa voiture... Je me suis un peu énervée... Je l'ai peut être mérité... » Lynn secoua sa main pour faire tomber les goûtes d'eau qui étaient encore là. Kurt fit une moue avant de se tourner vers Nina. « Je vous prie d'excuser Lynn. Mais c'est une très bonne employée je vous assure. Je me serais bien occupé moi même de la voiture, mais comme elle a du vous le dire, nous sommes tous très occupés pour le moment. ». Kurt était beaucoup plus commercial que Lynn, c'était clair. Jamais elle n'aurait fait ça. Plutôt perdre une cliente que de s'excuser pour quelque chose qu'elle n'avait pas commencé ! « Je vous ferais une réduction sur les réparations, ça vous va ? ». Lynn roula des yeux en revenant vers Nina alors que Kurt était retourné travailler. Un sourire passa encore sur le visage de la brunette avant qu'elle ne s'éclaircisse la gorge pour parler. Elle n'avait pas oublié qu'elle était trempée et que Nina avait été odieuse avec elle, mais bon, si le patron voulait vraiment qu'elle s'occupe de la voiture... « Contente ? » Lynn ne pouvait pas imaginer que Nina était là pour autre chose que sa voiture. Bien qu'elle s'était rendue compte que quelque chose ne tournait pas rond avec elle puisqu'elle ne faisait que regarder tout autour pour voir si il n'y avait pas... Oh mais oui. Comment elle n'avait pas pu s'en rendre compte ? Ce n'était pas pour sa voiture que Nina était là. Vu sa tenue, c'était clairement pour le garagiste. Elle s'était doutée que ça pouvait être ça, mais si elle n'en était pas persuadée avant... Maintenant c'était clair. Lynn tenta de contrôler son sourire avant d'ajouter « Et sache que tu n'es pas du tout mon genre... Disons que je préfère les hommes... Musclés... Et qui - si ça se trouve - travaillent dans un garage. ». Elle croisa ses bras. Oui, tout était plein de sous entendus. Et maintenant, vu au point où elles en étaient, Lynn ne risquait plus grand chose à dire ce qu'elle pensait. « Mais tu sais, se disputer avec une fille qui travaille dans un garage n'est pas forcément une bonne idée si tu veux draguer les hommes qui y travaillent. De l'aide en interne est parfois une bonne idée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Sam 10 Mar - 17:53

Nina n'avait pas regretté un seul instant son geste, un peu disproportionné vu la situation certes, mais qui aurait le mérite de remettre Lynn à sa place et de lui montrer à qui elle avait à faire. On ne se moquait pas d'elle impunément de la sorte, elle se sentait déjà bien assez ridicule comme ça pour que Lynn puisse oser en rajouter. Manifestement, l'effet escompté fut au rendez vous : Lynn s'était plier en deux les cheveux ruisselant de gouttes qu'elle évitait de faire glisser dans son cou. Nina contempla le résultat avec un sourire satisfait - ça lui apprendra se disait-elle - et se sentit un peu plus digne d'honneur un instant. À présent, c'est Lynn qui se trouvait bien dans l'embarras, trempée jusqu'au os et s'arrangeant tant bien que mal pour ne pas pâtir un peu plus de l'eau qui s'immisçait partout sous ses vêtements. Cette péronnelle se donnait en plus le droit de protester violemment, quel culot, elle l'avait bien chercher ! On ne drague pas les gens de cette manière, d'autant plus ceux des plus respectablement peu à l'aise avec les tendance affichées par Lynn, sans s'attendre naïvement à des petits sourire papillonnant.

Nina allait la remettre en place une seconde fois, histoire de l'enfoncer encore un peu plus sous terre quand une troisième personne fit son apparition. Un individu de genre masculin ! Enfin, les efforts a déployer dans ce garage pour obtenir satisfaction était totalement démesurés. Les minutes qui suivirent s'inscrivèrent parmi le top des instants les plus honteux de l'existence de Nina. D'abord, Lynn se mit à se tordre en deux encore une fois, mais la gêne avait fait place à des rires à gorge déployée. C'était peu dire que d'affirmer que Nina se trouva totalement décontenancée, son sourire à elle ayant fait place à une mine déconfite d'incompréhension. Pourquoi cette hilarité ? Et pourquoi la créature masculine ressemblait-elle en fait au copain de ses poupées de porcelaine ? Pourquoi e'était-elle mise en tête cette idée stupide de trouver un copain rien qu'en allant au garage ! Nina se mit à rougir de honte accablée en plus par celui qui semblait être le propriétaire des lieux qui vociférait comme un enfant.

Ils la plantèrent là quelques instants pour tirer l'affaire au clair très certainement, laissant Nina méditer sur sa bêtise. Habituellement, elle n'était jamais l'idiote de l'histoire, c'est plutôt elle qui avait l'habitude de ridiculiser les autres. Seulement cette situation ingérable pour elle était clairement représentative des événements des quelques semaines précédentes et Lynn se rajoutait à la liste de ceux qui l'avait poussée hors de ses retranchement, loin des sentiers battus qu'elle avait l'habitude de ne jamais quitter. Tout paraissait partir en morceau ces derniers temps et il était bien compliqué de ramasser les morceau au vol pour les recoller convenablement. L'une de ces visions délirantes lui brouilla la vue encore un instant pour lui montrer un château de carte qui s'effondre sur une Nina déguisé en raton laveur rouge, la couleur de la honte ! Dans son énorme fourrure qui lui laissait juste une fenêtre pour sa tête elle elle se démenait péniblement à ramasser les cartes qui chutait les unes après les autres, tout ça en se dandinant sous les rires amusés de quelques observateurs.

Nina fut arrachée à ce spectacle par Mr Hummel qui revenait avec Lynn pour lui proposer un ristourne sur les réparations. Il laissa ensuite les deux jeunes femmes, l'une un peu plus remontée que l'autre. Lynn n'était donc pas intéressée par les filles finalement, une nouvel élément à placer dans le dossier "honte à jamais" de Nina. Comment avait-elle pu s'imaginer si vite que Lynn la draguait, avec le recul, cela lui semblait en effet improbable. La cerise s'éclata sur le gâteau quand Lynn lui revela avoir vu clair dans son manège à savoir qu'elle était venu pour "les hommes... Musclés... Et qui - si ça se trouve - travaillent dans un garage". Tant de mépris dans ses propos. C'était le coup de grâce et Nina était furieuse de s'être faite insultée une nouvelle fois. Peu importait, c'était son tour de riposter et elle n'allait pas se laisser avoir comme ça. Comme seule barrière face à la honte et la bêtise qui l'accablaient Nina ne connaissait que le mépris elle aussi. Une aide en interne ? Certes cela aurait pu être une bonne idée si jamais la jeune lycéenne avait considéré Lynn comme son égale. Pour mettre un terme à sa figure triomphante elle s'approcha d'elle un peu plus et la regarda d'un peu plus haut. "Je vois qu'on se plaît à faire la maline ? Je ne crois pas qu'on t'aie demandé de parler pour faire ton travail pourtant, et je ne te vois toujours pas suante et sale, les mains dans le capot de ma voiture. Ça c'est ton travail ! Alors maintenant mettons fin à tes inepties car si tu continue à caqueter comme un cocker je vais finir par avoir une migraine qui ne me quittera pas même sur mon lit de mort !"

Nina remit ses lunettes de soleil et s'installa dans sa voiture, plus furieuse que jamais ! Elle avait beau avoir toute les raison du monde pour être honteuse de sa conduite, Nina pouvait encore rappeler à Lynn qui commandait et qui obéissait dans cette histoire. Peut être que cette dernière allait se faire un peu plus discrète une fois mise au travail pendant que Nina se prélasserait, les pieds sur le tableau de bords. En vérité Nina n'était pas vraiment d'humeur à se relaxer à en juger par la frénésie avec laquelle elle se démaquillait. Mais ça, Lynn l'ignorait, il fallait juste qu'elle croît à la meilleure version des choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Dim 11 Mar - 18:23

Lynn perdit son sourire lorsque Nina la prit une nouvelle fois de haut. Rohlala. Les gens s'énervaient vraiment pour rien... Oui, certes, elle pouvait parler aujourd'hui, elle n'avait pas été mieux mais bon. Lynn aurait pensé que Nina se serait mise à rire elle aussi plutôt que de réagir comme ça et de s'enfermer encore plus dans sa mauvaise humeur et sa hautaineté. D'accord, c'est bon. Elle avait compris. Elle n'avait aucun sens de l'humour celle là !

La brunette regarda la cliente repartir pour s'installer au volant de sa voiture et commencer à se démaquiller. Serrant les dents pour ne pas répondre et risquer de déclencher une nouvelle crise, Lynn se rendit derrière le comptoir où elle sortit une fiche pour le nouveau devis, le dossier créé avec la panne après l'appel et un stylo. Avant de repartir vers la voiture, elle se retourna pour faire face au mur et elle ferma les yeux en inspirant un grand coup. Il fallait qu'elle arrive à calmer sa crise de fou rire et son énervement en même temps. Allez, plus vite la voiture est réparée et plus vite on en parlait plus.

Lynn se dirigea d'un pas actif vers la voiture de Nina. Elle avait repris sont allure professionnelle. Commençant par faire le tour de la voiture pour vérifier les pneus et la carrosserie, Lynnette nota des informations sur la fiche tout en demandant à Nina : « Où était le problème exactement ? ». Elle ne pouvait pas se souvenir de tous les problèmes de toutes les voitures non plus. Surtout que ce n'était pas elle qui avait pris en charge l'appel et qui avait ouvert le dossier. Et puis après leur discussion, Lynn n'avait plus vraiment les idées claires sur le réel problème.

Elle ouvrit le dossier qu'elle avait en mains pour devancer Nina dans sa réponse. Le moins elles interagissaient et le mieux ce serait il semblait. Il y avait des gens comme ça avec qui ça n'accrochait pas forcément et ça serait toujours comme ça ou alors ça s'arrangerait. Mais bon. Lynn n'était pas du genre à forcer le destin. Si on ne voulait pas d'elle ou si on s'entêtait à être mauvais avec elle, et bien elle n'allait pas faire des efforts pour être gentille et arranger les choses. Avant, elle l'aurait sans doute fait parce que ce n'était pas du tout son genre de répondre et d'être méchante. Mais maintenant, elle en avait mare d'être la bourrique du quartier qui se faisait avoir parce qu'elle donnait trop de chances aux gens, du coup, elle n'insistait plus vraiment. C'était vrai que les comportements agressifs ou étranges des gens l'intriguaient toujours et qu'elle voudrait bien aider. Mais elle s'était rendue compte que c'était beaucoup de travail et elle ne s'impliquerait que pour des gens qui comptaient pour elle et pour qui elle savait qu'elle comptait aussi - même s'ils ne lui disaient pas forcément.

« Ah oui. Un problème avec le moteur. » Lynn contourna la voiture pour se placer devant, elle posa ce qu'elle avait dans les mains au sol puis elle fit un signe à Nina. « Est-ce que vous pouvez ouvrir le capot s'il vous plait ? ». Lynn avait repris le vouvoiement. Elle n'y avait pas vraiment réfléchi mais vu le ton de Nina, elle préférait mettre autant de distance entre elles que possible. Si Nina pouvait la laisser travailler tranquillement à partir de maintenant, elle ne dirait pas non. Elle espérait que Nina savait où était le bouton à l'intérieur de la voiture sinon elle sentait bien venir les réprimandes encore. Mais en même temps c'était le choix de Nina d'être restée dans la voiture plutôt que de se mettre sur le côté et d'attendre sagement dans la salle d'attente qu'elle ait terminé. « Il s'est passé quoi exactement avec la voiture ? ». Lynn avait aussi besoin d'un peu plus d'informations, par curiosité d'une première et puis ça pouvait l'aider à mieux cerner le problème d'une autre part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   Mer 14 Mar - 11:33

Aussi discrète qu'elle s'était faite pour se démaquiller en douce, Lynn l'aperçut à travers le pare brise. Ce qu'il y a de pire après essuyer un échec en jouant les fausses mégères dans un but secret c'est d'être surpris à laver son affront ni vu ni connu. Déjà qu'elle était couverte de honte, mais voilà maintenant que Nina pouvait se résoudre à juste dépérir dans la voiture une fois que Lynn eut découvert que la jeune lycéenne n'assumait pas une once de ce qui s'était déroulé quelques instant plus tôt à l'exterieur de l'habitacle. Quand un boxeur est mis à terre, personne ne va le voir pleurer sa défaite, cette dernière s'est déjà bien assez chargé de le couvrir de déshonneur. Lynne faisait le tour de la voiture à présent, l'oeil avisé, inspectant tout au passage. S'apercevrait elle que la réelle épave était sur le siège passager ? Nina n'avait plus aucune envie de sortir ni de se manifester encore une fois. Sa priorité était de faire ce qu'il y avait à faire et de rentrer au plus vite pour rendre sa voiture à ses parents et en finir une bonne fois pour toute avec l'automobile. Lynn lui demanda la nature du problème mais partit aussitôt dans le garage pour récupérer son dossier, découragée par le mutisme de la cliente ou décidée à ne plus échanger un seul mot avec celle ci. Cette dernière solution n'était pas pour lui déplaire. Alors que Lynn s'était éloignée, Nina ressortit sa tousse à maquillage pour continuer la purification de son visage à l'abri des regards. Elle put contempler avec ravissement son teint naturel et lavé de toutes matière dans le rétroviseur. Hors du lycée, où plûtot avant qu'elle n'arrive aux toilettes de celui ci tôt le matin, Nina n'était pas une grande adepte du make up, c'était encore une enfant après tout, hors du lycée...

Lynn revint la tête dans le dossier concernant la voiture quand elle demanda à Nina sans un regard d'ouvrir le capot de la voiture. Ouvrir le capot, c'était bien là un mystère absolu pour celle qui n'avait été capable de se garer correctement sur le parking du supermarché. Elle ne savait même pas si cela se faisait à l'intérieur de la voiture via quelques boutons aux fonctions inconnues, ou bien à l'exterieur en le soulevant tout simplement. Avant qu'elle ai pu prendre cette décision capitale à savoir sortir ou ne pas sortir, au risque peut être dans les deux cas de passer pour une idiote, la garagiste lui demanda de lui raconter l'histoire qu'il l'avait amenée jusque ici. Si Lynn tentait de la ridiculiser toujours un peu plus, elle réussissait en beauté. Après la scène qui venait de se dérouler il était hors de question de conter le récit du combat de la voiture face au Coach Beiste puis contre la cabine téléphonique du parking. L'événement en lui même avait déjà été assez traumatisant comme cela, les regards des passants l'avaient en fait été bien plus que l'accident en lui même, alors il était hors de question de vivre le second traumatisme de le raconter à celle qui avait reçu le contenu de sa bouteille d'eau. Tout ce que voulait Nina c'est que Lynn face son travail sans la solliciter. Cette dernière semblait maintenant attendre une réaction avec insistence, le capot n'étant toujours pas ouvert.

C'en était trop ! Tant pis si elle passait une nouvelle fois pour une folle, celle ci aurait le mérite d'être la dernière ! Nina souffla un grand coup pour signifier ostensiblement son agacement, qui s'apparentait plutôt à du stress, et s'empara du chèque préalablement signé par sa mère pour y inscrire le montant des réparations, que Nina ne comptait plus attendre à présent. "Cent dollars ! Cent dollars ce sera bien assez pour juste m'avoir fais perdre mon temps !" Nina sortit en trombe de la voiture, feignant la colère qui paraissait plus fausse que jamais. Elle contourna la contourna pour venir arracher des mains de Lynn le dossier qu'elle tenait, elle signa vaguement sur quelques cases approximatives, dédiées ou non à cet usage et le rendit violemment à la réparatrice accompagné du chèque. Devant la mine hébétée de Lynn, pleine d'incompréhension, Nina explosa. Ce n'était plus la peine qu'elle joue les innocentes avec ses airs de sainte-nitouche, elle aurait bien cherché la dernière vocifération de la lycéenne. "Impossible de faire ton travail sans me faire d'histoire n'est ce pas ? Tu persistez dans ton attitude déjà très peu commerçante ! D'abord tu me dragues, puis tu m'insulte et maintenant t'espère de moi que je fasse les réparations moi même ! C'en est trop, j'arrête là ! je ne suis pas venue pour me faire mépriser par des gamines en stage !" Nina jeta un dernier regard à celle qu'elle n'avait pas décidé de vouvoyer en retour et retourna s'installer au volant de la voiture ! Celle ci roulait encore après tout. Elle mis le contact et pris la route tout en fixant Lynn des yeux ! Enfin, elle était sortie de ce gourbis ! Certes elle avait enchaîné echec sur echec, humiliations sur humiliations mais elle était à présent à l'abri. Elle souffla un bon coup et sourit tout en regardant la route !

Cette satisfaction ne dura qu'un instant puisque deux problèmes s'annonçait maintenant. D'bord son père, à qui il allait falloir expliquer l'état de sa voiture, scrupuleusement identique avec celui de son départ, et ceci sans qu'il en vienne à appeler le garage qui l'informerait de l'attitude exécrable de sa fille. Elle n'avait pas peur de la réprimande, elle ne voulait pas le décevoir et tenait à rester pour lui un modèle de perfection. Le second problème peut être plus compliqué était la question de Timothy Ainsworth. Ce plan du garage autrefois génial qu'elle trouvait maintenant ridicule étant tombé à l'eau, il allait falloir prendre les choses de front ! Nina mentait depuis bien longtemps maintenant, tout ses discours était bien au point et elle savait toujours quoi dire et à qui (même si elle n'en avait pas fais la meilleure démonstration quelques instant plus tôt au garage). Il y avait une dernière chose qu'elle savait avec l'expérience : Quand un mensonge était en danger, on ne le révèle pas, on en fait une vérité !


- RP CLOS -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 02. Boys turned out to be a girl.   

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Boys turned out to be a girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 2
-