Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. Please tell me who I am | Domicile Abby Summer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 02. Please tell me who I am | Domicile Abby Summer   Dim 11 Mar - 11:04

    206, Suburbia, Lima OH, 45807. Gregory n’avait plus que cela en tête. Cela faisait trois jours qu’il était de retour dans cette ville qui officiellement l’avait vu grandir mais dont il ne se rappelait pas. Depuis sa chambre d’hôtel, il avait observé durant des heures et des heures à la fenêtre sans jamais oser passer la porte. Las, il passa une main sur son visage fatigué. A l’ambassade américaine, on lui avait parlé d’une femme, de sa fiancée. Il n’arrivait pas à rendre la chose concrète. Comment y croire quand on a oublié tout ce qu’on était, quand on ignore si on était un salopard ou un mec bien ? Comment y croire lorsque tout visage est aussi inconnu que celui que vous voyait dans le miroir en vous levant ? Comment y croire quand tout simplement vous avez l’impression d’être un canular à vous tout seul ? L’homme se laissa tomber assis sur le bout du lit, se prenant la tête entre ses mains, la migraine le reprenant. Cela arrivait toujours quand il forçait sur sa mémoire. Habitué depuis quelques jours, il prit un petit flacon de médicaments dans sa poche de jean et en avala deux comprimés. C’est en rangeant ledit flacon que ses doigts entrèrent en contact avec un bout de papier chiffonné à force d’être trop manipulé. Cette adresse. Celle de sa fiancée, celle peut-être de la clé de tous les mystères de sa vie mais Gregory avait la trouille.

    Il crevait de peur à l’idée de revoir cette femme. Et s’il découvrait qu’il était un sale type qui ne rendait pas heureux sa propre femme ? S’il découvrait qu’en réalité il avait fui au Bresil pour retrouver une maitresse quelconque ? Une petite voix lui souffla qu’il était encore bien pire de rester dans l’ignorance. Aussi, rassembla-t-il son courage et farfouilla dans sa table de nuit pour dénicher un plan de la ville, il irait en marchant. Cela lui ferait du bien et lui permettrait de penser, penser et ne pas arrêter de penser pour combler le vide dans sa tête. C’est pourquoi, il n’arriva devant la porte de cette petite maison que quarante-cinq minutes plus tard, le cœur battant. Rapidement, il passa une main dans ses cheveux et observa sa tenue : jean, chemise blanche et une veste en cuir. Il ne savait pas pourquoi il avait trouvé la nécessité de s’acheter une telle veste mais elle lui avait tout de suite plus avec son discret phoenix. L’oiseau qui renait de ses cendres. Tout lui !

    Gregory expira une bonne fois pour se donner du courage et fixa la porte devant lui. Il était aussi nerveux qu’un lycéen demandant à son amie de sortir avec lui. Serrant et desserrant les poings, il puisa en lui tout son courage et frappa quelques coups puis patienta. Dans sa tête, un seul leitmotiv : pitié faites que je ne sois pas un sale type, pitié faites que ma vie ne soit pas un ramassis d’horreur. Ses pensées furent interrompus quand la porte s’ouvrit pour laisser apparaitre la plus belle des créatures qui lui avait été donné de voir depuis son réveil au Mexique. « Bon..Bonjour » prononça-t-il d’une voix rauque à force de peu parler. Belle entrée en matière crétin ! Ses pensées n’allaient pas l’aider, il le sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Please tell me who I am | Domicile Abby Summer   Sam 31 Mar - 23:05

    Cela faisait déjà plus de six semaines que Gregory avait disparu et beaucoup de personnes avaient perdu l’espoir de le voir revenir un jour. Et il faut l’avouer, Abby commençait de plus en plus à penser la meme chose qu’eux. Et elle ne savait pas comment réagir face à sa grossesse qu’elle venait d’apprendre il y a à peine quelques jours. Elle regardait encore une fois la première échographie du bébé de son bien-aimé. Elle ne pouvait s’empêcher de pleurer encore une fois. Elle n’arrivait plus à retenir ses larmes depuis bien l’accident d’avion. Finalement, elle fut intérompu dans son chagrin par une sonnerie de téléphone. Elle décrocha et elle lâcha un timide “allo?”. Elle reconnut tout de suite la voix de la personne à l'autre bout du fil. Oui c'était l'inspecteur de police qui suivait l'affaire du crash de l'avion de Gregory. On y était il devait avoir une réponse à présent. Elle eut l'impression de son coeur venait de se stopper net et par instinct elle déposa sa main libre sur son ventre. Finalement l'homme au bon du fil se remit à parler.

    "Mademoiselle Summer. J'ai des nouvelles par rapport au crash et surtout par rapport à Gregory. Nous savons à présent ce qu'il en est pour lui. Nous l'avons retrouvé... Vivant..."

    Vivant? Il avait bien dit vivant? Oh mon Dieu... Elle n'en revenait pas il était donc bel et bien encore là et il serait de retour prochainement comme venait de lui dire l'inspecteur. D'ici cinq jours environ, le temps de faire les papiers et de lui faire faire un checkup. A présent, peu importait d'attendre un ou deux jours de plus pour le retrouver car elle savait qu'elle le retrouverait d'ici peu. Elle remercia mille fois et elle raccrocha. Elle fixa une photo d'eux deux pendant quelques secondes, elle avait enfin retrouvé le sourire. Madison, il fallait qu'elle prévienne la blondinette, car oui elle était la meilleure amie de son chéri alors elle prit son portable et elle appela Madison. Elle lui annonça la bonne nouvelle et comme elle elle fut aux anges.

    Les cinq jours tant attendus étaient enfin passés et Abby avait rangé toute la maison de fond en comble pour l'arrivée de son cher et tendre. Elle avait passé sa matinée à se préparer. Oh oui elle avait retrouvé l'envie de reprendre soin d'elle à présent. Elle enfila la robe noire que Gregory aimait tellement qu'elle mette. Elle se regarda dans le miroir et elle constata qu'elle était devenue un peu trop grande car elle avait perdu beaucoup de poids ces dernières semaines. Elle était à présent en train de replacer une mèche de cheveux quand finalement on sonna à la porte. Elle se sentit toute chose comme si c'était son premier rendez-vous d'adolescente avec le beau gosse du lycée. Elle descendit les escaliers à toute vitesse et ouvrit la porte sans le faire attendre plus longtemps. Il était là en face d'elle, toujours aussi beau. il n'avait pas changé. Ses yeux se mirent à briller à peine le vit-elle. Il lui lança un petit "Bon-bonjour" hésitant. Elle ne put se retenir de lui sauter dans les bras et de le serrer contre elle. Mais elle ressentit son malaise. Oui elle avait oublié un détail important, il avait perdu la mémoire. Elle se recula donc et resta plantée un instant honteuse devant lui.

    "Han entres. Je te débarrasse si tu veux. Je... Je suis si heureuse de te voir enfin à la maison."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. Please tell me who I am | Domicile Abby Summer   Lun 2 Avr - 21:18

    -Flashback -
    « Monsieur Grimson ? » appela une voix masculine à la porte d’une salle d’attente de l’ambassade américaine au Mexique. Il n’y avait qu’un seul homme assis au fond, près de la fenêtre. Depuis son arrivée, la secrétaire ne l’avait pas entendu prononcer un seul mot. L’homme semblait éteint de l’intérieur, si vide alors qu’il était plutôt bel homme. Un triste fait nota-t-elle pensivement. Elle n’ignorait rien de son histoire : le seul rescapé du crash. Les journaux ne parlaient que de cela et pourtant, cela ne semblait pas l’émouvoir plus que cela. Il est vrai que le pauvre souffrait d’amnésie. Quelle triste histoire pensa-t-elle en soupirant alors que son patron appelait à nouveau son nom. Voyant qu’il ne réagissait pas, elle alla à son encontre et posa sa main sur son épaule : « Il vous appelle monsieur Grimson ».

    Gregory sursauta à ce contact physique qui venait de le sortir de ses sombres pensées. Distrait, il remercia la femme d’un sourire maladroit et se leva de sa chaise pour aller serrer la main de l’homme qui l’attendait. A vrai dire, il avait bien entendu cette voix de tenor mais tout bêtement, il n’avait pas calculé que M. Grimson et lui-même ne faisaient qu’un. Gregory Grimson. C’était son nom mais il n’arrivait pas à se souvenir. Depuis son réveil dans cette maison mexicaine, toute son existence était une page blanche. La réunion qui suivit cette poignée de main ne fit qu’accentuer son mal être. « Votre fiancée vous attend aux Etats-Unis M. Grimson, je suis sûr que vous retrouverez la mémoire d’ici peu de temps ! » lui assura l’ambassadeur. Au fond de lui, Greg n’était sûr de rien mais il affichait un sourire qui se voulait motivé et confiant. Une fiancée.. dont il ne se souvenait absolument pas l’attendait à des milliers de kilomètres. Pourquoi se sentait-il alors si seul à cet instant précis ?

    -Fin du flashback-

    Un parfum féminin lui chatouilla les narines alors qu’un corps fin se pressait contre lui avec l’énergie semble-t-il du désespoir. Gregory lui tapota maladroitement le dos, ne sachant pas quoi faire d’autre. Cette femme était une inconnue pour lui malgré que son cœur se soit mis à battre la chamade. Son corps semblait se souvenir de leurs étreintes, son cœur aussi à juger par ses réactions mais sa tête restait malheureusement froide. La jeune femme du sentir son malaise car elle s’écarta entrainant un pincement à son cœur. « Merci » lui répondit-il faiblement alors qu’elle s’effaçait pour le laisser pénétrer dans leur petite maison. Du regard, il embrassa le décor, cherchant, fouillant dans sa mémoire à la recherche d’un souvenir. Il y avait quelques photos d’eux et il en prit une dans ses mains pour la regarder avant de la reposer sur le meuble. « J’espère que je vous..euh te dérange pas, je peux repasser à un autre moment si tu veux ! » .

    Gregory se sentit extrêmement con ! Il fallait le dire. Cette maison était la sienne, cette femme sa fiancée et pourtant, il agissait comme un étranger. L’homme se passa une main sur son visage et observa cette femme d’un œil critique. Belle, elle l’était assurément, peut-être un peu trop mince à son goût. Sa longue chevelure soyeuse appelait ses mains, ses lèvres lui donnaient envie d’y apposer les siennes. Il soupira. Son corps réclamait cette femme mais son esprit continuait d’être indifférent. « C’est donc..ici que nous habitons ? » demanda-t-il avant de fermer les yeux. « Je suis désolé, j’ai beau fouiller dans ma mémoire, je n’y arrive pas. Je ferais peut-être mieux de repartir ! » Ajouta-t-il avec précipitation. Gregory avait envie de fuir cet endroit, de fuir ce regard qui le tourmentait mais surtout de fuir peut-être un homme qu’il condamnerait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 02. Please tell me who I am | Domicile Abby Summer   

Revenir en haut Aller en bas
 

02. Please tell me who I am | Domicile Abby Summer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 2
-