Choriste du mois


Partagez | 
 

 03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo Empty
MessageSujet: 03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo   03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo EmptyMer 4 Avr - 23:54

Tina Cohen Chang & Finn Hudson
« Venez comme vous êtes » - source Mcdo


« Mmmh. Je vais prendre un Chicken Mythic en menu maxi best of, ce que vous avez de plus gros, en fait. » Demanda le jeune Hudson, observant alternativement le menu un peu en hauteur et la jeune femme l'écoutant prendre sa commande. Son estomac grogna et il se sentit un peu mal à l'aise, étant assez pudique. Mais après un bref regard autour de lui, il comprit que le brouhaha de la clientèle, mais aussi des cuisines masquaient ce genre de désagrément sonore. Lui l'avait entendu cependant, alors il rectifia : « Non ! Mettez m'en deux, de Chicken Mythic. Avec un grand coca et un frappé au chocolat. Et une boite de Chicken McNugget aussi. » Termina-t-il, laissant planer un long silence pendant que l'hôtesse pianotait sur son écran tactile. Il paraissait être à l'affût de la moindre remarque de son estomac. Mais celui-ci se tint un carreau, ce qui lui décrocha un sourire benêt. Alors que la jeune femme s'activait à préparer le plateau, Finn remarqua qu'il eut oublié de lui dire qu'il souhaitait l'emporter. Il aurait très bien pu commander au drive pour faire ça, évitant ainsi ce genre d'oubli. Mais le jeune homme avait tendance à rayer les manipulations trop précises avec son véhicule de sa vie, depuis qu'il avait percuté un facteur pendant son adolescence. Il avait gagné en confiance, mais pourquoi tenter le diable ? Son imagination tournait à pleine vitesse lorsqu'il observait le couloir étroit que devait prendre les véhicules. Il se voyait érafler le coin du bâtiment, confondre la pédale de frein et d'accélération pour rouler sur les pieds d'un pauvre employé de la firme... . Il n'était pas à l'aise avec ce système. Il n'était pas non plus à l'aise à l'idée de contrarier les plans d'une jeune fille, concentré sur son menu, alors que des clients patientaient derrière lui. Une grimace sur les lèvres, il fronça son nez et se tut. Il allait se trouver une table et profiter de la salle bruyante et envahis de gamin riant, pleurant, sautant dans tous les sens face à leurs parents dépassés. Oh, Finn n'avait rien contre les enfants...Mais après une dure matinée de travail, il aurait préféré le calme au chahut. Réglant sa commande, il remercia la demoiselle, accompagnée d'un sourire et d'un "bon courage" et s'éloigna doucement, avec toute la précaution possible. Il n'était décemment pas un modèle d'adresse.

Parcourant la salle, cherchant un coin reculé de tous, il comprit rapidement que ca serait peine perdu. Un mercredi, entre midi et deux, il se rappela pourquoi il tenait tant à emporter tout ça. Il aperçut une table vide, une table de deux places. Cela lui suffisait amplement. D'un pas rapide, il y posa son plateau et s'installa tranquillement sur sa chaise. Autour de lui, le monde grouillait, en générale des familles cherchant, eux aussi, un coin libre capable de supporter l'énergie de leurs gamins. Plissant les yeux face aux hurlements strident d'une gamine, il se permit de penser qu'il manquait peut-être d'aigus dans sa chorale. Jetant un œil à la source de ses cris, il savait avant même de l'apercevoir qu'elle n'avait pas l'âge requis pour entrer dans son club. Très investie dans les Urban Hymns depuis quelques mois maintenant, il lui arrivait souvent d'avoir ce genre de fantaisies dans la tête. Des choses absurdes, recherchant souvent le truc en plus, l'exceptionnel, l'original, le jamais vu. L'avait-il trouvé ? Il y avait quelques perles, c'était assuré, mais il n'était pas encore assez nombreux pour en avoir le cœur net. Entamant son hamburger, il pensa à l'après midi qui l'attendait. Garagiste. Jamais il n'avait pensé qu'il finirait ainsi. Pourtant, il doit bien se l'avouer, ce métier lui plaisait un minimum. Ce fut le rapport avec les automobiles qui déclencha chez lui un rêve plus inaccessible que de replacer ou réparer des pièces de moteur. Les rêves font vivre, à ce qu'on dit. On pense également que lorsqu'ils sont atteints, l'ennui s'installe. Forte heureusement, le jeune Husdon en a un bien inabordable. C'est pour devenir designer de véhicule sportif pensa à reprendre des études, en candidat libre. Tout ceci dans le dos de tous, sauf son colocataire qui l'aidait ainsi à la tâche. Mais ce métier jurait avec ses capacités puisqu'il n'avait jamais osé dessiner le moindre trait sur une feuille, sauf lors de ses cours de géométrie, autant que son intelligence ne volait pas bien haut. Alors, avec insistance, il suivait également des cours de dessin. La vie du jeune directeur de chorale était loin d'être plate depuis quelques mois. Pourtant, pendant environ cinq années, ce fut la traversé du désert. Déprime, colère, il s'était perdu entièrement au point d'en n'être devenu que l'ombre de lui même. Alors qu'est-ce qui avait changé ?

Et bien une femme. Une femme ayant réussi à semer le doute chez lui. Son cœur s'était fermé avec le temps. C'était une manière de se protéger. Il ne s'autorisait plus à l'écouter pour ne plus avoir à souffrir. Mais il suffit de cette voisine pour que Rachel, Quinn et Ecaterina refassent surface, dans son esprit, avec un sourire nostalgique sur leurs lèvres, comme pour lui dire : "Tu m'as manqué". C'était bête puisqu'il en avait revu depuis ces cinq ans, et elles se plaisaient, apparemment, dans leurs vies, sans lui. Qu'importe, même s'il recherchait actuellement à poser carte sur table, il souhaitait passer à autre chose. Les années lycée, et leurs amours d'ados, c'était du passé ! Rien d'autre ! Et c'est avec conviction qu'il mordit pour la première fois son hamburger, décidé à oublier McKinley et ses entailles qui avait laissé sur son cœur.


gif - ©tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo Empty
MessageSujet: Re: 03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo   03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo EmptyVen 6 Avr - 19:09

Il n'était pas vraiment dans les habitudes alimentaires de la jeune femme que de se rendre au McDonald's, surtout en cette journée du mercredi. D'habitude, elle courait partout ce jour-là, n'avait pas une minute à elle et la soirée apparaissait comme un petit coin de paradis, merci les longues heures durant lesquelles elle n'avait rien de spécial à faire, si ce n'était se reposer, manger et regarder la télé.

Mais aujourd'hui, avait décidé Tina, serait un jour particulier. Lorsqu'on lui avait octroyé cette journée de congé, elle avait pensé dormir toute la journée, ne se lever que pour satisfaire ses besoins les plus primaires - manger, boire, aller aux toilettes - et point barre. Et puis, sa sœur l'avait appelée à 8h du matin et depuis, la sage-femme était réveillée. Elle avait machinalement pris l'appel, ayant l'habitude de devoir répondre en urgence au téléphone du fait de son métier. Natalia avait été très étonnée de constater que sa grande sœur avait répondu, elle qui comptait laisser un message et ne pas la réveiller, et alors qu'elle prononçait ces mots, Tina se rendit compte à quel point son sommeil était léger. Elle aurait probablement dû remercier les longues nuits de veille à l'hôpital où elle s'assoupissait en trois secondes chrono et se réveillait en deux fois moins de temps encore.

Une fois réveillée donc, la jeune femme entreprit de faire le ménage à fond dans son appartement. Son métier lui prenant beaucoup de temps, elle n'avait pas vraiment d'heures à consacrer aux tâches ménagères, même si son logis en aurait probablement eu besoin.
Lorsque son portable sonna de nouveau, et qu'elle répondait à un texto de Mercedes, elle se rendit compte qu'il était déjà 11h45, et que son estomac criait famine. Jetant un coup d’œil dépité à son frigo vide qui faisait presque aussi grise mine que son appartement avant qu'elle ne le nettoie, Tina poussa un soupir et décida sur un coup de tête d'aller s'offrir un McDonald's histoire de s'aérer un peu et surtout, de ne pas avoir à faire la cuisine. Devenue allergique à cette tâche en particulier depuis quelques mois, la jeune femme sourit intérieurement et enfila son manteau, prit ses clés avant de fermer la porte de sa demeure et de dévaler les escaliers. Finalement, elle avait plus que très faim.

Le centre-ville de Lima bouillonnait d'agitation. Les parents claquaient les portières de leurs voitures, les enfants couraient vers eux, les bras levés en signe de contentement, et la jeune femme assistait à tout ce remue-ménage en souriant. L'hôpital la déconnectait parfois de la réalité qui n'était pas clinique, qui n'était pas crue, qui n'était pas sanglante ou pleine de problèmes. Et elle appréciait de revenir au monde réel, aussi cruel, divers et impitoyable soit-il.
Elle prit sa voiture, et sur le chemin du fast-food, se posa plusieurs fois la question capitale que tout client potentiel de l'enseigne se pose à chaque fois qu'il s'y rend... Drive ou sur place ?
Tina consulta l'heure sur l'horloge de sa voiture et décida que rien ne pressait aujourd'hui, elle opterait donc pour un repas sur place.

La foule bruyante, compacte et gigotante du McDonald's du mercredi midi, parfumée à l'odeur de la friture, donna un mal de crâne à la jeune femme à peine un pied posé dans l'endroit. Elle pouvait haïr cette enseigne comme elle pouvait l'apprécier, principalement parce que c'était la malbouffe qu'elle préférait consommer mais que le lieu était bondé à toute heure du jour ou de la nuit.
Lorsqu'arriva enfin son tour, elle commanda rapidement et scanna la foule des yeux, puis les tables par-delà les têtes qui lui faisaient face.
Et parmi cet océan de faciès, elle en reconnut un qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps...Finn Hudson, William McKinley High School, qui faisait partie du Glee Club avec elle il y avait des siècles de cela, lui semblait-il. Le visage de Tina s'éclaira, et elle emporta son plateau avec contentement, rejoignit en quelques enjambées la table où il était assis seul, en tête à tête avec son hamburger. Lorsqu'il leva les yeux et qu'il la vit en face de lui, elle ne lui laissa guère le temps de dire quoi que ce soit.

« Salut, Finn ! Ca fait longtemps, dis donc ! Je suis contente de te voir, tu vas bien ? »

La jeune femme n'était pas forcément d'un naturel bavard, mais les gens qu'elle appréciait remportaient généralement la palme de sa conversation la plus fournie. Quand elle se sentait à l'aise, il n'y avait guère besoin de faire des efforts. Et avec Finn, pas besoin de paniquer, elle savait qu'ils avaient plein de choses à se raconter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo Empty
MessageSujet: Re: 03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo   03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo EmptyMer 25 Avr - 18:03

Tina Cohen Chang & Finn Hudson
« Venez comme vous êtes » - source Mcdo


Obnubilé par l'apparence de son hamburger, le jeune homme brun en venait à se demander comment une chose aussi peu esthétique pouvait avoir un goût aussi agréable ? Et surtout, comment des ingrédients qu'il n'appréciait pas forcément d'ordinaire pouvaient, dans ce mélange, être aussi salivants ? Encore un mystère qu'il pourrait décortiquer en toute philosophie avec son ami Gale. C'était probablement un bon sujet pour une thèse. Un sujet appétissant qui, à cette pensée, fit grogner son ventre, alors qu'il était, pourtant, entrain de le satisfaire. Aussitôt, cette idée d'étudier le sujet lui donna un mauvais pressentiment. Un sujet pareil ne pourrait que lui éveiller une faim qu'il pourrait éviter. Et le jeune homme du haut de ses vingt-deux ans, se devait de ne pas jouer avec ses besoins et ses envies. Il n'avait plus le football américain pour muscler son corps malgré les excès. Alors aujourd'hui, malgré ses appétits féroces, il ne s'écoutait que peu de fois, au détriment d'un estomac souvent en colère. Ce dernier était tellement capricieux qu'il ne fallait guère lui donner raison.

Dans ce McDo, Finn avait réussi l'incroyable exploit d'oublier tout ce qui l'entourait. Seule sa nourriture comptait. Il percevait des cris d'enfants, des hurlements de parents excédaient par les pitreries de leur progéniture. Quelques discussions paraissaient être des chuchotements en langage chewing-gum. Mais seul son Chicken Mythic semblait, pourtant muet, parler sa langue : "mord-moi !" disait-il. Et il ne se faisait pas prier. A chaque bouchée, son estomac semblait soupirer d'aise. Un sourire en coin de lèvre se cachait presque derrière un peu de fromage fondu. Mais il n'en avait que faire de ce détail dont il n'avait pas conscience. Certains s'essuyaient la bouche après chacune de leur bouchée, gardant leur serviette en papier aux creux de la main, prêt à la dégainer à la moindre suspicion. Le jeune mécanicien n'était pas comme ça. Peut-être que l'habitude des tâches sur son bleu de travail l'obligeait peu à peu à s'en foutre de son allure, et à qui devait-il plaire dans sa solitude ? Quoi qu'il en soit, il dégustait son repas sans trop donner d'importance aux autres. Jusqu'à ce qu'il entendit son prénom après un salut. Il leva les yeux et fut surpris de la personne se trouvant, à présent, devant lui, debout, plateau en main.

Se sont ses jambes qui réagirent en premier. Elle se déplia pour se lever de toute sa hauteur. Confus, les yeux ébaubis, il posa son hamburger et ne sut réellement quoi faire devant la jeune femme qu'il avait côtoyée, durant son adolescence. La bouche pleine, il avala le gros morceau de sandwich un peu précipitamment. Ce dernier se fraya, avec difficulté, un passage dans sa gorge pour rejoindre plus tard son estomac. Il le sentit lentement descendre. La maladresse se lit alors sur son visage qui se déforma en une grimace de douleur. Une fois passé, il lâcha un simple : « Tina ? » qui semblait être une supposition, alors qu'il savait pertinemment qu'il s'agissait de cette jeune fille qui fit partie de sa chorale autrefois. Il essuya sa bouche d'un revers de sa main et remarqua alors le bout de fromage qui s'y était installé. Un sourire illumina, cependant, son visage. Droit comme un piquet, l'air d'un simple benêt, il passa mille questions dans son esprit sous la forme de simples mots : Étreinte amicale ? Bise ? Serrer sa main ? Quelle était la situation la plus adaptée ? Tina était quelqu'un de très timide, à l'époque où ils se voyaient. Il l'appréciait, simplement. Elle n'était pas une amie assidue, une personne qu'il côtoyait chaque jour avec un partage de secret, de confidence. Il ne se rappelait même pas d'information comme le jour de son anniversaire ou si elle avait des frères et sœurs. Il ne se rappelait pas le visage de ses parents. Ils avaient du venir un jour à un spectacle des New Directions, mais il n'avait aucun souvenir de cela. Il faut dire, seuls ses amours prenaient une place importante dans sa vie à cette période. Alors peut-être qu'un bonjour de loin était plus raisonnable, pour commencer ces retrouvailles.

« Assied-toi à ma table ! Enfin si tu es seule, on pourra discuter. » Dit-il en regardant derrière elle, à la recherche d'une compagnie éventuelle. « Ca fait si longtemps oui ! » s'étonna-t-il tout en s'installant sur sa chaise. Soudain, le brouhaha, qui persistait depuis quelque temps, mais qu'il avait réussi à atténuer, grâce à son appétit, devint un peu plus gênant. Cependant, la discussion pouvait se faire sans devoir hurler comme quelques gamins dans leur espace de jeu. « Je vais bien. Mais toi ? Que deviens-tu ? Cela fait presque quatre ans qu'on ne s'est pas vu, non ? Peut-être cinq. Tu chantes toujours ? » Voila une question qu'il avait envisagé de lui poser plus tard, dès qu'il avait posé les yeux sur elle. Mais son rôle de directeur avait pris le dessus et elle se fraya un chemin toute seule, entre ses lèvres courbées. Et oui, cela l'intéressait de savoir si la jeune femme continuait à pousser la chansonnette. Parce que, ce qu'il n'avait pas oublié, et ce malgré le fait qu'elle n'obtenait pas beaucoup de solo, Tina avait une magnifique voix.


gif - ©tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo Empty
MessageSujet: Re: 03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo   03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo EmptyMar 22 Mai - 19:58

Tina pensait sérieusement que Finn Hudson faisait partie de ces gens qui ne changeaient pas, avec le temps. En fait, c'était toujours le même garçon, un peu maladroit, attachant, gauche souvent, drôle parfois...mais il était toujours aussi passionné par la musique, de ce que Tina en apprenait par le biais de Mercedes. La jeune femme lui enviait cette ténacité, cette capacité à s'attacher à ses rêves pour ne pas dévier du chemin qu'il s'était tracé. Malheureusement, elle ne pouvait certainement pas en dire autant d'elle-même. Elle qui aurait tant voulu faire des arts scéniques son métier, sa vie; elle se retrouvait à travailler à l'hôpital de Lima en tant que sage-femme. Malgré sa volonté de ne pas rejeter la faute sur les autres, elle ne pouvait en l'occurrence s'empêcher de penser que ses parents avaient joué un immense rôle dans ses choix de carrière, la poussant davantage vers la médecine et le soin aux jeunes mamans; plutôt que vers la danse et le chant, disciplines dans lesquelles elle excellait malgré ce qu'ils pouvaient bien en penser. Stupides racines asiatiques, songea Tina pour la première fois de sa vie, emplie de regrets face à cet immense jeune homme qui avait été son compagnon de chorale il y a bien des années de cela.
Néanmoins, elle sourit et embrassa Finn, qui sembla, comme souvent, pris au dépourvu. Il argua du fait qu'elle était toute seule pour s'asseoir à sa table et partager son repas avec lui. Elle s'assit donc, souriant à cette connaissance de lycée qu'elle n'avait pas revue depuis des années.

" Oui, je suis toute seule...Donc y'a pas de souci, j'ai tout le temps pour discuter ! Et ça me fait vraiment plaisir de te voir, je suis d'ailleurs étonnée qu'on se soit pas croisés plus tôt, Lima c'est quand même pas si grand... " plaisanta-t-elle, le visage souriant.

Elle entama ses Nuggets de poulet avec appétit, en s'étonnant presque d'être aussi contente de voir Finn à l'improviste. C'est vrai qu'ils n'avaient jamais été en excellents termes, sans pour autant passer toutes leurs heures de pause ou de repas ensemble. Disons que pendant trois ans ils s'étaient côtoyés avec amabilité, en partageant la même passion et le même enthousiasme pour le Glee Club.

Lorsque Finn lui demanda comment se passait sa vie et si elle chantait toujours, la jeune Vietnamienne esquissa un sourire en coin. Elle finit sa bouchée de poulet, croqua dans une potatoes, et articula :

" Oui...Ca doit bien faire cinq ans, maintenant, vu que j'ai eu 23 ans en septembre...Je suis contente de te voir ! "

Oui, elle l'avait déjà dit; mais peut-être que c'était parce que Finn ne faisait pas parrtie de ces gens qui en faisaient des tonnes. C'était un garçon entier, sympathique sans forcer l'admiration, et sa simplicité était souvent appréciée, pas seulement par l'ancienne choriste mais par son entourage en général, quand d'autres personnes en faisaient tellement pour s'intégrer. Il était fidèle à lui-même, en un mot; et c'était certainement ce que Tina aimait le plus chez lui.

" Moi...Eh bah, je suis sage-femme, à l'hôpital de Lima, depuis juillet l'an dernier...Je loue un petit appart dans le centre...Et bon, ma vie est pas super passionnante, j'aurais très probablement préféré faire autre chose de ma carrière, danser ou chanter par exemple. Mais bon, les parents parfois... "

Elle haussa les épaules, comme pour s'excuser de sa réponse presque bancale, presque vide de contenu intéressant. C'est vrai, elle l'admettait volontiers, elle aurait adoré se consacrer à autre chose; mais la vie était ainsi faite et elle n'avait pas lieu de se plaindre quand même.

" Et pour te répondre, oui, je chante toujours...Un peu, pour mon plaisir quoi ! "

Elle rougit, et murmura : " Sous la douche, quoi... "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo Empty
MessageSujet: Re: 03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo   03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

03. « Venez comme vous êtes » - source Mcdo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 3
-