Choriste du mois


Partagez | 
 

 03. Stop being afraid of yourself...!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
03. Stop being afraid of yourself...! Empty
MessageSujet: 03. Stop being afraid of yourself...!   03. Stop being afraid of yourself...! EmptyJeu 5 Avr - 22:31

Cassandra Hamilton & Joanna Ellingson ♣





Si vous aviez demandé à Joanna ce qu'elle se serait vue faire d'ici vingt ans, petite, elle aurait sûrement répondu un métier totalement fantasque et sûrement irréalisable. La brune avait, déjà à l'époque, une imagination plus que fertile, qui avait joué plus d'un tour à plusieurs personnes ; et petite elle rêvait d'être...une femme qui réaliserait de grandes choses. A l'âge de six ans, l'aînée des Ellingson n'envisageait pas d'avoir une carrière banale, c'était une certitude qu'elle avait, et une des seules.
Mais si, à cet âge, on lui avait dit qu'elle serait un jour en charge de chaperonner une jeune femme de quelques années de moins qu'elle, elle vous aurait sûrement ri au nez.

Or, en ce moment même, Joanna Ellingson, conservatrice de l'unique musée de Lima, vingt-six ans, avec à son actif un passage éclair mais toutefois remarqué à American Idol, s'efforçait tant bien que mal de convaincre une jeune blonde qui lui faisait face, de se rendre dans un des bars de la ville le soir même afin de de divertir un peu, et éventuellement de boire un verre.
Et la conversation ne se déroulait pas du tout selon ses vœux, à vrai dire.
La jeune femme blonde à laquelle Joanna faisait face était sa collègue et amie, Cassandra Hamilton, avec qui elle partageait une complicité notoire dans une bonne partie de Lima ; mais jusqu'à ce jour, la brune qui essayait tant bien que mal de dévergonder Cassie (pardon, de « l'initier à la vraie vie ») n'y arrivait que temporairement.

La plus âgée de la fratrie Hamilton ayant été élevée par des parents ô combien croyants, il fut naturel pour eux de lui inculquer les mêmes valeurs et principes ; ce qui aujourd'hui constituait un vrai frein dans sa vie quotidienne, toujours d'après Joanna. La blonde semblait très contente de son mode de vie, presque monacal d'après son amie.
Cette dernière poussa un soupir et leva mentalement les yeux au ciel. Elle avait beau essayer de comprendre, elle n'y parvenait pas. Elles avaient été élevées de façon radicalement différente, et malgré toute la bonne volonté qu'elle réussissait à y mettre, Joanna n'envisageait pas la vie de la même façon. Pour elle, sortir dans un bar était une excellente façon de décompresser après une semaine stressante, éreintante dans certains cas ; alors que pour la jeune croyante cela revenait presque à un sacrilège, de mettre les pieds dans un lieu qui lui ressemblait aussi peu. Et maintenant qu'elle y pensait à deux fois, la brune aurait presque éclaté de rire en imaginant Cassandra accoudée à un de ces comptoirs de bar. Sans compter qu'elle se ferait sûrement accoster par un de ces types bourrés qui servaient habituellement de piliers de bar, mais soit. Joanna s'était donné une mission à l'issue de cette répétition des Second Chances, la chorale qu'elles dirigeaient toutes les deux : il allait falloir faire sortir sa collègue, et en bonne et due forme. Lui changer un peu les idées, bousculer ses habitudes, et arrêter de traîner avec ces gens qui semblaient imbibés de religion jusqu'aux racines.
La jeune femme soupira une énième fois, et articula de manière exagérée à l'intention de son amie :

«  Caaaaaaaassandra ! Tu n'as jamais mis les pieds dans un bar, comment est-ce que tu peux d'ores et déjà refuser de venir avec moi ?! En plus tu sais parfaitement que je prendrai soin de toi ! Tu me fais confiance, n'est-ce-pas ? »

La brune savait que pour la jolie blonde, la confiance était très importante ; et même si elle avait été plutôt facile à gagner, la perdre serait un jeu d'enfant. Et au nom de leur amitié qu'elle appréciait énormément, elle n'avait évidemment pas intérêt à faire n'importe quoi. Mais nom d'une pipe, on était samedi soir, et Cassandra Hamilton allait s'amuser, pour une fois dans sa courte vie, quoi qu'il advienne ! Foi de Joanna Ellingson !
Revenir en haut Aller en bas
Age : 26 ans
Occupation : Co-directrice de la LPA et coach des Second Chances
Humeur : Déterminée
Statut : Célibataire
Etoiles : 1304

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Brave - Sara Bareilles
Glee club favori : Second Chances
Vos relations:
03. Stop being afraid of yourself...! Empty
MessageSujet: Re: 03. Stop being afraid of yourself...!   03. Stop being afraid of yourself...! EmptyMer 18 Avr - 18:40

Les réminiscences de cette soirée la frappaient comme un flash discontinu dans sa mémoire. Ce qu'elle apparentait à des souvenirs du moins, parce que le seul véritable souvenir qu'elle en gardait était une migraine abominable qu'elle avait dû supporter une bonne partie de la journée. Pourquoi semblait-elle encore si déconnectée de la réalité ? Elle n'avait pourtant bu que deux malheureux verres d'une boisson parfaitement alléchante à son goût. Maintenant, elle se maudissait d'avoir été si faible et si influençable. Cette boisson n'était autre qu'un liquide diabolique dont les propriétés apparentes d'affranchissement des sens n'étaient qu'un leurre destiné à vous rendre esclave de lois bien trop supérieures. Pour sûr, on ne la prendrait plus à s’abandonner à l’autorité primitive de l’alcool. Cassandra aimait trop se savoir responsable de ses faits et gestes pour céder une nouvelle fois à cette expérience qu'elle espérait unique. Il y avait une chose dont elle était certaine, c'était qu'Ashandra et elle avait définitivement renoué le lien qu'elles avaient récemment rompu. Pour cette raison elle était redevable envers Joanna, même si elle avait peu apprécié sa démarche et l'héritage temporaire de cette soirée de débauche. Lorsqu'elle s'était réveillée paniquée, Cassandra avait d'abord cru à au mauvais rêve, puis elle avait constaté l'abominable reflet que lui renvoyait le miroir et la sensation désagréable d'avoir une enclume dans la tête. La première chose qu'elle avait faite avait été de se laisser choir sur son lit pour pouvoir grogner dans ses draps propres sans trop ameuter le quartier. Et si on l'avait vue ? Cette pensée angoissante lui intima de décrocher son téléphone pour prendre quelques nouvelles d'Ashandra. Puis ce moment passé à l'entendre lui fit complètement oublier l'état lamentable dans lequel elle était. Elle ne regrettait rien.

La répétition du samedi avait été difficile. Cassie, encore confuse par la soirée qu'elle avait passée deux jours plus tôt, était davantage focalisée sur l'intensité à laquelle lui parvenait les sons plutôt que par l'harmonie que ces derniers pouvaient bien produire. Elle avait fait semblant de garder le cap, comme toujours, mais pour une fois dans sa vie elle avait envie d'être égoïste et de se reposer avant la messe du lendemain. Personne n'avait remarqué son état, parce qu'en apparence rien n'avait véritablement changé, la seule différence était qu'à l'intérieur elle se sentait souillée par son comportement inhabituel. Elle avait eu beau se laver des dizaines de fois que cette sensation demeurait intacte, comme si elle s'était imprégnée d'elle. Elle devait malgré tout avouer que plus les jours passaient, et plus elle semblait s'y accoutumer. Devait-elle être heureuse d'avoir partagé un tel moment avec Ashandra ou au contraire se sentir honteuse et disgracieuse ? Elle l'ignorait, mais quelque chose lui disait qu'elle devrait faire avec si jamais elle voulait continuer à se tenir droite et adopter cette posture fière et confiante qui la caractérisait d’ordinaire. L'erreur était humaine après tout, elle le répétait sans arrêt aux autres pour justifier sa clémence, mais qu'en était-il lorsqu'elle devait se pardonner ses propres excès ? Cassie ne savait plus trop quoi en penser, elle avait l'impression de ne plus avoir le contrôle sur sa vie, tout ça parce qu'elle avait succombé naturellement au pouvoir d'un alcool qu'elle n'avait pas senti. Ce n'était pas sa faute après tout si on lui avait menti sur la marchandise ! Elle avait peur de devoir faire face aux réactions de sa famille – de son père surtout – et de celle de Jeremy. Si Cassie ne mettait jamais un pied dans un bar c’était parce que cela ne lui ressemblait pas et lui forcer la main serait comme proposer une entrecôte saignante à un végétarien. Au fond elle ne niait pas le fait que son éducation y était pour quelque chose, mais n’était-ce pas justement le propre de l’éducation ? Si même à son âge elle désobéissait à ce que ses parents lui avaient enseigné, cela voudrait dire qu’ils avaient échoué dans leur rôle, et elle ne pouvait vivre avec ce fardeau.

La voix criarde de Joanna la tira de ses débats intérieurs. Pourquoi criait-elle autant alors qu'elle se trouvait à quelques mètres seulement ? Machinalement Cassandra se massa les tempes, d'un geste discret, avant de porter son attention sur son amie et collègue. Elle étouffa alors un rire jaune, presque nerveux, comme pour souligner le culot dont faisait preuve son assistante. "Pas la peine de faire semblant Joanna, on sait très bien que tu as échafaudé un plan machiavélique pour nous réunir Ashandra et moi jeudi soir." dit-elle en penchant la tête, attentive à la moindre réaction de son amie. Elle ne serait pas surprise d'entendre qu'elle avait totalement oublié et qu'elle était persuadée que qu’aucune des deux n’aurait eu l’audace de répondre présent à son invitation. Pour Cassie, c'était avant tout une trahison. "Donc techniquement j'ai déjà mis un pied dans un bar, par ta faute, et je ne suis plus certaine de pouvoir te faire confiance." ajouta-t-elle avec une légèreté qui ne se prêtait pas à la situation. En vérité elle ne lui en voulait absolument pas, elle lui en était même reconnaissante, mais elle n'avait pas envie de lui faire tout de suite ce plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
03. Stop being afraid of yourself...! Empty
MessageSujet: Re: 03. Stop being afraid of yourself...!   03. Stop being afraid of yourself...! EmptySam 12 Mai - 14:34

Cassandra avait des soucis, dans sa vie. Du point de vue de Joanna, tout du moins. La jeune femme suivait une ligne de conduite presque monacale. Ses parents étant parfaitement impliqués dans toutes ces histoires de religion, elle avait été baignée dans le même univers depuis toute petite. Joanna pouvait concevoir que ce n'était pas facile pour elle d'obéir à d'autres règles, du fait que tout son environnement était le même depuis sa tendre enfance. Même ses amitiés, au cours des années, s'étaient tissées en fonction des affinités religieuses qu'elle partageait avec les gens.
La coach vocal des Second Chances était contente de voir que son cocon s'était cependant élargi ces derniers temps. La preuve, Joanna était une personne totalement athée, mais cela n'avait pas empêché leur lien de se construire et de se renforcer petit à petit, avec un peu de mal au début; mais aujourd'hui elles étaient proches, se faisaient confiance et il n'y avait pas de coups bas entre elles.

Elle ne pouvait cependant pas en dire autant pour tout le monde. Cassandra s'était liée d'amitié il y a bien plus longtemps, avec une certaine Christabella Gillespie, aujourd'hui membre de leur chorale, qui d'après ce que Joanna avait compris, avait dû quitter Lima et y laisser la directrice des Second Chances. Celle-ci avait trouvé réconfort dans la générosité toutefois timide d'Ashandra Moon, jolie métis qui faisait également partie de leur chorale. Depuis peu, Christabella était revenue à Lima et un drame s'était lentement construit entre ces trois jeunes femmes, la jalousie incroyable d'Ashandra se mettant en travers du chemin qui reliait Cassandra et Christabella. Suite à une messe, les évènements s'étaient précipités et ils avaient conduit Ashandra à commettre une énorme erreur, qu'elle-même n'avait pas comprise, envers sa rivale. Depuis peu, Cassandra et Ashandra ne se parlaient plus, la jeune métis ayant trop honte de sa conduite envers l'ancienne meilleure amie de la directrice des Second Chances. Et de ce fait, elle n'assistait également aux répétitions; ce qui peinait Joanna. La jeune femme avait un très joli grain de voix, mais trop peu de confiance en elle. La conservatrice de l'unique musée de Lima avait donc plus ou moins monté un plan, qu'elle pensait génial, pour faire se rencontrer de nouveau les deux amies, et mettre fin à cette situation qui finalement, embêtait tout le monde.

Aussi, lorsque Cassandra, assise bien droite en face d'elle, souligna qu'elle avait mis en place ce plan pour les réunir, Joanna se surprit elle-même et regarda son amie droit dans les yeux. Avec un sérieux qui lui était peu commun, elle posa sa main sur celle de la blonde, et parla d'une voix qui incitait à la confidence :

" Cassandra...Tu sais bien qu'Ashandra t'adore. Elle n'aurait jamais volontairement blessé Christabella. Je n'essaye pas de la défendre, et je sais que tu n'aimes pas que je me mêle de cette histoire, mais tu sais...Tout cela porte également préjudice aux Second Chances. Il faut au maximum que nous soyions unis pour battre les autres chorales. Et je sais que tu manques à Ash. Et le contraire est réciproque. "

Elle fit une pause dans son explication, tout en ne quittant pas la directrice des yeux.

" En plus, je suis sûre que tu me fais toujours effectivement confiance, Cassie. Tu sais, je pense que vous perdez beaucoup, toutes les deux, à ne pas vous parler. Ashandra a honte de ce qu'elle a fait, c'est clair comme de l'eau de roche. Et puis au fond, je suis presque certaine que vous vous êtes amusées toutes les deux hier soir...Non ? "

Peut-être qu'elle en faisait trop. Ca n'aurait pas étonnant, Joanna Ellingson ne faisait jamais dans la demi-mesure après tout ! Elle espérait juste que Cassandra n'allait pas s'emporter et lui rétorquer, gentiment bien sûr, qu'elle devrait se mêler de ses propres affaires. Car la jolie brune n'aurait pas supporté de devoir assister en spectatrice à ce drame typique de Lima. C'était plus qu'il fallait n'en demander à Joanna.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 26 ans
Occupation : Co-directrice de la LPA et coach des Second Chances
Humeur : Déterminée
Statut : Célibataire
Etoiles : 1304

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Brave - Sara Bareilles
Glee club favori : Second Chances
Vos relations:
03. Stop being afraid of yourself...! Empty
MessageSujet: Re: 03. Stop being afraid of yourself...!   03. Stop being afraid of yourself...! EmptyVen 15 Juin - 14:09

Joanna apportait tellement à sa chorale et à sa personne que Cassie ne pouvait se résoudre à la blâmer d'avoir forcé le destin. Il était évident qu'elle et Ashandra étaient bien trop attachées l'une à l'autre pour s'abandonner à la rancune ou à la honte. Elle ne pouvait pas plus lui en vouloir d'être la femme à l'esprit totalement émancipé qu'elle admirait tant en secret, parce qu'elle avait réussi à se libérer du joug parental et religieux. Elle soupçonnait néanmoins son cas d'être différent. Cassandra était fille de pasteur et c'était à lui qu'elle devait sa vision droite et longiligne du monde dans lequel elle évoluait. Elle ne pouvait lutter contre la nature des choses, elle était le produit de son éducation et pas même Joanna ne pourrait la persuader que les choix qu'avaient faits ses parents étaient les mauvais. Dans un sens elle avait hérité à la fois d'une lucidité très utile et d'une naïveté qui lui portait préjudice. Lorsqu'elle repensait à cette scène dans le bar karaoké, les démons de son inconscience l'obligeaient à ressentir une gêne perpétuelle de laquelle elle avait du mal à se débarrasser. Elle savait que ce moment serait un tournant dans sa vie, à moins qu'elle parvienne à l'oublier et à le faire oublier de son entourage. C'était ce à quoi elle se préparait, parce que même si foncièrement elle n'avait jamais été aussi heureuse, elle n'avait également jamais été à ce point rongée par les remords et la crainte. Joanna ne pouvait pas comprendre l'importance qu'elle accordait à sa conduite, parce que dans son cas elle n'avait aucune limite et elle doutait fortement que ses parents lui aient imposés quoique ce soit. Cassie lui devait beaucoup, mais malheureusement ce n'était pas que du bien. Qu'adviendrait-il d'elle lorsque cette histoire de folie inaccoutumée parviendrait aux oreilles de son fiancé ? Ce n'était pas la raison pour laquelle il s'était soigneusement agenouillé devant elle pour lui demander sa main. Et à mesure qu'elle cédait un peu plus à Joanna et à ses aspirations futiles de liberté, elle le sentait s'éloigner le cœur serré.

Cassie était une fille propre sur elle et dans son esprit qui se complaisait dans ce monde altéré par la religion que lui avaient décrit ses parents. Elle était la petite Cathy qui vivait à Thruscross Grange et dont son père préservait avec ardeur du monde extérieur et particulièrement des Hauts de Hurlevent. Elle se sentait affreusement coupable d'avoir désobéi, et ce malgré son âge avancé. Il fallait à tout prix enterrer cette histoire, au risque de voir les problèmes s'amonceler sur ses frêles épaules. Elle devrait tout d'abord vivre avec la déception de sa famille, présente et à venir, et avec les regards mesquins des passants qui verraient en elle la jeune prude fraichement dévergondée. Sans parler de ses choristes ou de ses collègues à la LPA. Son image était bien trop importante pour se risquer à la corner pour des vanités, aussi mettrait-elle un point d'honneur à garder le contrôle sur sa vie. Dieu savait que l'alcool était le pire des poisons dans ce cas. "Je sais, et je dois te remercier d'avoir été plus mature que nous dans cette histoire. Nous avons agi comme des enfants et tu as su redresser la barre. Tu es une assistante incroyable." confia-t-elle doucement.

Son cœur fit un bond lorsque Joanna assura qu'elles s'étaient sans doute amusées. Aussitôt son esprit étonnamment créatif imagina des scénarios dans lesquels la brune était assise dans un coin du bar, un sourire satisfait aux commissures des lèvres. Lorsqu'elle y repensait Cassie avait toujours douté de l'absence de Joanna. Quelque chose lui disait qu'elle n'avait pas raté une seule miette du spectacle et qu'elle s'en était même délectée. Mais elle chassa bien vite ces idées saugrenues de la tête. Joanna n'était pas si mesquine, elle était simplement un peu trop puérile parfois et sa légèreté d'esprit se reflétait sur ses méthodes. "Tu es inconsciente Joanna. Abandonner deux filles comme moi et Ashandra dans..." elle baissa d'un ton. "... un bar. C'est comme mettre deux chats dans un chenil. Tu es inconsciente." répéta-t-elle en secouant la tête à renfort de gestes d'une extrême emphase. "Mais ce n'est pas la raison pour laquelle tu es venue me parler aujourd'hui n'est-ce pas ? Qu'avais-tu en tête Joanna ?" demanda-t-elle sous l'emprise de la curiosité. Cassie n'était certes pas prête à remettre les pieds dans un bar, elle était cependant disposée à revoir son jugement si jamais Joanna décidait de l'accompagner. Au moins elle serait un chat au bras d'un chien. C'était tout de suite moins dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
03. Stop being afraid of yourself...! Empty
MessageSujet: Re: 03. Stop being afraid of yourself...!   03. Stop being afraid of yourself...! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

03. Stop being afraid of yourself...!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 3
-