Choriste du mois


Partagez | 
 

 03 • « I sing for your smile »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 03 • « I sing for your smile »   Mer 18 Avr - 2:09

Well you done done me and you bet I felt it
I tried to be chill but you're so hot that I melted
I fell right through the cracks, now I'm trying to get back
Before the cool done run out, I'll be giving it my bestest
And nothing's going to stop me but divine intervention
I reckon it's again my turn to win some or learn some

But I won't hesitate no more, no more
It cannot wait, I'm yours

Cette chanson ? Il la connaissait par coeur. Cela faisait maintenant quatre ou cinq bonne année qu'elle était devenue un peu sa "chanson porte bonheur". I'm yours de Jason Mraz, une chanson qui définissait parfaitement sa manière de penser ainsi que sa manière d'être. Sean l'avait tout de suite intégré dans son répertoire musicale à ses débuts. Les gens aiment beaucoup cette chanson à vrai dire. Elle a comme un aspect ... attirant. Enfin, c'est ce que lui avait dit un vieille homme en venant lui donner deux dollars l'autre jour. D'ailleurs, c'était devenue un client fidèle cet homme là. Sean l'avait surnommer : " Le vieux chêne du Parc ". Pourquoi ? Car cet homme restait de longues heures assis sur les bancs du Parc Lincoln a méditer, regarder la nature, écouter la musique du garçon ou encore lire. Il faisait partis intégrante du parc. Sean aimait beaucoup discuter avec lui entre deux chansons. Il lui en apprenait beaucoup sur la ville, sur la vie en elle même, sur la musique même ... Un ancien chanteur de Jazz , eh oui ! Et c'était ce monsieur là , qui lui avait conseillé d'introduire cette chanson dans son répertoire. Ce jour-là était un jour tout particulier pour le blondinet. Il fêtait aujourd'hui ses six mois de " vie précaire " et pourtant, rien ne dérogeait à la règle. Sauf la présence du "vieux chêne". Peut être avait-t'il eu envie de changer de coin ... Nul ne le saurait ! En tout cas, Sean lui était bien présent, le sourire au lèvre, la guitare à la main. En cette belle journée d'hiver, le garçon s'était autorisé une petite "folie". La belle et succulente pizza sur laquelle il lorgnait depuis maintenant deux, trois bonnes semaines. Une pizza au quatre fromages, sa préféré ! Attendez, six mois de vie dans la rue, ça se fête ... Bien sûr, le garçon savait qu'en se disant ça, il créer une injustice envers les pauvres gens qui eux n'ont pas choisis d'avoir cette vie là. Mais, si ces six mois lui avait bien appris quelques choses, c'était bel et bien que cette vie d'avant, pour rien au monde il ne l'a reprendrait. Mais alors rien au monde. Vivre pour sa passion plutôt que de vivre pour ses parents ... Pour un nom, un simple nom ! Et ça, Sean ne le regrettait pas.


Aujourd'hui était donc un jour comme les autres, ou presque. Les oiseaux chantaient, les gens faisaient leur activités, le soleil brillait. Tout se déroulait comme un mardi ordinaire pour Sean. Oui, le garçon ne se rendait au Parc Lincoln que le Mardi et le Jeudi. Le reste du temps, il vadrouillait ailleurs dans Lima. Le Jeudi ainsi que le Mardi était un peu comme ses " jour de repos ". Ou du moins, quand il faisait beau.
Sean venait donc de finir sa chanson et, après un bref remerciement auprès de ceux qui sont restés pour l'écouter jusqu'au bout, décida de s'accorder une pause. Il prit sa bouteille d'eau, sa petite gamelle avec les sous déposés par les généreux fans ainsi que sa guitare et partit trouver un banc. Il ne fut pas difficile à trouver d'ailleurs ce banc. Généralement, le Mardi midi, les gens mangent chez eux ou sont au boulot, mais pas en train de se promener dans le parc. Sean se posa donc sur le banc, posa également sa guitare à coté de lui, rangea sa gamelle et se mit à regarder ses partitions, tout en dégustant ce fameux chocolat qu'il venait de s'offrir. La journée s'annonçait plutôt bien ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
MessageSujet: Re: 03 • « I sing for your smile »   Lun 7 Mai - 0:22

Lynn passait tous les jours par le parc pour aller travailler et en revenir. Elle aimait beaucoup le parc Lincoln. Ca lui rappelait un peu Central Park. Bon d'accord, Central Park était beaucoup plus grand, avec plus d'animations - il était impossible de s'y balader sans tomber sur au moins un groupe de danse ou de skateurs entourés de touristes ou habitants qui les applaudissaient -, un plus grand lac - le réservoir faisait bien la moitié de la taille du parc en longueur et prenait plus de la moitié de la largeur, on aurait pu lancer une régate dessus presque ! -... Il était aussi dans une plus grande ville il fallait dire, mais quand elle marchait dans un parc, Lynn ne pouvait s'empêcher de penser à sa ville natale. Cela faisait maintenant six ans qu'elle habitait à Lima et elle avait fini par s'habituer à la ville, au climat, aux habitants, enfin bref, à la vie ici. Il lui arrivait néanmoins parfois de regretter la grande ville et son rythme toujours soutenu - New York ne s'appelait pas la ville qui ne dormait jamais pour rien. Et si l'air de la ville lui manquait, les habitants par contre, c'était une autre histoire. Elle n'était même plus certaine que ses anciens amis se souvenaient encore d'elle. Elle avait du mal à garder contact avec les gens et dès lorsqu'elle se sentait oubliée, c'était deux fois pire. Quand à ses parents, elle évitait leurs appels ces derniers temps - non pas qu'ils appelaient aussi souvent que ça au final -, si bien qu'elle ne les avait pas eu depuis presque deux ans. Quand elle avait demandé son émancipation, ils n'avaient pas été très d'accord et une sorte de guerre implicite s'était déclarée. Ils avaient commencé par lui couper les vivres en pensant que ça l'arrêterait, mais rien n'y avait fait. Elle avait tenu bon et troquant ses études pour travailler, elle avait réussi a rester à flots.

Parlant de travail, Lynnette revenait du garage un peu plus tôt ce jour là mais très chargée. Elle avait du emprunter du matériel pour le week end car elle devait faire quelques travaux dans l'appartement. Depuis que son colocataire était parti, Lynn cherchait un nouveau ou une nouvelle prétendante mais il y avait quelques réparations à faire avant. C'est pourquoi, elle traversa le parc avec un carton presque aussi grand qu'elle et plutôt lourd vu le matériel dedans. Lynn avançait avec son carton d'un pas zigzaguant, ne voyant pas vraiment où elle mettait les pieds. Elle s'était assez musclée les bras depuis qu'elle travaillait au garage mais ce n'était pas pour ça que les kilos paraissaient peser un poids plume. N'en pouvant plus, Lynn avisa un banc pour faire une pause sur le trajet. Elle ne fit pas vraiment attention au jeune homme qui y était assis (Sean), puisqu'elle n'avait aperçu que ses pieds de toute façon et elle tenta de poser doucement le carton. « Fiu. ». Elle souffla moins discrètement qu'elle ne l'avait pensé. Maintenant qu'elle pouvait voir autour d'elle, elle remarqua Sean et lui fit un petit sourire pour exprimer qu'elle était désolée de le déranger dans son repas, et se fit un petit peu de place pour s'assoir entre le carton et Sean. « Désolée. » fut la seule chose qu'elle dit à Sean. Lynn n'était pas du genre à parler à des inconnus, du moins, elle ne commentait que rarement ce qui se passait autour d'elle avec des inconnus. C'est pourquoi elle ne chercha pas à engager une conversation avec Sean. Elle appuya ses coudes sur ses genoux et se prit la tête dans les mains pour se reposer. Elle en profita pour remettre un peu ses cheveux en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03 • « I sing for your smile »   Mer 29 Aoû - 0:12

Rencontrer des inconnus faisait partit intégrante de la vie de Sean. Parfois, il faisait de très belles rencontres, d'autre fois des rencontres surprenantes mais quel quelle soit, ces rencontres, elles lui amenait toujours à rencontrer une personne sympathique. Aujourd'hui n'allait pas déroger à la règle. Étrangement, depuis son arrivée à Lima, Sean n'avait cessé les rencontres. Adrianna puis Christabella, en passant par la vieille dame de la place Bellefontaine, tous était venue vers lui comme pour lui souhaiter la "bienvenue" dans cette ville. Une ville qui paraissait comme un nouveau tournant dans la vie du garçon et qui ne lui avait apporté que du bien depuis son arrivée. Et il faut dire que le petit blondinet en étant plutôt ravie. Lima était pour lui comme un regain d'énergie, une seconde force, un endroit où il y fait bon vivre et où la chance à enfin tourner ... Du moins pour l'instant.

Ce jour-là, entre deux chansons, Sean dégustait tranquillement ces petits plaisirs qu'il avait acheté avec les sous gagnés durant la matinée. Une boite de chocolat, une bonne part de pizza, un petit café. Le parfait repas du SDF. Tout dans le ventre, rien dans l'assiette. On ne dirait pas à première vue, mais le chant, ça creuse. Et ces petites choses, faisait son plus grand bonheur en cette journée. Alors que le blondinet venait d'entamer sa boite de chocolat, une jeune fille, apparemment plutôt chargé vint s'asseoir à coté de lui. Quand il la vie,il hésita à se lever pour l'aider. Non pas qu'il sous-estimait cette jeune inconnue, mais plutôt qu'il semblait que c'était quand même un peu lourd pour une seule personne. Malheureusement, le chocolat eu raison de sa générosité. Tellement passionné par son petit plaisir, mais en même temps attentif à cette jeune fille, Sean lui adressa un petit regard comme pour lui dire " bonjour ". Quand cette dernière lui fit alors un sourire, le garçon ne put s'empêcher d'ouvrir sa bouche pleine de chocolat et de bafouiller un « Bonfour » plein de gentillesse ... et de chocolat. Remarquant enfin que sa bouche était encore pleine, le petit blond se mit rapidement les deux mains devant la bouche maladroitement. " Super la première impression de mal polie et en plus de ça, gourmand ". Il finit alors sa bouche et comme pour se rattraper s'excusa.

« Oups, Excusez mon manque de politesse, c'est le chocolat vous comprenais ? J'en ai pas mangé depuis des mois et, je dois dire que .. c'est tellement bon »

"Et vas-y que je te déballe ma vie comme ça, alors que je ne te connais pas". Sean était bavard et il le savait très bien. Mais chez lui, être bavard, c'était quelques chose d'inné. C'est alors que cette fille s'excusa pour la place qu'elle prenait sur le banc. Apparemment son "package" était composé de divers outils. Sean, détournant alors son regard des yeux de cette jeune demoiselle vers sa boite de chocolat fit d'un air amusé.

« Oh vous inquiétez pas, y'a de la place pour deux personnes et un carton plein d'outils. Et puis, va falloir que je me remette au boulot de toute manière. C'est bien beau les pauses, mais à trop en faire, on n'en demande toujours plus.. et puis faut dire que ma boite de chocolat n'est pas à rallonge non plus. »

Le garçon était vraiment à l'aise avec les gens. Peut-être était-ce le chant qui balayait toute trace de timidité en lui ? En tout cas, il n'hésitait pas à engager la conversation avec des inconnues. En même temps, la partie relationnelle est un aspect important de son "métier". Un silence ce fit après la phrase de Sean. Ce dernier n'était peut être pas timide, mais savait néanmoins quand il mettait quelqu'un mal à l'aise. C'est ce qu'il voulait éviter. Mais après une minute de silence, il craqua néanmoins et tendit son bras qui tenait sa fameuse boite de chocolat vers la jeune fille.

« Tu..euh.. Vous en voulez, je pense bien que si j'était seul, je la finirais mais ... après tout c'est pas très bon pour mon foie tout ça. Et puis on est deux maintenant »

Accompagné ces belles paroles d'un sourire tout mignon, laissez reposer une bonne petite minute et hop, vous obtenez un Sean Maverick dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 03 • « I sing for your smile »   

Revenir en haut Aller en bas
 

03 • « I sing for your smile »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 3
-