Choriste du mois


Partagez | 
 

 03. Lost and found

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 03. Lost and found   Dim 13 Mai - 5:24

Cela faisait maintenant trois mois que Mackenzie se trouvait à Lima. Trois mois qu’elle vivait sa nouvelle vie. Jusqu’à maintenant, elle avait choisi de faire profil bas et réussissait à passer inaperçue à son plus grand bonheur. Les premiers jours, on l’avait beaucoup observé et on chuchotait à son passage, surtout les pompom girls qui suivaient un peu la gymnastique, mais rapidement elle était passé aux oubliettes on n’avait plus fait attention à elle. Autant, la jeune fille aimait qu’on l’a regarde et qu’on l’applaudisse lorsqu’elle faisait et terminait une routine, autant à présent, elle souhaitait seulement être invisible. Cela lui permettait d’étudier comment un lycée publique typique fonctionnait. Ce n’était pas bien difficile de se rendre compte que le sommet de la pyramide hiérarchique de l’école était occupé par les cheerleaders et les sportifs, ceux-ci se trouvaient même avant les professeurs, c’était eux qui faisaient tout simplement la loi. Venaient ensuite les artistes et musiciens, les intellectuels, les drogués et finalement tout en bas de l’échelle, les membres du glee-club. En fait, c’était exactement comme dans les films. Il y avait les élèves populaires et les autres. Par contre, ces derniers étaient soumis à un traitement assez particulier : l’attaque de slushie. Pour le moment, la brunette en avait été épargné et elle se croisait les doigts pour que cela reste ainsi.

Quoi qu’il en soit, maintenant qu’elle vivait avec eux, Kenzie devait apprendre et tenter de vivre comme une adolescente normale. Ce qui n’était pas chose évidente. Elle avait d’abord changé sa garde-robe afin d’avoir un look plus actuel. Elle s’était rapidement aperçue que pour être dans les bonnes grâces des élèves populaires et pour qu’ils l’a laissent tranquille, elle devait avoir des vêtements à la mode et à son grand désarroi, coûteux, mais bon, si cela pouvait faire en sorte d’être dans la masse et ne pas ressortir du lot, cela en valait la peine, même si dans son for intérieur, elle faisait tout cela dans le but d’enfin se faire des amis et avoir une vie sociale pour finalement arriver à être une ado normale et oublier son ancienne vie d’athlète de haut niveau.

Aujourd’hui, l’ancienne gymnaste avait décidé de se procurer ce qui semblait être l’accessoire préféré des adolescents : un cellulaire. Ses parents n’étaient pas tout à fait d’accord, mais elle les avait convaincus que c’était très utile en cas d’urgence et que son grand frère en possédait un et ils n’avaient rien eu pour réfuter cette raison. Cet après-midi là, le centre commercial était plutôt bondé. Cela paraissait que Noël venait de passer. Les gens profitaient des soldes assez avantageux que les magasins offraient. Mac se faufila au travers de la foule pour se rendre au magasin d’électronique. En s’y rendant, elle remarqua un jeune garçon d’environ une dizaine d’année se trouvant au milieu, l’air un peu nerveux. Il devait sans doutes attendre quelqu’un, la jeune fille ne s’en préoccupa donc pas plus qu’il faut et entra dans la boutique. Après près de quarante minutes à se faire vendre un cellulaire avec beaucoup trop de fonctionnalités et d’applications, Mackenzie sortie du magasin téléphone en main. Même si elle n’y connaissait absolument rien, elle était plutôt fière de son achat. Elle avait vu plusieurs élèves posséder le même modèle à son lycée.

En relevant la tête de son nouvel achat, elle retrouva le petit garçon au même endroit en plein milieu de la foule. Il n’avait pas bougé d’un centimètre et avait toujours le même air perdu et même un peu paniqué. La jeune fille fronça légèrement les sourcils. Personne ne semblait faire attention à l’enfant, trop occupés dans leurs emplettes. Elle trouvait tout de même bizarre qu’il soit resté là droit sans bouger. Elle haussa les épaules et continua son chemin. Quelqu’un viendrait bien le chercher.

Mackenzie n’avait fait que quelques pas, qu’elle se retourna d’un seul coup et se dirigea vers le garçon. Tant pis, s’il la mépriserait et lui dirait de se mêler de ses affaires, la brunette n’allait pas avoir la conscience tranquille si elle partait sans rien faire. Elle s’approcha donc tranquillement du jeune garçon en tenant fermement la poignée de son sac à main à son épaule. "Euhm…est-ce que ça va?" Elle s’attendait à une riposte sanglante, mais au lieu de cela, l’enfant lui lança un regard apeuré à fendre le cœur de n’importe qui. Non, ça n’allait de tout évidence pas. "Tu cherches quelqu’un?" Lui demanda-t-elle d’une voix douce pour le mettre en confiance. C’est alors que le garçon lui répondit, mais pas par des paroles, mais des gestes avec la main. Il était donc sourd. Mackenzie n’avait bien sûr rien saisit de ce qu’il avait voulu dire. Elle eut l’idée de prendre son nouveau cellulaire. Le vendeur lui avait montré une fonction servant de bloc-notes. Le garçon était jeune, mais tout de même assez vieux pour être capable d’écrire. Il comprit rapidement ou elle voulait en venir. Il s’empara du téléphone et écrivit. Je cherche mon frère. Kenzie hocha la tête. Quel genre de frère pouvait perdre ou oublier son petit frère sourd? Elle lui proposa de faire le tour du centre commercial pour retrouver ce frère irresponsable. Elle mima avec ses mains des gestes qui aideraient le jeune garçon à la comprendre. Celui-ci acquiesça de la tête, un léger sourire sur les lèvres. Était-il entrain de rire d’elle et de ses mimiques? Elle sourit elle aussi. Si cela pouvait lui faire changer les idées et oublier qu’il avait un frère idiot…tant mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. Lost and found   Mar 15 Mai - 20:52

Le temps des fêtes avait toujours été un peu plus difficile pour les Worthington. Avec le refroidissement de la température les coûts de chauffage augmentaient, le déplacement à vélo n’était plus une option et surtout, la réception de Noël engendrait des coûts. Les enfants, conscient des problèmes financiers rencontrés par leur famille ne demandaient jamais de présents coûteux, mais leur mère, souhaitant les faire vivre normalement et heureux, insistait toujours pour qu’ils aient un souper de Noël en bonne et due forme. Elle sortait sa meilleure cuisine et emballait quelques présents sous le sapin. Pour ce faire elle devait travailler des heures supplémentaires. C’est ainsi, qu’en ce froid samedi de décembre, Hunter passait la journée à s’occuper de son frère. Certain aurait pu penser que ce représentait pour lui un fardeau : Il ne pouvait voir ses amis, végété comme bon lui semblait ou encore il devait supporter son petit frère. Ce n’aurait pu être plus faux. La famille constituait ce que le jeune homme avait de plus précieux et malgré le handicap de Cody, ils avaient toujours du plaisir ensemble et Hunter l’adorait par-dessus tout.

Il décida donc de le sortir un peu de la maison afin de le trimballer avec lui jusqu’au centre commercial où ils choisiraient ensemble un cadeau pour leur mère. Leur journée se déroulait agréablement, ils s’étaient arrêtés mangé à leur fastfood préféré et avait achetés quelques décorations de Noël afin de renouveler celles qui commençaient à tomber en morceaux. Au milieu de l’après-midi, les deux Worthington ne s’étaient toujours pas décidé sur quel présent ils offriraient à leur mère : des produits pour le corps? Un certificat-cadeaux? Du parfum d’ambiance? Les choix étaient beaucoup trop nombreux et ils souhaitaient trouver quelque chose que leur maman allait réellement apprécier.

Le plus vieux des deux frères eut alors la brillante idée de faire un tour à la bijouterie. C’est là que leur après-midi se corsa. En passant devant le magasin de jouet, Cody se mit à tirer frénétiquement la manche d’Hunter le forçant à s’arrêter. C’est exactement ce que je veux, ce jouet que je t’ai parlé, lui signifia son frère en pointant le nouveaux robot-superman, sautillant sur place. Le petit hic était que son ainé était parfaitement au courant du désir de son frérot et lui avait justement acheté quelques jours plus tôt en prévision du 25 décembre. Il ne souhaitait donc pas le lui dire ni s’aventurer pour rien dans ce magasin où les gens abondaient. «Coco, on est venu pour le cadeau à maman, pas pour aller au Toys’R’Us.» Sachant que ‘’Coco’’ n’avait pas l’habitude de lui désobéir, Hunter continua son chemin vers la bijouterie. Ne pas sous-estimer l’obstination d’un gamin de 11 ans souhaitant par-dessus tout montrer la bébelle de ses rêves à son grand frère, en souhaitant qu’il le trouverait peut-être sous le sapin.

Cody était bien entré dans ce magasin surpeuplé, s’aventurant à la recherche de Superman, mais un petit de 11 ans, perdu dans une foule de gens qui ne le comprenaient pas ne faisait pas long feu. Il s’était bien rendu compte qu’Hunter ne l’avait pas suivi et se démena pour sortir du magasin pensant naïvement qu’il était peut-être encore tout près, à l’attendre, mais la réalité était tout autre. Le grand frère était en admiration devant une bague qui pour sûr, ferait le bonheur de sa mère, il se retourna afin de la montrer à son jeune frère, mais Coco avait disparu.

Pris d’une réelle panique il s’élança hors du magasin, et, sur la pointe des pieds essaya de trouver une petite tête blonde perdu dans la foule. C’était impossible. L’adolescent capotait, il était mortifié à l’idée que Cody soit quelque part seul sans pouvoir s’exprimer. Mais quel frère indigne il était! Si quelque chose arrivait à son frère, jamais il ne se le pardonnerait. Après un bon 15 minute de panique, il aperçut enfin la tête qu’il cherchait. Il était accompagné d’une adolescente qui devait avoir environ son âge et ne semblait pas trop mal en point, un petit sourire flottant même sur son visage. Ni une, ni deux, Hunter s’élança à travers la foule et se précipita à genoux devant son frérot et le pris par les épaules. «Cody! J’ai eu la peur de ma vie, j’ai cru…» Les émotions empêchaient le jeune homme de s’exprimer par le langage des signes, mais il savait que son frère était assez habile pour lire sur ses lèvres. Il le sera spontanément dans ses bras, trop heureux de l’avoir retrouver pour oser le gronder, puis leva finalement les yeux vers la jeune fille, plutôt jolie en passant.

Il se releva afin de lui parler, garda la main de Cody fermement dans la sienne histoire de ne pas le perdre à nouveau. «Je… merci infiniment. Je n’ose pas imaginer ce qu’il aurait pu se passer si tu ne l’avais pas aidé.» Puis, jetant un coup d’œil à son téléphone cellelulaire il ajouta : «Astucieux la méthode du téléphone!» Vraiment bien pensé, car elle aurait pu tout aussi bien ne pas comprendre la difficulté du gamin et le laissé à lui-même. «Je m’appelle Hunter et lui c’est Cody» Se tournant vers le petit il remarqua que celui-ci avait commencé à s’exprimer par signe, s’adressant à sa nouvelle amie, Hunter se fit donc un devoir de traduire. «Il dit merci et qu’il est très content que vous l’aviez aidé et qu’il trouve que…» Il s’arrête net et jeta un regard désapprobateur à son petit frère. Dans son innocence enfantine il avait trouvé que les deux adolescents iraient bien ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. Lost and found   Mer 20 Juin - 3:48

Mackenzie et le jeune garçon parcourait le centre d’achat à la recherche du grand frère indigne. C’était plutôt spécial comme situation, la communication était difficile et surtout à sens unique. Elle ne pouvait pas avoir une véritable conversation avec son petit protégé. Ils avaient tout de même instauré un petit jeu. Kenzie posait une question au garçon qui se répondait par oui ou par non pour ainsi avoir une petite idée de l’allure physique de celui qu’ils recherchaient. Heureusement que le petit blond comprenait et lisait bien sur les lèvres, sinon l’activité aurait été un peu plus ardue. Après quelques questions, elle su qu’il fallait qu’elle recherche un garçon aux cheveux bruns, aux yeux bruns, de taille moyenne qui portait un manteau noir et des jeans, qui aimait le football, la viande et le capuccino. C’était un bon début, même s’il s’agissait d’une description vague et assez commune. Au moins, ils avaient pu sympathiser à leur façon. Ils firent tranquillement le tour des magasins qui étaient passibles d’y retrouver le frère. Ils portaient une attention particulière dans les allées principales du centre commercial. Ce n’était pas chose simple avec toutes ces personnes qui déambulaient en même temps dans le couloir. Voir tous les visages n’était pas évident. Machinalement, la brunette avait attrapé la main du petit. Le perdre aurait été le bouquet! Elle eu d’abord peur qu’il le prenne mal. Elle avait lu que les personnes handicapées n’aimaient pas qu’on les prenne en pitié, mais le jeune garçon avait laissé sa main dans la sienne, la serrant plus fort lorsqu’ils traversaient une foule plus dense.

Puis, sans crier gare, un jeune homme aux cheveux et yeux bruns, portant un manteau noir et des jeans, se jeta sur le blond, paniqué. Kenzie se poussa sur le coup pour laisser place au plus grand, qu’elle supposa être le grand frère tant recherché. Elle s’excusa intérieurement d’avoir porté des jugements envers lui. Il semblait réellement soulagé d’avoir retrouvé son petit frère. Il était essoufflé, il avait donc du courir un peu partout dans le centre commercial, lui aussi à la recherche de son frère. Il s’assura que le petit aille bien. Elle trouvait le tableau devant elle très joli. Les deux garçons semblaient avoir une belle relation. Une fois rassuré, l’ainé se leva et se tourna vers elle. Kenzie le reconnu aussitôt, il allait au même lycée qu’elle. Il était une tête assez populaire à McKinley faisant parti de l’équipe de football. Lui, par contre, ne semblait pas avoir fait attention à elle. Peu importe. Il la remercia chaleureusement. Elle lui sourit en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille, ce qu’elle faisait tout le temps lorsqu’elle était gênée. "Oh, c’est rien. Ça m’a fait plaisir…" Son regard se porta vers le plus jeune avant de revenir sur le plus vieux. "Il est vraiment adorable. " Il fit ensuite mention du téléphone, la félicitant de cette méthode astucieuse, pour le citer. Ses joues virèrent au rose. Elle haussa les épaules. Cette idée lui était venue naturellement sans trop réfléchir. "Enchantée tu es à McKinley non? Moi c’est Mackenzie. Et enchantée Cody." Le blondinet lui sourit et lui fit des signes à l’aide de ses mains qu’elle supposa qu’ils signifiaient qu’il était enchanté lui aussi. Ce que son frère, prénommé Hunter, confirma quelques instants plus tard. C’était la première fois qu’elle voyait une conversation en langage des signes et c’était très impressionnant. Tous ces gestes avec les doigts et les mains étaient du n’importe quoi pour Mack et elle n’avait aucune idée de ce que les deux frangins pouvaient être entrain de se raconter. Cela devait être amusant, vu leur sourire commun. Elle soupçonna même que tous les deux parlaient d’elle vu les regards furtifs qu’ils lui lançaient. Mackenzie fronça les sourcils, curieuse de savoir ce qu’ils se disaient. La phrase inachevée d’Hunter accentua sa curiosité. "Il trouve que quoi…?" Demanda-t-elle en plissant légèrement les yeux et en croisant les bras, faussement en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 03. Lost and found   

Revenir en haut Aller en bas
 

03. Lost and found

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 3
-