Choriste du mois


Partagez | 
 

 04. Slushy in flesh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
04. Slushy in flesh. Empty
MessageSujet: 04. Slushy in flesh.   04. Slushy in flesh. EmptyMer 13 Juin - 14:27

Au milieu de l'attroupement d'élève qui se pressait dans la cafétéria, Deux gobelets se remplissaient allègrement de cette couleur orangée incroyable. Deux gobelets criminels destinés encore une fois comme trop souvent à ne pas être vidée comme il en conviendrait. Une fois qu'ils furent plein jusqu'à ras bord, deux mains les empoignèrent fermement, prêtes au sévices.
C'est ainsi que Nina quittait la cafétéria, fière et déterminée à remettre en place celle qu'elle avait croisé à son casier à l'aller. Malheureusement pour la victime prévue, le retour de la cheerios se ferait un peu plus remarqué.

On pouvait s'interroger sur les motivations qui poussaient Cissy et Nina a choisir telle ou telle victime. C'était bien simple, aucune logique ne régissait ces choix, le hasard d'une rencontre avec un looser suffisait à le décider. Mais cette fois ci, la victime était préméditée : Candy Trucburry ! Si elle n'était pas de la famille du Messie Machinburry, ni affiliée de quelconque façon à la none Schuester Quelquechoseburry, elle n'en avait pas moins l'étoffe, comme ces derniers, d'une vermine indésirable et incroyablement médiocre, quoique Nina n'avait rien contre la conseillère d'orientation. Mais il y en avait partout dans ces couloirs, de ces insectes qui glapissaient, alors pourquoi elle ? Encore une fois c'était bien simple. Non contente d'imposer à chacun sa tête de raton timide, Candy avait cru bon de copiner avec Miss Tacos en personne, aka Adrianna Marquez. Cette dernière ne manquait donc pas une occasion pour ridiculiser les cheerios. Comme si ce n'était pas assez de s'afficher en public avec Van de Roy, de s'inscrire au club de chasteté il fallait en plus qu'elle se montre en compagnie de la pire espèce du lycée. Malheureusement, la latino ne pouvait pas encore payer le prix de ces affronts de sa propre personne, pas encore ! Par élimination, c'était donc Izzy Candy qui trinquerait, et cela risquait d'être délicieux !

Elle était là, comme prévu, à son casier, croyant en toute innocence qu'elle pourrait y rester en toute tranquillité sans craindre le moindre problème. PERDU ! Nina s'approchait en douceur, les deux gobelets droits devant elle. « Régale toi Candy ! » Une fois arrivée à sa hauteur elle déversa leur contenu sur la pauvre adolescente sans aucun scrupule.
Un large sourire parcourut le visage de Nina. Croire qu'elle était plus gentille que Cissy, ce n'était pas une erreur, mais ces derniers temps, la populace de McKinley l'avait bien trop sous estimée et Candy allait servir d'exemple pour quiconque osait encore penser qu'elle était la gentille de l'histoire ! « Interdiction de se plaindre ! » Sans se retourner puis sans se soucier des gémissements de la brunette Nina continuait sa route, jetant les gobelets au passage.
Mais arrivée à la poubelle, elle sentit que les jérémiades de la jeunes filles se faisaient bien trop forte. Comment osait elle geindre à se point ? Nina retourna la voir, toujours aussi calmement, les mains sur les hanches, puis s'arrêta devant Isolde qui se tenait fermement le visage. « Je crois que tu n'as pas saisi le concept, tu n'as pas le droit à la parole. J'étais sûre pourtant de t'avoir déjà slushé avant... Quoiqu'il en soit, ce n'est certainement pas le premier que tu reçois, ni le dernier crois moi, alors la ferme ! »
Nina allait partir, bien trop agacée maintenant par cette erreur de la nature, mais celle ci leva les yeux, le visage couvert de bouton sous la couche visqueuse et orangée qui la recouvrait tout entièrement. La cheerios ne put réprimer une grimace de dégout et porta sa main devant sa bouche en signe de surprise. « Mon dieu je n'avais jamais vu ta peau d'aussi prêt ! Soit le melon ne te réussit pas, soit au contraire il va falloir que j'aille en chercher un troisième ! » Étrangement, Nina trouvait encore le moyen d'avoir le sourire, un sourire hypocrite et méprisant que cette mine affreuse méritait bien selon elle. Étrangement, elle n'avait aucun mal à être aussi cruelle que vulnérable car tout cela, elle ne le faisait pas sous les ordres de Cissy, non, elle aimait réellement se sentir respectée et crainte, et visiblement, avec Izzy, c'était gagné !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
04. Slushy in flesh. Empty
MessageSujet: Re: 04. Slushy in flesh.   04. Slushy in flesh. EmptyMer 13 Juin - 15:20

Quand elle était petite, sa mère lui répétait sans cesse de regarder où elle allait, qu'un jour, elle finirait par rentrer dans un lampadaire. Sauf que ce n'était jamais arrivé. En effet, à force de regarder ses pieds en marchant, on développe un certain sens de survie qui nous permet d'éviter les obstacles les plus gros. Et ce sens de survie était primordial dans les couloirs du lycée pour les élèves opprimés.
Cheerios, à droite toute.
Sac abandonné au milieu du couloir, enjambement réussi.
Quaterback, serrage à gauche.
Tout ça pour arriver à son casier sans dommage et sans que personne ne la remarque. Elle commençait à être plutôt douée à ce jeu-là. Izzie poussa un soupir de soulagement quand ses doigts effleurèrent son cadenas. Elle était en paix pour quelques minutes. Elle ouvrit son sac de cours et commença à décharger ses bouquins. Il ne lui restait que trois heures de cours, ensuite elle pourrait rentrer chez elle tranquille et...

Prendrait une douche. Pour se débarrasser de l’immonde liquide qui dégoulinait le long de ses vêtements, lui piquait les yeux, lui hérissait l'épiderme. C'était affreux. Elle ferma les yeux très fort pour retenir ses larmes quand son agresseur lui interdit de se plaindre. Elle n'en n'avait pas eu l'intention de toute manière, elle ne se plaignait jamais, elle n'ouvrait jamais la bouche. Et de toute façon, le slushy la brûlait trop pour qu'elle songe à protester. Et qui oserait contester Nina la Harpie ? C'est comme ça qu'elle était surnommée dans le journal intime d'Izzie. Nina la Harpie. Une des filles qu'elle détestait le plus au monde.
Malgré sa volonté, un gémissement s'échappa de ses lèvres. Le slushy brûlait vraiment trop fort, elle avait l'impression de se faire grignoter la peau. Elle porta les mains à son visage en feu. Ce n'était pas la première fois qu'elle se prenait des sodas en pleine tête, comme le faisait remarquer Nina d'un ton agacé et c'est vrai que ce n'était sûrement pas la dernière. Mais si d'habitude elle était juste crasseuse et humiliée, là, elle savait que c'était différent. Le liquide orange ne pouvait pas être du slushy, ça faisait trop mal. Nina était vraiment devenue folle pour lancer des choses aussi horribles. Isolde devait rassembler toute sa force pour ne pas partir en courant s'asperger le visage d'eau dans les toilettes, car elle savait qu'elle devrait payer cet acte plus tard. Alors elle se contentait de rester là, retenant ses larmes et la peau en feu. Elle avait l'intention de rester immobile jusqu'au départ de la cheerios. C'était sa technique, faire la morte. C'était efficace pour les animaux dans le monde sauvage et quoi qu'on en dise, le lycée était un monde sauvage avec des animaux pires que dans la savane.

Ce fut uniquement le mot « melon » qui la poussa à réagir. C'était donc ça, l'horrible brûlure et la douleur. Elle s'était prix un slushy au melon ce qu'elle avait toujours redouté dans toute sa scolarité. Une fois, elle avait supplié une cheerios de lui en lancer deux à la fraise plutôt qu'un seul au melon. La cheerios s'était exécutée avec plaisir : on la suppliait même d'être méchante maintenant, que demander de mieux ? Elle frotta ses yeux au maximum pour retirer le liquide et pouvoir enfin regarder Nina en face. « Je suis allergique au melon ! Depuis que je suis petite ! » hoqueta t-elle. Elle se retint de rajouter « pauvre idiote ! » en français, de peur que Stewart comprenne l'insulte. « Il faut que j'aille à l'infirmerie ! » chuchota t-elle en laissant échapper un sanglot. « Laisse-moi passer, s'il te plait... S'il te plait... » Si Nina décidait que non, Isolde devait rester là, elle était sûre d'avoir de gros soucis de santé. Le melon ne lui avait jamais réussi, allant jusqu'à lui causer des problèmes respiratoires lorsqu'elle en avala un bout à l'âge de quatre ans. Et sa peau brûlait toujours aussi fort. Elle adressa un regard suppliant à Nina.
Elle avait toujours cru qu'elle était une des plus "gentilles" dans l'échelle des méchantes. Plus gentille que Cissy en tout cas. Elle se disait qu'elle suivait les autres, c'était tout, qu'au fond elle n'était pas vraiment méchante, que ce n'était qu'une façade... Elle était décidément trop naïve, la petite Candy, et elle en faisait les frais maintenant. Nina ne valait pas mieux que les autres, elle était pire ! Et elle était surtout bien capable de refuser ce petit séjour à l'infirmerie. Et Isolde devrait se soumettre à sa décision, quoi qu'il arrive, parce qu'elle n'avait aucune place au lycée, parce qu'elle était soumise aux autres. Elle aurait bien voulu avoir un fort caractère, bousculer Nina et se précipiter vers l'infirmerie en agonisant la Cheerios d'injures. Puis, elle serait partie la dénoncer. Et ensuite, elle serait allée chez ses parents pour faire le récit de son agression, pour leur montrer les actes de sa fille en exhibant son visage boutonneux en exemple. On refusait rarement les choses à Izzie, c'était une gentille fille, tout le monde la trouvait adorable. Les adultes, du moins. Parce qu'au lycée, elle n'était qu'une moins que rien.
Revenir en haut Aller en bas
 

04. Slushy in flesh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 4
-