Choriste du mois


Partagez | 
 

 04. Retrouvailles d'un amour perdu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
04. Retrouvailles d'un amour perdu.  Empty
MessageSujet: 04. Retrouvailles d'un amour perdu.    04. Retrouvailles d'un amour perdu.  EmptyVen 6 Juil - 19:16




Rachel & Finn

“ Retrouvailles d'un amour perdu ”


La file d'attente était longue et l'heure qui venait de s'écouler semblait l'être toute autant. Entre les mains de Finn Hudson, un album d'un amour perdu. Qui le savait ? Personne en ce lieu. Et si des gens l'apprenaient dans cette foule, le jeune homme serait, sans doute, envahie de questions aussi indiscrète que déroutante. Il se rappelait de ce Jacob Ben Israel qui, au temps du lycée, sautait sur les coéquipiers de football du quaterback pour leur demander la taille et la couleur de la petite culotte de telle ou telle Cheerleaders. Malgré le fait qu'il n'était plus au lycée, il doutait que les mentalités aient changé. Si ça venait à se savoir, craignit-il furtivement, est ce qu'on lui demandera quel genre de sous-vêtement portait son ex-petite amie lors de leur relation ? C'était si impudique. Il avança d'un pas, la gorge nouée. Il ne saurait dire si c'était parce qu'il allait revoir son ex ou si ces dernières pensées lui fichaient la trouille. Sans doute les deux, après tout, il ne savait pas clairement pourquoi il venait la voir, ce qu'il espérait. A leur dernière rencontre, il s'était montré ingrat, méchant et sans cœur. Un passage qu'il regrette, et dont il n'avait jamais trouvé la possibilité de s'excuser. Manque de courage, fierté trop haut placé, occasion manquante, il n'avait su trouver le bon moyen, le bon moment. Et le voici, là, à observer la pochette de cet album qu'il venait d'acheter spécialement pour l'occasion - Il en possédait pourtant un exemplaire dans son appartement. Se présenter devant elle, sans événement, était encore quelque chose de trop insurmontable pour le jeune homme. Il avait trouvé cette raison. Demander un autographe de la belle, ce qui pourrait peut-être lui déclencher un sourire. Ne sait-on jamais.

Les lumières, du centre commercial, commencèrent à se faire plus vives. Sans doute était-ce dû à l'heure. Il observa sa montre, bientôt dix-neuf heure et il n'arrivait qu'à apercevoir le visage de Rachel, occupée à signer des autographes ou à poser avec des inconnus. Même s'il voyait peu de détail de son joli minois, il pouvait apercevoir son sourire, provoquant la même courbe sur ses propres lèvres, mais plus timide. Sourire Béat, au milieu de la file, il se demandait s'il aurait le temps d'arriver jusqu'au bout. En jetant un regard derrière lui, il se rendit compte qu'il n'était pas le dernier. Prenait-elle des pauses ? Pensait-elle camper là, la nuit ? Laisserait-elle des fans déçus ? Ca ne lui ressemblait pas. Il patienta alors, rentrant son visage dans la ligne humaine. Les minutes s'écoulèrent, les pensées se bousculèrent. Comment engagerait-il la conversation ? Il y avait réfléchi, cela faisait même deux jours qu'il s'entrainait devant le miroir, les résultats peu convainquant. Alors il s'était dit qu'il laisserait faire les choses. Il n'était pas nul pour ça. Engager une discussion n'était pas une plaie, juste un moment difficile à passer pour les timides. Une fois lancé, il n'y avait plus à s'en faire. Plusieurs pas plus tard, il commença à entendre la voix mélodieuse qu'il connaissait si bien. Elle lui avait manqué, malgré ces moments devant son ordinateur à regarder ses interviews, ses photos et surtout ses prestations. Le contexte n'était plus le même. Il y avait une notion de réelle, cette fois. Le cœur commençait à se serrer. Ils n'étaient plus qu'à une dizaine de pas devant lui. Agrippant l'album comme s'il s'agissait de son unique soutien, il respira profondément avec discrétion et commença à réfléchir à des phrases types. Plus que deux personnes et ça sera à son tour.

Alors qu'il fit quelque pas pour se présenter à la table de la vedette, il posa le boitier et demanda de lui dédicacer : « A mon premier fan, Finn. ». Sur son visage, l'expression d'un jeune homme redoutant la réaction de la personne se trouvant en face d'elle. Un mélange de sourire heureux et de gêne dû au fait qu'il ne savait pas ce qu'elle pensait de leur histoire. Et si elle lui en voulait encore ? Si elle le détestait au plus haut point ? Et si elle ne voulait que l'oublier ? Il se demanda soudainement ce qu'il faisait ici, pendant une fraction de seconde. Et puis finalement, c'était le moyen de vérifier tout ceci. Il lui avait fait du mal, mais elle était devenue une grande chanteuse à présent. Il n'avait rien à voir dans l'histoire, il le savait. Il se reprochera toujours le mal qui a pu lui faire, mais il fut si heureux qu'elle ait pu percer là où elle le souhaitait, que ce fut une compensation à tout cela. La voir aussi radieuse ne pouvait que le remplir de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
04. Retrouvailles d'un amour perdu.  Empty
MessageSujet: Re: 04. Retrouvailles d'un amour perdu.    04. Retrouvailles d'un amour perdu.  EmptySam 28 Juil - 1:03

« Miss Berry, je peux vous prendre en photo ? »

« Miss Rachel, vous êtes mon idole ! Je vous aime ! »

Rachel eut un sourire à la fois amusé et indulgent, et releva les yeux de la photo qu’elle était en train de signer. Face à elle se tenait une file de gens, certains trépignant sur place, d’autres tendant le cou pour l’apercevoir, tous avec le rouge aux joues et les yeux brillants. Et derrière sa table, Rachel était assise à dédicacer photos et albums et à se faire prendre en photo par des fans qui repartaient l’air rêveur et parfois en pleurant de joie. Le stylo à la main, la jeune chanteuse rendit la photo dédicacée à la petite fille blonde qui sautillait sur place, lui tapota le bout du nez en un signe affectueux et lui adressa un signe de la main pour lui dire au revoir. Ravie, Rachel l’était. Depuis qu’elle avait sorti son tout premier single, tout avait été si rapide ! Elle se revoyait encore lors de son premier jour à la Tish School of Art, à New York, entourée de tout un tas de jeunes talents qui, comme elle, voulaient devenir une star. Elle avait lutté pendant plus d’une année pour ne pas se laisser distancer par des élèves aussi doués qu’elle, jusqu’à se faire finalement repérée par un agent, qui charmé par sa voix et sa présence sur scène, avait voulu la faire chanter devant les directeurs d’une maison de disque. La première chanson avait été enregistrée très vite, et le succès lui avait littéralement jailli à la figure. Alors que son nom commençait à se faire connaitre dans le monde de la musique, elle avait décroché le rôle principal de la comédie musicale Spring Awakening, ce qui lui avait permis de confirmer son talent. Très vite, elle était devenue la célébrité bankable du moment. Tout cela lui paraissait si loin ! Mais elle avait également l’impression d’avoir vécu un rêve éveillé. Elle avait attendu ce moment toute sa vie, celui où elle pourrait enfin vivre de la chanson, vivre sur scène, avoir un public et être reconnue pour son talent.
Et aujourd’hui, elle avait une nouvelle preuve de son succès. Depuis déjà plusieurs heures, les gens défilaient devant la table où elle était assise, afin d’obtenir une minuscule parcelle d’attention de sa part. Un sourire, une parole aimable, une dédicace, une photo, et parfois, Rachel fredonnait quelques paroles de ses chansons, pour le plus grand plaisir de ses fans. Le temps s’était écoulé avec lenteur, mais pas une seule personne n’avait tourné les talons, trop impatients qu’ils étaient, et surtout trop désireux de pouvoir échanger quelques paroles avec leur idole. On avait beau être à Lima, beaucoup de monde s’était déplacé, et malgré l’heure qui se faisait de plus en plus tardive, il semblait à la jeune fille que le centre commercial ne désemplissait pas. Elle avait déjà changé de feutre trois fois, et dans la poubelle à ses pieds étaient chiffonnés du papier sur lequel avaient été collées des étoiles dorées, que Rachel ajoutait à chaque dédicace. Mais le plaisir était toujours là, et son sourire ne faiblissait pas.

A ses côtés, Dominic, les bras croisés et le dos droit, faisait courir son regard sur la foule qui se pressait devant Rachel, en levant de temps à autre la tête vers les balustrades des étages supérieurs. Très concentré, il n’avait pour ainsi dire pas bougé d’un pouce depuis que Rachel avait pris place sur sa chaise, plusieurs heures auparavant. Il prenait son métier très à cœur, et même si quelques fans lui jetaient de temps à autre un coup d’œil inquiet, tout le monde savait qu’il s’agissait du garde du corps de Rachel. Autrement dit, du moment qu’on respectait une distance minimum, il y avait peu de chance qu’il vous fasse reculer à grand coups de pied au derrière. Il était de notoriété publique que le garde du corps personnel de la star Rachel Berry ne faisait pas dans la dentelle, mais la jeune chanteuse avait un tel succès, qu’elle n’était jamais à l’abri d’un détraqué ou d’un simple mouvement de foule. Aussi, la simple présence de l’ancien militaire parvenait à calmer même les plus hystériques.
Avec un nouveau sourire, Rachel passa son bras autour de l’épaule du jeune homme qui se penchait vers elle, et regarda en direction de l’appareil photo qu’un autre fan tenait. Le flash l’éblouit pendant un instant et elle cligna des yeux. La fatigue commençait à se faire sentir, mais il était hors de question pour Rachel de partir tant que des fans étaient là pour elle. Elle était bien décidée à signer toutes les photos et albums qu’on lui présenterait, et à prendre autant de photos qu’il faudrait. Ses fans comptaient énormément pour elle, autant qu’elle comptait pour eux. Consciente de ce fait, Rachel mettait un point d’honneur à être aussi disponible que possible pour eux. Aussi reprit-elle son feutre, alors qu’une main posait un album sous ses yeux et qu’une voix lui demandait de faire une dédicace personnelle. Il lui fallait quelques secondes pour faire le lien entre le prénom et la voix, une voix qu’elle connaissait mais qu’elle n’avait pas entendue depuis des années. Tant d’années, à ressasser un chagrin et à tenter de soigner son cœur blessé. D’ailleurs, son cœur rata un battement, et le souffle court, Rachel leva la tête.

Finn Hudson, le premier amour de sa vie, se tenait là, devant elle, à moins d’un mètre –en fait, il n’y avait qu’une table en bois qui les séparait. Il était debout, un drôle de petit sourire aux lèvres, ce sourire d’enfant qui hésite avant de parler. Il était toujours aussi grand, et pour Rachel qui en temps normal était déjà petite, mais qui en plus était assise, il avait l’air d’un géant. Il n’avait pas changé tant que ça, et il la fixait d’un air heureux et gêné à la fois. Incapable de prononcer un mot, Rachel lui rendit son regard, la bouche légèrement entrouverte. Ce moment, elle l’avait craint et désiré depuis qu’elle avait décidé de venir passer une année sabbatique à Lima. Elle savait qu’elle recroiserait forcément la route de Finn, puisqu’il vivait toujours dans la ville qui les avait vus grandir. Mais elle avait sciemment repoussé ce moment, évitant de l’appeler et ne cherchant pas à le revoir, ce qui était assez contradictoire avec l’envie tenace et l’impatience qu’elle avait ressentie à l’idée de retrouver son amour de jeunesse. Réfugiée à New-York, et même en compagnie de Jesse, elle s’était longtemps dit que le jour où elle reverrait Finn, ce serait parce qu’elle l’aurait décidé. Elle avait imaginé milles scénarios concernant ces retrouvailles : elle serait sublime, bien entendu, habillée d’une robe de grand couturier qui la mettrait en valeur de façon simpliste mais élégante, et elle aurait fait boucler ses longs cheveux bruns. Son visage resplendirait par le maquillage qu’elle y aurait appliqué, et il serait anéanti par le remord. Enfin, elle ne lui avait bien évidemment pas souhaité de souffrir et d’être écrasé par le regret de l’avoir quitté, mais s’il avait pu ressentir une pointe de remord, elle en serait bien satisfaite. Et voilà qu’il se tenait là, sans qu’elle s’y soit préparée. Tous les scénarios qu’elle avait montés dans sa tête tombaient à l’eau. Au lieu de la robe de haute couture, elle ne portait qu’une jupe courte sur un collant opaque, une paire de bottes en cuir et une chemise loose. Ses cheveux étaient loin de ressembler à la cascade de boucles soyeuses, puisqu’elle les avait relevés en queue de cheval. Et en portant la main à sa joue, elle réalisa soudainement qu’elle était à peine maquillée.
Mais surtout, elle se rendit compte qu’elle ne savait pas du tout comment réagir ! Devait-elle se lever pour le serrer dans ses bras ? Lui serrer simplement la main, ou au contraire l’embrasser sur la joue, comme de vieux amis ? Il venait avec un album à la main, mais elle doutait qu’il soit simplement venu pour une dédicace. Il avait dû voir les affiches dans le centre commercial, et profitait de sa présence en ces lieux pour des retrouvailles pour le moins inhabituelle. Prise au dépourvue, Rachel mit un moment à réagir.

« Finn. Qu’est-ce que tu.. » s’étrangla-t-elle en clignant bêtement des yeux. Secouant la tête, elle se reprit, consciente que Finn attendait autre chose d’elle qu’une imitation de poisson rouge. Elle se leva prestement, et murmura quelques paroles à son agent qui l’accompagnait toujours dans ce genre d’occasion, lui laissant le soin d’avertir ses fans que la grande star Rachel Berry en avait terminé pour la soirée, et serait de retour le lendemain pour une nouvelle séance de dédicace. Aussitôt, Dominic se positionna de sorte que personne ne puisse plus approcher de la zone qui avait été réservée à Rachel, et celle-ci, d’un geste, invita Finn à s’asseoir, alors que les lieux se vidait progressivement jusqu’à ce qu’il ne reste personne autour d’eux à part le garde du corps, immobile et vigilant. Se passant la langue sur les lèvres avec nervosité, Rachel hésita un moment, avant de lever les yeux vers le jeune homme. « Je ne pensais pas te voir… ici. » lâcha-t-elle à mi-voix.
Revenir en haut Aller en bas
 

04. Retrouvailles d'un amour perdu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 4
-