Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. Love, Speech and Revenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 05. Love, Speech and Revenge   Dim 9 Sep - 17:38

Un panneau blanc, un marqueur noir et c'était tout ce dont Robin avait besoin pour répandre de noir sur le blanc sa haine. Seule dans son bureau, elle écrivait sur le panneau avec une vivacité effrayante. Elle aurait voulu en écrire plus mais le panneau était trop petit, et le message aurait été moins percutant. Tant pis, elle prît une feuille de papier rose, un stylo bleu puis continua d'écrire tout ce qui lui passait par la tête afin de se vider de ses mauvaises pensées si cela eut été possible. La feuille fut bientôt pleine d'insultes écrites d'une main ferme et décidée quand Robin jeta un œil à sa montre posée devant elle. Il était l'heure, et il était hors de question de rater cette heure là ! Elle pris la feuille, la chiffonna en boule et la balança dans sa corbeille. Ou à côté de la corbeille. « Garce ! » Le temps de se lever de sa chaise, de rectifier le tir et la voilà partie pour la salle des profs.

Holly Holliday, c'était le nom que Robin ne pouvait pas entendre ces derniers temps. Le simple fait de la croiser dans un couloir lui donnait la nausée. Elle lui avait envoyé la note du pressing pour son chemisier, restée sans réponse. Et à présent elle avait envie de lui raser la tête chaque fois qu'elle la voyait arriver au lycée. En somme, elle était devenue sa pire ennemie. Pourtant Robin avait eut à faire à des types pas franchement sympathiques dans le passé, des mafieux méfiants et violents, des caïds assoiffés de vengeance ou des policiers assoiffés de justice, et les règlements de compte ne se faisaient pas souvent à l'amiable. Mais c'est une pimbêche en apparence innocente comme tout qu'elle détestait le plus au monde -après son frère peut être- ces dernières semaines. Elle était celle qui avait osé se dresser sur son passage du haut de toute sa médiocrité.
Mais Robin était déterminée, et tout ceci, elle en faisait le serment chaque fois qu'elle se pinçait les lèvres en croisant le regard d'Holly, ne resterait pas impuni !

Aujourd'hui était un grand jour donc dans l'historique des batailles de cette guerre aussi peu sanglante que sans pitié. Dans la salle des prof, la remplaçante allait faire son discours pendant la pause du midi pour exposer ses projets et promouvoir sa candidature. Techniquement, c'était donc à son tour de frapper mais Robin, en bonne joueuse, savait qu'il ne fallait jamais resté avec un coup de retard sur son adversaire. Elle avait un plan de longue haleine pour évincer Holly, un plan qu'elle mettrait en marche pendant ce speech et dans lequel elle se surprenait à mettre toute sa confiance.
Quelques minutes avant le début du discours qu'elle savait minable d'avance de sa concurrente, elle pénétra dans la salle des profs, aménagée pour l'occasion. À l'entrée, derrière un bureau se tenait Holly, fraîche et pimpante, aussi agaçante qu'à son habitude. Elles échangèrent un regard, souriante, puis Robin tendit la pancarte qu'elle tenait dans sa main pour transmettre ce message bien particulier à Holly. Toujours avec le sourire, Robin observa Holly lire son message, avec le sourire également : « CREVE HOLLIDAY » Satisfaite, Robin baissa la pancarte et se retourna pour observer les quelques personnes dans l'assemblée déjà installées. Par chance, l'objet de son plan était déjà présent, un siège libre à sa gauche, la pièce maîtresse offerte sur un plateau d'argent à la joueuse avide de vengeance qu'était Robin. Elle avait conscience que son comportement envers Holly était puéril, et cela la rendait encore plus folle. Mais elle ne pouvait s'en empêcher. À Seattle elle savait comment elle aurait réglé ses comptes. Elle aurait coincé Holly au fond d'une ruelle, l'aurait bombée de spray à cheveux et lui aurait asséné deux bons crochet du droit en pleine figure. Mais maintenant, Robin était une femme respectable, une femme en vue, pleine de classe, sophistiquée et raffinée. Elle devait donc la jouer de cette façon, et c'était Daniel Stanford qui allait l'y aider !

Elle se précipita dans la rangée de chaise qui la mènerait à son collègue puis s'installa en toute innocence à ses côtés. « Comment ça va Daniel ? Impatient d'entendre ça ? Je brûle d'impatience en ce qui me concerne, je suis certaine qu'Holly va nous faire un truc génial, c'est une femme formidable ! » Elle lança un large sourire à son voisin puis lui montra la pancarte. « Regarde ce que j'ai fait.  « VOTEZ HOLLY » ça pourrait l'encourager non ?! Je la ferais passer aux gens à côté pour qu'elle se sente en confiance ! » Oui, son comportement était d'une puérilité sans pareil. Bien sûr elle s'était gardée de préciser à Daniel que l'autre côté de la pancarte était nettement moins encourageant, mais cela faisait parti du jeux.
Robin appréciait sincèrement cet homme, mais c'est pourtant sans scrupule qu'elle s'était mise en tête de s'en servir contre Holly malgré lui. Daniel était un homme charmant et célibataire, mais aussi timide et maladroit, Robin le savait. De ce qu'elle en savait, Holly était célibataire également, et même si elle ne l'était pas, Robin avait déjà brisé des couples, il en fallait plus pour lui faire peur. Alors quoi de mieux que de pousser cet homme dans le chemin de celle qui s'était dressée sur le sien. Une fois miss Sunshine dans les affres de l'amour, Robin était persuadée que vu le personnage, elle en perdrait la tête et la victoire pour les élections lui serait définitivement hors de portée. Elle était bien trop niaise pour mener une vie amoureuse et une carrière épanouie, les deux à la fois !
Revenir en haut Aller en bas
 

05. Love, Speech and Revenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 5
-