Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. Empty
MessageSujet: 05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place.   05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. EmptyDim 9 Sep - 18:10

Cela faisait un moment qu'une aussi belle journée ne s'était pas présentée pour Nina. Tout se profilait à merveille en ce mercredi après midi pour la cheerios : la chaleur était douce, une brise légère flottait dans son uniforme et elle allait enfin pouvoir partager un moment avec Monsieur Ainsworth en dehors du lycée. Enfin ! Elle faisait route avec son « petit ami » aussi, mais ça ce n'était que secondaire. Nina ne trouvait d'intérêt à Jamie Ainsworth que pour son nom ! Peut être aussi pour le regain de popularité qu'il lui apportait. Elle ne parlait plus à Jared, elle avait mis fin aux rumeurs concernant sa relation avec le surveillant, et son cousin était arrivé dans le paysage à point nommé pour la sauver de l'anonymat. Il était footballeur, beau garçon, que demander de plus, elle n'avait besoin de rien d'autre, pas même de l'apprécier ! Pourtant elle l'aimait bien c'était sûr, mais pas au point d'en tomber amoureuse, elle se contentait de feindre l'affection. Et pour Nina, feindre et prétendre n'avait rien de plus facile.
Si elle avait été amoureuse, cette promenade en banlieue de Lima qui devaient les mener chez Jamie aurait pu être un plaisir simple et partagé, agréable et sain, le genre de moment qui manquaient dans la vie de l'adolescente. Mais une fois encore elle n'avait pas fait les choses simplement. Si quelqu'un avait été au courant de ses intentions en accompagnant Jamie chez lui, il n'aurait pas hésité à la traiter de tarée dans la seconde, pourtant elle ne s'était pas posée la question de savoir si sa manœuvre se révélait digne de la pire détraquée de la ville. Elle en était sûre, elle était tombée amoureuse de Timothy Ainsworth. A force de prétendre l'avoir pour elle, elle le voulait vraiment, alors quoi de plus légitime que de se donner tout les moyens pour l'obtenir ? Tant que Jamie n'en savait rien, elle se disait que ça ne pouvait pas lui faire de mal. D'autant plus que sortir avec elle l'avait bien aidé aussi ! Son étiquette de nouveau lui collerait encore fermement à la peau sans une cheerio à son bras, une étiquette qui destinait même les meilleurs au lancer de slushy, au moins pour un moment. Nina ne savait pas très bien comment Jamie voyait les choses de son côté, et à vrai dire, elle s'en fichait, ils n'étaient pour elle que deux adolescents qui se servaient l'un de l'autre en toute honnêteté sans se le dire. Rien de malsain là dedans.
Elle avait beau se voiler la face, Nina était pourtant bien consciente qu'il lui fallait éviter de parler trop ouvertement de son cousin à Jamie. Au moins pour masquer son intérêt pour ce dernier qui n'aurait pas manquer d'attiser les suspicions de son petit ami. Elle évitait donc le sujet, où bien l'évoquait à la dérobée, si bien qu'elle en savait peu sur leur relation. Elle ne savait même pas si Jamie habitait bien chez Timothy mais elle ne s'en préoccupait pas, ça ne faisait pour elle aucun doute.

Dans sa tête elle se répétait donc qu'elle s'en allait chez monsieur Ainsworth. Et rien que de se dire « Je vais chez Monsieur Ainsworth » lui tirait un très large sourire qui lui emballait le cœur dans la seconde. Elle voulait tout savoir de lui, et pénétrer dans l'endroit qu'il habitait ne pouvait la rendre plus heureuse. Elle voulait voir ce qu'il mangeait, s'allonger sur son lit, l'imaginer se préparer avant d'aller au lycée. Faire un peu parti de sa vie.
Tout ce qu'elle espérait c'est que Jamie leur laisse un moment à deux, rien que quelques secondes. Et ce qu'elle espérait encore plus après une déclaration enflammée de Timothy, qui lui dirait qu'il larguerait cette rousse acariâtre pour ses beaux yeux, c'est que Jamie n'ai pas en tête de partager un moment seul avec elle, même quelques secondes... Ils s'étaient embrassés quelques fois bien sûr, pour la forme, mais jamais rien de plus. Nina s'était même demandé si Jamie était déjà actif sexuellement, s'il s'imaginait que Nina n'était plus vierge, s'il l'emmenait chez lui pour un peu plus qu'un baiser pour la forme. Leur relation était toute nouvelle de quelques semaines, mais Nina savait bien que Cissy couchait même avec des inconnus alors elle avait de quoi s'inquiéter... En s'imaginant la scène cruciale Nina pris peur et se tourna vers Jamie qui marchait calmement près d'elle. « Tu étais génial à l'entraînement ce matin, vraiment ! Avec le nouveau numéro qu'on prépare plus tes prouesses sur la pelouse, je suis certaine que les Titans ont une chance de l'emporter pour le prochain match. Remarque il serait temps, mais peut être qu'ils n'attendaient plus qu'un joueur comme toi ! En tout cas avec Cissy on pense qu'il ne manquait vraiment plus que toi, et la majorité des filles de l'équipe le pense également. Tu leur plais beaucoup je crois, et j'aime ça. Non pas que je te brandisse comme un trophée mais il y a quelque chose de valorisant dans tout ça tu ne crois pas ? » Son débit de parole était incroyable et les inepties qu'elle débitait incalculables. Elle se sentait prise d'angoisse et s'en voulait de ne pas avoir penser aux moindres détails en acceptant de l'accompagner chez lui. Sans lui laisser le temps de prendre la parole, ni même de répondre car elle se fichait de sa réponse, elle reprit. « Désolée je parle beaucoup, je crois que je suis peut être un peu tendue à l'idée de rencontrer les gens qui vivent avec toi. Enfin si tu m'a proposé de venir, il n'y sûrement personne à l'heure qu'il est non ? Je suppose... » Elle aurait voulu ajouter « je n'espère pas » mais ils étaient arrivé devant cette immense demeure quand Jamie leur annonça qu'ils étaient arrivés. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait imaginé Timothy dans un milieu un peu plus modeste, presque pauvre. Il était surveillant dans un lycée de seconde zone après tout alors on ne pouvait pas lui en vouloir d'avoir jugé trop vite. Mais cette découverte l'enchanta. La situation sociale qu'elle s'était imaginée pour lui était l'une des choses qui ne lui plaisait vraiment pas, mais c'était à présent un problème résolu. « Wow, c'est une magnifique demeure Jamie, vraiment c'est... » Elle s'avança un peu plus loin puis se retourna avec le sourire aux lèvres en lui faisant signe de venir. « Tu me fais visiter ! » Le simple fait de savoir que Timothy venait d'un milieu aisé avait envoyé valser ses moindres craintes à propos d'un moment d'intimité fatidique à partager avec son cousin. Tout en regardant cette maison elle s'imaginait ses parents y venir pour y rencontrer leur gendre parfait, enchantés de la réussite de leur fille quand Nina aurait fait changé Timothy - devenu son mari - de profession !
Revenir en haut Aller en bas
Jamie Ainsworth
MODO ► And now he's so devoid of color, he don't know what it means
Age : 21 ans
Occupation : Assistant Manager au Gîte Preston, pigiste et barista au Lima Bean à temps partiel.
Humeur : Rasséréné
Statut : En couple avec Harper Pritchard.
Etoiles : 2567

Piece of Me
Chanson préférée du moment : LANY - ILYSB
Glee club favori : Ne se prononce pas
Vos relations:
05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. Empty
MessageSujet: Re: 05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place.   05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. EmptyMer 3 Oct - 18:30

Jamie s'empressa d'imiter ses coéquipiers en mettant sa pudeur de côté et se dévêtit prestement avant de se glisser silencieusement sous les jets d'eau chaude apaisants des douches du gymnase en poussant un soupir de soulagement. Les conversations ne tardèrent pas à s'élever autour de lui, sans qu'il ne daigne y prendre part. Bientôt, l'eau étouffa toute cette clameur inintelligible et il put laisser dériver le fil de ses pensées sans avoir à éprouver la moindre culpabilité vis-à-vis de ses voisins de cabines. Les Titans venaient de passer les deux dernières heures à s'entraîner sur un terrain qui avait gardé toute l'humidité des dernières averses. Jamie avait cessé de compter le nombre de fois où il s'était retrouvé plaqué au sol, dans une énième flaque de boue, ou renversé par l'une des armoires à glace qui composait l'équipe de football. L'anglais en venait à se demander ce qu'il pouvait bien faire en première ligne. Il n'avait définitivement pas la carrure pour jouer les remparts contre les assauts adverses et devrait sans doute en toucher deux mots au Coach Beiste avant de finir les deux jambes dans le plâtre. L'adolescent plaqua ses cheveux en arrière avant de s'emparer du gel douche mit à la disposition des joueurs. « Hé Jamie ! Stewart t'attends à la sortie ! » lui apprit Blake, un sourire sardonique aux lèvres. « Ouais, je sais ! Je lui ai proposé de passer chez moi après les cours, répondit-il avant de capter l'expression de son coéquipier, immanquable. Oh arrête ! C'est seulement pour traîner ! ». Il se rinça rapidement avant de couper l'arrivée d'eau et de s'emparer de sa serviette. « T'es sûr de ça ? Si ça se trouve, elle veut que tu t'occupes d'elle comme il faut ! À moins que tu n'aies jamais ... ». Jamie happa ses vêtements avant de répondre, sans le regarder : « Bien sûr que si. Mais, on ne se voit que depuis deux semaines ... Tu crois vraiment qu'elle a quelque chose derrière la tête ? ». Il fût pris d'un doute. Et si c'était le cas ? Il ne dirait certainement pas non ! Jamie n'avait jamais vraiment pris le temps de franchir chacune des étapes socialement correctes auparavant, mais justement ! C'était différent pour lui, aujourd'hui. Il n'était plus seulement de passage et Lima était la ville où il souhaitait sincèrement prendre racines et s'intégrer au mieux. Bien entendu, il n'éprouvait pas de sentiments enflammés pour Nina - après seulement deux semaines, ça aurait été cocasse ! Mais, était-ce une raison pour griller les étapes avec elle ? Devait-il tirer sur le frein avant qu'il ne soit trop tard ? Et, que ferait-il, si elle désirait vraiment passer aux choses sérieuses avec lui cet après-midi ? « Les filles ont toujours des idées derrière la tête James ! Si j'étais toi, je sortirais couvert ». Le nouveau Titan acquiesça pensivement avant de saluer son camarade et de quitter les vestiaires, cheveux encore humides.
Nina parlait toujours énormément. En réalité, elle alimentait les trois quarts de la conversation à elle toute seule. Jamie n'avait qu'à hocher régulièrement la tête à chacune de ses (très) courtes interruptions pour qu'elle se relance sur un tout autre sujet, tout aussi étranger à ses yeux que le précédent. Malgré cela, le jeune homme appréciait la cheerleader. L'énergie qu'elle dégageait était très rafraîchissante pour lui qui détestait l'inactivité et, Nina avait toujours quelque chose à lui proposer. Il était à peine arrivé à McKinley, que l'adolescente avait déjà entrepris de lui faire connaître les meilleurs coins de la ville et l'entraînait dans son sillage. Ils n'avaient pas tardé à "sortir ensemble". Parfois, il avait plus l'impression d'être aux côtés de la jeune femme pour tenir une place quelque part et faire office de présence. Mais, ça ne le dérangeait pas énormément. Il discutait avec Nina, elle lui racontait ce qui lui passait par la tête, il hochait encore la tête et, les choses se poursuivaient. Fréquenter Nina, c'était faire un pas sur la voie de l'intégration tant recherchée. Et puis ... Il aurait fallu être gay pour ne pas se laisser attirer par les beaux yeux de la jolie cheerleader.
Ils marchaient à présent à une dizaine de centimètres l'un de l'autre sur le chemin de la Pension Preston, située à un bon quart d'heure de marche du centre-ville. Grâce à la petite amie de son cousin, le jeune Ainsworth avait trouvé un endroit où poser son barda quelques jours à peine après son arrivée à Lima - c'était bien plus qu'il n'aurait pu en espérer ! Anna avait été suffisamment prévenante et généreuse pour lui proposer d'occuper la chambre inhabitée qui demeurait vide depuis le départ de son dernier locataire. Il aurait été plongé dans un pétrin beaucoup plus préoccupant sans cette aide fortuite, puisque Timothy avait manifesté une claire et ferme opposition à l'idée qu'il vienne s'installer chez sa tante. Jamie ajusta la position de son skate sur sa hanche tandis que sa petite amie multipliait ses compliments quant à ses prestations sur le terrain. Elle exagérait considérablement les choses, mais aucun adolescent normalement constitué - et certainement pas lui - s'opposerait à un petit boostage d'ego, d'autant plus lorsqu'il provenait d'une aussi jolie fille que Nina. Un sourire lui monta aux lèvres et il n'eût le temps que de placer un "merci" enjoué en perdant une fraction de seconde pour associer le nom de Cissy à un visage connu, avant qu'elle ne le coupe pour enchaîner sur un nouveau sujet. « Oh détends-toi, il n'y a personne à cette heure-là, répondit-il en lui donnant un léger coup d'épaule affectueux. Il était sans doute trop tôt pour que Jamie et ses colocataires n'aient la conversation à propos des invités dans la maison - et plus spécifiquement des filles dans sa chambre. Il doutait même que l'idée ne soit envisagée par quiconque tant qu'il se débrouillerait pour ne pas se retrouver dans une situation trop compromettante - ou embarrassante. Quelques instants plus tard, les deux adolescents s'immobilisèrent en face d'une impressionnante bâtisse de style colonial s'élevant sur plusieurs étages : « Nous voilà ! annonça-t-il en désignant la demeure d'un vaste geste théâtral. Il précéda la cheerleader afin de lui tenir le portillon à la manière d'un gentleman volontairement surjoué. Il se fendit d'un sourire encadré de deux jolies fossettes lorsqu'elle sollicita une visite guidée et, il n'eût besoin que de deux enjambées pour la rejoindre. Il lui proposa un biceps avant de l'entraîner vers l'entrée avec un contentement non dissimulé. Il perdit quelques secondes à tâtonner ses poches à la recherche de ses clés, avant d'enfoncer la plus longue dans la serrure qui se déverrouilla dans un déclic sonore. Il cala sa planche à roulettes contre le mur avant de s'effacer pour laisser entrer la jeune femme en première : « Bienvenue chez les Preston ! » déclara-t-il en feignant la solennité. Il entra à sa suite et referma la porte d'un claquement de jambe avant de laisser machinalement tomber son sac de cours pour débarrasser Nina de sa veste qu'il suspendit aux portemanteaux de l'entrée. « Cuisine, salon, salle à manger, toilettes ! commença-t-il en désignant successivement les pièces qu'il dénommait au rez-de-chaussée. Il l'entraîna vers la porte qui menait au sous-sol, avant de reprendre : Sous-sol (parfait pour la sono, si j'arrive à attirer quelques lycéens aussi loin du centre !). Chambre noire (Inévitable, quand on vit avec au moins deux photographes !), poursuivit-il avant de s'emparer de sa main pour la mener aux étages supérieurs. Il énuméra ainsi chaque pièce, chaque chambre avant de terminer par le quatrième palier de la bâtisse : ... Et la chambre d'Anna ! Tim passe parfois la nuit ici, mais il se fait plutôt rare depuis que je suis dans les parages. » ajouta-t-il, accompagné d'un bref haussement d'épaules. Il se mordit distraitement les lèvres avant de pousser une dernière porte, révélant les décors de sa propre chambre récemment aménagée par ses propres soins. Bien qu'il fût à Lima depuis plusieurs semaines déjà, Jamie n'était toujours pas parvenu à se détacher complètement de son sentiment d'infamiliarité. Cette stupide impression de n'être que de passage, encore une fois. Comme si ses parents avaient consenti à lui laisser quelques jours de libertés avant de venir le remettre en cage. Ses vêtements étaient restés relativement pliés dans son barda - jusqu'au week-end dernier, tout du moins. Aujourd'hui, chacune de ses étagères supportait son lot : vêtements, CD, livres. Les murs autrefois vierges étaient parsemés de diverses photographies capturées lors de ses nombreux voyages à travers les États-Unis. Quelques pochettes de ses albums favoris formaient une frise au-dessus de son lit et quelques feuilles de cigarettes reposaient sur son bureau aux côtés d'un paquet de tabac à rouler, d'un exemplaire de Sur la Route et d'un devoir de philosophie inachevé. « La déco n'est pas encore au point, mais je travaille là-dessus, reprit-il en agitant vaguement une main. Peut-être repeindre un mur - ou deux. Le rose flashi, c'est pas mal. Qu'est-ce que tu en penses ? ». Il se rapprocha doucement de la jeune femme avec un sourire en coin pour s'emparer de sa taille élancée et, sans accorder de réelle attention à une éventuelle réponse, il l'embrassa. Loin des baisers furtifs et très chastes qu'ils avaient l'habitude de s'échanger jusqu'à présent "pour la forme". Non cette fois-ci, c'était beaucoup plus ... suggestif. « Qu'est-ce qu'il y a ? lui demanda-t-il en s'écartant de quelques centimètres face à son manque de participation (hm). Tu veux que je te ramène quelque chose à boire, ou ... ? ». Il arqua un sourcil interrogateur, plus à l'aise qu'elle ne semblait l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. Empty
MessageSujet: Re: 05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place.   05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. EmptySam 27 Oct - 0:01

Rien ne se déroulait comme il le fallait, absolument rien, et ce, dès le départ. Jamie semblait croire la rassurer en lui apprenant qu'ils seraient seuls, totalement seuls dans cette immense demeure, mais c'était pire que tout pour Nina, c'était ce qu'elle voulait éviter à tout prix ! De toute évidence, ils n'étaient pas sur la même longueur d'onde...
Le pire vint quand l'adolescent, innocemment ouvrit les bras d'un coup vif comme s'il déclarait ouvert le salon de l'automobile pour s'exclamer qu'ils étaient dans la demeure PRESTON. Devant l'entrain de Jamie, Nina avait ésquissé un sourire, visiblement destiné à s'élargir, pour peut être même laisser naître un rire, mais ce nom, PRESTON, fit avorter le tout et ne lui laissa qu'une expression de terreur sur le visage qu'elle peinait à cacher. Jamie faisait tout parfaitement, il jouait le gentleman, assurait le show, paraissait décontracté, tout aurait pu être parfait, vraiment, pourtant rien n'aurait pu faire oublier PRESTON.
« Ooooooh, tu vis donc chez les Preston ! » S'exclama t'elle, dubitative alors que Jamie énumérait tour à tour les pièces en les montrant vite fait du doigt. Le sourire qui restait collé à la super glue sur le visage de Nina n'avait rien d'un sourire, c'était juste une crispation des commissures un peu mécaniques qui n'inspirait pas du tout la joie. « C'est super chez les Preston, vraiment super, super Preston... » Elle se parlait à elle même sans prendre garde si Jamie l'entendait ou pas alors qu'il l'entrainait bientôt vers le sous sol. Elle voulait seulement intégrer le fait qu'elle se trouvait dans l'antre même du dragon roux, le même qui lui avait fait passer l'audition, où alors son seul espoir fut qu'elle ait un frère, ou une sœur, mais si Jamie habitait ici, monsieur Ainsworth devait y résider aussi et avec sa copine en toute logique... Mon dieu il partageait son quotidien avec cette mégère, en plus d'une relation amoureuse...
« Wow, super sous sol Preston... » Toujours d'un air second, il l'emmenait maintenant à l'étage par la main.

Cette maison était magnifique, un peu flippante peut être mais tout de même magnifique. Seulement, Nina ne pouvait pas profiter des lieux, il ne lui restait plus que cette crinière de feu enragée en tête, vociférant dans son petit tailleur. Dieu qu'elle était effrayante cette femme, et elle vivait peut être ici. Si jamais elle la croisait... Il ne fallait même pas penser aux conséquences, elles seraient dignes de l'une des pires réactions en chaîne, parmi les plus désastreuses. Jamie passait ainsi en revue toutes les pièces de chaque étages. D'un regard distrait Nina acquiesçait et s’extasiait un peu machinalement, tout en le suivant au petit trot.
C'est alors qu'ils arrivèrent au quatrième et dernier étage. La chambre d'ANNA PRESTON, le cœur même du volcan. Et Timothy n'y venait qu'une fois de temps en temps apparemment, mais moins depuis la venue de Jamie. Intérieurement et alors qu'elle avait plongé son regard dans cette chambre elle se résuma la situation afin d'évaluer à quel point elle s'était faite rouler. Non seulement, Jamie vivait avec la pire furie de la ville, sous son toit, et Nina s'y trouvait en ce moment même. Mais en plus de cela, monsieur Ainsworth n'y résidait pas, PIRE, il ne semblait pas s'entendre avec son cousin, c'est ce que ce dernier laissait entendre en tout cas.
« C'est super, vraiment SU-PER ! » Elle se tourna vers Jamie avec un sourire sincère, celui qui extérieurement communiquait la joie, alors qu'au fond d'elle même Nina trouvait juste sa situation trop alarmante pour être vraie. Elle s'était plantée, sur toute la ligne, et elle aurait ben mis fin à cette mascarade mais il restait une pièce à visiter bien sûr, la chambre de Jamie, juste en face.

Il l'attira à l'intérieur qui se révéla être à l'image du garçon. Il y avait beaucoup de choses là dedans, tout un monde qui correspondait vraiment à Jamie. Étrangement, Nina se sentit plus à l'aise alors qu'elle était au cœur même du gros problème de cette journée, mais cette pièce était chaleureuse, intimiste, elle était très flattée en réalité de pouvoir y entrer. Elle s'avança sans attendre pour effleurer du doigt tous les objets, les photos, les affiches.
« Non non, c'est très bien, c'est très toi je trouve en fait ! » Lui dit elle en se retournant alors qu'il se montrait modeste sur la déco. Quand il plaisanta de nouveau, elle rit franchement et lui fit un signe de tête en passant devant lui pour analyser l'autre partie de la chambre. « Bonne idée, ce sera encore plus toi ! » Elle balaya du regard le reste de la pièce. « Plus sérieusement, je trouve que c'est parfait, on s'y sent bien dans cette chambre. » Après ce qui sembla légitimement à Jamie comme un appel, ce dernier s'approcha pour l'étreindre à la taille et l'embrassa, vraiment. Les baisers chastes qu'ils échangeaient au lycée n'avaient rien à voir avec ça, et il n'y avait qu'avec Jared qu'elle avait été aussi loin, et encore. La chambre ne lui parut plus aussi confortable soudain... Ne sachant que faire pour désamorcer la situation, elle resta sans réaction face à se baiser, ce que Jamie remarqua, étonné. Il se mit en retrait et Nina lui lança un large haussement de sourcil quand il s'inquiéta et lui proposa à boire.
« Oui ! » S'empressa t'elle de répondre comme si sa vie en dépendait. « J'ai... la gorge sèche en fait, tu comprends ? » Elle lui adressa un large sourire gêné tout en se caressant le cou. Comment paraître plus stupide à l'instant présent ? « Une citronnade me ferait du bien je pense, bien citronnée, avec beaucoup de citron, pressés par tes soins ! C'est un remède miracle ! » La demande était capricieuse, mais il fallait à Nina le temps d'éloigner Jamie le plus longtemps possible.

Quand elle fut seule dans la chambre elle se laissa tomber sur son lit puis soupira avec force. Que faire ? Elle se releva à la hâte, ouvrit son sac puis s'empara de son portable. Cissy ne répondait pas, surement occupée avec Jared ou Samuel... Nina réfléchit à Andie mais bien vite elle sut que la petite simplette féerique ne lui serait d'aucun secours. Mina ? La sonnerie finit par laisser entendre l'adolescente, apparemment en train de manger.
« Encore en train de te gaver Jefferson ! »
« Meu nan ye... ye... »
« Bon lâche moi ton beignet et réfléchis plutôt avec moi ! Je suis chez Jamie... » Avant même qu'elle n'ait pu continuer un cri strident sorti de l'appareil. « La ferme Mina ! Ça pourrait être super, sauf qu'il habite chez la copine de Tim, enfin de monsieur Ainsworth ! »
« Bo tu t'en feuye... »
« Mina, arrête de te gaver ! » Un léger silence passa puis l'adolescente recouvra la parole.
« Désolée. Mais tu t'en fiches t'as rompu avec Ainsworth elle a plus de raison de t'en vouloir ! Affaire classée ! » De l'autre bout du fil, Nina pouvait voir son sourire niaiseux insupportable.
« Ce que tu peux être... Elle est tarée, elle veut ma peau j'en suis sûre, il va pas suffire d'une rupture pour enterrer la hache de guerre ! Bref, tais toi, dis moi juste comment m'échapper de chez Jamie ! »
« Tu pourrais lui piquer une crise à propos de Freaky Peterson. »
« Non il est trop tôt pour ça. »
« Alors propose lui un monopoly ! »
« Je voudrais partir en restant digne Mina... »
« T'as tes règles ? »
« Bon je vais me débrouiller... » Nina raccrocha sans attendre de réponse et regretta vraiment Cissy. Elle aurait su quoi faire elle...

Elle réfléchit un moment à une solution, puis se dit que finalement se jeter dans la gueule du loup était la meilleure. Bien sûr elle n'irait pas jusqu'au bout si c'est ce qu'il voulait, elle lui ferait seulement croire qu'elle n'est pas une amatrice, attendrait que les choses atteignent un point critique intolérable puis s'écrierait qu'il lui aurait fait mal à la poitrine. De quoi le refroidir un peu et la laisser en paix un moment. Nina n'était pas certaine que son plan d'action soit sans risques mais ce fut le dernier qu'elle ait pu échafaudé lorsqu'elle entendit Jamie revenir.
Alors qu'il avait à peine passé le pas de la porte avec son pichet plein de citronnade elle se jeta sur lui et la plaqua contre le mur afin de l'embrasser fougueusement. Elle était un peu maladroite mais pas assez apparemment pour que les choses ne plaisent pas au jeune homme, ou bien était il encore sous le coup de la surprise. Si tel était le cas, il n'aurait pas le temps de s'en remettre. La panique totale ayant submergé Nina, elle retira ses lèvres des siennes tout en tenant son visage dans ses mains et s'exclama avec un large sourire.
« On fait un monopoly ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. Empty
MessageSujet: Re: 05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place.   05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

05. [Pension Preston] Wrong Cousin in the very wrong place.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 4
-