Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyLun 27 Sep - 23:10

    Zack avait eu une journée normale ... Absolument et parfaitement normale ... En gros, il s'ennuyait un peu. Bref, il s'était levé, il était allé en cours, oh surprise ! Il était arrivé à l'heure, avait déjeuné à la cafétéria avec quelques amis et blablabla ... Ne le prenez pas mal, il adorait toutes les connaissances qu'il avait faites à Lima mais ce serait mentir que de dire que le Texas ne lui manquait pas. Il y avait des jours avec et des jours sans. Et aujourd'hui était définitivement un jour sans.

    Heureusement, la fin des cours pointa rapidement son nez et le Texan fut le premier à sortir des cours, se précipitant même vers la sortie. Oohhh Freedom ! Freedom ! Zack avait un immense sourire en vidant son casier. Comprenez, en balançant joyeusement toutes ses affaires dans son sac. Mais c'était un mec ! Et en plus de cela, il était mignon, il ne fallait pas en plus lui demander d'être ordonné ... Une fois cette opération terminée, il enfila sa veste, mit sa capuche et ses écouteurs dans chaque oreille. Zack sortit du lycée en courant, se prenant quelques regards de travers au passage, désolé certaines personnes étaient juste beaucoup plus pressée que d'autres ...

    Lorsqu'il fut dehors, le jeune homme appuya sur la touche « play » de son I-pod. Et hop ! D'une simple pression, Zack était dans un nouveau monde. Un monde dans lequel il était une star et il pouvait faire absolument tout ce qu'il voulait. Il laissait donc ses pieds l'emporter dans les rues de Lima, ne se souciant vraiment pas de la direction dans laquelle il allait. Zack adorait tout simplement la fonction aléatoire de son MP3, il avait commencé tout en douceur par Touch the sky de Kanye West. Et voilà que le brun était partit pour faire des roues et des sauts périlleux dans les rues de Lima. Les habitants commençaient à avoir l'habitude de voir ce jeune homme débordant d'énergie sauter un peu partout. Heureusement que le ridicule ne tuait pas sinon ...

    Mais entre nous, le jeune homme s'en fichait un peu. Posant son sac dans une ruelle vide, il se mit à danser tandis que West rappait, ses pieds suivant instinctivement le rythme du morceau de hip hop ! Il posa son sac et, ses mouvements en accord avec la musique, se mit à danser dans la rue. Zack posa sans gêne ses mains sur le sol pour effectuer des figures de break dance. Quelques secondes plus tard, la chanson s'achevait et il revint tout sourire jusqu'à son sac. Zack y chercha son portable, pas facile à trouver avec tout le bazar qu'il avait mis à l'intérieur. Le Texan finit par le trouver et il faut ravi de constater qu'Oxy venait de lui envoyer un sms. Une planque ! Enfin un peu d'action ! Pensa t-il en sautant littéralement sur place. Il lui répondit pour dire qu'il arrivait tout de suite et, il remit sac et I-pod à leur place.

    Et une nouvelle chanson plus tard, Zack était reparti en courant. Il était plutôt pressé de passer un peu de temps avec Oxanna. Quoi de plus normal que de vouloir passer du temps avec ses amis ? Oui mais non ... Oxy était plus qu'une simple amie et plus qu'une confidente ... Sans pour autant être une petite amie ... C'était compliqué ! Enfin, sauf pour Sarah qui semblait avoir compris beaucoup plus de chose que lui. Lui tout ce qu'il savait c'est qu'il adorait être en présence d'Oxy et qu'il adorerait encore plus sortir avec elle. Un an déjà et ... Rien que de l'amitié. Mais pourquoi est-ce qu'il était négatif lui ! Il devait positiver !

    Zack finit par arriver devant l'endroit indiqué quelques minutes plus tard. Oui, il avait couru très vite mais lorsqu'il s'agissait d'Oxy, il faisait toujours des choses un peu folle. Le jeune homme aperçu tout de suite la voiture de la blonde et se dirigea vers le véhicule. Il tapa à la vitre et lorsqu'elle la baissa, Zack lui offrit son plus beau sourire tout en disant :

    Alors encore une planque ? Je sais que je me répète, mais il nous faut des noms de code. Tu seras la « ptite blondinette » et je seras Chuck Norris.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyVen 1 Oct - 22:27

Spoiler:
 
Oxanna était coincée dans sa voiture, un appareil photo à la main et une boîte de gâteaux sur le siège passager. Ce soir, son père l'avait chargée de prendre une affaire en cours qui ne présentait pas vraiment d'intérêt pour lui : il avait plus urgent à faire que de dénoncer un énième adultère. Sa fille ne s'était pas montrée plus enthousiaste mais John avait promis une bonne partie du chèque que leur ferait la cliente à la livraison des photos. Qui était-elle pour refuser un peu plus de dollars qui l'aideraient pour ses études ? Pouvait-elle vraiment cracher sur de l'argent qui lui permettrait peut-être de devenir agent du FBI dans quelques années ? Non, bien sûr que non. Voilà pourquoi en cette douce soirée de septembre, Oxanna Prescott planquait devant un restaurant du vieux quartier de Lima. A l'intérieur, Mr Galloway dînait avec sa secrétaire pendant que Mme Galloway se trouvait en voyage d'affaires à Moscou. Oxy les avait suivis du bureau au restaurant, et n'avait pas réussi à obtenir de photo potable. Entendez par là qu'aucun des deux présumés tourtereaux n'avait eu de geste tendre pour son ou sa dulciné(e). Ca n'avait pas empêché Oxanna de les mitrailler pour avoir des traces de leurs interactions, mais rien de bien nouveau sous le soleil jusque-là.

La demoiselle s'ennuyait ferme dans son véhicule. S'ennuyait, et pensait. A beaucoup de choses. A trop de choses. Le couple étant en train de dîner tranquillement, elle ne les verrait pas sortir avant un moment. Que faire en attendant ? Poussant un soupir à fendre l'âme, Oxy se saisit de son téléphone portable et rechercha le nom de Zack afin de lui envoyer un SMS. Au dernier moment, elle laissa tomber le Blackberry sur ses genoux et ferma les yeux, agacée. Pourquoi avait-elle autant de mal à le joindre ? Lui qui, d'habitude, était si heureux de venir avec elle en planque ? Ils s'amusaient comme des petits fous quand il l'aidait sur ses enquêtes. Elle aurait aimé qu'il soit là, avec elle. Mais depuis la rentrée, les choses avaient changé entre eux. En effet, Oxanna avait remarqué des regards furtifs entre Zack et Madison. Elle avait donc finit par prendre Madi' à part pour lui demander ce qui se passait, et elle eut tôt fait de lui avouer que les deux lycéens... étaient sortis ensemble pendant un mois cet été ! Oxanna en était tombée des nues. Elle qui croyait qu'elle ne laissait pas son ami indifférent... du moins selon Sarah... Dans ce cas, comment aurait-il pu être avec une autre fille ? Non, tout le monde devait se tromper, Zack ne considérait la détective en herbe que comme une amie et rien de plus, il ne pouvait en être autrement !

Oxy n'était pas du genre à se prendre le chou, généralement elle fuyait ses problèmes au lieu de les affronter ou d'y réfléchir six mois. Alors ce soir, elle décida soudain qu'elle allait en faire de même avec Zack. Il n'était pas amoureux d'elle ? Bien. Ca la faisait souffrir et elle aurait du mal à oublier ses sentiments pour lui, mais elle préférait l'avoir dans son existence comme ami que de ne plus l'avoir du tout à ses côtés. Ainsi, Oxanna cessa de se torturer et attrappa de nouveau son portable pour envoyer ce fameux message. Puis, elle rangea le paquet de gâteaux afin que Zack ne les écrase pas en montant dans sa voiture - non sans s'être servie au préalable, après tout elle n'avait pas pu dîner !
Il ne fallut au lycéen que quelques minutes pour rejoindre le restaurant et repérer la New Beetle noire de la blondinette. Il tapa à la vitre et elle appuya aussitôt sur le bouton qui servait à l'abaisser. Un sourire radieux aux lèvres - qui lui serra un peu plus le coeur sans qu'elle ne le montre toutefois - Zack leur imagina des noms de code. Oxanna éclata de rire.

Ben voyons ! Je suis d'accord pour Chuck Norris, Monsieur le Texan, mais j'espère avoir droit à quelque chose mieux que Ptite Blondinette ! Et pourquoi pas... Wonderwoman, hein ? Elle fit un signe de tête et se pencha pour tirer le loquet de la portière. Allez, monte, avant qu'on nous repère depuis le restau. En plus, j'ai pensé à toi, il y a tes gâteaux préférés dans la boîte à gants.

Elle se doutait que Zack se jetterait littéralement dessus, il ne pouvait tout simplement pas y résister, et cela l'amusait à chaque fois. Ca faisait partie de tous ces petits détails qu'elle aimait chez lui, et qui la faisaient craquer. Qui le rendaient... spécial. Elle fixa le volant un instant, et se morigéna intérieurement pour penser à de telles choses après tout ce qui s'était passé, et surtout, en sa présence ! Elle risquait de se faire avoir, elle qui d'habitude était douée pour dissimuler ce qu'elle ressentait. Etrangement, ça devenait beaucoup moins facile si Zack se trouvait dans un rayon de dix mètres. Bon, allez, il fallait se concentrer sur l'affaire maintenant.

Je suis en train de surveiller Mr Galloway. Sa femme voyage souvent et est venue voir mon père il y a deux jours. Elle pense que son mari se fait sa secrétaire quand Madame n'est pas à la maison. Elle nous a apporté son emploi du temps, et je le traque depuis la fin des cours. Il est tout d'abord resté au bureau, et est ensuite parti ici avec la fameuse secrétaire. Pour l'instant, je n'ai repéré aucun geste suspect entre eux mais je me doute qu'ils ne vont pas rester ici toute la soirée. On verra bien quand ils sortiront, s'il la ramène sagement chez elle ou... enfin, tu vois ce que je veux dire, finit-elle avec un sourire plein de malice - et de sous-entendus. Alors, ta journée sinon, comment ça s'est passé ? Tu as entendu cette histoire de flashmob que Melle Pillsbury veut organiser ? Je trouve que c'est une excellente idée, j'espère que ça réconciliera les deux chorales... Et ça nous permettra enfin de chanter et de danser ensemble, dit-elle en lui donnant un coup de coude amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyDim 3 Oct - 14:09

Spoiler:
 

    Zack pouvait dire avec précision le nombre de jour qui s'étaient écoulés depuis qu'Oxy et lui avaient eu une vraie conversation. Et selon le Texan, il y en avait trop ! Mais ils allaient pouvoir rattraper le temps perdu ou plutôt l'été perdu ... Très honnêtement, Zack ne savait pas à quoi Oxanna avait occupé son été, et vice-versa (enfin c'est ce qu'il croyait.) Sauf que le jeune homme se voyait très mal annoncer à Oxy qu'il était sortie avec Mady pendant un mois cet été ... Mais alors pas du tout. Déjà, il ne savait pas quelle réaction la blonde pouvait avoir, okay ils étaient amis mais amis au point de se féliciter sur leurs relations respectives ? Certainement pas ! Ensuite, Zack aurait vraiment dû mal à faire comprendre à Oxy qu'il craquait pour elle s'il lui avouait avant qu'il était sorti avec une autre fille, fille avec qui il était encore il y a quelques semaines de cela ... Mais qui a dit que la vie était simple, hein ? Zack ne préféra pas penser à tout ça et lorsqu'il arriva devant la voiture d'Oxy, il lui offrit son plus beau sourire comme si rien ne s'était passé. C'était tout ce qu'il pouvait faire pour l'instant, continuer d'être son meilleur ami en espérant un jour trouver le courage de tout lui dire. Et il fut ravi de l'entendre rire, elle lui avait terriblement manqué et même si c'était complètement cliché : son rire aussi lui avait manqué. Le Texan rigola avec elle lorsqu'elle voulu qu'il l'appelle Wonderwoman.

      « Wonderwoman, rien que ça ! On va passer un accord toi et moi, je t'appellerai Wonderwoman le jour où tu réussiras à me battre au bras de fer ! »

    Et on sait tous les deux que ce jour n'est pas prêt d'arriver, se retint d'ajouter Zack. Cependant, il avait un peu plus de tact que cela et préféra se glisser dans la voiture, s'asseyant côté passager. Toujours le sourire aux lèvres évidemment ! Mais comment ne pas sourire, elle avait parlé de gâteaux. Et connaissant Zack, il était inutile de préciser qu'il avait tout le temps faim. Sans se faire prier une seconde de plus, le Texan ouvrit la boîte à gants ... Et eut un sourire aussi grand que celui du Chespire Cat en sortant sa boîte de gâteaux préférés, à savoir des muffins au chocolat.

    « Je ne sais pas si je te l'ai déjà dit mais ... Je t'adore ! » Dit Zack en se tournant vers Oxy.

    Il lui lança un clin d'œil, le plus naturellement du monde, avant de se mettre goulument à manger. (Merci Chuck d'avoir inventé les muffins au chocolat.) Et quand Zack mangeait eh bien ... Il mangeait. Cette précision était tout à fait utile car il oubliait le reste du monde, y compris Oxy. Pour sa défense, le jeune homme aurait répliqué que premièrement, la chocolat est la huitième merveille du monde, deuxièmement, manger c'est sacré et enfin ... Manger c'est sacré. (Déjà dit et alors ?!) Il fut tiré de sa bulle lorsqu'Oxy lui donna un coup de coude. Zack leva les yeux vers elle en lui accordant un pathétique sourire, la boîte de gâteaux, désormais vide, dans ses mains.

    « Ils se sont jetés dans ma bouche » fit simplement le Texan avec un air qui se voulait très sérieux. « Pour répondre à tes questions, et soit dit en passant, je t'ai déjà dit que la curiosité était un vilain défaut, j'ai passé une journée incroyablement normale. Les cours, les potes ... L'ennui total quoi ! Heureusement que tu m'as envoyé ce sms, sinon j'allais finir par me pendre. Celui qui a dit qu'on ne pouvait PAS mourir d'ennui ne me connaît pas. »

    Le pire dans tout ça, c'est que Zack n'exagérait qu'à moitié. Il n'était pas en train de se plaindre ni quoi que ce soit, c'était juste comme ça ... Dans un sens, son ancienne vie lui manquait toujours, même après un an passé à Lima. Il s'était rendu à Dallas au mois de juillet et revoir tous ses amis avait été plus un coup dur qu'autre chose. On l'avait même supplié de revenir vivre à Dallas. Mais il ne pouvait pas, pour sa mère, pour Oxy ... Il ne pouvait pas. On disait que parfois, il faut savoir d'où on vient afin de savoir où on va. Zack savait parfaitement d'où il venait, mais où allait-il ? Chanter et danser dans une chorale allait-il finir par porter ses fruits ? Les sentiments qu'il avait pour Oxy étaient réciproques ? Et pourquoi est-ce qu'il était encore en train de parler tout seul ? Souriant face à sa propre bêtise, il s'éclaircit la gorge avant de reprendre.

    « Je trouve aussi que le flashmob est une bonne idée mais parfois, j'ai l'impression que nos professeurs respectifs s'égarent un peu. Moi j'aime danser et chanter, avec les Awesome Voices c'est encore mieux, c'est certain. Gagner les régionales serait juste la cerise sur le gâteau, mais si on ne gagne pas ... Je me serais déjà bien amusé et j'en serais toujours reconnaissant envers Mr Ryan. »

    Bien entendu, Zack s'était gardé de dire tout ceci à son professeur ou même à ses autres camarades. C'était pourtant la vérité, il trouvait ridicule la compétition féroce entre New Directions et Awesome Voices. Du moment que personne ne l'empêchait de faire ce qu'il aimait le plus au monde ... Tout allait bien ! C'était pour des détails tel que celui-ci que le Texan appréciait toujours la compagnie d'Oxy, il pouvait tout lui dire; avec elle, il pouvait juste être lui ...

      « Et puis on s'est très bien que si tu veux chanter avec moi il suffit juste de demander ! Ou alors de venir chez moi pour qu'on joue à Guitar Hero qui, quoi que tu en dises, est le meilleur jeu vidéo du monde. Bon à mon tour de poser des questions : ta journée ? Ton père va bien au fait ? Et pourquoi est-ce qu'on se voit seulement maintenant alors que je sais que tu es rentrée depuis plusieurs semaines déjà ? »

Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyMar 5 Oct - 12:54

Te battre au bras de fer ? Pari tenu ! plaisanta-t-elle. Donne-moi une bonne dizaine d'années pour muscler mes petits bras et je te promets que tu finiras par m'appeler Wonderwoman !

Elle éclata de rire et le laissa entrer dans son véhicule. Son appareil photo reposait sur ses genoux, et elle tourna le regard vers le restaurant pour s'assurer que les deux tourtereaux soient encore dans le coin. Ils ne s'en iraient certainement pas en plein milieu de leur dîner, mais la blondinette avait appris une chose dans ce métier : il fallait toujours rester attentif car lorsque le hasard s'en mêlait, on pouvait rapidement se retrouver le bec dans l'eau. Mais non, Mr Galloway et sa chère secrétaire en étaient toujours à leur entrée. Oxy les apercevait depuis l'autre côté de la rue grâce aux baies vitrées du restaurant. Encore un avantage : quand ils en seraient au dessert ou au café, elle pourrait se préparer avant qu'ils ne décident de payer la note et quitter l'établissement. Si tout allait comme sur des roulettes, il n'y avait aucune raison qu'elle se fasse avoir. Et puis pour la détective en herbe qu'elle était, Oxanna avait l'habitude de ce genre de planque et pouvait même avouer que sans la présence de Zack, elle se serait drôlement ennuyée.

Sa boîte de muffins au chocolat entre les mains, Zack ouvrit de grands yeux affamés et lança à son amie qu'il l'adorait. Elle répondit par un regard et un sourire amusés, mais le coeur n'y était pas vraiment. Car justement, c'était ça le problème : il l'adorait simplement. Elle aurait aimé que ce soit tellement plus ! Pourquoi les relations étaient-elles si compliquées ? Oxanna n'avait que dix-huit ans et pourtant, elle était comme blasée par ce sentiment que l'on appelait l'amour. En effet, à cause du boulot de son paternel, elle savait que les couples passaient la plupart de leur temps à se tromper et à se déchirer. La preuve, puisque ce soir elle était encore dans sa voiture, à essayer de prouver que Mr Galloway se faisait sa secrétaire pendant que sa femme voyageait pour affaires ! Comment faire confiance aux gens quand on faisait le métier de détective privé ? Et pourtant, Zack avait su changer cette vision des choses chez Oxanna. Sans même le savoir, il avait su lui faire croire que parfois, les histoires se terminaient bien. Ils se marièrent, eurent beaucoup d'enfant, et quittèrent ce monde main dans la main entourés de leur famille s'étalant sur quatre générations...

Aujourd'hui, tout était détruit. Elle avait cru qu'il existait quelque chose de fort entre eux, mais s'était fait des films toute seule. Zack avait passé son été avec Madison, chose qu'il n'aurait certainement pas faite s'il avait été un tant soit peu amoureux d'Oxanna. Cette dernière ne lui en voulait pas : après tout il n'avait jamais rien fait pour/avec elle qui dépasse le statut d'ami proche. Et maintenant, elle devait apprendre à taire son amour pour lui. Difficile. Voire impossible.
Zack la sortit de ses pensées en la faisant rire - comme elle adorait qu'il fasse, expliquant que les muffins s'étaient jetés dans sa bouche : et effectivement, la boîte avait été complètement vidée en l'espace de quelques minutes.

Heureusement que j'en ai mangé un avant que t'arrives !fit-elle, faisant mine d'être vexée. Puis elle ajouta, plus rieuse. La prochaine fois, fais-moi penser d'en prendre une bonne dizaine de boîtes. Avec un peu de chances ton estomac ne sera pas assez solide pour que tu en dévores plus de neuf et demi.

Suite à sa plaisanterie, elle reprit un ton un peu plus sérieux et demanda à Zack comment s'était passée sa journée. Elle esquissa un sourire en coin quand il lui rappela que la curiosité était un vilain défaut, avant de lui répondre que rien n'était sorti de l'ordinaire pour lui. Elle voulait bien croire qu'il se soit également ennuyé, et finalement, malgré son état d'esprit actuel, elle aussi était contente de lui avoir envoyé ce SMS d'invitation. Ils parlèrent ensuite de la flashmob, et Oxanna acquiesça à ses paroles. Bien sûr, elle voulait gagner, mais perdre ne serait pas si terrible que cela non plus ! Le plus important était de participer, d'apprendre des choses et de rencontrer des gens qui ensuite deviendraient comme une petite famille. Elle non plus ne voyait pas l'intérêt de se tirer dans les pattes pour être les meilleurs. D'ailleurs, elle l'avait bien faire comprendre à ses petits camarades lors de leur dernière réunion - qui avait mal tourné.

En tout cas, je ne sais pas de qui il s'agit, mentit-elle, mais crois-moi que les responsables du saccage de votre salle ont compris leur erreur. Mr Schuester a été extrêmement déçu de ce comportement puéril, et je pense qu'ils ne sont pas prêts de recommencer parce que le jour ou il a râlé, tout le monde baissait la tête et personne n'a osé répondre quoi que ce soit. J'espère qu'on pourra continuer cette année scolaire sans que les glee clubs ne se tirent dans les pattes pour se détruire. La concurrence, ce n'est pas quelque chose de négatif, du moment qu'elle reste loyale. Les New Directions veulent prouver qu'ils sont les meilleurs, nous voulons prouver que nous sommes les meilleurs, mais nous ne le ferons qu'à coup de chansons et de danses. Pas autrement.

Zack lui annonça que si elle voulait vraiment chanter avec lui, il leur suffisait de faire une partie de Guitar Hero. Elle sourit, l'écoutant par la suite lui poser ses propres questions sur sa journée, son paternel ainsi que sur le fait qu'ils ne se soient pas beaucoup vus depuis la rentrée... Et c'était vrai. Bien sûr, ils n'avaient pas passé ces deux semaines et demi sans se croiser, et ils avaient mangé ensemble plusieurs fois au self. Mais c'était la première planque qu'ils faisaient depuis cet été, la première occasion qu'ils avaient de se retrouver juste tous les deux, sans personne autour pour les couper dans leur conversation ou leur rappeler qu'ils devaient se séparer pour aller en cours.
Oxanna sentit que c'était le moment de tout lui avouer. Ca lui pesait lourd sur la conscience mais elle ne pouvait pas faire autrement : elle n'avait aucun secret pour Zack et ne voulait pas que les choses changent. Quitte à ce qu'il lui en veuille, il fallait lui dire la vérité. Poussant un soupir, elle jeta un regard sur son couple en train de manger au restaurant et vit qu'ils commençaient tout juste leur plat de résistance. Bien, ils avaient donc le temps d'en parler. Le regard sérieux d'Oxy se tourna alors vers son ami.

Zack, il faut que je t'avoue quelque chose... Cet été, je n'étais pas à Lima très souvent parce que... je faisais des recherches... sur ma mère, lâcha-t-elle enfin. Je sais ce que tu te dis ! Que je suis une belle hypocrite parce que j'ai refusé que l'on retrouve ton père, en te disant que ce ne serait que négatif pour toi, et finalement tu as accepté de ne pas faire d'enquête... Et je t'ai promis que je ferais la même chose de mon côté mais... Je voulais savoir, tu comprends... Il fallait que je sache... Elle baissa la tête, coupable. Dis-moi que tu me pardonnes, Zack. Si ça peut te rassurer, le fruit de mes recherches n'a servi qu'à me faire encore plus mal, alors j'ai déjà eu la punition que je méritais.

Elle essuya rapidement une larme qui perlait au coin de son oeil, et se mit à fixer le tableau de bord, le regard dans le vide. Peut-être venait-elle de tout gâcher, mais au moins maintenant elle avait la conscience - presque - tranquille. Jamais elle n'aurait tenu deux jours de plus en sachant qu'elle cachait quelque chose de très important à celui qu'elle considérait comme son meilleur ami
Maintenant il ne lui restait plus qu'à attendre... Attendre une réaction quelconque de sa part, en espérant qu'il veuille bien la comprendre et lui pardonner un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyMer 6 Oct - 23:03

    Ils n'étaient ensembles que depuis seulement une dizaine de minutes et Zack avait déjà le sourire aux lèvres. Il ne s'offusqua même pas lorsqu'Oxy se moqua de son éternel et insatiable appétit, bien au contraire. Selon lui même une bonne dizaines de boîte ne suffirait pas. Chocolate muffins beware ! Zack is watching you !
    Mais comme il l'avait fait remarquer, ils s'étaient évidemment TOUS jetés dans sa bouche. La conversation dériva alors sur le flashmob et sur la rivalité qui régnait entre les deux chorales. Même s'il faisait parti des Awesomes Voices, le Texan restait neutre sur certains points. Heureusement d'ailleurs, sinon son amitié avec Oxy serait sérieusement mise en péril. Bien entendu, la blonde lui parla de ce qui c'était passé avec leur salle de répétition. Zack grimaça légèrement, il ne savait pas qui avait fait ça mais si Mr Ryan les trouvait, ils allaient passer un salle quart d'heure. Oui, parfois, Mr R., comme il aimait bien l'appeler, pouvait faire passer Sue pour une nonne. Parfois ... (Dieu merci, cela n'arrivait pas souvent! )

    Bref, avant qu'il ne s'en rende compte, la conversation changeait une nouvelle fois de sujet. Le ton de Zack était sans doute un peu accusateur, même s'il ne le faisait pas exprès, mais il ne pouvait pas nié qu'il était également curieux. Qu'avait donc fait sa détective en herbe préférée pendant l'été ? Quelle mission secrète exigeait qu'elle quitte Lima pendant deux longs mois ? Zack voulait vraiment savoir, en même temps il avait une imagination débordante alors il été très facile de visualiser Oxanna tout de noir vêtu, des lunettes de soleil sur le nez enquêtant pour la couronne d'Angleterre. Ou se battant contre des russes sur un train en pleine marche et encore une fois pour les britanniques. Lui regarder trop de James Bond ? Oui, définitivement oui.

    Aussi, le Texan fut plus que surpris lorsqu'elle se tourna vers lui avec son air sérieux sur le visage. Cela s'annonçait plutôt mal ... Et visiblement il avait raison. Lorsqu'elle acheva sa son récit, Zack était confus. Tout d'abord il était déçu qu'elle ne soit pas venu lui en parler plus tôt, vexé parce qu'elle n'avait pas su suivre ses propres conseils et complètement perdu car il se demandait quel genre de réponses elle avait bien pu trouver. Qu'est-ce qui pouvait bien la bouleverser à ce point là ? Il connaissait Oxanna, il était rare qu'elle craque aussi facilement. Pourtant, derrière ses grands airs se cachait néanmoins un être humain, et là en l'occurrence, elle souffrait. Il se reprit bien vite et tenta de se rapprocher d'elle, lui mettant une main sur l'épaule.

    « Pas facile de prendre quelqu'un dans ses bras dans une voiture. » murmura le Texan

    De sa main libre, il tourna le visage de la blonde vers lui et resta ainsi pendant quelques minutes à la fixer. Dans ses yeux bleu clairs, d'ordinaire si plein de vie et toujours enclin à chercher des indices, il pouvait voir de futur larmes. Il détestait la voir ainsi. Quand on aimait on pardonnait tout, non ? Évidemment : Zack ne pourrait jamais lui en vouloir plus d'une seconde. C'était ainsi. Cela lui avait pris exactement quatre mois, 13 jours et 2 heures pour tomber amoureux d'elle. Le reste de l'année, il avait joué à faire semblant. Mais il l'aimait, purement et simplement. Ainsi donc, il ne pouvait pas lui en vouloir. Et, le plus naturellement du monde, il écarta une de ses mèches blondes qui tombait sur son visage. Une larme, traîtresse, coula de son œil droit et il l'essuya également. Ce qu'il voyait et ce qu'il avait sous les yeux c'était une femme forte et indépendante, sa petite tornade blonde. Zack eut un maigre sourire avant de dire :

    « Je ne t'en veux pas du tout, bien au contraire. Je trouve cela même normal, tu aurais pu chercher des réponses avant. Les conseils que tu m'as donnés pour mon père ne s'appliquent qu'à moi et j'ai décidé de ne pas chercher la vérité. Mais ça ne veut pas dire que tu n'as pas le droit de connaître ton propre passé, okay ? La seule chose qui me chagrine c'est que tu ne sois pas venu m'en parler plus tôt. Je ne veux pas que tu hésites à me dire ce genre de choses. »

    Tandis qu'il parlait, le Texan ne réalisait même pas qu'il se rapprochait d'elle. C'était peut être son désir de la réconforter qui reprenait le dessus ? On ne le saura jamais. Plus il parlait et plus il imaginait un été différent. Oxanna serait venu le voir plus tôt et tous les deux ils seraient partis sur les traces de sa mère. Ils auraient passé l'été ensemble et il l'aurait aidé à affronter la vérité, aussi cruelle, tordue et moche qu'elle puisse être. Et il aurait fini par lui dire ce qu'il ressentait vraiment et ses deux mois auraient même pu s'achever sur des sourires.
    Si seulement ... Si seulement. Mais les choses avaient été bien différentes. Et Oxanna venait d'être honnête avec lui, il fallait qu'il soit honnête avec elle.

    « Si ça peut te rassurer, on a tous les deux fait des choses stupides cet été. Tu as fait des recherches sur ta mère et moi j'ai ... » Il fait une pause, ses yeux marrons foncés toujours ancrés dans l'océan parfait que lui renvoyait ceux de la blonde, son visage toujours aussi proche du sien. « Et moi je suis sortie avec Mady, une cheerio, pendant un mois. Je n'étais même pas amoureux d'elle. J'ai juste fait ça pour oublier une fille dont je suis totalement accro, qui ne me sors jamais de la tête et ... »

    Et c'est toi, et c'est toi, pensa Zack. Il s'interrompit, incapable de le dire et ses yeux se posèrent sur les lèvres d'Oxanna. Il avait toujours une de ses mains posée sur son visage. Cela aurait été tellement facile de se pencher vers elle, d'arrêter de parler et de simplement l'embrasser. L'embrasser pour lui montrer à quel point il l'aimait, l'embrasser pour lui prouver à quel point il était sérieux ...
    Il ne savait pas combien de temps il resta à fixer ses lèvres mais une petite voix dans sa tête lui ordonna de bouger. Tout de suite. Il n'était définitivement pas prêt à être aussi proche d'elle, du moins physiquement.

    Très vite, Zack se recula et se réinstalla dans son fauteuil, fermant les yeux. Le seul contact qui restait entre eux, c'était la main du Texan qui tenait celle d'Oxanna. Il poussa un profond soupir, son cœur battant tellement à lui en faire mal. Il était fatigué, fatigué de faire semblant, fatigué de sans cesse combattre ses sentiments. Un jour, il devrait bien lui dire. Mais pas aujourd'hui, définitivement pas aujourd'hui. Elle n'allait certainement pas le prendre au sérieux maintenant qu'elle savait qu'il était sorti avec Madison.

    « Enfin voilà ... On a tous les deux fait des choses stupides cet été. Mais c'est fait pour ça, non ? Essayons de passer à autre chose.

    Il avait toujours les yeux fermés et il respirait toujours aussi lentement. S'imaginant ailleurs où seul le contact de leur doigts entremêlés aurait eu de l'importance.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyJeu 14 Oct - 18:10

Depuis de longues semaines, Oxanna se demandait comment son amitié avec Zack tournerait. Coincée dans un motel miteux loin de chez elle, la détective en herbe avait imaginé un grand nombre de scénarios. Celui durant lequel elle lui disait toute la vérité en rentrant, ne pouvant supporter de lui mentir ne serait-ce qu'une seule journée. Celui où elle attendait un peu avant de tout lui raconter parce que le secret pesait de plus en plus lourd sur ses épaules. Celui où, et il s'agissait du pire de tous, Zack découvrait ses documents sur son ordinateur et la confrontait. Mais quel que soit le début de cette histoire, elle se terminait toujours très mal. Le Texan se mettait à crier sur Oxanna, arborant une expression mélangeant haine et déception. Puis, il claquait la porte derrière lui - définitivement - après avoir dit qu'il ne voulait plus jamais la revoir. Oxy se mettait alors à pleurer, pleurer... sans jamais pouvoir s'arrêter.

A la seconde où la blondinette laissa les mots quitter ses lèvres, elle sut que Zack ne lui pardonnerait jamais. Elle savait d'ores et déjà qu'il ne mettrait pas plus de deux minutes pour quitter le véhicule et dire adieu à une amitié qui durait depuis une année entière. Oxanna méritait-elle mieux ? Non, et elle en était parfaitement consciente. Elle avait osé chercher sa mère, après lui avoir promis de ne pas le faire. C'était comme un pacte entre eux et elle n'avait pas su tenir sa part du marché. Il aurait tout à fait le droit de se sentir trahi : il l'était, après tout.
Mais au lieu de lui reprocher quoi que ce soit, il avoua, brisant le silence qui se faisait pesant dans l'habitacle, qu'il aurait bien aimé la prendre dans ses bras. Oxanna ferma les yeux lorsqu'elle sentit sa main sur son épaule, et laissa une larme rouler le long de sa joue. Elle s'en voulait terriblement, et se sentait encore plus coupable du fait de sa réaction positive. Bientôt, elle sentit quelque chose contre son visage et Zack la força - en douceur toutefois - à lui faire face. Oxy plongea alors son regard dans le sien, ce qui lui arracha un nouveau sanglot. Il balaya cette nouvelle larme d'un geste tendre, et l'adolescente fut étonnée de n'en ressentir aucun embarras. Comme si c'était... normal.

Zack lui expliqua ne pas lui en vouloir, que ne pas avoir envie de retrouver son père était son choix et pas forcément celui de son amie. Que si elle voulait chercher sa propre mère, elle le pouvait sans ressentir aucun remords ou aucune sensation de trahison envers lui. Dans un maigre sourire, il avoua tout de même être déçu qu'elle n'ait pas souhaité le mettre dans la confidence. Qu'elle ait fait ça dans son dos, sans lui en parler auparavant. Oxanna hocha alors la tête : ça ne se reproduirait plus. Elle aurait aimé le lui dire de vive voix, mais la boule dans sa gorge refusait de s'en aller. Alors en attendant, elle se contenterait d'écouter.
Zack ne tarda d'ailleurs pas à lui révéler que lui aussi, avait fait des choses stupides durant les vacances. Abasourdie, Oxanna le laissa lui apprendre qu'il était sorti avec Madison. Bien sûr, la blondinette était déjà au courant : elle avait su capter les regards étranges qu'ils se lançaient et avait fini par confronter la pom-pom girl dans les toilettes, quelques jours plus tôt. Madi n'avait pas hésité plus d'une minute avant de lui dire ce qui s'était vraiment passé entre Zack et elle au mois d'Août.
Un court instant, Oxanna se sentit soulagée comme jamais. Elle était amoureuse de Zack et savoir qu'il avait pu sortir avec Madison lui avait fait vraiment mal. Mais selon lui, il considérait cette aventure d'un été comme une erreur car il ne ressentait rien pour la cheerio. Cette nouvelle réchauffa le coeur de la détective... qui se brisa en mille morceaux lorsqu'il enchaîna sur une autre révélation. La pire de toutes.
Ainsi, il aimait profondément quelqu'un. Quelqu'un qui n'était pas Oxanna. Sinon, pourquoi lui en parlerait-il ?

« Je suis désolée, je ne vais pas pouvoir t'aider sur ce coup, » dit-elle en ravalant ses larmes, sa tristesse, sa douleur et sa fierté - dure tâche ! « Je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler un modèle au niveau sentimental... Quand on considère mon vécu, je crois que le mot chaotique est ce qui conviendrait le mieux pour décrire mes relations. »

Elle était sortie avec plusieurs garçons avant de rencontrer Zack, mais ça s'était mal terminé. Puis, deux mois plus tôt, lorsque les premières informations sur sa mère lui étaient parvenues - un peu après la fin de l'année scolaire - Oxanna avait beaucoup trop bu et avait fini dans les bras du pire sportif de McKinley. Sans compter que depuis une dizaine de mois, elle ne jurait plus que par Zack Woodward qui semblait la considérer comme rien de plus qu'une excellente amie. Une excellente amie à qui l'on racontait ses problèmes de coeur. Ce que la vie pouvait être injuste !
Pourtant, proche de son visage et une main toujours posée sur sa joue, il la fixait... étrangement. Comme si... Non, elle se refusait à le croire, elle ne voulait pas le croire ! Elle se tendit, ce contact lui paraissant soudain plus déplacé qu'autre chose, et il dut le sentir car il se réinstalla sur son fauteuil. Il avait encore ses doigts entrlacés aux siens, mais ça, c'était autre chose. Ca n'avait rien d'étrange entre eux. Ca ne signifiait donc rien de spécial. Les yeux fermés, il conclut en disant qu'ils avaient tous les deux fait des choses stupides cet été, et que désormais ils devaient aller de l'avant. Mais Oxanna ne le pouvait pas. Elle ne le pouvait plus.

« Je ne sais pas si je vais en être capable, Zack. Ma mère... » Elle serra encore plus sa main, se mordant la lèvre pour ne pas se remettre à pleurer. « Elle... J'ai découvert qu'elle avait une famille. Un époux, deux enfants. Zack, est-ce que... est-ce que tu réalises que... » Sa voix, cassée, était presque incompréhensible. « Est-ce que tu réalises qu'elle m'a abandonnée parce qu'elle ne pouvait pas s'attacher à un foyer, et que maintenant elle... Elle vit heureuse avec son nouveau mari et ses deux fils, et qu'elle m'a complètement oubliée ? Comme si... Comme si je n'avais jamais existé ? Ou comme si je n'étais qu'un mauvais souvenir qu'elle avait réussi à sortir de sa tête ? Je... »

Sentant qu'elle allait craquer pour de bon, Oxanna se dit que la planque pouvait aller au diable et sortit de sa voiture. D'un pas rapide, sans attendre un quelconque geste de la part de Zack, elle s'éloigna dans la nuit et ne s'arrêta que quelques mètres plus loin. Les mains cachant son visage, elle sentait ses joues qui se trempaient au fur et à mesure que les larmes coulaient.
Elle n'avait jamais été aussi vulnérable, et surtout pas devant quelqu'un d'autre. Mais il s'agissait de sa mère.
Et du pire abandon qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyVen 15 Oct - 21:29

 

    Zack avait les feux fermés et il lui tenait toujours la main. Se sentait-il mieux de lui avoir dit pour Madison ? Non, bien sûr que non. Qu'est-ce qu'elle allait penser de lui à présent ? Qu'il était un des ses footballers coureurs de jupons totalement prétentieux ? Il espérait que non. Avait-il bien fait de lui dire ? Oui, évidemment. Oxanna avait été honnête avec lui, normal qu'il veuille lui rendre l'appareil. Et puis autant repartir sur de bonnes bases, non ? Non ? Pourtant, avec toutes ces bonnes raisons en tête, le Texan ne pouvait s'empêcher de se sentir extrêmement coupable. Comme s'il avait quelque chose de très mal ... Est-ce qu'elle prendrait sa relation avec la cheerio comme une trahison ? Mais une trahison de quoi ? En vers leur amitié ? Pfff ... Zack ne savait pas trop, il ressentait tout de même de la culpabilité. La seule chose positive dans tout ça, c'est qu'elle lui tenait encore la main. C'est vrai quoi elle aurait pu reculer, répugnée par le simple fait que Zack ait fréquenté une cheerio, qu'ils aient passé du temps ensemble, qu'ils se soient embrassés, qu'ils aient ... Wow ! Mauvaise idée de penser à ça, hors de question de s'aventurer sur ce terrain là.
    Et Oxanna qui disait ne pas pouvoir l'aider pour sa vie amoureuse ... Il eut presque un sourire. Il ne voulait pas qu'elle l'aide, il voulait qu'elle fasse partie intégrante de la dite vie amoureuse. Maintenant tout ce qui l'avait à faire c'était de lui dire ... Mais grâce à Lauren, à qui il devait toujours deux boîtes de cookies soit dit en passant, Zack avait un super plan. Il avait une chanson, sa guitare, l'endroit parfait... Bref, tout allait bien se passer. Tout devait bien se passer. Cependant, s'il y avait bien quelque chose à laquelle il ne s'était pas attendu, c'était de voir Oxanna craquer.

    Zack avait ouvert les yeux lorsqu'elle avait serré sa main avec plus de vigueur. Dire qu'il était surpris était un euphémisme, la blonde se laissait rarement aller et ce, même en sa présence. Il savait parfaitement qu'elle voulait donner l'impression de constamment contrôler la situation et d'être forte. Mais parfois, comme avec sa mère, la situation la dépassait. Zack était vraiment peiné d'entendre ses révélations, il ne pouvait pas s'imaginer ce qu'elle devait ressentir, mais Oxanna avait eu raison sur un point : la vérité faisait mal et ne rendait pas toujours service. La preuve ... Il avait définitivement enterré le souvenir de son père, prêt à passer à autre chose. Peut être que dans quelques années, lorsqu'il se jugerait apte, il le chercherait, mais pas maintenant ...

    « Oxy, je pense que es un peu trop dure avec toi même et ... »

    ... Et on peut savoir pourquoi est-ce que tu viens de sortir de cette voiture ? Pour le coup, Zack ne l'avait vraiment pas vu venir. Il resta une demie-seconde la bouche entrouverte à fixer la portière, son cerveau lui répétant inlassablement : hein ? Le Texan se reprit bien vite et sortit à toute vitesse de la voiture. La blonde ne fut pas très difficile à repérer, le visage caché entre les mains, elle pleurait. Il sentit quelque chose se briser en lui et sans réfléchir une seconde de plus, il se dirigea vers elle et la prit dans ses bras. Zack la serra très fort contre elle, essayant par ce geste de lui exprimer tout ce qu'il n'arrivait pas à lui dire. Il ne voulait pas la voir dans cet état là ... il ne voulait vraiment pas.

    « S'il te plaît ... Ne pleure pas ... je sais jamais quoi faire quand quelqu'un pleure et toi tu ... Oxy s'il te plaît ...»

    C'était vrai, il ne savait jamais trop quoi faire lorsque quelqu'un était dans cet état-là. Qu'est-ce qu'on était censé faire ? Qu'est-ce qu'on était censé dire ? Zack desserra quelque peu son étreinte, pour prendre le visage d'Oxanna dans ses mains. Et voilà, ils y étaient encore. Pourquoi compliquer les choses ? Il fallait qu'il lui dise exactement ce qu'il ressentait.
    Maintenant.

    « Merde il faut que je te le dises ... La fille c'est toi, celle pour qui je craque depuis à peu près un an ... c'est toi ... Mais je veux dire, c'était pas censé se passer comme ça ! J'avais tout prévu ! Je voulais t'emmener en ballade et te chanter une chanson ! Je ... Je l'avais écrit exprès pour toi ... Elle ... elle était censée ... Elle était censée ... Dire à quel point je t'aime mais ... je ... »

    Et il ... Il ... il quoi ? Pourquoi se répandre en excuses ou même lui chanter quelque chose. Les mots ne suffisaient pas. Son cœur qui battait à lui en faire mal dans sa poitrine ça, ça comptait, ses yeux bleu aussi, ses lèvres au... oh et puis zut. Il arrêta de penser, de réfléchir et il sauta dans le vide, sans élastique; en clair, Zack se pencha vers elle et l'embrassa.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyLun 25 Oct - 17:17

Oxanna donnerait tout pour changer le cours des derniers mois. Pour ne pas commencer de recherches sur sa génitrice. Pour ne pas passer son été dans une ville inconnue afin de la rencontrer, de voir ce qui avait bien pu lui arriver en dix-huit ans. Pour ne pas quitter Lima et mentir à ses proches. Comment les choses pouvaient-elles dégénérer en si peu de temps ? Il avait fallu neuf semaines à peine et aujourd'hui, la blondinette avait l'impression que son monde s'écroulait sans qu'elle ne puisse stopper sa chute.

D'abord, il y avait sa mère. Depuis toute petite, Oxy avait toujours imaginé que quelque chose avait poussé Kate à abandonner sa famille. Un truc de protection, de CIA ou Dieu seul sait quoi d'autre, comme dans les films. Bref, n'importe quelle raison était valable aux yeux de la petite Oxanna du moment que cela ne remettait pas l'amour que sa mère lui portait en question. Mais petite Oxanna avait grandi, et perdu son innocence, sa naïveté d'enfant. Malgré cela, elle continuait à penser que Kate, où qu'elle soit, songeait encore à elle et continuait à l'aimer.
Cet été, Oxanna avait eu un véritable choc. Un choc si violent que lorsque la nouvelle était tombée, sous forme de mail contenant informations et photos, la sage adolescente avait brusquement quitté la maison pour se rendre dans le premier bar venu. Elle avait bu, bu et bu encore, dans le seul objectif d'oublier. Et puis Duncan était arrivé. Ca aussi, elle aimerait l'effacer de sa mémoire plus que tout.

Enfin, il y avait Zack. Cet ami si cher à ses yeux, plus qu'elle ne voulait bien l'admettre d'ailleurs. Elle l'aimait et songeait sérieusement à le lui dire... En réalité, elle avait pris la décision de se lancer un peu avant la fin de l'année scolaire, mais les recherches sur sa mère l'avaient coupée dans son élan. Et elle était partie pratiquement tout l'été en gardant ses sentiments bien fermés à double-tour dans sa valise.
Et elle l'avait perdu. Il avait non seulement passé un mois entier dans les bras de Madison, mais il venait de lui avouer que son coeur battait pour une autre. Tout compte fait, elle avait bien réagi - si elle avait eu le cran de tout lui dire, elle ne se serait probablement jamais remise de sa réponse négative. Néanmoins, et sans pouvoir se l'expliquer, Oxanna avait l'impression que son absence avait envenimé les choses.

Seule, elle songeait à tout cela, ses pensées se bousculant dans son esprit, alors que ses pas la guidaient loin de la voiture. Le froid mordant de septembre la fit claquer des dents, et elle tira les manches de son pull, croisant ensuite les bras contre sa poitrine pour se protéger. Des larmes roulaient abondamment sur ses joues, profitant de cet instant pour se libérer, enfin, de leur prison lacrymale. Oxy, qui ne pleurait jamais, venait de rattraper le temps perdu en l'espace de deux minutes.

Alors que les nuages, lourds et menaçants, cachaient une nouvelle fois la lune et plongeaient les rues dans le noir, Oxanna sentit quelqu'un derrière elle. Elle se retourna, sachant très bien qu'il s'agissait de Zack, et elle pria alors pour qu'il la prenne dans ses bras sans poser de questions. Oui, il lui avait fait mal en lui disant qu'il était sorti avec Madi, oui, il lui avait fait encore plus mal en lui expliquant qu'il en aimait une autre... mais pour l'heure, elle se fichait bien de ce qu'il ressentait ou ne ressentait pas pour elle. La jeune lycéenne avait besoin d'une chose et une seule : son étreinte, réconfortante, protectrice, tel un ange gardien qui l'entourerait de ses ailes. En cet instant précis, il n'y avait personne d'autre au monde capable de la calmer.

Il lui intima d'abord de ne pas pleurer, de sa voix douce qu'elle aimait tellement entendre, et elle put très bien imaginer son étonnement. Après tout, il ne l'avait jamais vu dans cet état, en un an d'amitié, à se voir chaque jour sans exception ou presque. Il prit ensuite son visage entre ses mains, et gênée, elle chercha tout d'abord à éviter son regard. Elle détestait qu'on la voie pleurer, elle détestait ça plus que tout. De fait, elle fut plus que reconnaissante envers la météo lorsqu'un coup de tonnerre gronda dans le ciel, et que la pluie se mit à tomber. D'abord par petites gouttes, puis de plus en plus fort. Désormais, Zack ne serait plus en mesure de dire ce qui coulait sur le visage d'Oxy : ses larmes ou simplement la pluie ? Rassurée, elle consentit enfin à lever les yeux vers lui alors qu'il arborait une expression des plus sérieuses. Il semblait ne pas réaliser qu'ils étaient tous les deux en train de se faire tremper. Qu'avait-il de si grave à lui annoncer cette fois ? Qu'il lui avait menti, qu'il était encore avec Madison ? Que la fille qu'il aimait depuis un moment était sa meilleure amie Sarah ?
Si Zack n'avait pas commencé à parler, Oxy aurait pu partir d'un rire nerveux à cette dernière pensée.

Son cerveau mit un moment avant de comprendre les mots de l'adolescent. Un long, long moment durant lequel elle le regarda comme s'il venait de lui parler dans une langage alien. En fait, elle eut à peine le temps de réaliser qu'il se penchait déjà vers elle pour l'embrasser. Lorsque leurs lèvres se touchèrent pour la première fois, Oxanna se sentit électrisée. De la même façon que le baiser du Prince réveille la Princesse dans les contes de fées, elle se réveilla elle aussi complètement, les paroles de Zack prenant enfin tout leur sens. Ne réfléchissant plus à rien - cette prouesse lui aurait été bien impossible là tout de suite - elle passa ses bras autour de son cou, oubliant totalement qu'il pleuvait des cordes et qu'elle était sensée faire une planque. Tout ça n'avait plus d'importance. Seul Zack comptait. Zack, et ce feu incroyable qui se propageait dans ton son corps, plus ardent encore que ce qu'elle avait imaginé jusqu'à présent.
Puis soudain, la peur fit son apparition et érigea aussitôt un mur entre les deux lycéens. Oxanna se détacha brusquement de Zack et secoua la tête, le regard plein de souffrance.

« Non, non ! » s'exclama-t-elle d'abord, avant de s'expliquer, sentant une boule se former à nouveau dans sa gorge. « Tu vas faire comme les autres, tu vas m'abandonner toi aussi ! Un jour, tu le feras ! Et je... » Difficilement, elle lutta et refoula de nouvelles larmes. « Ou moi. Ou moi je vais t'abandonner. C'est de famille tu sais, le jour où on décidera de vivre ensemble et de fonder une famille je vais te dire Je suis désolée, je peux pas rester, c'est pas mon truc la routine ! et je vais partir, et tu vas me haïr pour ça. » Au ton de sa voix et à ses grands gestes désespérés, un simple passant aurait cru observer une folle échappée d'un asile. « Je peux pas, Zack. Pardon. » Elle se calma un peu, redevenant plus lucide. « Mais je ne veux pas te faire souffrir. Et je ne veux plus souffrir non plus. Je ne le supporterai pas. »

Oxanna baissa les yeux, et se retourna pour commencer à s'éloigner vers la voiture.
Elle ne lui faisait pas confiance, car elle ne faisait confiance à personne. Pas quand il s'agissait d'amour.
Et à cause de ça, elle venait de tout gâcher pour de bon. Peut-être même avec l'homme qui, pourtant, aurait pu rester avec elle jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyJeu 28 Oct - 22:20

    ...
    ...
    Tic. Tac.
    Ça y est, ça y était. Il avait enfin ses lèvres posées sur les siennes. On aurait presque dit que le temps en personne s'était arrêté et que plus rien ne comptait en dehors de leur baiser. Il pleuvait, Zack ne s'en était même pas rendu compte; ils allaient être complètement trempés, il s'en moquait éperdument. Il s'en fichait littéralement parce qu'il n'était pas en état de réfléchir. Vide, sa tête était complètement vide et son cœur s'était de lui-même accéléré dans sa poitrine. Sa vision du monde semblait brouillée, il se croyait ailleurs. Dans un monde sans saveur et sans couleur où seule leur étreinte comptait et le jeune homme resta suspendu au sol pendant environ trois secondes. Seulement trois secondes, même pas le temps de se demander s'il était en train de rêver, pas le temps de se pincer pour voir si tout ceci était bien réel, à peine le temps de respirer ...
    Et enfin, finalement, la décharge était arrivée. Les couleurs étaient soudainement revenues et il avait été ébloui lorsqu'elle répondit à son baiser. Il se laissa embarquer dans une myriade de sensations et la serra contre elle, tel un dément. Mais il avait tellement, tellement, tellement attendu cette étreinte ... Pour rien au monde, Zack n'aurait voulu la lâcher, c'était peut être cliché mais il avait l'impression d'avoir enfin trouvé sa place. Les mots ne suffisaient pas, les mots ne suffisaient plus, il fallait qu'il lui fasse partager son obsession, son manque et son addiction. Parce qu'il était complètement accro à elle avant, et maintenant qu'il avait ses lèvres ... Il savait qu'il était perdu, il lui en fallait plus. Peut-être qu'il ne serait complètement satisfait que lorsqu'il se serait véritablement immiscer sous sa peau, pour conquérir son cœur, son corps et son âme ?

    Cependant, Zack fut cruellement ramené sur la terre ferme. Il ouvrit les yeux, il ne se souvenait pas les avoir fermé, pour faire de nouveau face à Oxanna. Qui lui disait qu'elle ne pouvait pas, qui le repoussait. C'était pire que tout. Il pleuvait des cordes à présent et il pouvait sentir distinctement chaque goutter glisser sur ses joues, mais ce n'était pas la pluie qui allait avoir raison du jeune homme. C'était ces mots à elle. Pas de doute, cette fois-ci toutes les couleurs qu'il affectionnait tant avaient totalement disparu. Il avait à présent un mur froid devant lui et il venait juste de s'y précipiter, tête baissée, sans réfléchir. Non à la réflexion faite, elle venait de l'y précipiter. C'était ce que Zack redoutait tant et il avait vu juste, c'était pire que tout.
    Il détourna un instant la tête, il n'allait pas pleurer, il fallait d'abord qu'il se souvienne comment est-ce qu'on faisait pour respirer. Alors c'était tout ? Elle l'embrassait et elle espérait qu'il allait passer à autre chose ? Le Texan la fixa de nouveau. C'était injuste, il était complètement et totalement incapable de tourner la page. Tout ceci n'était donc qu'un rêve ? Pourtant son cœur battait toujours avec autant de vigueur parce qu'il la fixait, il n'y avait qu'elle qui avait cet effet-là sur lui.

    Et c'est totalement dépité qu'il la regarda s'éloigner. Zack était complètement perdu. Même s'il avait envisagé ce genre de scénario, il n'avait jamais su prévoir sa propre réaction. Et le temps sembla encore lui jouer un mauvais tour car tandis qu'elle retournait à sa voiture, chacun de ses pas ayant l'air de durer un peu plus qu'une éternité, Zack repensa à tout leurs bons moments.
    La première fois qu'il l'avait abordé dans la cafétéria, Oxanna était en train de lire, habitude très fréquente chez elle. Les nombreuses planques dans sa voiture, la blonde qui lui demandait de faire moins de bruit en mangeant et Zack qui répliquait de façon plus que mature en lui lançant des muffins dessus, les après midi passés chez les Prescott où Zack s'invitait presque toujours à dîner.
    On était pas amoureux, le coup de foudre n'existait pas, on tombait amoureux. Et c'était ce qui lui était arrivé durant toute l'année dernière. Chaque jour il trouvait une nouvelle raison de l'adorer, à chaque instant elle trouvait le moyen de le faire sourire et à chaque fois il tombait. C'était la première fois que ça lui arrivait ... Il avait affirmé à Lauren que les regrets étaient pires que tout, il était temps d'agir en conséquence.

    Oxanna était presque arrivée à son véhicule lorsque Zack s'empara de son bras, l'obligeant à se retourner. Ils se faisaient de nouveau face et il comptait bien en profiter.
    « Non ... Non ... Non ! Tu n'as pas le droit de me dire ça Oxy ! Tu ne peux pas m'embrasser comme ça et ... Regarde moi ! »

    Son ton était sans doute désespéré, mais il s'en fichait. De toute façon, il n'avait plus rien à perdre. Pourquoi ? Parce qu'il avait seulement dix-huit ans, il ignorait totalement où il allait se trouver dans un an mais elle était là, devant lui. Des milliers de gens cherchaient l'amour et lui, cela lui était arrivé. Et s'il n'avait jamais déménagé ? Et s'il n'avait jamais trouvé le courage de lui parler ? Trop de facteur entrait en compte et si Zack n'était pas passé part toutes ces étapes, il aurait était lui-même à seulement quatre vingt dix-neuf pour cent.
    Elle était son un pour cent.

    « C'est moi, Zack. Et je veux que tu écoutes ce que je vais te dire : je t'aime, toi. Pas Madison, ni personne d'autre, TOI. C'est toi depuis le début et ça a toujours été toi. Tu penses qu'en partant tu ne vas pas me faire souffrir ? Tu te trompes et tu trompes encore plus en pensant que je vais te laisser partir. »

    En disant cela, il s'était emparé de son autre bras, voulant presque l'emprisonner contre lui. Mais la pensée de la perdre était trop horrible, beaucoup trop terrible. Il ne pouvait pas la faire sortir de sa vie.

    « Si tu essayes de fuir, je te rattraperai. Je ne te laisserai pas partir. Tu peux me dire que ce que je ressens n'est pas réciproque, je comprendrai. Qu'on reste amis, je comprendrai aussi. Mais ne me dis pas que tu ne peux pas à cause d'un prétexte bidon ! Je te connais, okay ? Je sais ce que je veux, je te demande pas de m'épouser ou encore de me promettre qu'on vivra heureux jusqu'à la fin des temps. Je sais que ce sont des conneries. Mais là tout de suite, je veux être avec toi ... Juste être avec toi. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] EmptyVen 10 Déc - 16:48

Le pas lourd et une boule au ventre, Oxanna entreprit de rejoindre sa voiture sans un dernier regard pour Zack. Comment pourrait-elle supporter la déception qu’elle lirait forcément sur ses traits ? Il lui avait enfin avoué ses sentiments pour elle, et la jeune femme le connaissait assez bien pour savoir que cela avait du lui prendre beaucoup de courage. Et tout ce qu’elle trouvait à faire après lui avoir rendu son baiser, était de le repousser sans ménagement ? Il risquait de lui en vouloir, ce qu’elle comprendrait aisément. Toutefois, elle ne se sentait pas la force de l’affronter. Pas maintenant.

La vérité était qu’elle avait peur. Peur que les choses recommencent comme elles s’étaient passées avec sa mère, ou ses quelques autres petits-amis. Peur de ne pas s’ouvrir assez, peur de ne pas faire confiance, peur de devoir partir parce qu’elle se serait découvert l’âme d’une lâche. Elle savait que sa réaction relevait de la stupidité. Zack ne lui demandait pas de l’épouser ou de lui faire un enfant tout de suite, ils étaient au lycée pour l’amour du ciel ! Oui mais justement, c’était probablement ça, le souci : même s’ils n’en arriveraient pas là pour l’instant, elle le considérait comme le seul qu’elle aimerait jamais – et tout ce que ça impliquait. Alors mieux valait qu’il souffre maintenant plutôt qu’après des années de vie commune, n’est-ce pas ?

Une main se posa sur son bras et elle fut forcée de se retourner. Comme elle s’y était attendue, Zack riposta. Il ne comprenait pas la raison pour laquelle elle s’éloignait de lui après lui avoir fait comprendre, à travers un baiser passionné, qu’elle partageait ce qu’il ressentait. Il refusa d’admettre la défaite et insista en disant que seule elle comptait, et aucune autre. Oxy frissonna lorsque le prénom de Madison arriva à ses oreilles, mais Zack l’avait simplement utilisé pour la rassurer. Certes il était sorti avec cette cheerleader durant l’été, cependant cela ne signifiait rien pour lui. Il ne l’aimait pas. Il aimait Oxanna.

« Je… » Elle se coupa, ne sachant quoi ajouter. A cet instant précis, aucun mot ne semblait vouloir s’échapper de ses lèvres, et elle était assaillie par une foule de sentiments plus contradictoires et déstabilisants les uns que les autres. Zack en profita pour reprendre la parole, et ce fut comme s’il avait pu lire dans ses pensées. Il parla de cette vie future à laquelle ils n’étaient pas encore, et que pour le moment, seul le fait d’être avec elle comptait. Elle et rien d’autre.

Cet argument acheva de la convaincre. En fait, il lui fit prendre conscience qu’elle avait réagi de manière totalement exagérée. Il avait raison. Oui, Oxanna tenait à lui plus qu’à quiconque mais était-ce une raison pour gâcher ce qu’ils pourraient vivre là, tout de suite ? Le futur, cette histoire d’abandon… Etait-ce vraiment le moment d’y songer ? Et quand bien même ça arrivait, quand bien même Oxy finissait par partir, au moins elle aurait vécu de magnifiques moments avec lui. Si elle refusait de s’abandonner à Zack sous ce prétexte, elle le regretterait toute sa vie. Car alors, elle ne cesserait de se dire : « Et si j’étais restée ? Si ça avait marché jusqu’au bout, nous deux ? »

Tu te projettes un peu trop dans l’avenir, là. Relax. T’es au courant qu’au lycée on est sensé ne pas se soucier de toutes ces choses-là ?
Tais-toi, t’as pas été abandonnée par ta mère à la naissance, toi, tu peux pas comprendre,
répondit-elle à son subconscient afin de le faire taire une bonne fois pour toutes.

Elle plongea son regard dans celui de Zack et hocha doucement la tête, plusieurs fois. « D’accord, » murmura-t-elle. « Je te demande pardon, je… » A nouveau, elle se coupa et laissa le silence s’installer entre eux durant quelques secondes. Puis, elle ajouta, avec un petit sourire : « Bon, et si on grimpait dans la voiture avant de se faire tremper ? » Remarque tout à fait ironique évidemment, étant donné qu’ils étaient déjà dégoulinants de pluie, l’un comme l’autre. Oxanna se rapprocha de Zack et le laissa lui déposer un doux baiser sur les lèvres avant qu’ils ne montent dans le véhicule de la blondinette.

Deux heures plus tard, ils étaient rentrés, chacun de leur côté. Oxanna avait obtenu les clichés qu’elle voulait et avait déposé Zack chez les Campbell avant de rejoindre sa propre chambre. Ce soir, elle avait failli tout gâcher ; mais elle avait eu la chance énorme de tomber sur un garçon compréhensif et surtout, qui tenait réellement à elle. Oxy songeait au lendemain quand son téléphone portable vibra sur la table de nuit. C’était Zack. Elle lui répondit hâtivement et se recala sur son oreiller.
Elle s’endormit le sourire aux lèvres.

SUJET CLOS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty
MessageSujet: Re: 02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]   02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

02. We're better than Holmes and Watson ! [Oxy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 2
-