Choriste du mois


Partagez | 
 

 02. While they sing, we need to talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: 02. While they sing, we need to talk   Mer 30 Oct - 19:33

Brittany flottait sur l’un de ces petits nuages roses bourrés d’adrénaline et d’endorphine, comme après toute prestation digne de ce nom. Et, ma foi, ce premier numéro en collaboration avec les New Directions avait été particulièrement plaisant. Boostée par leur succès, elle s'attela à une autre tâche qu'elle s'était fixée pour la soirée.

Ce n’était nullement prémédité de sa part mais, lorsqu’elle avait repéré une tête connue bien particulière dans la foule de cette soirée, Brittany avait été saisie d’un désir irrépressible de mettre quelques détails au clair. Il lui semblait qu’une discussion était nécessaire, après tant de mois passés à s’esquiver et, lors des rares occasions où ils s’étaient adressé la parole, à ignorer l’éléphant plombant l’atmosphère.

Brittany jeta un coup d’œil par-dessus son épaule. Toute l’attention de Santana était accaparée par Mercedes, sa co-star pour le duo qu’elles interpréteraient sous peu. C’était le moment où jamais.  La jeune danseuse quitta discrètement les vestiaires et  slaloma entre les choristes occupant les coulisses (une simple zone isolée du reste par quelques cloisons). Elle partit alors à la recherche de sa proie, dont elle avait localisé le territoire un peu plus tôt : un peu à l’écart, à mi-chemin de la scène et du bar.

Après avoir écarté quelques plumes envahissantes de son champ de vision, Brittany aperçut enfin Alec à quelques mètres. Il semblait concentré sur la scène, où évoluaient plusieurs membres des New Directions. Brittany l’approcha donc sans se faire repérer et posa une main sur son épaule pour attirer son attention. Elle lui adressa un grand sourire lorsqu’il se retourna : « Hey. Je suis heureuse de te voir… j’espérais pouvoir te parler ? »  

D'un signe, elle lui proposa de s'éloigner des haut-parleurs et de la foule d'adolescents et de jeunes adultes. Au cas où il la perdrait de vue malgré sa robe écarlate pailletée ­(elle n'avait pas pris le temps de se changer après sa performance), elle glissa sa main dans la sienne et le guida à l'écart, où ils pourraient s'entendre parler. Lorsqu'ils furent un peu plus confortables, elle continua et alla droit au but : « Je sais que ma dispute avec Santana a rendu ta position difficile et j'en suis désolée... j'espère que ça ne remet pas en cause notre amitié ? » C'était ce qui l'inquiétait le plus et elle mordilla sa lèvre inférieure en attendant sa réponse.


Dernière édition par Brittany Pierce-Holcomb le Mar 8 Juil - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. While they sing, we need to talk   Dim 8 Déc - 18:33

Une nouvelle prestation commença. Sirotant son punch sans alcool, Alec observait la chorale de lycéens évoluait sur scène dans un rythme effréné. Ces chorales de lycée étaient décidément très douées. Il y avait régulièrement des concours de « glee club » lorsqu'il était encore à New York. Il avait été réquisitionné pour un bon nombre de compétition, en tant qu'ingénieur du son. C'était une ambiance assez particulière. Des adolescents aux hormones en ébullition qui se battaient à l'aide du chant. Il n'était pas rare que le musicien assiste à des bagarres de filles dans les couloirs, ou des battles d'insultes. Les adolescents ne se font aucun cadeau entre eux. En dehors de ça, les prestations étaient – en règle générale – irréprochables, en particulier lors des compétitions à échelle nationale.

Il jetait de temps à autre des regards au travers de la foule, cherchant sa cavalière. Il ne savait pas si il espérait avoir l'occasion, ne serait-ce que quelques secondes, de la voir avant son grand duo de la soirée. Cependant, les minutes passaient et sa prestation approchait à grand pas. Alec laissa échapper un léger soupir avant d'avaler une gorgé de sa boisson. Il enfonça sa main libre dans la poche de pantalon, afin de résister à la tentation de toucher ses cheveux. Il aurait voulu lui souhaiter bonne chance, bien qu'elle n'en avait pas réellement besoin. Depuis que la jeune femme était venue s'installer chez lui, il ne pouvait s'empêcher de se faire du soucis pour elle. Toute cette histoire avec Brittany et le Cubain l'avait anéanti. Alec avait alors fait tout son possible pour l’accueillir comme il le pouvait. Sa maison était bien assez grande pour trois, et malgré son passé un peu compliqué avec la latino, il n'avait pas hésité une seconde. A présent, il ne regrettait pas le moins du monde son choix. Liam était un amour et le musicien s'entendait à merveille avec lui. Il épaulait Santana du mieux qu'il pouvait, espérant qu'elle allait se remettre rapidement. Les choses lui semblaient allaient mieux depuis quelques semaines. Pour lui en tout cas, il n'aurait pu aller mieux à vrai dire. Leur voyage à Londres les avait rapproché d'une manière que le musicien n'aurait jamais espéré.

Il sortit son portable afin de vérifier qu'il n'avait aucun message ou appel manqué. Il sourit en regardant son fond d'écran : une photo de Santy et Liam dans un parc Londonnien. A cet instant précis, il sentit une main se poser sur son épaule. Il sursauta légèrement avant de se retourner. Il se retrouva alors face à Brittany, qui affichait un léger sourire. La bouche légèrement entrouverte, il cligna plusieurs fois des yeux avant d'esquisser un mince sourire un peu gêné. « Hey. » dit-il doucement. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle vienne à sa rencontre ce soir. Il avait espéré une seconde que ça soit Santana, mais la surprise était telle qu'il avait perdu le cours de sa pensée. « M.. moi aussi je suis content de te voir. » lâcha-t-il timidement. Elle dit alors qu'elle espérait pouvoir lui parler. Il hocha positivement la tête. D'un signe, elle proposa de s'éloigner de la cohue, pour parler ce n'était pas l'idéal. Il rangea son portable dans sa poche et posa son verre sur la table la plus proche. A peine fait, la jeune femme lui attrapa la main et l’entraîna à l'écart. Il la suivit tant bien que mal, jetant un coup derrière lui.

Une fois au calme, Alec prit une grande inspiration et écouta avec attention la blonde. Elle arborait une robe à paillettes, sur laquelle se reflétaient les lumières de couleurs, du grand Brittany. Elle ne tourna pas autour du pot, allant droit au but elle lui dit qu'elle savait que sa dispute avec Santana avait mis le musicien dans une position délicate et qu'elle espérait que cela ne remettait pas en cause leur amitié. Le brun baissa un instant les yeux, se grattant nerveusement l'arrière de la nuque. Oui, la situation avait été très compliqué. Il avait préféré rester à l'écart de ces histoires, ce qui avait engendrait un éloignement de son amie. Quand au cubain, vu comment ces deux-là s'entendait, il n'avait pas eu beaucoup de mal à rester loin de lui – surtout vu comment s'était passé leur seule et unique rencontre. Il avait honte. Il n'était même pas allé à l'ouverture de l'école de danse de la jeune femme, ni même adressait un mot en guise de félicitation. Il avait l’impression de l'avoir laissé tombé au profit de Santana. En réalité, il n'avait juste pas voulu envenimer les choses. Il avait envie de se terrer dans un trou de souris et ne plus en sortir. Il jeta un bref coup d’œil à la salle bondée avant de reposer son regard sur Brittany. Il ne trouvait pas les mots. Il attrapa alors son amie par le poignet et l'attira à lui avant de l'enlacer, ses bras autours de ses épaules. « C'est moi qui est été idiot. Je suis désolé. ». Il la serra dans ses bras quelques instants avant de s'écarter. « Ça ne remet rien notre amitié en cause. Je... » il s'interrompit, les mots lui manquant une nouvelle fois. Il chercha du regard Santana. En vain, une fois de plus. « Je suis désolée. » c'était les seuls mots qui lui venaient. Il plongea ses yeux bleus dans ceux de son amie, et un sourire timide se dessina sur ses lèvres. « Santana m'a dit que vous aviez parlé. » dit-il un peu hésitant. Cela remontait déjà à plusieurs semaines, c'était même avant leur voyage à Londres. Il aurait pu retourner la voir, l'inviter, mais encore une fois, il n'avait rien fait. « Je suis content que vous ayez pu discuter. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 02. While they sing, we need to talk   Sam 14 Déc - 14:48

La gêne évidente d’Alec lui fit craindre le pire. Elle pensa un instant qu’il ne voulait plus lui adresser la parole, qu’il préférait prendre ses distances dès maintenant pour ne pas se retrouver un jour à devoir choisir un camp…  Lorsqu’il l’attira finalement à lui et la serra dans ses bras, elle était tendue. La surprise ne la rendit pas moins rigide, mais lorsqu’elle comprit enfin ce qu’il lui disait, elle se dégonfla et se détendit sous le coup du soulagement. Elle leva alors les bras pour retourner cette étreinte bienvenue, trop heureuse de savoir ses craintes infondées.

« Oh, c’est déjà oublié Alec. Je suis tellement contente qu’on reste amis ! J’étais vraiment inquiète, ça a été si horrible ces quelques mois… »  Elle se restreignit, se forçant à se taire de peur de bavasser sans fin sous le coup de l’émotion, comme cela pouvait lui arriver parfois. Elle croisa le regard de son ami (c’était officiel !) et lui retourna son sourire, les yeux pétillants de bonheur. Peu lui importait les éventuelles erreurs passées tant qu’elle était assurée que le futur à venir serait bien meilleur. Il ne lui était même pas venu à l’idée que le comportement d’Alec pouvait également être critiquable. Ce n’était pas la question qui la préoccupait.

« Oui, »  confirma-t-elle avec bonheur au sujet de sa réconciliation avec Santana. Un sourire béat manqua lui échapper mais ses bonnes habitudes new-yorkaises reprirent le dessus et elle se contrôla, relâchant (enfin) Alec pour reculer d’un pas et jouer machinalement avec l’une de ses mèches de cheveux (une nécessité pour évacuer un peu de son excitation dans une activité parallèle).   « Ça ne veut pas dire que tout est pardonné et oublié, bien sûr, mais je suis sûre que cela va s’améliorer peu à peu. On est déjà tellement plus complices qu’il y a quelques semaines, et je pense qu’elle recommence à me faire un peu plus confiance ... » expliqua-t-elle avec un petit sourire rêveur aux lèvres.  

« Liam aide beaucoup bien sûr. On est toutes les deux tellement gagas de ce bout de chou… »  avoua-t-elle, avec un clin d’oeil, parce qu’elle n’ignorait pas qu’Alec était tout autant sous le charme du bambin.    « Et puis la chorale aussi ! On s’est ignoré pendant tous ces mois durant les répétitions, c’était dur pour tout le monde; mais maintenant qu’on se parle de nouveau… on peut communiquer d’une manière tellement différente avec la musique, que ce soit lorsqu’on chante l’une pour l’autre ou lorsqu’on chante ensemble. On peut échanger bien plus facilement ses sentiments. Ce genre de choses, c’est magique, n’est-ce pas ? »

Le reste des invités allaient et venaient à quelques pas d’eux sans leur prêter attention. Près du bar, une certaine agitation commençait mais Brittany ne remarqua rien. Elle abandonna ses cheveux pour reprendre les mains d’Alec dans les siennes, trop émue pour le laisser s’en tirer sans un quelconque contact physique (elle appréciait tellement les gens tactiles, qui n'avaient pas peur d'un peu de contact, c'était l'une des multiples raisons pour laquelle elle s'était entichée d'Alec à NY, dans cette ville où tout le monde était un peu trop guindé).   « Et maintenant que je suis rassurée que tu ne m’en veux pas, on pourra aussi être tous les quatre ! On devrait se faire un repas tous ensemble, qu’en penses-tu ? On ne se voyait vraiment pas assez souvent ces derniers temps. »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. While they sing, we need to talk   Sam 1 Fév - 13:55


La gène qui s'était installée progressivement entre Brittany et Alec durant ces derniers mois sembla s'évaporer d'un coup. Il serra un peu plus fort la blonde, faisant des cercles avec son pouce dans son dos. C'était agréable de voir que tout pouvait redevenir comme avant avec son amie. Elle l'entoura de ses bras, le serrant avec force inouïe, qui arracha un rire au musicien. Il ne savait pas si s'être éloigner quelques temps de Brittany avait été une bonne chose. Il avait préféré se tenir loin de la jeune femme par prudence, mais peut-être que ça avait été une erreur. Il avait pensé que cela arrangerait les choses, entre elle et Santana, que si il se tenait loin de leur histoire, il n'y participerait pas. Mais il la brune habitait chez lui, il y participait donc forcément. Seulement, Santana avait l'air tellement en colère contre elle, et tellement triste, qu'il avait voulu la soutenir, par tout les moyens possibles, et voilà comment il avait délaissé Brittany. Il s'en voulait sincèrement et il espérait qu'elle arriverait à lui pardonner.

S'excusant une nouvelle fois, la jeune femme déclara que c'était déjà oublié et qu'elle était heureuse qu'ils restent amis. Elle continua en disant que ces derniers mois avaient été horribles. Leur regard se croisèrent et un mince sourire étira les lèvres du jeune homme. « Ce n'était pas ce que je voulais.. je ne voulais pas te blesser. Je ne peux pas imaginer combien ç'a été dur pur toi. » dit-il doucement. Brittany était quelqu'un de très sensible, il le savait, il se doutait donc bien qu'une telle épreuve avait été dû être très éprouvante pour elle.

Ils se lâchèrent enfin lorsque Alec évoqua la réconciliation avec Santana. Il était heureux de voir que tout allait mieux entre elle. Brittany précisa cependant que tout n'était pas oublié ou pardonné, mais que c'était déjà bien mieux que quelques semaines auparavant. « Ça me fait plaisir d'entendre ça, j'espérais vraiment que que vous vous réconciliiez vite. » déclara-t-il à son tour. Elle ajouta que Liam aidait beaucoup également, lui adressant alors un clin d’œil. Alec laissa échapper un petit rire, dévoilant ses dents parfaitement blanche. Ce petit bonhomme était le filleul de la jeune femme, il était donc évident qu'il ait aidé à une réconciliation entre les deux jeunes femmes, car le petit réclamait régulièrement Brittany.

Elle avoua que la chorale dans laquelle les deux femmes étaient, les Urban Hymns, avait pendant un temps patie de leur dispute, rendant les répétitions compliqués. Mais depuis que ça allait mieux, la musique ne faisait qu'aider à retrouver leur entente. « La musique ? Il n'y a rien de telle ! Je ne peux que comprendre ce que tu dis ! » un nouveau sourire étira les lèvres du brun. « Une jeune femme m'en a parlé récemment, j'avoue songer de plus en plus à rentrer dans une chorale dans le coup. » répondit-il tout sourire.

La blonde attrapa la main du musicien, et ce dernier fit une légère pression amicale. Elle proposa alors que, maintenant que tout allait mieux, il pourrait se faire un repas tous les quatre, déclarant qu'ils ne se voyaient pas assez ces derniers temps. « Ça serait avec plaisir ! Il faudrait en parler à Santana, je suis sûre que ça lui plairait. » il jeta un coup d’œil derrière son épaule, cherchant Santana. Mais il remarqua juste une légère agitation dans la salle. Il n'y prêta pas plus attention que ça, et il se retourna vers son amie. « Il faudrait que tu passes à la maison prochainement, je pense que ça fera le bonheur du petit Liam. ». Il réprima l'envie de passer sa main dans ses cheveux, et remit juste une mèche rebelle en place. « Au fait, votre prestation de ce soir était géniale ! Vous avez tous assuré ! »


Dernière édition par Alec Jayson le Ven 27 Juin - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 02. While they sing, we need to talk   Dim 9 Fév - 16:40

La musique projetée par les haut-parleurs baignait le public dans une atmosphère aussi nostalgique que surexcitée, le propre des années folles en somme. Brittany n’échappait pas à la règle, même (ou ‘surtout’) avec ses préoccupations actuelles. Son sourire était légèrement en biais, sa lèvre inférieure mordillée, ses yeux brillants de souvenirs. Et pourtant, elle restait chaleureuse et haussa simplement les épaules en répondant : « Le passé est passé. Je préfère essayer d’oublier ce qui m’a blessé et passer à autre chose. Mais je sais que ce sera plus dur pour Santana… »   Leur amie commune était l’une des personnes les plus rancunières que Brittany connaisse. Malgré tout, elle avait appris à composer avec et patienterait le temps nécessaire pour se faire pardonner.

Le sujet de leur conversation dévia légèrement et le sourire de Brittany s’élargit. Elle piétina d’excitation sur la pointe des pieds, ses talons claquetant contre le sol. Elle serra une main d’Alec dans la sienne et posa l’autre sur l’une de ses épaules pour garder son équilibre malgré leur proximité. Elle se lança dans une tirade surexcitée : « Oh, vraiment ?! C’est une super idée ! Tu as une si belle voix et plein de talents avec les instruments ! Tu ferais une super addition à n’importe quelle chorale ! Et tu ne fais plus partie d’un groupe c’est ça ? Oh mon Dieu, tu sais ce qui serait géant ?! Absolument grandiose ?! Que tu rejoignes les Urban Hymns ! Ce serait super ! On serait tous ensemble ! Et tu sais qu’on recrute en ce moment, si jamais tu es intéressé je peux te fournir toutes les infos ! »

Il lui fallut une petite minute pour se calmer. L’idée de passer chez les Jayson-Lopez et de dîner avec eux la rendait quasiment toute aussi excitée (il en fallait bien peu, et oui). Elle suivit distraitement le regard d’Alec vers la scène avant de reporter son attention sur Alec et d’hocher vivement la tête à sa suggestion. Mais avant qu’elle ait pu répondre, à cela ou à son compliment sur leur prestation, quelque chose attira son attention à la périphérie de son champ de vision. Distraite, elle cligna des yeux et s’interrogea : « Pourquoi il y a de la fumée ? Est-ce qu’ils font flamber quelque chose ? On dirait des flammes… »  

Un mouvement de foule lui cacha la vue du buffet mais quelques secondes plus tard à peine, son et lumière disparurent brusquement. Ils furent plongés dans l’obscurité et Brittany ne fut pas la seule à pousser un petit cri surpris. Elle se crispa et ses mains se resserrèrent un peu sur l’épaule et les doigts d’Alec tandis qu’elle se rapprochait imperceptiblement de lui. Ce n’est pas qu’elle avait peur du noir – vous pensez, à son âge, quand même ! – mais enfin… elle n’aimait pas particulièrement cela non plus ! « Alec… ? »  gémit-elle doucement. Tant qu’elle n’était pas seule, elle n’avait pas de raison de paniquer après tout.

Elle tourna la tête en tous sens et fut soulagée de se rendre compte que ses yeux s’habituaient  à l’obscurité. Elle discernait quelques silhouettes à la lueur des lumières de secours au-dessus des portes.  Etant donné qu’ils s’étaient éloignés de la scène pour pouvoir parler, ils n’étaient pas très loin de l’une d’elle. « Tu crois qu’on devrait sortir ? »  demanda-t-elle juste avant que quelqu’un n’ait la même idée et entrebâille la dite porte, laissant passer les lumières de l’éclairage publique extérieur.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 02. While they sing, we need to talk   Ven 27 Juin - 14:58

Cette soirée était bien plus intéressante que le musicien ne l'aurait pensé, et surtout pleine de surprises. Son regard vagua quelques instants sur la piste de danse, baignée de lumières de toutes les couleurs la foule se trémoussait au rythme de la musique sans se soucier de quoique ce soit. Lui par contre, il n'était pas très à l'aise. Non pas vis-à-vis de Brittany, mais il ne se sentait pas trop à sa place au milieu d'une foule dont la plupart avait moins de trente ans (en retirant les professeurs qui chaperonnaient la soirée). De plus ce costume des années 20, enfin surtout cette coiffure gominée l'incommodait vraiment. « Avec le temps, elle oubliera également, elle a juste besoin de plus de temps. » dit-il en reposant son regard bienveillant sur la blonde. Il posa sa main sur son bras afin de la réconforter. « Ca va aller, tu verras ! ».

Leur sujet de conversation changea d'un coup, sans même que le brun ne s'en rende compte, preuve que tout était redevenu comme avant. Qu'est-ce qu'Alec n'avait pas dit en annonçant qu'il avait envie de rejoindre une chorale ! Elle semblait bien plus excitée par l'idée que le jeune homme lui même, ce qui lui arracha un sourire. Il retrouva d'un coup son amie, lancée dans un monologue qui fit rire Alec. Elle était tellement passionnée et impliquée dans tout ce qu'elle faisait. « Effectivement, je ne suis plus dans mon groupe, c'est d'ailleurs pour cette raison que l'idée d'intégrer une chorale me plaisait bien. » il marqua un temps d'arrêt avant de reprendre. « Les Urban Hymns ? C'est d'autant plus tentant ! Je veux bien que tu me donnes les infos, j'irais peut-être tenter ma chance ! » il lui fit un clin d’œil. Il en profita pour lui proposer de passer chez lui pour faire un repas avec Santana et Liam. « Tu en profiteras pour me donner les coordonnées dans le coup ! » ajouta t-il tout sourire, mais la jeune femme sembla distraite par quelque chose et ne lui répondit pas. Elle lui demanda pourquoi il y avait de la fumée « Des flammes ? » Alec suivit alors le regard de la jeune femme afin de voir d'où cela venait.

« Ah oui, on dirait que ça vient de... » il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la lumière s'éteignit brusquement. Il fronça les sourcils, cherchant à distinguer quelques formes dans le noir le plus complet. Cette coupure provoqua un mouvement de foule vers la sortie, dont une partie se dirigea vers la sortie de secours qui se trouvait derrière eux. « Alec... ? » la petite voix de Brittany trahissait une certaine inquiétude. Il passa un bras autour de ses épaules afin de la rassurer. « Ne t'inquiète pas, ça ne doit pas être très grave. ». Il commença à s'inquiéter, ne sachant où se trouvait Santana. Britt' le sortit de ses pensées en lui demandant si il valait mieux qu'il sorte. Le jeune homme tourna la tête vers la sortie qui s'ouvrit au même moment. Il aperçut une silhouette se faufiler dehors. « Je pense qu'il serait plus raisonnable de sortir. ». Le musicien retira son bras des épaules de la jeune femme avant d'attraper sa main pour l’entraîner rapidement vers la sortie. Le contraste de température entre l'intérieur et la rue était saisissant. L'air frais mordit les joues du brun. La plupart des invités avaient déserté la salle et se retrouvaient à présent dans la rue. Alec balaya du regard la foule à la recherche de Santana, en vain. « Je ne sais pas ce qui s'est passé, c'est bizarre ! » il reposa les yeux sur Brit' quelques instants « Ca va toi ? » il fronça les sourcils, inquiet. « Je me demande où est Santana... ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 02. While they sing, we need to talk   Mar 8 Juil - 16:00

Brittany se détendit légèrement lorsqu'Alec prit la direction des évènements. Elle était toujours plus confiante lorsqu'une personne en qui elle avait confiance prenait les décisions (d'où son amitié infaillible envers Santana et Quinn : chacun avait son rôle et l'échange était satisfaisant pour tous). Elle hocha donc docilement la tête, acceptant ses paroles rassurantes sans protester. Sa sœur n'étant pas là, elle n'avait la responsabilité de personne de toute manière ; tous ceux qui lui étaient chers pouvaient s'occuper d'eux-mêmes sans son intervention (et probablement se débrouiller bien mieux que si elle avait elle le malheur de s'en mêler).

Serrant légèrement la main d'Alec dans la sienne pour se rassurer et lui confirmer qu'elle le suivait, Brittany se dirigea vers la sortie en essayant de faire attention à là où elle mettait les pieds. Elle butta contre quelques personnes malgré tout mais dans cette obscurité c'était quelque peu inévitable. Elle ignora les grommellements alentour. Lorsqu'ils purent enfin sortir, malgré le vent froid de la nuit, les épaules de Brittany se détendirent. Les lumières des lampadaires étaient suffisantes pour se repérer et savoir qui se trouvait autour d'eux. Elle ne demandait pas plus.

Elle sourit en avisant l'expression inquiète de son ami.   « Je vais bien. Maintenant qu'on est dehors, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Je vais voir si je peux trouver Quinn ou Finn, ou au moins découvrir si la soirée va reprendre ou s'arrêter là. Va chercher Santana, » lui proposa-t-elle, consciente de ce qu'il avait en tête. Elle lui serra une dernière fois la main.   « On se tient au courant pour ce repas et je te dirais tout ce qu'il y a à savoir sur les UH à cette occasion. J'ai hâte. » Elle se rehaussa brièvement pour déposer une bise sur sa joue. Son rouge à lèvres vif colora sa peau et elle en essuya les traces du pouce avec un sourire amusé.   « Prend soin de toi... et de Tana. »

Ils se séparèrent et Brittany slaloma entre les invités à la recherche de ses amis. Finn lui conseilla finalement de partir, en la voyant frissonner dans sa robe courte, sa veste abandonnée dans les vestiaires inatteignables pour le moment. La soirée avait coupé court, mais cela n'entama pas pour autant l'enthousiasme de la jeune femme. Leur représentation s'était bien passée et elle avait obtenu ce qu'elle voulait et plus encore. Le lendemain, elle se chargerait d'aider Finn à se détendre malgré la pression et la frustration. Pour l'instant, elle était satisfaite de savoir ses amitiés raffermies.

[CLOS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 02. While they sing, we need to talk   

Revenir en haut Aller en bas
 

02. While they sing, we need to talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 3 :: Episode 2
-