Choriste du mois


Partagez | 
 

 03 • Christmas shopping !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 03 • Christmas shopping !   Dim 17 Nov - 14:45



L'hivers était arrivé depuis plusieurs semaines sur Lima déjà mais l'ambiance des fêtes commençait juste à vraiment débuter. Le marché de Noël avait ouvert au premier décembre, proposant des produits régionaux, des items pour décorer le sapin ou encore de la nourriture spéciale pour les fêtes comme ces cacahuètes enrobées de caramel dont Peyton raffolait. C'était d'ailleurs le premier stand auquel la demoiselle s'était arrêtée dans son périple. Profitant d'un samedi de libre, elle s'était levée relativement de bonne heure pour avoir le temps de commencer son shopping de Noël. Elle s'était habillée d'un bonnet rouge assorti à son écharpe, d'un manteau North Faith gentillement offert par son père l'an passé lorsqu'il s'était rendu compte qu'à Lima il pouvait faire trèès froid et que sa fille n'était clairement pas équipée. Pour le bas, elle avait opté pour des collants en laine et des bottes fourrées à elle ne savait pas trop quoi et préférait ne pas savoir vu qu'elles ne lui avaient presque rien coûtées mais qu'elles étaient quand même chaudes. Attrapant la laisse de Jack, elle était sortie braver le froid. Les chants de Noël résonnaient dans le marché, poussant Peyton à s'émerveiller encore plus devant les décorations et les petites cabanes marchandes.

D'ordinaire Peyton n'avait pas à réfléchir autant aux cadeaux qu'elle devrait faire en fin d'année. Ses parents n'étaient pas difficiles et elle avait toujours des idées tordues pour Madeleine - elle l'avait bien cherché ahah. Pourtant cette fois-ci, elle devait trouver un cadeau un peu spécial pour Jordan. Elle sentait qu'il s'impatientait de plus en plus que Peyton ne veuille pas aller plus loin pour le moment. Elle ne savait pas pourquoi elle avait autant peur. Peut être était-ce le fait d'avoir déjà attendu très longtemps et qu'elle voulait être sure de le faire pour les bonnes raisons et pas précipitemment ? Ceertes ça faisait quatre mois qu'ils se voyaient plus ou moins régulièrement et que tout se passait bien mais tout de même. Toujours était-il qu'il fallait qu'elle trouve quelque chose à la hauteur pour se faire pardonner.

Attendant patiemment son tour à la cabane cacahuètes caramel, elle se mit à chantonner la chanson qui venait de changer. “Laaast Christmas... I gave you my heart... But the very next day, you gave it away...”. Elle adorait cette chanson - bon elle se sentait un peu vieille aussi de la connaitre aussi bien car la chanson avait quand même quelles années derrière elle... 1984 si elle se souvenait bien. Fiu, elle n'était même pas née en plus ! “This year to save me from tears, I'll give it to someone special...” Elle se dandinait - avec autant de bien que de mal vu ses habits - sur la musique. Elle regarda Jack qui ne tenait pas en place et qui tentait s'attraper les boules de Noël accrochées sur la cabine. “Laaast Christmas... I gave you my heart... But the very next day, you gave it away... You gave it awaaay”. Peyton arriva enfin à son tour, elle fit un sourire à la vendeuse et lui tendit la monnaie pour cent grammes. “Merci !” Elle attrappa son paquet et commença à en manger une tout en continuant à chanter. “This year to save me from tears, I'll give it to someone special... Speciaal.” Elle se pencha pour en donner une à Jack qui la regardait avec des yeux de merlan frit même s'il était juste un chien et pas un poisson !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03 • Christmas shopping !   Mer 20 Nov - 15:07

Ezrael aurait bien voulu rester la journée entière planqué sous sa couette. Aujourd’hui et pour les deux prochains jours, il était en congés, et il se serait bien contenté de ne bouger de son lit que pour aller se nourrir. Il était de plus en plus fatigué de son internat, et il semblait qu’il n’arrivait pas à prendre un rythme de croisière. De plus, le froid était son pire ennemi. Il avait beau aimer Lima du plus profond de son cœur, son climat lui sortait définitivement par les yeux. S’emmitoufler avec écharpe, bonnet, manteau doublé, gants et autres pulls et bottes, commençait à lui pomper l’air sérieusement. Et encore, ça ne faisait qu’un mois que le grand froid s’était véritablement installé sur l’Etat… Comment allait-il passer l’hiver ? Il regrettait le temps où il était à Cuba, et que les hivers rigoureux se résumaient à de longues après-midi torse-nu sur la plage à jouer au ballon dans une eau à vingt-cinq degrés.

Alors qu’il rêvait de chaleur et de soleil, Ezrael se dirigeait pourtant vers le marché de Noël, où il avait rendez-vous avec Peyton, sa collègue et amie de Saint Rita. Elle était interne en sixième année, tout comme lui, et c’était elle qui s’était occupée de l’accueillir trois mois plus tôt, lorsqu’il avait débarqué comme une fleur dans son nouveau lieu de travail. Elle avait été adorable avec lui, patiente, compréhensive, et les résidents avaient dû lui souffler quelques informations le concernant, sur le récent décès de sa mère, ce qui avait dû attiser d’autant plus sa gentillesse envers lui. Dans tous les cas, le courant était passé directement entre les deux jeunes étudiants, et il arrivait qu’ils se retrouvent en dehors du travail. Leurs conversations tournaient toujours un peu autour de cet univers commun, mais ils s’en accommodaient parfaitement. Après tout, ils passaient la majeure partie de leur temps à fréquenter les murs de l’hôpital, et il était normal qu’ils décompressent, en en parlant toujours plus à l’extérieur.

Ezrael marchait depuis déjà une vingtaine de minutes, et se dirigeait vers la Place Bellefontaine, où était installé le Marché de Noël de Lima depuis deux jours. C’était une grande nouveauté pour Ezrael, qui n’avait jamais eu le plaisir de découvrir cet évènement avec ses six années d’absence. On lui en avait fait beaucoup d’éloges, et espérait qu’il serait donc à la hauteur de ses attentes. Il avait bien l’intention de trouver les cadeaux de ses sœurs, de son père, un petit quelque chose pour ses deux nièces, et avant tout, un présent unique pour Christabella. Il ignorait s’il le devait, il n’en avait pas discuté avec elle, mais il avait extrêmement envie de lui faire plaisir, en lui offrant un petit quelque chose. Mais il fallait se l’avouer, ça n’était une simple excuse pour le faire.

Il finit par atteindre enfin le fameux marché. Une multitude de gens pullulaient rapidement dans les allées de celui-ci, ce qui le rendait visuellement inattractif. Il eut soudainement cette image d’un banc de poisson que l’on aurait enfermé dans un filet de pêche, les empêchant de se mouvoir comme bon leur semblait, et complètement captif d’une foule en mouvement. À première vue, Ezrael se serait bien abstenue de sauter à pieds joints dans cette cohue, mais il avait promis à Peyton, alors peu importait son avis de rabat-joie, il devait y aller. Il se faufila alors dans les allées, à la recherche de son amie. Bien heureusement pour lui, elle lui avait glissé dans la conversation qu’elle se trouverait sans aucun doute vers les stands de sucreries, qui se trouvaient plutôt au nord du marché ; et à sa grande surprise, en moins de dix minutes il apercevait déjà Jack et Peyton. Il les poursuivit alors, tentant de ne surtout pas les perdre de vue ; et alors qu’il s’approchait petit à petit, il entendait la voix de Pey porter plus haut que le brouhaha des commerçants vendant leurs breloques et que les passants exprimant leur joie noëlienne. Elle semblait chanter.
Ezrael réussit enfin à arriver à la même hauteur que la jeune femme avec son chien, et comprit qu’elle suivait la chanson de Wham qui s’échappait des haut-parleurs dans tout le marché.

    « This year to save me from tears, I'll give it to someone special... Speciaal. » chantait-elle avec gaieté, son petit paquet de cacahuètes caramélisées dans la main, et la laisse de son jeune chien dans l’autre.

Pris d’un élan d’enthousiasme, et certainement emballé par les odeurs de barbe-à-papa et de gaufres autour de lui, Ezrael suivit Peyton, qui ne l’avait certainement pas encore remarqué.

    « Once bitten and twice shy - I keep my distance but you still catch my eye - Tell me baby, do you recognize me? » amorça-t-il alors, alors qu’il s’imaginait déjà dans un chalet sous la neige avec tous ses amis à décorer un sapin. « Well, It's been a year - It doesn't surprise me - I wrapped it up and sent it with a note saying "I love you" » termina-t-il, laissant la suite à sa toute nouvelle co-équipière de chant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03 • Christmas shopping !   Jeu 5 Déc - 16:39



Peyton se décida a détacher la laisse de Jack qui fut bien content d'aller trottiner à son rythme. Elle avait confiance en lui, son chien n'était pas un dangereux, plutôt l'inverse même, dès qu'il s'éloignait de plus de vingt mètres de Peyton, il était complètement perdu. Elle sourit en le suivant du regard mais c'est alors qu'elle entendit la voix d'Ezrael continuer les paroles de la chanson qu'elle avait commencée. Elle se retourna avec un demi sourire “Heey”. Gênée, de s'être faite surprendre à chantonner, elle fut surprise de voir l'aisance avec laquelle son collègue d'hopital chantait. Comme s'il avait fait ça toute sa vie ! Ce qui était possible d'ailleurs parce que Peyton ne connaissait que très peu Ezrael finalement. Les fois où ils se retrouvaient tous les deux, ils passaient beaucoup de leur temps à parler de leurs patients ... ou de leurs chefs. Il fallait dire qu'il y avait beaucoup à dire sur le sujet... Il était vrai que rester dans le cadre du professionnel avec ses collègues était très facile, il suffisait que l'un d'entre eux dise “J'ai cru que la matinée n'en finirait pas. Tu sais pas ce qui est arrivé aux urgences ?...” Blablablablabla. Et hop on partait là dessus pour le reste de la pause. Toujours était-il que Peyton cotoyait beaucoup de monde à l'hopital qu'elle ne connaissait pas vraiment mais pourtant qu'elle appréciait beaucoup. Comme Ezrael ! Elle n'avait aucune idée qu'il aurait pu être chanteur dans une autre vie. Remarquez, si ça se trouvait il faisait partie d'une des chorales de Lima ? Peyton ne s'était intéressée aux chorales qu'en entrant en tant qu'infirmière à McKinley. Avant, elle n'avait aucune idée de l'importance qu'elles pouvaient avoir dans la ville. C'est en voyant un nombre étrange de jeunes choristes arriver dans l'infirmerie parce qu'ils s'étaient battus - ou fait attaqués à cause du "Glee club" qu'elle avait jeté un oeil plus attentif à ce qu'il se passait. Elle aimait bien chanter mais elle n'avait jamais envisagé entrer dans une chorale. Etre devant beaucoup de monde ne la dérangeait pas tant que ça non plus - Peyton était partisante du ridicule ne tue pas, et puis en tant que médecin, elle se devait de donner des cours devant d'autres élèves et plus tard elle devrait faire des conférences. Juste, elle n'avait jamais cru que le chant puisse être une vocation. D'autres le faisaient bien mieux qu'elle fallait-il dire. Néanmoins la situation l'amusait beaucoup alors elle se décida à continuer après lui.

“I meant it... Noooooow I know what a fool I've been. But if you kissed me now I know you'd fool me again.” Elle se balançait de droite à gauche sur le son de la musique. C'est alors que Jack lui arriva dans les pattes et ça l'obligea à faire un tour sur elle même alors que le refrain reprenait de plus belle. “Last Christmas I gave you my heart.... But the very next day you gave it away”. Elle regarda Ezrael les mains sur les hanches, comme si c'était à lui qu'elle avait donné son coeur et qu'il s'était contenté de le jeter par la fenêtre. La situation aurait pu paraître bizarre et ambigüe mais pour Peyton c'était plutôt normal, elle s'amusait beaucoup et sans arrière pensées ! Surtout qu'elle était très bien avec Jordan de son côté. Il avait fallu du temps pour qu'elle surmonte ses craintes de jeunes filles et qu'elle se décide à laisser une chance au pauvre Jordan qu'elle avait laissé sans nouvelles pendant presque un mois entier. Elle ne savait pas bien encore aujourd'hui pourquoi elle était si angoissée à l'idée de laisser quelqu'un entrer dans sa vie ainsi. Elle avait vécu si longtemps seule que le fait d'avoir quelqu'un qui pense à elle et qui ai envie de passer du temps avec elle était quelque chose qu'elle ne comprenait pas. Elle avait très peur d'être trop proche de quelqu'un. Oui oui on ne dirait pas comme ça parce que Peyton était la première à se dévouer pour prendre un patient dans la salle d'urgences mais la jeune brune avait une trouille bleue dès que la première fois touchait à elle même. Première fois qu'elle était montée sur un vélo, première fois qu'elle avait eu une angine... Enfin bref, du coup, elle avait eu peur de Jordan et à coups de Madeleine et de Robbie, elle avait fini par tenter l'aventure. Pour le moment elle trouvait qu'elle se débrouillait pas trop mal - même si elle sentait une petite frustration du côté de Jordan. “This year to save me from tears, I'll give it to someone special...” Jack se mit alors à renifler les airs comme s'il avait senti quelque chose qu'il voulait manger toute suite maintenant. Le voyant s'élancer dans l'allée et se diriger vers les escaliers qui menaient à l'étage du dessous, Peyton attrapa l'avant bras de son ami et le tira pour qu'il la suive de façon à ce qu'elle ne perde pas son chien. Bah alors, il avait quoi aujourd'hui à s'échapper comme ça ? Ils descendirent les escaliers à la suite de Jack et arrivèrent dans une pièce bondée de monde. Elle vit le chien s'extirper de la pour se retrouver dans la court du milieu. Peyton le suivi et sourit en le voyant s'arrêter devant le stand de corn dog. Forcément si on l'amadouait avec de la viande, Jack n'allait pas résister. Ils retrouvèrent alors la musique et la brunette se remit à chantonner. “Crowded room, friends with tired eeeeeyes, I'm hiding from you and your soul of iiiiIIIIiiice. My god, I thought you were someone to rely on... Meeee? I guess I was a shoulder to cry on...”. Elle s'approcha d'Ezrael et lui tapa dans le dos comme si elle voulait le consoler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03 • Christmas shopping !   Ven 27 Déc - 20:24

La petite mise en scène des deux jeunes adultes était tellement imprévue, qu’elle en devenait extrêmement amusante. Ezrael aimait ce genre d’improvisation complètement inattendue, qui donnait du baume au cœur, et en l’occurrence, le plongeait un peu plus dans l’ambiance de Noël. Ils étaient tous les deux, avec Peyton, dans une petite bulle, et bien qu’ils chantaient relativement fort, tout le monde les ignorait complètement, et continuait ses emplettes, comme si de rien n’était. Certains les observaient passer, mais plutôt avec un air de désespoir, de voir deux jeunes bousculer toute une foule sur leur passage. Oui, il fallait avouer qu’ils n’étaient peut-être pas les gens les plus aimables qui soient lorsqu’ils se mettaient à performer. Mais pour toutes les fois où Ezrael aidait son prochain, il pouvait bien de temps en temps, prendre un peu de place dans ce monde lui aussi, et se faire plaisir.

Peyton et Ezrael chantonnaient toujours avec Wham, cette merveilleuse œuvre qu’était Last Christmas. Il avait tendance à détester cette chanson, d’ailleurs. Elle était entraînante, et plutôt sympa, certes, mais qu’est-ce qu’elle pouvait rentrer dans la tête ! Il pouvait être plus que certain qu’une fois rentré chez lui, il la fredonnerait encore toute la soirée, et s’il était chanceux, certainement toute la fin de semaine aussi. Il penserait à remercier Peyton de la-lui faire chanter autant… Et encore, il appréciait tellement la demoiselle, qu’il ne lui en voudrait même pas. Pour un peu, il lui arriverait la même chose, à elle aussi. Bien fait ! Ils couraient tous deux à travers la foule, visiblement à la poursuite du petit chien de Peyton, qui s’était échappé à toute vitesse. Elle ne semblait absolument pas inquiète, et avait sur son visage un sourire rieur qui l’enjouait lui aussi. La situation était tellement insolite, qu’elle en devenait véritablement rigolote.

Alors que le son de la musique se faisait plus lointain, les deux jeunes gens dévalèrent un escalier, poursuivant toujours Jack, et tombèrent sur une boutique quelque peu insolite, elle aussi. Un stand de… friandises pour chien ? Soit. Après tout, qu’est-ce qui ne se faisait pas, de nos jours ? Les animaux étaient tellement considérés comme des membres à part entière des familles, qu’il n’était presque pas inquiétant de voir ce genre de choses sortir de terre. Peyton riait toujours, et se remit à chanter. Un haut-parleur était implanté à deux mètres d’eux seulement. Comme si Jack les avait mené ici pour cette raison précise, et non pas pour les morceaux de viande séchée. Quoi qu’à observer son excitation quant à l’odeur de barbaque qui ondoyait autour d’eux, il n’y avait pas tant de doute. Il sautillait dans tous les sens, parfois même seulement sur ses deux pattes arrière. On aurait dit un véritable chien de cirque. Ce qui amusait énormément Ezrael, qui prit immédiatement une vidéo avec son téléphone.

Peyton quant à elle, chantait toujours avec Wham, toujours dans son monde. Mais elle mettait beaucoup plus d’entrain qu’au début de la chanson. Elle semblait beaucoup plus passionnée, et elle aurait bien pu avoir un public, qu’Ezrael n’en aurait pas été étonné. Soudainement, une sensation lui traversa tout le corps. Elle avait vraiment une très jolie voix, et elle chantait vraiment juste. Elle avait un petit quelque chose qu’il aurait presque qualifié d’unique, d’ailleurs. Une tessiture qui avait beaucoup de corps, beaucoup d’intensité. Mais le savait-elle ?

Perdu dans ses pensées, il revint à lui lorsqu’elle lui donna une tape dans le dos, alors que la chanson touchait quasiment à sa fin. Il lui sourit, mais ne savait plus du tout où il fallait qu’il reprenne les paroles pour suivre le chanteur. Et finalement, avant qu’il ne retrouve le fil, les dernières notes retentirent, et il était trop tard. Après tout, il en avait déjà assez entendu de ce Last Christmas, et il l’aurait déjà suffisamment dans la tête, comme ça.

« Tu sais que tu chantes super bien ! On ne dirait pas comme ça, mais je pense que les médecins ont un vrai don pour le chant. » plaisanta-t-il en pensant à Wyatt et à lui-même, déjà présents dans les Awesome Voices. « Tu n’as jamais pensé à entrer dans une chorale ? » demanda-t-il à Peyton, avec sa petite idée derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03 • Christmas shopping !   Jeu 16 Jan - 17:21

Peyton caressa Jack qui semblait s'amuser comme un petit fou puis elle rigola en se redressant. La jeune femme avait toujours voulu avoir un animal de compagnie mais avant d'avoir Jack, elle avait eu peur de ne pas savoir s'occuper d'un chien. Ca demandait beaucoup de temps entre les sorties, les laver, les occuper à l'appartement... Pourtant quand elle avait vu la bouille de son Loulou dans l'animalerie, elle n'avait pas pu résister. Tant pis si elle n'était pas prête, tant pis si elle ne savait pas comment le dresser, elle trouverait bien des cours ou des conseils sur l'Internet non ? Il paraissait qu'il y avait de tout et n'importe quoi sur le web alors elle allait en profiter. Toujours était-il qu'elle ne regrettait pas du tout de l'avoir adopté et qu'elle pensait s'en être plutôt bien sortie. Jack n'avait jamais fait de mal à une mouche, il ne dérangeait pas trop les voisins... Par contre elle ne répondait pas de son attitude si elle se faisait agresser. A son avis, son chien aurait encore plus peur qu'elle et il partirait en courant en la laissant en plant. Mais bon.

Elle redescendit sa veste avant d'ajuster la laisse dans sa main pour reprendre le contrôle de Jack, il ne fallait pas non plus qu'il fasse cent détours pour rentrer. “Oppff. Chanter bien chanter bien.” Peyton haussa les épaules en piquant un fard. Elle ne savait jamais où se mettre quand on lui faisait un compliment. Surtout sur sa voix, car peu étaient ceux qui l'avaient entendu chanter. A moins de se balader dans les couloirs de l'hopital ou McKinley quand elle était toute seule pendant un moment où elle n'avait rien à faire. Chanter marchait bien contre l'ennui vous saviez ? Elle décida de combattre le compliment par un compliment. “On pourrait dire la même chose de toi ! On dirait presque un pro dis donc !” Elle croisa les bras en hochant la tête d'un air faussement accusateur. Peut être allait-elle en apprendre plus sur son collègue ? Il était fort possible qu'Ezrael ait été un chanteur hyper connu dans une autre ville non ?

Peyton tendit de la monnaie au vendeur de corn dog qui avait attiré Jack dans ses filets et elle en attrappa un qu'elle tendit à Jack, s'étant remise accroupi. De temps en temps il avait le droit non ? Et puis c'était plus mignon un chien dodu qu'un chien rachitique vous ne pensez pas ? Certes pour une future nutritionniste - du moins elle y aspirait - avoir un chien obèse n'était pas terrible comme référence... Elle se redressa alors que Jack terminait son goûter. “Ah oui tu connais beaucoup de médecins chanteurs toi ? Enfinnnn.. A part nous deux bien entendu” Elle lui fit un clin d'oeil. Peyton faisait souvent beaucoup d'ironie à son sujet. Elle ne se considérait pas du tout comme une chanteuse aguérie vous l'aurez bien compris.

Elle se mit à rigoler lorsque son collègue lui parla des chorales. “Ouaaaais c'est ça”. Elle était persuadée qu'il plaisantait mais en voyant son air, il avait l'air très sérieux. “Mais.. T'es sérieux ? Tu me vois dans une chorale ?? Je suis même pas religieuse, j'ai jamais posé les pieds dans une église ou sysnagogue ou mosquée !” Peyton était persuadée qu'il parlait d'une chorale à l'église. Allez savoir pourquoi heeein, parce qu'elle avait souvent entendu parler du Glee Club tout ça mais à l'instant c'était l'église qui lui sautait au nez.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03 • Christmas shopping !   Mer 19 Fév - 12:24

Ezrael gratifia le vendeur de corn-dog d’un sourire en guise d’au revoir, et tourna les talons comme le fit Peyton. À présent qu’ils ne devaient plus poursuivre Jack, le petit chien de son amie, comme des dératés, ils pourraient prendre le temps de discuter tous les deux. Ils s’étaient retrouvés il y avait une dizaine de minutes de cela, et pour le moment, ils n’avaient partagé ce temps qu’en chantant. Ce qui ne déplaisait pas à Ezrael, mais s’ils s’étaient donnés rendez-vous ici, c’était aussi pour passer un bon moment ensemble et pour apprendre à se connaître un peu plus qu’au sein de leur occupation professionnel dans les couloirs de Saint Rita. Il n’était d’ailleurs pas si aisé que ça de trouver un créneau qui convenait autant à la demoiselle qu’au jeune homme. Leurs emplois du temps étaient plutôt chargés, principalement à cause de leur travail, et le reste de temps, ils avaient tendance à dormir ou à passer du temps avec d’autres personnes que leurs collègues ; des personnes qu’ils ne pouvaient côtoyer que très rarement finalement. Autrement dit, en l’espace de quatre mois qu’Ezrael travaillait à Saint Rita, il s’agissait de la première sortie qu’il organisait avec une collègue.

Finalement, Ezrael était bien content d’avoir décidé d’une petite balade avec Peyton. Elle était la personne avec qui il avait le plus d’affinités au sein de son équipe de travail. Il s’entendait très bien avec tout le monde, là n’était pas le problème, mais Peyton avait ce petit quelque chose d’attendrissant et de nature, qu’il appréciait chez les gens. C’était elle qui l’avait accueilli la première en septembre dernier, et il lui en était très reconnaissant. Et ce petit intermède musical qu’ils venaient de partager enchantait d’autant plus le jeune anglais. La vile et corruptible Megan Morgan, directrice de sa chorale, avait insistée qu’avant le début de l’année deux-mille-dix-huit, les rangs des Awesome Voices devraient avoir au minimum doublé. Certes, ce ne serait pas très compliqué à réaliser, puisque pour le moment ils n’étaient que quatre ; cinq si on la comptait parmi eux. Et la M. M. les avait évidemment engagés eux, pour mettre en place ce racolage de nouvelles voix pour renflouer les rangs de choristes. Ezrael ne s’était pas senti véritablement concernés lorsque l’annonce fut faite par leur tyran de coach, et il pensait faire l’impasse sur cette mission qui l’ennuyait plus qu’autre chose, mais devant lui se présentait la situation parfaite ! Il n’avait même pas eu à chercher un instant, qu’une charmante voix se faisait entendre et s’offrait à lui. Peyton semblait dégourdie (il n’avait pas vraiment de doute là-dessus lorsqu’il apercevait les différentes places qu’elle occupait pour arrondir ses fins de mois), elle avait du caractère, mais juste ce qu’il fallait pour ne pas froisser celui de Megan. Il n’avait pas de détails quant à ses capacités de danseuse, mais elle était une fille ; toutes les filles étaient élégantes et gracieuses, il n’avait pas de soucis à se faire à ce sujet. Cette charmante demoiselle semblait remplir toutes les conditions requises pour faire partie des fameux - et non moins talentueux - Awesome Voices de Lima, Ohio !

    « Mais non, ne sois pas modeste comme ça ! Tu as une très jolie voix et tu chantes vraiment juste en plus ! » déclara-t-il avec un large sourire accroché à son visage.


La simple idée que Peyton fasse partie des Awesome Voices avec lui le ravissait d’autant plus. Ils auraient un autre point en commun et pourraient partager une véritable passion.

    « Je suis sûr que tu connais Wyatt Pillsbury ! Il est titulaire spécialisé en gynécologie. C’est un homme charmant. Tu sais, c’est le roux, toujours souriant avec un humour un peu cinglant ! Et il y a aussi Peter Grayson, le neurochirurgien. C’est ce que j’ai entendu dire, en tout cas. » confia Ezrael, en espérant que la brunette connaisse les deux médecins auquel il faisait allusion.


    « Attends, tu me dis que tu n’as jamais entendu parler des chorales ?! On n’est pas des religieuses en toges, hein, t’es au courant ? » signala Ezrael en riant, imaginant ses camarades et lui-même au centre d’une église à taper des mains. Une image digne d’un film avec du gospel, des années soixante-dix. Quoi que quand il y pensait, peut-être que c’était de cette manière que s’entraînaient les Seconde Chances… Il faudrait qu’il se renseigne, avant de se moquer ouvertement de ce genre de pratiques. « Non, non ! On serait plutôt comparables à un High School Musical moins gnan-gnan, moins adolescent et plus technique, si tu vois ce que je veux dire. » indiqua Ezrael en plaisantant. « Nous sommes un groupe d’adulte qui aimons chanter et partager nos savoir-faire musicaux, par exemple moi je joue du piano ; et on reprend des musiques de toutes les époques, de tous les styles, et on les adapte à notre sauce. On revoit les instrumentalisations, les rythmes, etc., et on chante tous ensemble. Selon les morceaux on a une soliste, qui nous fait un peu des merveilles, et après on est plusieurs dans les chœurs, ou alors on a chacun quelques vers ou tout un passage de la chanson à chanter. Avec ça, on essaie de faire des chorégraphies de temps en temps, si le morceau bouge bien. Et puis on essaie de se faire connaître, et on va faire des performances dans les centres commerciaux, ou dans les écoles… Mais rien de très formel ! Et deux-trois fois par ans on a des compétitions pour déterminer quelle chorale est meilleure, au début c’est juste dans la ville, après c’est dans l’Etat et si on est vraiment bon on peut aller au-delà, mais j’ai des doutes quant à notre chorale quand même ! » affirma-t-il avec le sourire. « Avant c’était un concept surtout présent dans les écoles, et ça s’est beaucoup démocratisé depuis quelques années, et on retrouve ce genre d’associations chez les jeunes adultes comme nous, maintenant ! Il y a vraiment une bonne ambiance, on se rassemble deux-trois fois par semaine, et ça permet de penser un peu à autre chose entre les périodes de travail. Enfin voilà, ça s’appelle les Awesome Voices, et c’est vraiment sympa ! » termina Ezrael, un sourire en coin.


C’était la première fois qu’il faisait part de cette activité extra-professionnelle à quelqu’un. Il n’en avait pas honte, pas le moins du monde, mais il n’était pas du genre à étaler sa vie personnelle à tout va à ses collègues. Il estimait que ce qui n’était pas de l’ordre de la médecine, ne concernait en rien ses collègues. Peut-être avait-il tort, mais il aimait bien sectionner sa vie de la sorte. Ca l’aidait à y voir plus clair, sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 03 • Christmas shopping !   

Revenir en haut Aller en bas
 

03 • Christmas shopping !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 3 :: Episode 3 :: Marché de Noël
-