Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age : 34 ans
Occupation : Directeur des Awesome Voices
Humeur : Conquérante
Statut : Célibataire
Etoiles : 6185

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Cee Lo - Forget You
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
MessageSujet: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Ven 8 Oct - 19:19

Bryan Ryan attendait patiemment, confortablement installé dans un des sièges de l'amphithéâtre. Les jambes croisées, le claquement régulier du talon de sa chaussure contre le sol résonnait bruyamment dans la salle complètement vide. Ses yeux fixaient la scène d'un air absent; il était plongé dans ses pensées.
Aujourd'hui était un jour crucial, car il devait choisir qui représenterait sa chorale pour un concours de chant local auquel les New Directions participeraient sans doute également. C'était la première compétition à laquelle son groupe prenait part, et il n'avait par conséquent pas le droit à l'erreur, il lui fallait choisir qui était le plus à même de porter haut les couleurs des Awesome Voices.

Après un casting interne au cours duquel tous les élèves s'étaient affrontés, il avait fini par retenir deux personnes : Sarah Vaugh, et Leah Wood. C'était certainement le fruit du hasard, mais il se trouvait que les deux demoiselles étaient justement connues au sein de la chorale pour être de féroces adversaires. Bryan l'avait bien vu par lui même : lorsqu'elles ne passaient pas le plus clair de leur temps à s'éviter, c'était une véritable guerre qui se déclenchait à chaque cours, encore plus lorsqu'un solo était en jeu. Le comble de l'ironie était que toutes deux avaient à quelques nuances prêt le même timbre de voix et la même façon de chanter. Objectivement, aucune de surpassait l'autre, mais subjectivement, le jeune professeur jouait aux arbitres impartiaux.
En effet, depuis la rentrée, trois solos avaient été attribués à Sarah contre zéro pour Leah, et plus ça allait, plus cette dernière sembler montrer des signes d'agacement à ces décisions qui la défavorisait.
Encore aujourd'hui, Bryan aurait à trancher, et il savait que son choix pèserait lourd dans l'équilibre de la chorale.

Sarah arriva la première, un peu en avance : le rendez-vous avait été fixé à 14h . Le professeur la salua, avant de l'inviter à s'installer sur un siège en attendant que sa camarade les rejoigne. Cette dernière apparut peu après. Comme attendu, on pouvait sentir une certaine tension désagréable entre les deux élèves. Il y eut cet instant de flottement, où le silence fut roi et où l'atmosphère pesante aurait donné à quiconque envie de s'enfuir de la salle.

- Bonjour , vous savez toutes deux pourquoi vous êtes ici aujourd'hui. Dans exactement une semaine, aura lieu le concours annuel de chant de Colombus, et j'ai aujourd'hui besoin de savoir qui ira défendre les couleur des Awesome Voices. Afin de pouvoir prendre ma décision, je vais vous demander de monter sur scène, en même temps, et d'interpréter un duo. Le premier couplet et refrain sont pour toi Leah, le second couplet et refrain sont pour toi Sarah, et débrouillez-vous pour le reste. Allez-y.

Deux micros avaient été placés au centre de la grande scène de l'amphithéâtre, chacun étant éclairé par un spot formant un cercle de lumière au sol.
Comme pour compliquer les choses, Bryan n'avait distribué aucune feuille de paroles : les filles apprendraient au moment où la musique commencerait quel titre elles devraient interpréter. C'était avant tout un moyen de tester leur capacité à s'adapter à une chanson dans un laps de temps très court, et également un moyen de voir comment chacune faisait face au stress de l'inconnu.
Et à peine eurent-elles le temps de se mettre en place,que les première notes de "Boulevard of Broken dreams" de Green Day se firent entendre.

- Vous êtes prêtes? Alors montrez-moi laquelle de vous deux est la meilleure!


Dernière édition par Bryan Ryan le Jeu 17 Fév - 14:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Mar 12 Oct - 15:43

La journée avait été des plus banales, ennuyante à mourir, mais Leah ne s'en plaignait pas. Ses fréquents coup d'oeil à l'horloge n'était pas parce qu'elle souhaitait que la journée s'éternise, mais simplement parce qu'elle savait qu'elle devrait se mesurer à Sarah à la fin de la journée. Depuis, le début, il y avait quelque chose entre elles. Une tension déplaisante qui n'allait qu'en grandissant. La jeune femme se doutait que ça ne s'arrangerait pas. Parce qu'elle n'avait aucune chance contre elle. Depuis le début, c'était Sarah qui avait les solos, même quand elle faisait une meilleure performance qu'elle. C'était du simple favoritisme de la part de leur directeur. Et Leah connaissait particulièrement la cause de ce favoritisme, mais elle ne le laisserait pas gagner en brisant des amitiés qui pourraient devenir fortes. Ce qui l'étonna, tout de même, c'était que Bryan Ryan ne comprenait pas que cette tension, cette compétition, était nocive pour la chorale. Ou alors, s'il le comprenait, il ne voulait pas le voir. Et si personne ne lui avait dit contre qui elle allait devoir se battre pour avoir ce solo, elle n'était pas idiote. Elle le savait parfaitement. Lorsqu'elle entra dans l'Amphithéâtre, Sarah était déjà là. Sans un mot pour elle, ni même un regard, Leah salua son enseignant de la tête avant de s'installer le plus loin possible de sa rivale. Leur directeur prit la parole après un moment de flottement désagréable ou l'atmosphère était à couteaux tirés. Bien qu'elle se doutait qu'elle n'avait pas de grande chance de remporter le solo, elle alla se placer derrière l'un des micros, au centre d'un spot de lumière aveuglant. Elle espérait que c'était une chanson qu'elle connaissait, qui lui était familière, de sorte à ne pas se planter. Les premières notes résonnèrent dans la salle, et un sourire apparut sur les lèvres de Leah.


«I walk a lonely road
The only one that I have ever known
Don't know where it goes
But it's home to me and I walk alone
I walk this empty street
On the Boulevard of Broken Dreams
Where the city sleeps
and I'm the only one and I walk alone»

C'était facile, limpide. Comme si elle avait chanter cette chanson toute sa vie. Leah jeta un coup d'oeil rapide à Sarah avant de reporter son attention sur le professeur. Elle savait que même si elle faisait un sans faute, elle serait dévaloriser au profit de son adversaire.

«I walk alone
I walk alone
I walk alone
I walk a...

My shadow's the only one that walks beside me
My shallow heart's the only thing that's beating
Sometimes I wish someone out there will find me
'Til then I walk alone»

Leah fit un pas en arrière, attendant que Sarah reprenne la relève, non sans une pointe d'anxiété. C'était peut-être vile, mais elle espérait fortement que cette dernière se ridiculiserait. Non qu'elle détesta profondément Sarah, mais elle en avait marre d'être toujours en arrière plan parce qu'elle était sous les projecteurs. S'en était devenu ridicule. Si New Directions était la chorale de Rachel Berry, c'était à croire que par moment Awesome Voices était la chorale de Sarah Vaugh. Elle avait quand même eu trois solos depuis la rentrée, alors que d'autres - dont Leah- en n'avait eu aucun.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Ven 15 Oct - 19:13

    La nuit porte conseil, n'est-ce pas ? Malheureusement Sarah n'avait pas fermé l'œil de la nuit. La veille, elle avait appris que son joueur préféré disputait un match important en France et elle avait eu la bonne idée de le regarder en direct. Disons simplement que Lima et Paris avait quelques bonnes heures de décalage. Elle s'était couchée vers cinq heures pour se réveiller deux heures plus tard. Mais, la petite brune avait pas mal de ressources et même si elle manquait de sommeil, sa journée n'en serait pas gâchée ! Ses cours l'aidèrent à rattraper un peu de sa nuit mais le petit match qu'elle avait fait avec Taylor n'avait pas arrangé les choses. Ce fut au milieu d'un cours de Maths, ennuyant à mourir qu'elle se souvint de la répétition qu'elle avait à la fin de la journée. Elle soupira ce qui lui valut u regard sévère du professeur. Elle savait pertinemment que se serait plus une compétition qu'autre chose. Mr Ryan l'avait convoqué pour qu'elle se mesure à Leah. Elle n'était pas idiote et savait que son professeur la préférait à sa rivale mais ses performances vocales ne risquaient pas d'être brillante. Si elle s'était souvenu plus tôt de cette répétition, nul doute qu'elle se serait couchée plus tôt. Mais ce qui est fait, est fait ! Dès que la cloche eut sonné, elle se précipita dans l'amphithéâtre.

    Elle était arrivé en avance et malgré sa fatigue, elle était très excitée. Elle salua Mr Ryan en souriant avant d'attende que sa rivale arrive. Cette dernière ne la regarda pas, l'ignorant royalement et la jeune femme s'appliquait à faire de même. Mr Ryan prit la parole brisant la tension qui régnait dans la salle. Il décréta qu'elle devrait chanter une chanson dont elle ne connaitrait l'intitulé que lorsque les premières notes commencerait. Le professeur laissa le deuxième couplet ainsi que le refrain à Sarah qui souriait. Elle allait avoir d 'autant plus le temps de se préparer. Elles espérait remporter son quatrième solo de l'année malgré sa fatigue.

    Leah commença à chanter et il fallait l'avouer, sa voix était magnifique. Elle avait l'air de connaitre cette chanson. Sarah maitrisait à peu près les paroles et le rythme mais elle avait du mal à se concentrer sur les notes. Lorsque Leah lui laissa sa place, elle s'avança. Elle prit le micro entre ses deux mains et commença à chanter le deuxième couplet qui lui avait été confié.


    I'm walking down the line
    That divides me somewhere in my mind
    On the border line
    Of the edge and where I walk alone

    Read between the lines
    What's fucked up and everything's alright
    Check my vital signs
    To know I'm still alive and I walk alone

    I walk alone
    I walk alone

    I walk alone
    I walk a...


    Elle s'était plutôt bien débrouillée jusque là. Elle fermait les yeux pour encore mieux se concentrer et mettre toute la puissance de sa voix dans la chanson. Elle avait toujours su comment mettre en vlauer les messages des musiques et elle trouvait sa prestation aussi bonne que Leah. Du moins l'était-elle jusqu'au refrain. Elle ouvrit les yeux brusquement comme pour signifier qu'elle débutait la deuxième partie de sa chanson.


    My shadow's the only one that walks beside me
    My shallow heart's the only thing that's beating
    Sometimes I wish someone out there will find me
    'Til then I walk alone

    Emporté par la musique et sous le cou de la fatigue, elle avait placé plusieurs fausses notes en fin de phrases. Ce n'était pas énormément troublant mais elle s'était trouvée devant un jury, nul doute qu'il ne lui aurait pas pardonné ses erreurs. Elle connaissait suffisamment Mr Ryan pour savoir qu'il lui sanctionnerait ses erreurs. Enfin, c'est ce qu'elle pensait. Elle reposa le micro, souriant malgré tout et se recula pour se mettre à côté de son adversaire. Elle attendait le verdict du professeur, peu confiante, ; Leah avait fait une meilleure prestation qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Age : 34 ans
Occupation : Directeur des Awesome Voices
Humeur : Conquérante
Statut : Célibataire
Etoiles : 6185

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Cee Lo - Forget You
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Ven 15 Oct - 21:51

Leah et Sarah étaient désormais fin prêtes, placées devant leur micro respectif. Etrangement, aucune ne semblait terriblement stressée, en dépit de l'enjeu, de l'atmosphère pesante et surtout de la chanson qui restait la grande inconnue de cette audition. Bryan ne s'en plaignait pas, au contraire : cela montrait que soit effectivement, toutes deux étaient sereines, et donc peu sensibles au stress, soit elles cachaient bien leur jeu et faisaient dans ces cas là preuve d'une qualité première pour tout compétiteur.
Pas davantage de réactions lorsqu'elles prirent connaissance du titre sur lequel elles allaient s'affronter, si ce n'est un mince sourire sur les lèvres de la cheerlader.

Ce fut d'ailleurs cette dernière qui lança les hostilités. Bryan ferma les yeux pour mieux apprécier chacun des mots que son élève chantait. Il ne s'était décidément pas trompé, le titre de Green Day allait particulièrement bien à Leah, qui était parvenue à trouver un registre d'interprétation poignant. Sans trop essayer de s'éloigner de la version originale, elle parvint tout de même à s'approprier l'essence de la chanson, semblant par ailleurs capter dans sa voix tout ce que les paroles voulaient signifier. Le jeune professeur tenta malgré tout de ne rien montrer sur son visage, se contentant de hocher la tête au rythme des basses.

"I walk this empty street, on the Boulevard of Broken Dreams" : n'importe quel individu connaissant un tant soit peu son histoire aurait remarqué que la chanson n'avait pas été choisie au hasard. Combien de fois s'était-il aventuré sur ce putain de boulevard? A dire vrai, il s'y était tant enfoncé qu'au fil des années, il avait appris à connaître l'endroit par coeur. Une rue vidée de tout, avec uniquement le poids de ses échecs en consolation ; la route vers l'enfer en somme. Paradoxalement, il s'agissait d'une de ses chansons préférées, qu'il aimait écouter de temps en temps. C'était un peu un moyen de se donner du courage, en se disant que certes, il était maintenant seul, mais que rien ne pourrait être pire que ce qu'il avait pu connaître dans sa jeunesse.
Et ce fut sans doute ce lien spécial entre lui et le récit de Green Day, qui fit que dès que Sarah se mit à chanter, il sut qu'il allait la choisir.

Leah avait bien chanté, mais Sarah allait plus loin : elle racontait à son professeur sa propre histoire.
Il ne s'était jamais confié à elle sur son passé et elle n'en savait sans doute pas plus sur lui que les rumeurs qu'elle avait du entendre à son égard. Pourtant à cet instant précis, il aurait pu jurer que la jeune fille avait tout saisi de sa vie, tel un personnage omniscient.
"Read between the lines ,what's fucked up and everything's alright". L'instant fut si intense que Bryan se mit à chanter tous bas lorsque son élève entama le refrain. Certainement trop intense, car il ne remarqua pas les fausses notes qui s'échappèrent du micro.

La musique continua encore un peu, sans que personne ne chante par dessus, avant que Bryan ne saisisse la télécommande et ne ramène le silence dans la salle. Il y eut alors un long moment de flottement, au cours duquel il prétendit réfléchir.
Il regarda les deux jeunes femmes successivement, entretenant malgré lui le suspense, puis prit enfin la parole.

- Félicitations Sarah, ton interprétation du morceau de Green Day était bouleversante, c'est toi qui auras l'honneur de représenter les Awesome Voices à Colombus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Mar 15 Fév - 19:03

    Leah était satisfaite de sa prestation, elle espérait de tout son cœur que Sarah allait magistralement se planter de sorte que M. Ryan n’aurait aucune excuse pour refuser une énième fois un solo à la pom-pom girl. En plus, elle avait été déjà défavorisée dès le début de l’audition quand elle avait du passer en premier et débuter la chanson sans avoir le temps de se préparer à retrouver les paroles, les notes. Elle avait réussi, sans succomber à la pression en prémâchant le boulot de Sarah qui n’avait qu’à prendre sa suite. Elle n’avait pas protesté car elle n’était pas en position de le faire et elle ne voulait pas donner une raison de plus à M. Ryan de la détester. Parce qu’elle en était persuadée, c’était une affaire personnelle : il ne pouvait pas la voir en peinture et il lui faisait payer cette haine née d’elle ne savait où. Mais elle ne montra pas son mépris pour le directeur de la chorale, elle ne le regarda pas d’ailleurs de toute l’audition. Elle gardait les yeux rivés sur sa rivale, elle écoutait chaque note qui sortait de ses cordes vocales. Elle était tendue, attendant que Sarah chute pour qu’elle puisse la piétiner. Bien entendu, tout cela métaphoriquement, elle voulait tellement obtenir un solo…


    Et là, un miracle se produit. Leah entendit distinctement des fausses notes dans la mélopée agaçante de sa concurrente. Elle en resta bouche bée, elle avait envie de triompher, de se pavaner mais elle savait que malgré ces erreurs, rien n’était gagné pour elle. Peut-être que si elle avait plus léché les bottes du directeur des AV, elle aurait eu un minimum de chance d’obtenir ce solo… Mais elle n’y arrivait pas, son comportement était si injuste qu’elle était obligée de s’insurger aux décisions arbitraires et subjectives qu’il rendait. Elle retint sa respiration et reposa ses yeux pour la première fois sur le professeur depuis que la chanson avait commencé. Il fermait les yeux et affichait un air quelque peu perturbé. Quand il rouvrit les yeux, il avait l’air bouleversé… Leah se mordit la lèvre en priant qu’il soit bouleversé par la prestation médiocre de sa protégée et qu’il se mette à la réprimander. Mais il avait l’air plutôt touché dans sa sensibilité. Faîtes que ce soit ma voix qui l’ait ému, pria-t-elle intérieurement.

    Puis il ouvrit la bouche et piétina tous ses espoirs. Bravo Sarah. BRAVO SARAH ?! Mais Bravo de quoi ? De manquer des notes de manière aussi flagrante ? Il voulait que les AV se ridiculisent à cette compétition face aux ND ou quoi ? La déception dut se lire sur son visage, mais très vite la colère prit toute la place. Ses joues s’empourprèrent, ses poings se crispèrent et elle ne put se retenir plus longtemps de s’écrier :

      « Non mais vous vous êtes bouché les oreilles ou quoi ? Elle a massacré la fin de la chanson. C’était fausse note sur fausse note ! Et vous l’envoyez au concours ? Mais vous ne voulez même pas donner une chance de gagner aux AV ! »


    Elle ne pouvait pas supporter de rester sur scène, en pleine lumière, si proche de sa rivale plus longtemps. Elle sauta la hauteur de l’estrade sans prendre la peine de passer par les escaliers puis, fit quelques pas en direction de M. Ryan :

      « Alors quoi ? Je n’ai pas fait de fausses notes alors pourquoi elle ? Ma voix est si horrible que ça ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Mar 15 Fév - 21:00

    Leah semblait jubiler devant la catastrophe qu'avait été la prestation de sa concurrente. Comment avait-elle donc pu se tromper ? Elle, qui avait toujours su faire passer des messages clairs et intelligibles dans ses chansons, avait quelque peu abimé son refrain. Elle ne cessait de se blâmer intérieurement, se promettant de reprendre cette chanson dès qu'elle serait rentrée chez elle afin de ne jamais refaire de telles erreurs. Certes, elle dramatisait quelque peu la situation. Outre les fausses notes, elle avait plutôt bien réussie à faire passer les émotions voulues. Mais le problème était que l'intensité d'une chanson est bien moins importante que sa justesse et Sarah savait que Mr Ryan ne l'ignorait pas. Elle serrait les dents attendant les éclats de colère de son professeur. Elle savait qu'il attendait beaucoup d'elle. Elle savait que la cheerleader allait remporter ce solo et nul doute que le goût amer de la défaite lui resterait dans la bouche jusqu'à sa prochaine victoire. Car qu'on se le dise, si elle n'avait pas gagné ce solo là, elle comptait bien avoir le prochain ! Depuis le début de la chanson, Mr Ryan avait fermé les yeux. A présent, il semblait réfléchir. S'avançant d'un pas peu assuré au côté de Leah, elle attendit le verdict, sachant très bien que l'issu n'en serait pas glorieuse. Du moins pas pour elle.

    Mr Ryan déclara enfin la gagnante. Sarah entendit d'abord son nom, puis quelque chose ressemblant distinctement à des félicitations. Aurait-elle gagné ? Ou bien était-il ironique ? Elle attendait qu'il ajoute quelque chose qui la détruirait : il la traiterait alors comme une élève fainéante qui ne peut même pas chanter juste. Mais rien … Il ne dit rien de plus. Sarah se tourna alors vers Leah. Son visage exprimait d'abord l'incompréhension puis la déception et enfin la colère. Sarah en était restée à la phase incompréhension. Elle avait donc réellement obtenu son quatrième solo. Elle aurait dû se sentir honorée et heureuse mais elle éprouvait un autre sentiment … De la culpabilité ? Certainement pas. Voler un solo à cette pimbêche de Leah ne l'affectait absolument pas. C'était autre chose. Le sentiment de gagner sans l'avoir mérité. Son visage rayonnait. Elle était contente bien évidemment mais, pourtant, elle ne se sentait pas fière d'elle. Ce solo aurait de toute évidence dû revenir à sa rivale. Elle ne lui ferait pourtant pas le plaisir de faire remarquer à son professeur que sa victoire était injuste. Elle ouvrit la bouche pour remercier Mr Ryan mais Leah la devança.

    Leah déversa alors un flot de parole haineuse. Sarah la regarda, furieuse. Certes sa prestation était loin d'être excellente mais de là à dire qu'elle avait massacré la fin de la chanson ! Elle croisa les bras sur sa poitrine et planta son regard dans celui de son professeur cherchant un peu de soutien. Leah sauta soudain à terre, s'approchant de Mr Ryan.


    - C'est bon Leah, tu as fini de cracher ton venin ?

    Elle descendit à son tour, par les escaliers cependant. Elle se planta devant sa rivale qui la dépassait de quelques centimètres et posa les mains sur ses hanches. Elle ne savait que dire sachant que Leah avait raison d'être en colère. Pourtant, elle refusait de lui faire le plaisir de s'écraser. Elle se défendrait loyalement.

    - Très bien, je te l'accorde, j'ai fait quelques erreurs. Mais qui te dit que tu as mieux réussi que moi ? J'estime que Mr Ryan sait ce qu'il fait. S'il ne t'a pas accordé ce solo, c'est qu'il y a une bonne raison, n'est-ce pas ?


    Elle se tourna vers leur professeur. Elle espérait qu'il en avait une, de bonne raison. C'était un professeur, non ? Il devait bien avoir trouvé quelque chose qui n'allait pas chez Leah sinon pourquoi ne lui aurait-il pas accordé ce solo ?

Revenir en haut Aller en bas
Age : 34 ans
Occupation : Directeur des Awesome Voices
Humeur : Conquérante
Statut : Célibataire
Etoiles : 6185

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Cee Lo - Forget You
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Jeu 17 Fév - 16:42

Le concours annuel de chant de Columbus n'était pas vraiment un événement d'une ampleur magistrale. Il s'agissait d'une petite compétition régionale au cours de laquelle une demi douzaine de chanteurs en herbe s'affrontaient devant pas plus de quelques centaines de spectateurs. Mais ce n'était pas plus mal. Avec la préparation du Flashmob et plus encore l'arrivée des Sectionnals, il ne valait mieux pas surmener les Awesome Voices. Toutefois, faire participer Sarah à ce concours permettait deux choses : d'une, de la préparer physiquement et mentalement à la scène, et secondement, d'asseoir sa position de leader au sein de la chorale.

Bryan ne s'en était jamais caché : Timothy Ainsworth et Sarah Vaughn étaient ses deux meilleurs éléments, et de fait, la plupart des solos leurs revenaient. Bien qu'il essayait de faire en sorte que chacun ait son rôle à jouer, il ne pouvait pas faire abstraction de ses préférences personnelles. Même si en général, la majorité Awesome Voices l'acceptait plutôt bien, leur directeur sentait bien la jalousie de certains.
Leah était à ses yeux une de ceux-là. Depuis le début de l'année, elle entretenait une relation conflictuelle avec Sarah. Chaque attribution de duos était l'occasion pour les deux jeunes filles de se lancer des piques, et il semblait qu'à nouveau, le même scénario était sur le point de se reproduire.

Avec plus de virulence cependant, puisque pour la première fois, Leah ne mâcha pas ses mots et attaqua directement sa camarade sans passer par quatre détours. Bryan était tant surpris par cette réaction si puérile qu'il ne put s'empêcher d'écarquiller les yeux.
Il n'avait pas entendu les fausses notes de sa petite protégée, par conséquent, la réaction de la Cheerio n'était pour lui qu'une simple crise de jalousie. Menaçante, Leah s'avança même vers lui pour continuer ses lamentations.

Le jeune professeur s'efforça de rester calme face aux complaintes qui lui furent adressées, demeurant muet lorsqu'on lui posa des questions. Il se contenta juste de lever les yeux au ciel.
Sarah ne se laissa pas faire, et rétorqua avec le franc-parler qu'on lui connaissait bien. La tension à cet instant était plus que palpable ; s'ils se trouvaient dans un dessin animé, des éclairs auraient déjà foudroyé toute la salle.
Finalement, Bryan décida de se lever, puis descendit quelques marches afin de se trouver plus prêt de Leah.

- Mais bon sang, combien de temps ça va durer ce cinéma? Je commence à en avoir assez Leah de cette mauvaise foi constante dont tu fais preuve. Depuis le début de l'année tu n'as pas arrêté avec Sarah. Mais qu'est-ce qu'elle t'as fait pour que tu la détestes autant?

Bryan ne jouait pas la comédie. Pour lui, le souci, c'était bel et bien Leah.

- Non ta voix n'est pas horrible, autrement tu ne serais pas allée en phase finale des castings. Excuse moi de simplement choisir les meilleurs pour ma chorale. Mais peut-être que si tu passais un peu plus de temps à exercer ton chant plutôt qu'à aller jouer les pompom avec Sue Sylvester, tu aurais eu plus de chance!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   Mer 23 Fév - 13:51

    Leah était sur les nerfs, accablée par le poids de l’injustice flagrante de la décision du professeur. C’était la goutte d’eau qui l’avait fait déborder et elle ne savait quand elle allait retrouver son sang-froid. Il ne manquait plus que l’intervention de sa rivale pour qu’elle déraille totalement. Quand Sarah parla, Leah ressentit ses paroles comme une nuisance sonore, une voix de crécelle qui donnait mal à la tête et qui donnait envie de frapper son propriétaire au visage. Cette impression était due à l’agacement profond de Leah et non à une réelle perception. Sarah n’avait pas une voix si horrible en réalité. Mais la blonde n’en avait cure. Elle était persuadée d’avoir effectué une meilleure performance que la « star » des AV et l’ultime provocation de celle-ci qui se planta sous son nez avec un air de défi finit de la faire sortir de ses gonds. Elle ferma les yeux en inspirant profondément. Mais quand elle les rouvrit, Sarah était toujours là, les poings sur les hanches dans une position aussi ridicule qu’elle. Leah n’hésita plus, elle attrapa la jeune fille par le col et la gifla de droite à gauche en faisant onduler sa main ouverte d’une joue à une autre de plus en plus vite. Quand sa victime fut assez sonnée, elle la lâcha et prit une position de maître de kung-fu. Elle s’écria au hasard : « Waaaayaaza !! » (témoignant de sa médiocrité en langue japonaise) tout en balançant son pied en l’air grâce à sa souplesse de danseuse et dégommant littéralement sa rivale en la frappant à la tête. C’est l’histoire d’une chanteuse qui gagne un concours sans mérite. Et PAF la Sarah !

    Leah rouvrit les yeux pour de vrai cette fois-ci et se retrouva avec une Sarah en pleine forme toujours plantée devant elle. Elle avait imaginé cet interlude violemment hilarant, c’était sa façon à elle de se calmer. En la voyant la provoquer ainsi, elle se rejoua en esprit le film de la tête de sa rivale valsant sous l’assaut de son coup de pied Jackie-Chanien. Elle sentit la colère s’apaiser légèrement alors que Bryan répondait en s’avançant vers elles. Malheureusement, son intervention éclipsa la petite détente cérébrale que Leah venait de s’offrir. Elle reçut le mépris du professeur en plein visage, elle sentait qu’il ne la prenait pas au sérieux. Etait-il possible que sa préférence affichée pour Sarah l’ait fait réellement occulter les fausses notes qui lui avaient échappées ? Si c’était le cas, elle passait pour une gamine capricieuse et elle n’avait aucun moyen de se défendre. Bryan s’insurgeait de l’inimitié entre les deux jeunes filles et se questionnait sur la raison de ce ressentiment. Leah repensa à son ex petit-ami, très bon ami de Sarah. Au début, elles s’appréciaient et Leah n’était pas tellement jalouse de les voir passer du temps ensemble. Jusqu’à ce qu’ils lui avouent s’être embrassés, Leah s’était sentie trahie par son copain et Sarah. Malgré le témoignage de la brunette lui assurant avoir été prise au dépourvu par son ami, Leah ne put plus la supporter et une explication musclée à ce sujet scella leur haine mutuelle. Alors, quand elle s’était vue à nouveau délaissée en faveur de Sarah dans le contexte de la chorale, elle n’avait put l’accepter en silence.

    D’autant que Leah est une jeune fille qui vise toujours le sommet lorsqu’elle entreprend quelque chose. Aussi, le fait de se voir dépossédée de tous les solos par Sarah ne pouvait la laisser froide longtemps. Monsieur Ryan avait l’air si sincère dans son incompréhension que Leah ne savait que lui dire. Comment lui ouvrir les yeux alors qu’il avait déjà choisi son camps, consciemment ou pas, et que ça aveuglait totalement son jugement ? Elle ferait preuve d’insolence si elle insistait et ça n’arrangerait en rien son cas. Ainsi se contenta-t-elle de soupirer et de détourner le regard à la question du professeur sur cette inimitié. Elle laissa le professeur continuer, il commença par la rassurer sur la qualité de sa voix pour l’attaquer frontalement en l’accusant de ne pas travailler suffisamment et de privilégier les Cheerios aux Awesome voices. Elle resta bouche bée, soufflée par ce jugement et ces conclusions hâtives. Bryan Ryan n’avait aucune idée de la vie de Leah, à moins d’avoir fouillé dans les dossiers de Miss Pillsbury, il ne devait pas savoir qu’elle était orpheline, qu’elle s’occupait de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer et encore moins qu’elle s’imposait un rythme de travail énorme pour être au top tant en classe que dans ses activités artistiques. Elle se sentit profondément blessée d’être ainsi traitée de fainéante, rabaissée face à sa rivale alors que cette dernière ne semblait même pas avoir échauffé sa voix avant de venir au casting. Alors, elle ne put se retenir, sa voix se brisa quand elle répondit au professeur :

      « Alors là, M. Ryan, je vous arrête tout de suite. Dîtes-moi que vous préférez Sarah, dîtes-moi que vous ne me supportez pas, dîtes-moi même qu’elle a une plus belle voix que moi si vous le voulez. Mais ne me dîtes pas que je ne travaille pas mon chant, et surtout, ne prenez pas mon uniforme comme prétexte ! »


    Elle serra le bas de sa jupette rouge de Cheerio dans son poing comme pour illustrer ses dires. La pom-pom girl se sentait mal. A sa défaite imméritée s’ajoutait maintenant des attaques injustes du professeur. Il ne savait pas le temps qu’elle consacrait à travailler sa voix, il parlait en se basant sur les préjugés des cheerleaders de Sue Sylvester. Elle avait envie de s’en aller, de quitter précipitamment l’amphithéâtre et de rejoindre sa grand-mère pour lui raconter sa défaite en ayant la certitude qu’elle aurait oublié la détresse de sa petite fille dans les minutes suivantes. Et encore fallait-il que ce soit un jour où Lizzie Woods reconnaîtrait sa descendance… Non, elle avait plutôt besoin de Beverly, sa meilleure amie. Mais elle ne voulait pas fuir sans une dernière tentative.

    Alors elle aurait pu s’expliquer, parler de son passé, de son présent, se trouver des excuses et attendrir le directeur des Awesome Voices mais ce n’était pas son genre de se faire plaindre pour arriver à ses fins. Elle savait qu’elle avait un certain talent artistique et qu’elle n’avait pas besoin de faire pitié aux jurys pour les convaincre. Elle n’allait pas faire pleurer dans les chaumières pour atteindre ses buts, c’était exclu. Mais elle ne voulait pas abandonner aussi facilement et la seule façon de se battre était de prouver sa valeur artistique. Aussi dit-elle avec espoir :

      « Si vous acceptez de m’écouter encore j’aimerai que vous écoutiez vraiment. Je ne pense pas que votre décision s’en verra modifiée mais je souhaite tout de même essayer. Si vous ne changez pas d’avis alors je quitterai l’amphithéâtre sans faire de vagues. »


    Elle grimpa lestement les marches de la scène, murmura quelques mots au pianiste et se replaça derrière le micro. Elle ferma les yeux, se concentra sur les notes qui commençaient à s’égrainer et mobilisa ses sentiments multiples pour interpréter au mieux cette chanson qu’elle affectionnait particulièrement. Elle voulait transmettre des émotions, toucher son professeur et lui insuffler un doute, aussi minime soit-il. Peut être finirait-elle par obtenir un solo… Elle commença d’une voix toute en retenue les première paroles de la chanson de Christina Aguilera, Hurt :


    Seems like it was yesterday when I saw your face
    You told me how proud you were but I walked away
    If only I knew what I know today


    Cette chanson lui faisait toujours penser à ses parents, chacune des paroles correspondait parfaitement à ce qu’elle ressentait à leur égard. Elle aimait la chanson de Green Day, elle la trouvait émouvante mais elle était cent fois meilleure sur celle-ci. Elle laissa alors la puissance de sa voix s’exprimer :

    I would hold you in my arms
    I would take the pain away
    Thank you for all you’ve done
    Forgive all your mistakes
    There’s nothing I wouldn’t do
    To hear your voice again,
    Sometimes I wanna call you
    But I know you won’t be there

    Oh Oh Oh I’m sorry for blaming you for everything I just couldn’t do
    And i’ve hurt myself by hurting you
    Some days, I feel broke inside but i won’t admit
    Sometimes, I just want to hide cause it’s you I miss
    You know it’s so hard to say goodbye when it comes to this

    Would you tell me I was wrong ?
    Would you help me understand ?
    When you’re looking down upon me,
    Are you proud of who I am ?
    There’s nothing I wouldn’t do
    To have just one more chance
    To look into your eyes
    And see you looking back


    L’émotion qu’elle transmettait était palpable. Elle fixait le fond de l’amphithéâtre comme si ses parents s’y trouvaient. Elle pensait tout ce qu’elle chantait. Elle se demandait s’ils étaient fiers d’elle, elle aurait tout donné pour plonger son regard dans les leurs une dernière fois.

    Oh Oh Oh I’m sorry for blaming you for everything I just couldn’t do
    And I’ve hurt myself

    If I had just one more day
    I would tell you
    How much that I missed you
    Since you’ve been away
    Oh it’s dangerous
    It's so out of line to try to turn back time


    I’m sorry for blaming you
    For everything, I just couldn’t do
    And i’ve hurt myself by hurting you…


    Ses bras qui avaient illustré ses paroles dans des mouvements discrets, sans surjouer, regagnèrent lentement le long de son corps alors que les dernières notes du piano mourraient dans l’amphithéâtre sur lequel pesait une ambiance lourde d’émotion. Du moins, pour Leah, et elle espérait avoir touché son professeur et par la même occasion sa rivale. Ella aurait aimé qu’il révise son jugement mais, ç’aurait été injuste face à Sarah qui n’avait pas eu la possibilité de chanter un morceau de son choix. Peut-être allait-il lui proposer le même exercice. Peut-être serait-il agacé de l’initiative de Leah qui ne lui avait pas demandé son avis… Elle n’en savait rien, mais même si elle perdait ce solo, elle espérait qu’il aurait décelé son potentiel et qu’une occasion se présenterait plus tard pour elle grâce à son audace.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)   

Revenir en haut Aller en bas
 

05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 5
-