Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. This is how we do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. This is how we do Empty
MessageSujet: 06. This is how we do   06. This is how we do EmptyMar 30 Sep - 6:11

L’été avait commencé, et Esme allait déjà beaucoup mieux. Bien sûr, le souvenir d’Unnamed était toujours très présent, mais elle s’était fait une raison : il était très bien au paradis, le Dieu des hamsters prenait soin de lui. Et puis, à présent, sa descendance vivait avec elle. Cependant, garder une quinzaine de hamsters ensemble n’était absolument pas une bonne idée, elle le savait. Elle avait donc dû faire son choix parmi tous ces petits êtres colorés, et avait décidé de garder une petite femelle noire et blanche, qu’elle avait appelée Ann O’Nymous, parce que c’était plus girly qu’Anonymous. Mais il fallait à présent qu’elle se sépare de tous les autres marmots de son défunt compagnon de route. Ce n’était pas une décision facile à prendre, ils étaient tous si mignons. Mais c’était pour leur bien.
Son plan pour leur trouver une nouvelle famille consistait à aller faire le tour des habitations de Lima au porte à porte, de proposer les petits hamsters, et de faire une inspection complète de l’habitat des gens qui étaient intéressés pour en adopter un, juste pour être sûre qu’ils grandiraient dans un bon environnement, et qu’ils ne récupèreraient pas les vices de leur père. Bien entendu, seule, cela lui prendrait trop de temps. Non pas qu’elle soit très occupée, c’était les vacances d’été, mais ça serait plus facile, et sans doute plus agréable, si quelqu’un l’aidait. Elle n’avait pu penser à personne en particulier, de ses amis, qui pourraient lui filer un coup de main avec ça, et elle était donc venue très vite à une solution : elle allait recruter des élèves, déclarant que ça leur ferait un peu d’argent de poche. Non, Esme n’était pas familière du principe que généralement, les gens payaient pour avoir un hamster, et qu’il était complètement absurde de payer quelqu’un pour l’aider à les donner. Au moins, elle était sûre qu’avec des élèves efficaces dans leur inspection du domicile des gens, les petits auraient toutes les chances de leur côté pour grandir dans un endroit décent.

Le choix des lycéens qui l’accompagneraient était donc crucial. Il lui fallait quelqu’un d’organisé, et soucieux du bien-être des êtres vivants. Et il fallait qu’elle trouve des arguments convaincants, pour ne pas passer trop pour une folle. C’est ainsi qu’elle avait décidé que Samantha Leroy seraient une candidate idéale au poste d’assistance sociale pour hamster. On lui avait attribué cette élève en tutorat lorsqu’elle était arrivée à McKinley High quelques mois plus tôt, en cours d’année. Ce  que la professeur de mathématiques avait tout de suite remarqué, c’était qu’elle était rigoureuse et raisonnait de façon scientifique, ce qui ne pouvait qu’être un bon point. Et l’argument le plus convaincant qu’elle pouvait utiliser n’était sans doute pas la récompense financière, mais le potentiel d’intégration  de cette journée. Oui, car elle avait aussi remarqué que Samantha était timide, et elle avait envie de lui faciliter la vie pour l’année suivante. Ce qui amenait donc la brunette à devoir choisir quelqu’un d’autre. Bien entendu, le choix n’avait pas été facile. Il lui avait fallu dégoter un autre lycéen qui soit avenant, organisé, et pas trop motivé par l’appât du gain. La candidate idéale avait donc semblé être Ingrid Svensson, parce qu’elle aussi était européenne, et qu’elle était blonde, ça en rajouterait à la diversité de leur petit trio. Il était toujours très important de montrer de la diversité au monde, pour qu’il s’habitue. C’était quelque chose qu’elle avait compris au fil du temps, et c’était pour cette raison qu’elle n’avait pas fait son coming-out publique. La population humaine sur Terre n’était pas encore tout à fait adaptée à la vision de personnes homosexuelles pour trouver ça complètement normal. Elle racontait qu’elle aimait les femmes à qui voulait bien l’entendre, mais ce n’était pas un fait de notoriété publique. Combien de temps cela prendrait-il ? Elle n’en savait rien. Ce qu’elle savait, c’était que mettre une blonde au milieu des brunes passerait déjà bien mieux aux yeux des gens.

Quoi qu’il en soit, elle avait donné rendez-vous aux deux adolescentes au complexe sportif de Lima, puisque c’était un endroit simple à repérer au cas où elles se perdent en route. Avec les européens, comme avec les GPS, on n’était jamais trop sûr de rien. Elle était plantée sur ses deux pieds devant la porte principale, les bras croisés sur sa poitrine. Bras qu’elle décroisa deux secondes pour regarder sa montre, les sourcils froncés. Les lycéennes devraient être là environ deux minutes plus tard. Elle profita de ce temps d’attente pour observer le ciel, et les quelques oiseaux cherchant des vers de terre dans l’herbe. Non pas que ce spectacle soit fascinant, mais elle n’avait pas mieux à faire. Par chance, la première, Samantha, arriva rapidement. « Bonjour Samantha ! Pile à l’heure, réglée comme une horloge. Ta camarade n’est pas encore arrivée. » déclara-t-elle. La seconde se fit attendre plus de cinq minutes, et lorsqu’elle arriva, les joues rouges et le souffle court, elle marmonna des excuses impliquant une automobile, et l’université de Columbus. Peu importe ce qu’elle avait raconté, Esme n’avait rien compris. Heureusement pour la petite… norvégienne ?  oui, ça devait être ça, quelque chose près du Pôle Nord, en tout cas, que la trentenaire était dotée d’une patience infinie, et qu’elle était surtout ravie que ses deux petits lutins de Noël viennent l’aider. Elle posa sa main droite sur l’épaule de Samantha, et désigna Ingrid de l’autre main. « Samantha, voici Ingrid. Ingrid, voilà Samantha » les introduit-elle, toute guillerette. Elle observa la petite blonde tendre une main sympathique à sa camarade, avant de vérifier son téléphone portable. Esme hésita presque à lui envoyer un texto, comme elle le faisait en cours, lorsqu’un élève était trop distrait et jouait à Candy Crush Saga sur son smartphone. Mais, ce jour-là, elle n’en fit rien, elle avait d’autres chats à fouette. Elle frappa dans ses mains, qu’elle laissa jointes et rapprocha de son visage. « Bon, programme du jour : 1, on récupère les hamsters dans mon van. 2, Vous prenez chacune une cage.  Il y en a une pour les mâles, et une pour les femelles, débrouillez-vous. 3, on fait le tour des différents pâtés de maison de la banlieue, en sonnant à chaque porte pour proposer un hamster. Si les gens sont intéressés, on leur demande s’il est possible d’inspecter leur maison, pour vérifier que le hamster pourra y grandir en toute sécurité ». Sentant une incrédulité de la part de ses élèves, elle écarquilla les yeux et se lança dans une explication. « On ne plaisante pas avec ces choses-là, les hamsters sont des animaux fragiles ». Elle fit une pause pour s’assurer que les jeunes filles aient bien compris. La blonde hocha la tête. « En bref, on joue les assistantes sociales pour hamsters orphelins ».
Revenir en haut Aller en bas
 

06. This is how we do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 3 :: Episode 6
-