Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. We'll both get the starring role

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 01. We'll both get the starring role   Dim 25 Oct - 22:10

C’était le son caractéristique des élèves en train de fourrer toute leur affaire dans leur sac à dos qui avait tiré Aidan de sa torpeur. Le blond n’avait pas vu le temps passer, littéralement pas, et il fronça les sourcils, crayons à la bouche avant de se tourner vers son voisin le plus proche qui lui renvoya un sourire et un hochement de tête certain pour lui assurer que si, le cours venait bien de finir, et que le professeur qui se tenait un peu plus bas dans l’amphithéâtre venait de leur dire de partir. Aidan ravala un soupir et au lieu de quoi, il rabattit une de ses mèches blondes derrière son oreille avant de se lever et de ranger ordinateur portable, bloc notes et crayons dans son sac à dos. Il se demanda intérieurement où était passée la dernière heure de cours, c’était une remarque positive car il avait été tellement pris dans le discours du professeur qu’il en avait fini par oublier qu’il était juste assis sur sa chaise. En même temps, dès qu’on parlait de son film préféré à savoir Psycho, Aidan oubliait tout et il était capable d’argumenter pendant des heures. Il avait été ravi de voir que ce film en particulier était sur la liste de son premier cours d’introduction au major d’études cinématographiques.  Une réalité qu’Aidan avait du mal à admettre en soit, lui à la fac, de Lima qui plus est, au milieu des autres élèves. Légèrement plus grand que les autres, mais faisant parti de la masse néanmoins. L’année dernière, être ici, étudier un sujet qui le passionnait n’était qu’un rêve très lointain qu’il comptait bien effleurer du bout des doigts un jour. Par ses propres moyens. Mais le départ précipité de Jeremy dans sa vie lui avait ouvert les yeux sur plusieurs choses. Il avait rangé au placard ses sentiments pour le brun et il s’était dit que le célibat pouvait avoir du bon et qu’être en couple n’était pas quelque chose auquel il aspirait au final. Il avait des choses à dire, beaucoup, il ne voulait faire de compromis pour personne et cela ne servait à rien de s’engager de quelque chose de trop sérieux à son âge. C’était l’âge où il fallait faire des erreurs et recommencer et encore recommencer.

Aidan en était venu à cette conclusion après la défaite des Urban Hymns aux Nationales, la chorale avait travaillé d’arrache pied pour mettre au point un numéro fun et décontracté. Aidan le premier s’était impliqué plus que jamais dans les arrangements musicaux qui pouvaient convenir à tout le monde mais… Parfois, ça ne suffisait pas. On pouvait s’investir à fond et échouer tout simplement. La défaite n’avait pas atteint Aidan autant que certains membres, les rangs de la chorale s’était resserré et après la défaite, Aidan avait eu besoin de s’éloigner de Lima quelques temps. Il avait dit au revoir à Whitney et Brittany et il avait investi toutes ses économies dans une voiture. Le véhicule datait d’une autre époque et consommait beaucoup trop d’essence mais hein… qui s’en souciait ? Aidan avait eu besoin de trouver un semblant de normalité et d’apaisement et ce qui l’apaisait lui, c’était la route. Il avait roulé et d’autoroute en autoroute, il avait fini sur le palier de la maison de son père. Pas pour chercher des réponses cette fois-ci mais pour demander de l’aide et accepter qu’il ne pouvait pas, grand dieu que non, tout gérer tout seul. Au final, son père et sa nouvelle famille avait déménagé dans Lima et c’était ce dernier qui payait les études d’Aidan. Donc oui, pour la première fois depuis trop longtemps, Aidan était rangé dans la catégorie normale. Cela le faisait bien sourire. Sourire qu’il garda sur les lèvres alors qu’il suivait le mouvement à l’extérieur du bâtiments. Il se dirigea vers son vélo garer non loin de là et une fois l’antivol rangé dans son sac, il fut content de s’asseoir et de sonner pour signaler au reste du campus qu’il n’avait pas peur d’écraser qui que ce soit. Aidan s’adaptait bien à la vie étudiante, il trouvait peu à peu son rythme avec sa nouvelle famille, les répétitions des UH et ses devoirs à rendre à la fin du trimestre. Bien entendu, quand il s’agissait de filmer quelque chose ou d’écrire une analyse de cinq pages sur quinze minutes de film… Ça ne dérangeait pas du tout le blond, il était là pour ça.

Roulant sur le campus, Aidan fit un détour vers le square, il espérer y trouver son colocataire, Sam, pour lui demander si leur prochain marathon de films tenait toujours. Aidan n’avait aucun problème avec le fait de partager une petite chambre avec quelqu’un. Sam avait très vite accepté les trois ordinateurs portables d’Aidan, sa musique un peu trop forte et déjantée et il n’avait rien dit face aux figures du Seigneur des Anneaux et Star Wars de Sam. C’était juste une très bonne alliance. Le regard du blond se promenait sur le square, à la recherche des cheveux en bataille de son camarade de chambre mais rien, Aidan repéra en revanche quelqu’un d’autre et après avoir refait sa propre queue de cheval -quelle idée de se laisser pousser les cheveux, vraiment- il pédala rapidement vers la jeune élèves. « Hey… Kessy ! » Aidan n’avait jamais brillé pour sa discrétion et sur ce vélo, c’était encore pire, il freina un peu trop sèchement à la hauteur de la rouquine, histoire de bien signaler sa présence. Non, vraiment, il ne passait pas du tout inaperçu. Avant d’intégrer la faculté d’Arts et de Lettres, Kessy n’était qu’une simple connaissance pour le blond, c’était la rouquine qu'il voyait parfois quand il débarquait avec son plateau à la cafétéria pour embêter Ingrid ou pour lui piquer des frites. Et dans cet ordre précis. « Comment tu vas ? » Il avait été surpris de croiser la jeune fille le jour de l’orientation, parmi le flot des élèves, c’était un hasard réconfortant de voir une tête connue. Ils avaient rapidement parlé et lorsqu’Aidan avait eu une idée pour un de ses devoirs à rendre la fin du semestre il était allé la voir. Kessy avait fait parti du club de théâtre de McKinley et elle avait donc une certaine expérience en tant que comédienne, la seule personne qu’Aidan connaissait avec ce genre d’expérience d’ailleurs… Le thème des cours d’Aidan pour les trois prochains semaines était principalement l’horreur et la façon qu’on avait de la représenter au cinéma, autant dire que le blond avait eu des tas d’idées et il avait demandé à Kessy de passer dernière la caméra pour lui. « Je comptais t’appeler mais puisque tu es là… Tu as une minute? J’ai fini le montage hier soir, tu sais pour mon devoir… Ça rend vraiment très bien, et je voulais te le montrer… Si tu as le temps évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Age : 17 ans
Occupation : Étudiante au College of Arts and Sciences de l'OSU en théâtre
Humeur : Excitée
Statut : Est mignonne avec Silas
Etoiles : 975

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Fragile Bird - City and Colour
Glee club favori : Ne se prononce pas
Vos relations:
MessageSujet: Re: 01. We'll both get the starring role   Mer 28 Oct - 21:52

Le professeur signala la fin du cours et sitôt ferma son projecteur laissant la large toile devant la classe, blanche et vide. Kessy rageait intérieurement. Elle n’avait jamais le temps d’écrire les notes au complet et ses cahiers de notes se retrouvaient avec des phrases trouées et incomplètes. Ce qui rendait la relecture et l’étude difficiles.  "Tu me passes tes notes? Je n’ai pas réussi à tout écrire!" Demanda-t-elle à la blonde assise à ses côtés. Sans être encore une amie, Maya était une excellente coéquipière avec qui Kessy avait fraternisé lors de leur premier cours. Ne connaissant personne d’autre et étant assises l’une à côté de l’autre, elles avaient rapidement sympathisées. Maya avait la faculté de pouvoir écrire tout en écoutant le professeur, chose que la rousse était incapable de faire. Si elle écrivait, elle n’écoutait pas et ne retenait pas ce qui avait été dit. Si elle écoutait, elle oubliait de noter. Donne un cours devant des centaines d’étudiants, le professeur n’avait pas le temps d’aller au rythme de chacun et débitait sa matière sans pratiquement prendre sa respiration. Jamais elle n’oserait lui demander d’aller moins vite de peur de s’attirer les foudres de ses collègues. Maya lui glissa son cahier et rangea ses affaires. Kessy prit des photos avec son téléphone pour ne pas retenir son amie trop longtemps et pouvoir recopier plus tard. "Super, merci! On se voit demain!"Elles se saluèrent de la main. L’une tournant à droite et l’autre à gauche une fois qu’elles franchirent les portes de l’auditorium.

Kessy avait une pause d’une heure et demie avant son deuxième cours de la journée. Elle en profita pour s’acheter un café à l’un des stands mobiles extérieurs. Depuis qu’elle avait commencé l’université, elle était devenue une adepte du café –un sucre- alors qu’elle avait toujours préféré le thé. Origines anglaises obligées. Le café tenait plus réveillé et n’était pas aussi amer que dans son souvenir. Tout bon universitaire qui se respectait devait carburer à cette boisson chaude. Gobelet de café dans une main, elle chercha son scénario enfouit dans son sac en bandoulières de l’autre. Elle devait profiter de tous les instants qui lui étaient offerts pour apprendre son texte. Ce n’était pas une seule pièce à laquelle elle devait se préparer pendant l’année, mais bien deux. Un pour chaque semestre. Elle avait auditionné pour un rôle secondaire pour la première pièce et l’avait obtenu haut la main. Elle partageait la scène avec des gens aussi doués qu’elle et elle n’avait pas voulu trop en faire et se donner trop de pression. Ce second rôle lui permettrait de se familiariser avec la façon de faire du professeur et metteur en scène. Si tout se passait bien, elle verrait pour la suite.

Néanmoins, tout se passait vite à l’université. On n’avait pas le temps de réfléchir que les partiels arrivaient et ensuite on arrivait dans le dernier droit annonçant les finaux, les remises de travaux et de projets et sa présentation. Le premier mois, elle avait pu se la couler douce et s’imprégner de la vie sur le campus en participant à quelques fêtes et en assistant à des parties de football, mais à présent, il était temps de passer aux choses sérieux et d’être concentrée. Elle n’avait pas envie de prendre du retard inutile dans tout. Elle ne pouvait pas se permettre de faire comme au lycée, soit de se concentrer plus sur son théâtre, négliger ses cours et tout de même obtenir la moyenne. Elle devait travailler fort n’ayant pas la faculté de pouvoir seulement assister aux cours et réussir les examens sans trop de difficultés. Et puis, c’était bien connu, les cours en arts consistaient à beaucoup de projets en équipe qui demandaient énormément de temps. Juste à penser à tout ce qui s’en venait, l’anglaise en avait le tournis et elle se demandait comment elle allait passer au travers. Et ce n’était que le début! Mais elle voyait cela comme une expérience enrichissante qui allait lui profiter à la fin.

Elle marchait dans l’allée piétonnière du square le nez dans ses feuilles, lorsqu’on l’apostropha. Elle leva les yeux et dû arrêter de marcher d’un coup sec pour ne pas rentrer en collision avec Aidan. Ou plutôt, le vélo d’Aidan. Elle dû faire un mouvement d’adresse digne d’un cirque pour ne pas renverser son café sur le malheureux. "Toi, l’effet de surprise tu connais hen?" Elle lui sourit malicieusement. "Je vais bien, merci!" Alors qu’au lycée ils ne se connaissaient à peine pour avoir trainer quelques fois ensembles avec Ingrid, surtout à l’heure du déjeuner, voilà que Kessy se permettait de plaisanter avec lui. En entendant la bonne nouvelle du blond, la rousse sautilla sur place en tapant dans ses mains. "Oh, c’est vrai? J’ai tellement hâte de voir!" C’était l’une des premières fois que la jeune Jefferson avait joué devant une caméra. Le jeux des acteurs de cinéma et celui des comédiens de théâtre était semblable, mais il y avait des petites subtilités et les premières scènes avaient été difficiles pour elle. Même qu’elle avait eu peur qu’Aidan regrette son choix et qu’il la congédie, mais il avait été très patient avec. Tel un bon réalisateur. Ceci dit, Kessy avait adoré son expérience. Certes, ce n’était que quelques scènes pour un projet amateur, mais elle avait très hâte de voir le résultat avec le montage et les effets visuels. Elle vérifia sa montre en se pinçant les lèvres. Elle aurait voulu lire son texte, mais elle avait bien plus envie de se voir à l’écran. "Oui j’ai du temps! Mon cours est dans un peu plus d’une heure!" Elle prit une gorgée de café et rangea son synopsis. "Il faut reprendre la scène, finalement?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. We'll both get the starring role   Sam 7 Nov - 12:37

Aidan avait toujours su qu’il voulait bosser dans le cinéma. Avant même de savoir que le métier de réalisateur existait, lorsqu'il finissait par retrouver les draps de son lit d’infortune dans la caravane des Weatherly et qu’il pouvait enfin regarder un film, il s’était toujours dit qu’un jour il ferait ça. Lui aussi il allait raconter des histoires, transporter les gens pendant quelques minutes, pendant quelques heures et leur faire oublier leur propre problème et tout le reste d’ailleurs. C’était ça qu’il voulait faire, ce n’était que quelques années plus tard qu’Aidan avait pu mettre la main sur sa première caméra, que cela c'était confirmé. Et aussi capricieux était l’appareil à l'heure d’aujourd’hui, il fonctionnait encore. Aidan en était le premier étonné mais dans le fond, il était heureux, heureux de voir que quelque part il n’avait jamais vraiment laissé tomber et qu'il était là, sur le campus de Lima, parce qu’il avait la chance de pouvoir faire ce qu'il aimait. Sa chaine Youtube avait été abandonnée l’année dernière et il ne le regretta pas, il avait encore beaucoup de choses à apprendre. Pour devenir réalisateur. Même si cette ambition-là était en première position sur la liste, le blond restait un minimum réaliste, il se voyait bien finir dans un studio de production, à trier les rush en fin de journée ou alors bosser sur tout le côté post production du film. Ça, c'était quelque chose qui lui plairait bien.

Le blond n’en était pas encore là et il retint en rire en voyant que visiblement, il avait effrayé Kessy. Aidan n’était jamais discret, il aurait dû la prévenir mais il prit quand même soin de descendre de son vélo et de presser son pied contre la troisième pédale afin que son moyen de locomotion ne tombe pas. Une fois l'opération réalisée, il se tourna vers Kessy. Son sourire s’agrandit face à la rouquine et il n’hésita pas à faire passer son sac à dos sur une épaule et sortir son ordinateur portable.  « Parfait, je ne vais pas te sucrer toute ton heure de pause rassure toi… » Aidan était le genre de personne qui pouvait se mettre à l’aise n’importe où. Sérieusement, il suffisait de lui donner une source de lumière suffisante, un endroit où se poser, du wifi et le blond pouvait se faire discret pendant des heures. C’est ce qu'il fit à ce moment précis en ôtant sa veste en jean pour la poser dans l’herbe, il finit par s’asseoir sur la dite veste, en tailleurs, ordinateur sur les genoux. Aidan avait même pensé à laissé de la place à Kessy pour que cette dernière n’abime pas ses vêtements en s’asseyant dans l’herbe. See ? Comfortable. Aidan lui fit un clin d'oeil alors qu'elle se retrouvait à coté de lui et il navigua entre ses dossiers et son logiciel vidéo pour trouver la vidéo. « Et non, pourquoi est-ce que tu dis ça, tu as été parfaite ! Tu sais, c’était une première fois pour moi aussi. Même si j’adore dire aux gens ce qu’ils doivent faire et tout, c’était la première fois avec une caméra dans les parages. Et de quelqu’un d’aussi conciliant que toi. Les gens sont tellement sensibles ! » Il roula des yeux à ces mots, par sensibles, Aidan voulait dire qu'il n'était plus possible de filmer quelqu'un sans recevoir des lettres de menaces. Il se souvenait d’une époque où tout était plus simple et les gens se contentaient de sourire. Évidemment, les films récents, Facebook, twitter et compagnie avaient ruiné tout ceci. Maintenant, personne n’acceptait les simples photos ou les simples vidéos, il fallait le bon filtre, la bonne prise de vue et si cela durait plus de six secondes, hors de question de poster ça sur Vines.  

« Bref, voilà la bête… Comme je te le disais, ça fait moins de dix minutes.» Aidan était stressé. Il le remarqua quelques secondes avant d’appuyer sur la commande play. Pourquoi? Ce n'était qu'un projet pour une classe et il savait que Kessy serait indulgente. Du moins il l’espérait. Il respira un grand coup avant de faire démarrer la vidéo. Pour rendre hommage à son réalisateur préféré, Aidan avait adopté pour une mise en scène en noir et blanc, avec de la musique qui se prêtait parfaitement au jeu et à la scène. La vidéo commençait par un plan où on ne voyait que la tête de Kessy. Cette dernière était en cours, en train d’écrire de la façon la plus innocente du monde certainement. Elle rangeait ses affaires, une journée normale, jusqu'à ce que le spectateur réalise qu’il n’y avait pas de professeur et que Kessy était la seule élève dans la classe. Mais tout de même, la jeune fille rangea ses affaires avec assurance sur le plan suivant avant de sortir dans le couloir. Le couloir était vide et Kessy y jetait un rapide coup d’oeil avant de s'y aventurer. Le plan du couloir était long, très long, presque deux minutes, Aidan se rappelait avoir dit à la jeune fille de ne pas trop y penser et juste de faire ce qui était naturel. Tandis que la caméra montrait d’abord au spectateur le visage de Kessy, puis ses épaules, ses pieds. Et… une autre paire de pieds. La musique montait en crescendo alors qu'on se rendait compte que Kessy n’était pas seule. L'angoisse montait peu à peu tandis que le spectateur se demandait s’il s’agissait des pieds de Kessy en double et combien de temps est-ce que cette marche allait durer. Kessy s'arrêtait alors, ses cheveux retrouvait leur couleur normal le temps de quelques secondes avant qu’une main, seulement visible par le spectateur s’y aventure, Kessy finissait par sentir la main et elle ne se retourna pas non, elle avait un air dérangé, effrayé même et elle poursuivait son chemin. Pour se retrouver une nouvelle fois devant sa salle de classe. Vide. Il y avait décidément un problème. La jeune fille répétait l'opération encore et encore, trois fois de suite, de plus en plus vite, et toujours cette main, et la troisième fois, Kessy, se figeait, se retournait… et elle hurlait. Ou plutôt, elle ouvrait la bouche, elle avait l’air terrorisé et aucun son ne sortait. L’écran devenait noir et on entendait enfin le cri de Kessy. Et… fin.

Aidan haussa les épaules et il accorda la jeune fille quelques secondes de répit avant de reprendre la parole. « Je ne suis pas certain de la musique et je me dis que quelques plans peuvent être plus rapides, comme celui où on ne voit que tes pieds la première fois, ça n’apporte pas grand chose à part un simple établissement de la situation jusqu’à l’élément perturbateur mais…  Je radote un peu, qu’est-ce que tu en penses ? » Il posait la question honnêtement, Aidan craignait intérieurement la critique. Peut-être qu'elle avait détesté, ou que son professeur allait détester…. Ou alors peut-être qu’avoir une vraie note et quelqu’un qui s’y connaissait en cinéma qui devait le juger le stressait… vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 01. We'll both get the starring role   

Revenir en haut Aller en bas
 

01. We'll both get the starring role

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Schools & Glee Clubs
 :: OSU - Lima :: Le Square
-