Choriste du mois


Partagez | 
 

 03. Midnight memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
nothing but sunshine and rainbows
Age : 26 ans
Occupation : Bibliothécaire à l'OSU-Lima, auteure publiée, membre des Awesome Voices
Humeur : Changeante
Statut : Célibataire, "collabore" avec Tate Bartowski
Etoiles : 11641

Piece of Me
Chanson préférée du moment : ADELE – Rolling In the Deep
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
MessageSujet: 03. Midnight memories   Ven 19 Fév - 21:01

La voix suave de la jolie blonde qu’elle avait gentiment affectée à la surveillance du bar et de ses bouteilles, bien décidée à détourner Tate « Cruise » Bartowski de ses nouvelles responsabilités, résonna dans le pub quasiment tout de suite après celle de Carter. Cependant, Ecaterina ne bougea pas d’un iota, s’exemptant de la tache d’applaudissements – non pas qu’elle sous-estimait le talent viril de Carter, car le plombier de Lexie avait définitivement sa place chez les Awesome Voices ! Mais face à Lynn, qui avait déboulé devant elle sans crier gare, elle fut à peine capable de babiller, littéralement prise par surprise. Sa bouche s’entrouvrit, tandis que par réflexe, elle clignait des yeux, ses longs cils maquillés scindant l’air, pour s’assurer qu’elle ne venait pas d’avoir une hallucination. Et ce n’était pas cas.

Elle pouvait sentir le parfum sucré de sa cousine emplir ses narines, perçant les effluves de la fragrance d’ambiance aux notes (trop) épicées que Megan avait pulvérisées pour coller au thème de la soirée. Ecaterina ferma la bouche, prenant conscience de l’image peu finaude qu’elle devait projeter sur le moment. Le timbre éraillé de Lynn lui parvint tout droit dans les oreilles, et lui donna le sentiment grisant de soudain retrouver une utilité, alors qu’elle avait été tenue à l’écart des vils complots de ses camarades chanteurs toute la journée. Ce genre de moment, c’était sans doute ça qu’on appelait un Miracle de Noël.

« T’as même le droit à un câlin. » lui répondit-elle avec sympathie. Retrouvant tout doucement la capacité de réagir, un sourire doux fendit son visage nuancé par les illuminations festives du piano-bar. S’approchant de Lynn, Cat se mit à rire légèrement, intimidée par la réussite de l’apparition imprévue de la jeune femme. Juste au bon moment, elle lança un regard farouche par-dessus son épaule pour suivre le chemin que Tate emprunta en sortant de derrière le sapin décoré. Sans attendre davantage, rassérénée quant à la fuite à peine remarquée du jeune homme, elle abandonna la contemplation furtive de la photo qu’elle souhaitait envoyer à Peter, et elle vint se pendre au cou gracile de Lynn.

Elle ne l’avait pas vue depuis de nombreux mois. Elles avaient gardé contacts, soucieuses de la bonne santé de l’une et de l’autre, mais leurs emplois du temps respectifs étaient très chargés depuis l’été dernier. Cat le regrettait. Comme avec Dorian, et ce malgré la distance qui les séparaient, elle avait toujours entretenu des rapports privilégiés avec Lynn. Toujours n’était pas le bon mot, car lorsqu’elles s’étaient rencontrées pour la première fois, le courant n’était pas passé. Cat avait alors encore du mal à supporter l’idée que son père eut refait sa vie avec une autre femme, faisant entrer sa famille par alliance dans l’arbre généalogique de la sienne. Ecaterina qui n’avait jamais eu de famille proche, à l’exception de sa mère, elle s’était brusquement retrouvée avec des cousins, une belle-mère et une demi-sœur. Elle ne se cherchait pas d’excuses, n’empêche qu’il lui avait fallu du temps avant d’accepter de faire partie d’une vraie descendance. Encore aujourd’hui, cette notion de famille lui semblait parfois bien abstraite.

Cat serra Lynn dans ses bras aussi fort qu’elle le put. Elle ferma les paupières pour cacher l’émotion qu’elle ressentait ; bien qu’elle n’avait jamais eu la larme facile, elle n’était pas sans éprouver quoi que ce soit. L’enthousiasme qui commençait à s’insinuer en elle chassa tous les bons sentiments qu’elle était tentée de laisser exploser en se mettant à pleurnicher. De nouveau, elle laissa échapper un rire, et elle se redressa pour poser ses deux mains, dont l’une tenant toujours son téléphone portable, sur les épaules de Lynn. Ecaterina l’observa d’un œil presque maternel. Elle n’était pas beaucoup plus jeune qu’elle, mais elle nourrissait à son égard un instinct qui l’aurait poussée à faire absolument n’importe quoi. Ses yeux coulèrent un regard au livre qu’elle tenait entre les mains. Son livre. Celui sur lequel elle avait tant travaillé avec Tate. Cat ravala un énième rire, troublée et émue d’avoir un aperçu en temps réel du bien-être qu’elle ressentait à l’idée que d’autres individus, des individus qui ne faisaient pas partie de sa famille ceux-là, puissent emmener avec eux l’objet qui lui avait demandé une grande force de caractère afin qu’il soit abouti. Elle resserra ses doigts autour des épaules de Lynn, ne pouvant détacher son regard de la couverture où son nom et celui de Tate apparaissaient.

« Tu l’as lu ? » lui demanda-t-elle, des sourires dans la voix. Des applaudissements tonnèrent encore une fois, amenant la blonde à se détourner de sa cousine et à se joindre à la ferveur générale. Elle glissa son téléphone portable dans la poche de sa robe, oubliant Peter pour un petit instant, et applaudit à son tour – plus par politesse qu’autre chose, n’ayant pas tellement fait attention à la prestation de la jeune femme qui descendait de scène. Toute son attention était tournée vers Lynn en vérité, et n’appréciant guère de devoir faire semblant d’applaudir plus longtemps encore, ce fut en sautillant presque qu’elle pivota vers elle en lui disant « On va s’asseoir là-bas, c’est trop bruyant près de la scène. » Ecaterina lui désigna un coin du piano-bar d’un signe du menton. Lui harponnant la main en la précédant, elle la guida, se frayant un chemin au milieu des nombreux invités jusqu’à la place tranquille qu’elle convoitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

03. Midnight memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Lima City
 :: Vieux Quartier :: Le Piano-Bar
-