Choriste du mois


Partagez | 
 

 Shawn C. Sullivan - The strange case of...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age : 30
Occupation : Enseignant-chercheur
Statut : Single
Etoiles : 77
MessageSujet: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Lun 22 Fév - 23:16

SHAWN CRAIG SULLIVAN
HABITANT/PERSONNEL OSU

     
Informations -
      Shawn a 30 ans. En réalité, Il s'appelle Shawn Craig Sullivan. Il est né le 04/08/1989 à Birmingham, AL et vit actuellement à Monroe, MI. Shawn est enseignant-chercheur à l'OSU Lima. Il est célibataire.

      Si tu étais une star, comment gérerais-tu la célébrité ?
      C'est une question piège ? Car si vous vous attendez à ce que je dise que je ne roulerais pas en voiture de course et que je donnerais régulièrement une part de ma fortune à des œuvres de charité, vous vous fourrez le doigt dans l’œil.
      Quels sont tes regrets ?
      Ça ne regarde que moi.
      Quelle est ta plus grande fierté ?
      Ma réussite professionnelle, bien sûr.
      Si tu avais la possibilité de faire un vœu, quel serait-il ?
      Y'a pas une superstition idiote qui dit qu'un vœu doit rester secret pour se réaliser. Non ? Eh bien, mon vœu le plus cher, là, tout de suite, c'est que vous arrêtiez de m’assommer avec vos questions.
      Quel est ton style de musique préféré ?
      Si ça chante, ça se laisse écouter.
      Quelles célébrités admires-tu, et pourquoi ?
      Les Royals de Kansas City. Vous parliez bien de baseball, n'est-ce pas ?
 
Histoire -


Il tremblait mais la détermination avec laquelle il déambulait ne trahissait aucune hésitation. C'était la dernière fois qu'il foulait le sol marbré sur lequel il avait fait ses premiers pas. Sa main gauche serrait d'une force herculéenne la hanse de son sac, accrochée à son épaule. En s'approchant, au détour d'un couloir, du miroir qui en décorait le mur, il braqua résolument son regard au sol. Il réalisa en l'espace de quelques secondes qu'il s'engageait dans un voyage sans retour. Peu importe, songea-t-il. Il refusait que le reflet de ce spectacle vienne remettre en cause ses velléités de départ. C'était la manière qu'il avait de s'affranchir de tout doute : il n'était plus question de revenir en arrière.

Avant de franchir le pas de la porte, cependant, il ne put s'empêcher de pivoter sur ses talons pour faire face au buffet en bois massif sur lequel trônaient trois clichés. Un observateur avisé aurait vu dans ces photos une tradition familiale : un couple, trop heureux en apparence, et son enfant, chaque fois un peu grandi. Toujours la même pose, toujours le même décor. Mais ce n'était pas sans raison que Shawn, dont les yeux convergeaient sur le premier cliché, ne trouvait aucun réconfort dans ces portraits qu'une culture de la digne retenue lui avait jusqu'ici interdit d'observer trop longtemps. Il attrapa fébrilement le premier cadre en laissant échapper, non sans circonspection :
– Ouais… N'importe qui n'y verrait que du feu. Sauf qu'il n'était pas n'importe qui et que le nourrisson sur ce cliché, ce n'était pas lui.

Dans d'autres circonstances, il n'aurait pas tenu rigueur à ses parents de cette lubie qu'il jugeait morbide. Il avait appris très jeune qu'il était adopté, ce qui lui avait épargné bien des souffrances. Son mal-être était tout autre. Il s'était souvent demandé si ce n'était pas pire sort, d'ailleurs. Y avait-il seulement, s'interrogea-t-il, une échelle des atrocités dont les enfants sont les victimes ? Une voix réconfortante, même alarmée, le tira de ses pensées.
– Je ne veux pas te presser mais il faut faire vite ! Le désintérêt profond que lui portaient ses parents avait ceci de bon que Shawn pouvait leur échapper en empruntant la grande porte.
Ils ne se rendraient sans doute compte de son absence que bien plus tard, lorsqu'ils auraient tous les deux quitté le travail et regagné le domicile en espérant trouver, comme à l'accoutumée, le repas prêt et leur enfant couché.
– Tu sais, Nana, répondit Shawn en reposant précautionneusement le cadre à sa place. Je crois que tu vas leur manquer plus que moi... Il passa la porte et pressa le pas. Je veux dire… Moi, mon départ les déleste d'un poids mais toi. Toi, ils vont sincèrement te regretter.

Il était sûr de ce qu'il avançait. Après tout, il n'était rien d'autre qu'un substitut. Une marionnette qu'on sort du coffre à jouets de temps en temps, pour montrer qu'on en a une et qu'elle est là, quelque part. Tout un chacun se serait volontiers laissé émouvoir par la tendre histoire de son adoption et le drame qui avait frappé sa famille avant son arrivée. A la place, il avait tenu malgré lui le rôle central dans la mascarade orchestrée par ses parents.

Cela faisait déjà plusieurs mois que son habituelle bonhomie avait cédé le pas à une forme d'affirmation de soi. Il avait trouvé le soutien dont il avait besoin là où il était toujours allé le chercher – auprès de Constanza, sa nourrisse, dont il avait partagé le quotidien plus longtemps qu'il ne s'en souvenait. Ses parents, eux, n'avaient jamais fait montre de tendresse envers lui. Leur relation se limitait à quelques échanges très conventionnels. Il leur servait à faire bonne figure, car ce qui était le plus en vogue pour un couple qui réussit professionnellement, c'était d'avoir un enfant assez mignon et qui ne bronche pas trop. Son départ, il le savait, viendrait semer le désordre. Après tout, un enfant normal, ça ne fugue pas.

– Allons-y, dit-il d'une voix étranglée par l'émotion. Il sentit la main de Nana glisser par dessus son épaule. Il ferma les yeux une demi-seconde pour marquer son réconfort et franchit le portail sans même regarder derrière lui.

***

Shawn se dirigeait péniblement vers le bâtiment administratif du lycée J.W. Sexton – qu'il avait intégré quelques mois plus tôt – sous l'effet de bourrasques chargées d'aiguilles de glace. L'hiver était tombé sur le Michigan comme une vengeance. Dans sa course, il tâcha d'éviter les flaques d'eau tout en se protégeant de la grêle. Les murs de pierre blanche du lycée étaient éclaboussés de boue par endroits et semblaient gris dans la lumière blafarde. Ils renvoyaient une parfaite image de cette journée misérable.

En passant l'essentiel de ses dix-neuf ans dans le sud des États-Unis, Shawn n'avait dû supporter ce type de temps que quelques jours par an, pendant l'automne. Rapidement, l'air froid chassait l'humidité. D'après Nana, ce mélange de pluie et de glace était typique de l'hiver au Michigan. La neige était un événement fréquent mais qui ne durait jamais plus d'une journée.

Les étudiants qui se hâtaient entre deux leçons lui jetaient pour la plupart des regards hostiles. Ses nombreuses disputes avec le groupe des caïds, ponctuées à l'occasion de quelques échanges de coups, avaient eu pour conséquence la modification radicale de son statut : de nouvel élève, il était immédiatement devenu l'un des moins fréquentables du lycée. Puisqu'il s'entendait très bien avec son professeur d'anglais qui habitait à quelques pâtés de maisons de Nana, celui-ci lui avait proposé de le déposer au lycée et le ramener chaque soir. Il avait accepté avec soulagement, heureux d'échapper à l'hostilité de ses condisciples au cours des trajets scolaires en bus.

Leur rancœur lui paraissait presque dérisoire en comparaison de la crise de rage dans laquelle la secrétaire entra lorsqu'il pénétra dans la salle d'accueil. La femme, d'une cinquantaine d'années et d'un naturel peu aimable, semblait tenir Shawn pour responsable d'une émeute qui avait éclaté quelques semaines après la rentrée dans la salle de repas – et de la blessure avec laquelle son illustre crétin de fils s'en était tiré.
Shawn s'apprêtait à riposter lorsqu'un homme bondit du bureau attenant pour expliquer la raison de la présence du jeune homme :

– Shawn, pile à l'heure ! Suis-moi, dit-il avec un air enjoué qui n'avait rien de feint. La secrétaire le regarda et fit une moue dédaigneuse. Shawn, lui, ne se fit pas prier et se contint autant qu'il put, n'adressant aucun regard à la femme qui devrait attendre ses excuses encore longtemps. Dans quelques mois aura lieu la remise des diplômes, tu sais ce que ça veut dire ? demanda Frank. Le conseiller d'orientation psychologue suivait l'évolution de Shawn depuis son arrivée avait un intérêt qui dépassait le jeune homme. Shawn, d'ailleurs, s'était souvent demandé s'il s'investissait autant avec les autres élèves du lycée ; parfois, lorsqu'il l'écoutait lui parler, ses yeux lagon pétillaient d'admiration.
– Que le lycée est bientôt terminé, répondit Shawn. Frank l'examina une demi seconde avec un air résigné, avant de le corriger :
–… qu'il est temps de savoir dans quelle université tu aimerais aller, Shawn. Le blondinet se demanda si affronter un temps pareil pour se lancer de ce genre de débat en valait vraiment la peine. Son regard devint vague et il rétorqua :
– Écoutez, c'est déjà exceptionnel que je puisse être au lycée compte tenu de ma… situation. La voix grave de Shawn lui donnait une certaine crédibilité, mais il était si jeune qu'on prenait rarement en compte ce qu'il disait.
– Tu as décidément besoin que je te guérisse de tes préjugés, répondit Frank. Je t'ai déjà prouvé que tu avais tort, je peux recommencer…
Shawn ne put réprimer un sourire. Il ne s'était pas encore fait à l'idée qu'on pût s'intéresser à son sort.

***

Shawn, qui lorsqu'il n'était pas assis faisait fébrilement le tour de la pièce, avait des bouffées d'angoisse comme jamais il n'en avait eu. C'était monnaie courante chez lui, ces derniers-temps.

Il se souvenait encore de l'appréhension qu'il avait ressentie deux semaines plus tôt, lorsqu'il avait dû réclamer auprès du ministère de la justice (rien que ça) un extrait de son casier judiciaire en vue de cet entretien. Il s'était alors efforcé de passer en revue la liste des actes répréhensibles qu'il avait commis tout au long de sa vie : en somme, quelques altercations ponctuelles qui n'avaient jamais – à sa connaissance, du moins – donné lieu à des poursuites judiciaires. Cette élan de paranoïa, comme il aurait dû s'y attendre, n'avait pas eu lieu d'être.

Tout docte soit-il, rien ne réussissait à évacuer son stress. Et pour cause, l'enjeu n'était pas des moindres : dans la salle voisine, quatre personnes débattaient à son insu pour savoir si, oui ou non, il allait intégrer l'équipe de l'université à la prochaine rentrée.

Était-il seulement certain d'être à sa place ? Ses sempiternelles remises en question ne lui avaient pas apporté le moindre réconfort. C'était un chercheur hors pair, ça ne faisait aucun doute. Étudiant, il avait passé le plus clair de son temps à dépoussiérer de vieux livres pour peaufiner son projet de thèse de PhD, l'apprentissage du français chez les anglophones. Or, enseigner était la condition sine qua non pour que l'université accepte de l'héberger et de lui prêter ses ressources. Là était le hic : former la relève était-ce seulement dans ses cordes ?

Cet entretien n'avait fait que lui mettre un peu plus les nerfs en pelote. Et les gloussements qu'il percevait du jury dans la salle attenante avaient le don de l'agacer un peu plus chaque seconde. Cela devait bien faire une dizaine de minutes, maintenant, qu'il avait conclu sa prestation. Ses espoirs s'étaient définitivement envolés au bout de la cinquième, si bien qu'il en vint à se demander ce qui le retenait ici. Certainement pas la politesse, car il avait appris depuis bien longtemps déjà qu'un sourire séducteur n'était pas la meilleure arme de persuasion qu'il tenait entre ses mains.

– Mr. Sullivan, je vous prie. Une voix le tira de ses pensées et manqua de le faire sursauter. Shawn acheva son énième tour de salle en véritable marche à l'échafaud, tout en prenant garde de ne pas traîner des pieds, soucieux de se donner une contenance. Le vent de la révolte retomba bien vite lorsqu'il pénétra pour la seconde fois dans la pièce et qu'il sentit tous les regards pointés vers lui. Il déglutit avec peine puis se laissa à moitié tomber sur la chaise, dardant un œil perçant au professeur face à lui, qui s'apprêtait à prononcer son verdict. Toute cette mascarade pour lui annoncer qu'ils ne retenaient pas sa candidature était clairement une insulte à son intelligence.

Il vit le vieille homme face à lui arborer un sourire que Shawn crut sardonique. Il serra la poing mais se détendit presque aussitôt.
– Monsieur Cho Craig… Mince. Sh-aaawn. Oui voilà. Monsieur Shawn, Craig Sullivan… L'homme s'amusait de sa propre bêtise. Shawn, lui, sentait que son cœur était sur le point de lâcher. … je crois que je parle au nom de tous mes collègues... Il se sentit obligé de les désigner d'un geste imprécis, les yeux rivés sur sa feuille ...lorsque je dis que nous serions ravis de vous compter parmi les trop rares membres du département des langues étrangères... Shawn écarta en une demi seconde l'éventualité d'un évanouissement, troublé par la confusion. Son hostilité croissante fit sens inverse. Son inquiétude se dissipa ; il esquissa même un sourire gêné. ...Bienvenue parmi nous, Shawn. Bienvenue à Lima ! fit l'homme, dont le sourire paraissait soudainement sincère. Trop penaud, le jeune homme se contenta de hocher la tête.

***



     
     
Caractère -

      Qualités - Terre-à-terre – Investi dans son travail – Protecteur – Sarcastique
      Défauts - Froid au premier abord – Légèrement névrosé – Calculateur – Rancunier – Solitaire – Hanté par les fantômes de son passé
     
Goûts et Manies -
Quels sont les goûts et les manies de votre personnage ? Donnez quelques exemples de ce qui fait son originalité.

      Goûts - Lecture – Jolies filles – Baseball – Voyages à l'étranger.
      Manies - A tendance à masquer ses émotions – Pour autant, n'a pas peur de laisser parler sa franchise – A tendance à agir avant de réfléchir.
     
Les points importants -
     
-Né sous X, Shawn est adopté par un couple riche qui a perdu son enfant unique (victime de la mort du nourisson),
-Il comprend très jeune que sa famille l'a choisi pour sa ressemblance avec leur fils (couleur des yeux, des cheveux),
-N'est qu'une poupée pour ses parents qui passent le plus clair de leur temps au travail,
-Profondément touchée par sa situation, sa nourrice Constanza l'aide à fuguer à l'aube de ses 16 ans et le recueille dans sa famille, dans le Michigan,
-Shawn passe une adolescence agitée, réagit au quart de tour lorsqu'on le questionne sur son passé. Les gens ne comprennent pas pourquoi il se dit orphelin alors qu'il est incapable de fournir des explications quant à la disparition de ses parents,
-Compense ses écarts de conduite avec un parcours scolaire plus que correct. Se découvre un réel intérêt pour le français, qu'il apprend à parler.
-Poursuit ses études en Sciences du langage, et entreprend des études supérieures axées sur la recherche.

      ●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●●
 
Le Joueur -
        ♪ Personnage inventé ou Poste vacant :
        PI
        ♪ Personnalité sur l'avatar :
        Max Riemelt
        ♪ Prénom :
        Aurélien
        ♪ Age & sexe :
        23 M
        ♪ Connaissance sur la série Glee:
        Moyenne (s1-2-3)
        ♪ Comment avez-vous connu le forum ?
        Je ne sais plus...
        ♪ Code :
       
        ♪ Taux de présence :
        L'après-midi surtout.
        ♪ Souhaitez-vous bénéficier d'un parrainage ?
        [] oui / [x] non
        ♪ Votre impression sur le forum :
        Toujours positive !
       
     

     
célébrité : MAX RIEMELT | ©️gif : TUMBLR | Arrivée : S05E03


J'en profite pour signaler que je serai absent jusqu'à vendredi, car en déplacement. Mais je tenais à poster cette fiche avant. S'il y a des modifications à faire, je m'y collerai à mon retour. angel


Dernière édition par Shawn C. Sullivan le Mar 23 Fév - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
nothing but sunshine and rainbows
Age : 26 ans
Occupation : Bibliothécaire à l'OSU-Lima, auteure publiée, membre des Awesome Voices
Humeur : Changeante
Statut : Célibataire, "collabore" avec Tate Bartowski
Etoiles : 11641

Piece of Me
Chanson préférée du moment : ADELE – Rolling In the Deep
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Lun 22 Fév - 23:43

Bienvenue Brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
WHP is the cutest !
Age : 18 ans
Occupation : Etudiante en Anthropologie au College of Arts and Sciences de l'OSU
Humeur : Dancing Queen
Statut : En relation témoin avec Milan "Abba" Abbadelli
Etoiles : 583

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Instant Crush - Daft Punk
Glee club favori : Je me fiche totalement des chorales
Vos relations:
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Lun 22 Fév - 23:46

Haaaaaaaan je Brille !!!! Bienvenue à Lima !!!! cheerio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Mar 23 Fév - 0:50

Bienvenue !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 27 ans
Occupation : Travesti au cabaret de Lima - Etudiant à la faculté d'Arts et Lettres de Lima
Humeur : Joyeuse
Statut : Occupé à compter ses paires de chaussures
Etoiles : 220
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Mar 23 Fév - 12:13

Bienvenue à toi ! J'espère que tu te plairas par ici. Je vois que ta fiche est presque terminée, donc je te souhaite surtout bon courage pour la validation. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ► And now he's so devoid of color, he don't know what it means
Age : 21 ans
Occupation : Assistant Manager au Gîte Preston, pigiste et barista au Lima Bean à temps partiel.
Humeur : Rasséréné
Statut : En couple avec Harper Pritchard.
Etoiles : 2567

Piece of Me
Chanson préférée du moment : LANY - ILYSB
Glee club favori : Ne se prononce pas
Vos relations:
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Mer 24 Fév - 15:19

Max Riemelt Brille

Je n'ai rien à te faire modifier, c'est une très belle fiche ! Je te valide sans plus attendre DANCE Tu peux dès maintenant aller remplir tes généralités, et poster ton WikiGlee ! Je te glisse également le lien vers les demandes diverses ! Dylan viendra te mettre ta couleur le plus rapidement possible, en attendant... Bon jeu hartyr


Dernière édition par Jamie Ainsworth le Ven 26 Fév - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Jeu 25 Fév - 15:09

Bienvenu parmi nous hola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 30
Occupation : Enseignant-chercheur
Statut : Single
Etoiles : 77
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Ven 26 Fév - 21:49

Merci beaucoup Brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 26 ans
Occupation : Co-directrice de la LPA et coach des Second Chances
Humeur : Déterminée
Statut : Célibataire
Etoiles : 1304

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Brave - Sara Bareilles
Glee club favori : Second Chances
Vos relations:
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Sam 27 Fév - 18:07

Shawn Craig ça fait SC. Coïncidence ? Je ne crois pas !

Bienvenue du coup fourbe ou re devrais-je dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 30
Occupation : Enseignant-chercheur
Statut : Single
Etoiles : 77
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   Mer 2 Mar - 17:27

Ahah, j'avais même pas vu mdr Merci beaucoup Brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shawn C. Sullivan - The strange case of...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shawn C. Sullivan - The strange case of...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Welcome to Glee.RPG
 :: Listes, Tests & Présentations :: Présentations en cours
-