Choriste du mois


Partagez | 
 

 03. First love, it's a hurting truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptySam 30 Oct - 14:29

Katia Hammersmith & Melinda Vance


First love, it's a hurting truth




Un éclair illumina le ciel, et le coup de tonnerre qui suivit fit trembler les vitres. Dehors, il n'y avait pas un chat, personne n'osait s'aventurer à l'extérieur par la pluie battante qui tombait sans discontinuer depuis le matin. Il était midi, et les élèves de McKinley High avaient du se résoudre à déjeuner à la cafeteria, au lieu de s'installer sur les tables ou la pelouse à l'extérieur. L'orage grondait, inondant le parking et la cour qui entouraient le lycée. Les citrouilles qui avaient été disposées un peu partout à l'occasion d'Halloween pour décorer se remplissaient peu à peu d'eau de pluie.
Mais à l'intérieur de la bibliothèque, il faisait bon. Le seul bruit était celui des pages tournés, des livres reposés sur les étagères, des raclement de gorge et parfois, quelques chuchotis s'élevaient, étouffés et pratiquement imperceptibles. Par moment, le tonnerre faisait lever les yeux aux quelques élèves présents, mais ils retournaient vite à leurs ouvrages. La bibliothèque n'avait pas été épargnée par la décoration spéciale Halloween, et les murs étaient recouverts de fausses toiles d'araignées, et un squelette en plastique trônait sur la table centrale, celle réservée aux derniers arrivages de livres. Deux énormes citrouilles encadraient la porte, et une citrouille plus petite était posé sur chaque tables. Dans un coin, la bibliothécaire classait des cartes, et son assistant, Jesse St James, sortit de la réserve à cet instant. Il sembla échanger quelques mots avec la bibliothécaire, enfila son manteau et rejeta une mèche de cheveux en arrière d'un mouvement charmeur de la tête. La bibliothécaire sourit, charmée.. et elle n'était pas la seule.

Soigneusement dissimulée dans le coin opposé de la bibliothèque, Melinda se retint de respirer. Elle adorait quand Jesse faisait ce petit mouvement de tête pour repousser ses cheveux qui lui retombaient toujours devant les yeux. D'une manière générale, elle adorait absolument tout pour lui. A tel point qu'aujourd'hui, elle était venue passer l'heure du déjeuner à la bibliothèque, parce qu'elle savait qu'il terminait sa journée de travail à midi, et que peut-être, il lui accorderait quelques minutes de son temps pour échanger un mot ou deux avec elle. Ces rares instants où il discutait avec elle, de tout et de rien, elle n'attendait que ça. Le coeur battant à tout rompre, elle se sentit fondre lorsqu'il leva la tête et embrassa du regard l'ensemble de la bibliothèque, son éternel sourire charmeur aux lèvres. Intimidée, elle se dissimula un peu mieux derrière l'étagère de livres qui lui servait de cachette, et n'en ressortit que pour voir le dos de Jesse passer la porte et vider les lieux. Alors elle poussa un soupir rêveur, et s'appuya contre la rangée de livres.


" Jesse.. " articula-t-elle silencieusement en fermant les yeux, savourant les quelques images de Jesse qui flottaient dans son esprit.

Quelques minutes plus tard, elle se reprit, et s'installa à une table isolée. Sa table. Une table installée près d'une fenêtre, derrière l'étagère des livres d'histoire. Personne ne s'installait jamais à cette table, ce qui convenait très bien à la jeune fille, qui aimait y établir ses quartiers pendant ses heures libres. Posant son sac à dos sur la table, elle en sortit son ordinateur portable, et son livre de math. D'une main elle ouvrit son ordinateur, pendant que de l'autre elle tournait les pages de son manuel. Lorsque son livre fut ouvert à la page des exercices qu'on avait demandé aux élèves de sa classe de faire, et son ordinateur allumé et prêt à servir, elle inspira un grand coup. Dehors, un nouvel éclair illumina le ciel, et elle jeta un coup d'oeil distrait par la fenêtre. Dehors, elle aperçut une silhouette qui se protégeait avec sa veste remonté sur sa tête, et qui courait sur le parking. En s'engouffrant dans sa voiture, Melinda reconnut Jesse, et elle se redressa sur sa chaise. Le menton posé sur sa main, elle le regarda quitter le parking dans sa voiture, s'engager sur la route et disparaître au tournant. Pourtant, elle continua à regarder dehors, dédaignant ses devoirs. Son ordinateur, allumé, laissait voir en fond d'écran une photo des Vocal Adrenaline, une photo sûrement prise lors d'un shooting, vu que la chorale avait un succès certain. Au centre des choristes, Jesse souriait à l'appareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptySam 30 Oct - 18:21

Citation :
From Katia, to Jesse :
On déjeune ensemble ?

    Katia n’avait pas reçue de réponse à son texto, mais elle y était habituée depuis quelques semaines. Ses sms destinés à un certain Jesse St-James restaient toujours sans réponse. Aujourd’hui, elle était bien décidée à le voir, et allait le chercher à la bibliothèque s’il le fallait. Elle avait scruté sa montre depuis 11h45, attendant que chaque minute passe, pour qu’à midi pile, elle saute de sa chaise et se dirigea directement à la bibliothèque. Elle avait décliné l’invitation de ses amies de déjeuner avec elle, persuadée qu’elle déjeunerait avec le garçon dont elle était toujours aussi follement amoureuse. Elle parcourut d’un pas rapide les couloirs de McKinley, qui avaient été décorés pour la soirée d’Halloween qui approchait de plus en plus. Elle avait d’ailleurs déjà son costume, celui d’un zombie. Certes, rien de bien original, mais c’était déjà ça. Elle espérait aussi d’ailleurs inviter Jesse au bal, pour qu’il soit son cavalier. Etant donné que Rachel y allait avec Finn, elle le voyait mal refuser. Surtout, que, c’était Katia qui lui demandait. N’est-ce pas ? Hum … En tout cas, la demoiselle était certaine de sa réponse et d’ailleurs ne lui laisserait pas le choix.
    Elle arriva à la bibliothèque, qui avait aussi été décoré pour l’occasion. Katia ne pouvait être que surprise, elle avait toujours pensé que la bibliothèque était un lieu qui n’avait rien à voir avec le lycée et donc n’allait en rien suivre la tendance de relooking version Halloween. Mais heureusement qu’elle avait eu tort ! Le résultat était pas mal, avec les toiles d’araignée, sur les murs ainsi que sur les fauteuils et livres, comme si personne ne les avait touchés depuis des années. Ce qui devait être vrai pour certains bouquins. Ne jetant qu’un œil distrait à la déco, Katia alla directement au bureau de la bibliothécaire. A force de la voir traquer son assistant, celle reconnaissait la blonde de loin.

    « Jesse c’est là ? »
    « Non, il vient de partir, il a fini sa journée. »

    Shit. Il l’avait évité encore une fois. Katia se laissa tomber sur une chaise. Oui elle était déçue. Elle pensait vraiment qu’elle réussirait à le voir, qu’ils mangeraient ensemble et qu’ils puissent s’expliquer. Ou plutôt qu’elle essaie de lui faire ouvrir les yeux. Rachel, non ; Katia, oui ! Surtout que mlle Berry avait déjà un chevalier servant. Elle s’était faite belle pour Jesse. Elle avait même raté les 5 premières minutes de son cours d’Histoire pour filer se refaire une beauté dans les toilettes, en espérant que son maquillage tiendrait jusque là. Et persuadée qu’elle allait passer une heure et demi avec Jesse, elle avait enfilé une robe corail, qui n’était pas du tout adéquate vu le temps qu’il faisait. Cette robe, elle l’avait portée à leur premier rendez-vous, et espérait que ça ferait un clin d’œil à leur ancienne relation, mais il ne pourra jamais le voir. Soupirant, Katia remit son trench sur les épaules, ne voulant pas attraper froid avec ce sale temps. Elle était consciente d’être beaucoup trop habillée pour aller au lycée, mais elle s’en fichait, puisqu’elle ne pensait qu’à Jesse lorsqu’il la verrait dans cette tenue. Maintenant, elle avait l’air bien maligne.

    Qu’allait-elle faire maintenant ? Elle ne pouvait pas rejoindre ses copines, après avoir refuser de manger avec elle. Et puis, elles devaient déjà être installées, Katia se voyait mal débarquer maintenant. La jeune fille reprit son sac, après que la bibliothécaire lui ait lancé un regard noir, à occuper une table sans travailler. Elle fit le tour de la bibliothèque, en marchant doucement, le temps de trouver une alternative. Katia n’allait pas déjeuner seule quand même. Ca faisait bien trop désespérée. Et avec ce temps, hors de questions de rentrer chez elle pour midi. Elle se dit alors qu’elle allait sûrement acheter un petit truc au distributeur avant la reprise des cours, histoire de tenir le coup le reste de la journée. Mais une question se posait toujours : qu’allait-elle faire à présent ? Elle avait deux heures à tuer, et ne voyait personne dans la bibliothèque avec qui elle pourrait parler. Certes, elle pouvait s’avancer sur ses devoirs, mais elle était bien trop énervée pour. Jesse St-James lui était passé sous le nez, à cinq minutes près. La prochaine fois, elle irait l’attendre direct à sa voiture.

    Alors qu’elle continuait à réfléchir à tous ses plans pour lui tomber dessus, Katia passa dans un coin vide de la bibliothèque. Seule une lycéenne occupait une table, un ordinateur ouvert et un bouquin devant elle. Katia continua à faire le tour de la bibliothèque et passa près de sa table. Et en curieuse qu’elle était, elle jeta un coup d’œil à ce qu’elle faisait. Le livre s’averait être un livre de maths, et son ordinateur était toujours sur fond d’écran. Rien de bien intéressant. Quoi qu’en regardant bien, le fond d’écran lui était très familier. Katia le regarda d’un peu plus prêt et s’arrêta derrière la lycéenne.

    « Pourquoi je me vois sur ton fond d’écran ? »

    Katia haussa les sourcils. Elle repensa alors à la phrase qu’elle venait de prononcer. Bon sang, c’est vrai ça, pourquoi elle se trouvait sur le fond d’écran d’une inconnue rencontrée à la bibliothèque ? Certes, elle n’était pas seule, elle se tenait à côté de son partenaire de scène Jesse St-James, accompagnés des 24 autres choristes de Vocal Adrenaline. Un sourire envahit alors son visage. Cette photo avait été prise après leur victoire aux Selectionals, ce qui n’avait pas été compliqué, vu leurs adversaires ! C’était une campagne qui encourageait les membres de la ville d’Akron d’aller soutenir leur équipe de Glee Club à l’épreuve des Régionals. A l’époque, Jesse était encore à Carmel et n’avait pas encore effectué son transfert à McKinley. C’était le bon vieux temps !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptyDim 7 Nov - 14:59

Des sentiments que Melinda ressentait à l’égard de Jesse, personne n’en savait rien. De toutes manières, il aurait fallu pour cela que la jeune fille ait quelqu’un à qui en parler. Or, mis à part Brittany, Melinda n’avait pas d’amies : difficile dans ces conditions de se confier, et elle n’avait pas encore osé en parler à Brittany, elle était bien trop gênée pour cela. Un jour peut-être, elle oserait avouer à la blondinette que Jesse avait volé son cœur, et que si elle passait autant de temps à la bibliothèque, ce n’était pas seulement pour étudier, mais plutôt pour admirer le beau jeune homme, voir même, lorsqu’il remarquait la présence de la jeune fille, pour échanger quelques mots avec lui. Jesse avait toujours une parole aimable à son intention, un sourire, un compliment, et quelque fois même, il lui faisait un clin d’œil qui la faisait véritablement fondre sur place. En vérité, lorsqu’il plongeait ses yeux dans les siens, Melinda était prête à tout pour lui, même à le remplacer à son poste d’assistant à la bibliothèque. Oui, elle avait des sentiments pour lui, mais il fallait que cela reste un secret : personne, surtout pas Jesse, ne devait savoir. Aussi, elle faisait en sorte d’être seule lorsqu’elle ouvrait son ordinateur, parce que très souvent, comme aujourd’hui, il y avait une photo de Jesse en fond d’écran. Ce n’était pas difficile de trouver des photos de lui, car les Vocal Adrenalines étaient en quelques sorte des célébrités à Lima. C’est pour cela que la chorale entière était sur son écran, mais elle n’avait d’yeux que pour Jesse.

Alors que son regard parcourait sans le voir le parking inondé, une voix la tira brutalement de sa rêverie, et elle sursauta. Comme prise en faute, elle se ratatina sur elle-même, espérant se faire encore plus discrète qu’elle ne l’était, et tourna la tête. Une jeune fille la fixait d’un regard acéré et inquisiteur. Melinda déglutit, et jeta un bref coup d’œil à son écran. Pourquoi se voyait-elle sur l’ordinateur? Pas difficile à expliquer, car elle avait en face d’elle une ancienne membre des Vocal Adrenalines, ni plus, ni moins! Bien sûr, Melinda avait lu sur les Twitter de certains de ses camarades, qu’une nouvelle élève venait d’être transférée à McKinley, une chanteuse de la célèbre chorale, mais jusqu’à présent, elle ne l’avait jamais vu. Consciente qu’il lui fallait fournir une réponse, elle se tourna à nouveau vers la jeune fille qui la regardait sans broncher.

«
 Euh.. »

Brillante répartie!
Rougissante, elle s’éclaircit la gorge, et redressa les épaules, dans une vaine tentative visant à faire croire qu’elle se sentait plus sûre d’elle, alors qu’en vérité, elle avait honte de s’être fait surprendre en pleine rêverie. Sur la photo de son écran, à quelques pas de Jesse, la blondinette qui lui avait posé une question se tenait toute droite, fière, un sourire éblouissant aux lèvres, plus belle que jamais. Les yeux de Melinda la détaillèrent brièvement, et elle songea qu’il n’y avait pas qu’en photo qu’elle était belle. Ses cheveux blonds, son visage parfait, sa robe qui, bien que déplacée dans une lycée, la seyait parfaitement et la rendait plus jolie que jamais.. Comparé à elle, Melinda se sentait ridicule. Elle avait coiffé ses cheveux en deux nattes, ce qu’elle regrettait amèrement à présent. Elle portait un pull en laine sans manches gris anthracite, sur un t-shirt à manches longues blanc, un jean et une paire de bottes par-dessus. Sur le dossier de sa chaise, son imperméable lui semblait affreux, et d’une main nerveuse elle remit de l’ordre dans sa frange. Ses yeux papillonnèrent entre l’ordinateur et la jeune fille.

« 
Ce sont les Vocal Adrenalines.. Mais tu dois le savoir, puisque tu en faisais partie..  » bredouilla-t-elle faiblement. «  Je.. J’aime bien les chorales.. Alors j’ai mis un fond d’écran avec.. Excuse-moi, je ne connais pas ton nom. Juste ton visage.  » dit-elle en désignant du menton son ordinateur, mais à cet instant, il passa en veille.. Et comme image de veille, devinez qui elle avait choisi de mettre en diaporama? Jesse St James, bien entendu! Une photo du jeune homme s’afficha, portant à bout de bras un trophée, les cheveux légèrement ébouriffés, plus beau qu’un Dieu -selon l’avis de Melinda. Pétrifiée, Melinda ouvrit de grands yeux, alors que la seconde image montrait Jesse et elle, une photo qu’il avait prise lui-même avec le téléphone portable de la jeune fille, quelques jours auparavant, alors qu’elle acceptait une énième fois de prendre sa place à la bibliothèque.

D’un geste brusque, elle referma son ordinateur. Le cœur battant à tout rompre, elle se rendit compte de la situation dans laquelle elle se trouvait, et un sourire nerveux s’étala sur son visage.

« 
Je connais Jesse. » avoua-t-elle en souhaitant que la jeune fille blonde n'ait pas le temps ou l'envie d'en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptyMer 10 Nov - 12:34

    Prise en flagrant délit. Toutefois, elle se sentait flattée. Etre sur le fond d’écran d’une inconnue – à part si c’était une psychopathe – c’était tout de même très flatteur. Elle reconnaissait donc son talent pour la danse, son incroyable voix ! Ou pas. Katia était loin de se douter qu'elle n'appréciait que Jesse et aurait été horrifiée de l'apprendre, son égo en prendrait un coup. Katia était une fille très fière et orgueilleuse, et le fait d'avoir fait partie de Vocal Adrenaline avait quadruplé ces traits de caractères.

    « Sans blague.»

    Katia roula des yeux, tiens elle lui apprenait quelque chose ! Elle avait fait partie des Vocal Adrenaline. Comme si elle ne le savait pas elle-même. Katia lacha un soupire, Vocal Adrenaline, toujours Vocal Adrenaline ! Elle avait l’impression que son existence toute entière était résumé à ces deux mots. D’ailleurs, parlé de son ex-chorale l’a mettait toujours sur les nerfs et l’énervait plus que tout. Elle en avait assez que dès la première rencontre, on l’identifie comme l’ex leader de Vocal Adrenaline, avant le retour de Jesse. Elle les avait quitté, c’était terminé ! Elle ne pouvait donc pas passer à autre chose ? Mais curieusement, cette fois, Katia ne s’énerva pas. Elle était bien trop intriguée par la situation, et puis elle savait à quoi ça la menait lorsqu’elle pétait un câble. Soit à l’infirmerie, soit au bureau de Mr Figgins. Demandez donc à Abby Summers.

    « Tu nous a vu sur scène ? »

    Si elle avait la troupe de Carmel sur son ordinateur, c’était qu’elle devait être fan, et donc avoir vu des représentations. Si leurs répétitions était strictement fermées au public, ils donnaient une représentation une fois par mois, en plus des pièces qu’ils préparaient ou pour les représentations de Noël ou Thanksgiving.

    Elle aimait les chorales ? En faisait-elle partie ? Elle savait connaissait tous les membres de New Directions, même les nouveaux mais pour l’autre chorale de McKinley, elle avait un doute. Il est vrai que la jeune fille passait un peu inaperçue et puis Katia n’avait jamais été douée pour reconnaître les gens. Elle pouvait très bien la confondre avec Dakota ou Lucy. Et de toute manière, Katia n’avait jamais considéré les Awesome Voices comme une vraie chorale, alors à quoi bon retenir leurs noms ou visages ?

    « Vraiment ? Tu fais partie d’une d’entre elle ? Awesome Voices ? »

    Au contraire de la jeune fille, les sentiments de Katia à l’égard de Jesse était loin d’être enfouis ou cachés. Toute personne qui connaissait un minimum Katia savait qu’elle était encore folle amoureuse de Jesse, lui y comprit. Cependant, comme pour Melinda, elle n’avait pas grand monde à qui en parler. Son meilleur ami de Lima, Gregory, n’était pas au courant et ne savait probablement pas qui était Jesse, et mit à par lui, elle n’avait pas vraiment d’amis assez proche ou confident pour en parler. Oh bien sur il y avait toujours ses ex-camarades de Vocal Adrenaline, mais ils étaient très pris par le boulot monstre que demandait la chorale et était donc inapte à écouter la demoiselle.

    « Hum, vraiment ? D'où ? Jesse ne m’a jamais parlé de toi. Mais je peux me tromper. Comment tu t’appelles ? Moi c’est Katia. »

    Elle aurait voulu rajouter, « Female Lead Voice » de Vocal Adrenaline, mais voyant comment la jeune fille était recroquevillée, elle savait que ce détail pour l’impressionner était inutile.
    A vrai dire, elle était certaine de jamais avoir entendu parlée d’elle, de la bouche de Jesse. Tout ce qu’elle disait, elle le passait au peigne fin. Et si il parlait d’une fille, que ce soit une fille de la bibliothèque ou une fille à qui il aurait demandé l’heure, son coté psychopathe reprenait le dessus et elle s’empressait alors de lui poser une multitude de questions. Enfin, il aurait également pu le pas lui avoir parlé de sa nouvelle connaissance, vu comment Katia réagissait lorsqu’il parlait d’une autre fille qu’elle. Elle était jalouse, alors qu’ils n’étaient même plus en couple. Mais que voulez-vous, c’est l’amour !

    Lorsque l’écran de veille de la lycéenne s’activa, une photo de Jesse passa en fond. Si Katia était d’abord choquée – que faisait « son » Jesse avec elle – elle eut ensuite un sourire lorsqu’elle vit son interlocutrice rougir. Alors alors ! Katia s’attarda un instant sur la jeune fille, ne la lâchant pas du regard. re ce genre de situation ! Un sourire démoniaque s’attira de plus en plus sur les lèvres de Katia.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptySam 20 Nov - 22:25

Horriblement gênée à l'idée de s'être fait surprendre avec une photo de Jesse sur son ordinateur, Melinda sentit que ses joues prenaient une jolie couleur de tomate bien mûre. Elle imaginait déjà les pires scénarios : la jeune blonde irait tout raconter à Jesse, puisqu'ils se connaissaient tout les deux de par leur ancienne appartenance aux Vocal Adrenalines. Son secret serait ainsi éventé, et Jesse, mis au fait des sentiments de Melinda, lui demanderait si c'était vrai. Que répondrait-elle? Elle préférait s'exiler dans une contrée lointaine plutôt que d'avoir à répondre à une question telle que : "c'est vrai, tu m'aimes?". Elle était bien trop timide pour supporter ne serait-ce que l'idée que Jesse soit au courant.
Bien sûr, au fond d'elle-même, elle espérait quand même que ses sentiments soient réciproques. Elle était bien trop naïve pour se rendre compte que Jesse courait déjà après une autre fille. Il était si gentil, si charmant..

Mais pour l'instant, la jeune fille qui, quelques minutes auparavant, s'était reconnue sur le fond d'écran de Melinda semblait plus occupée à être satisfaite. Une expression d'intense satisfaction se peignait sur son visage, et elle semblait flattée de se voir ainsi affichée sur l'ordinateur de quelqu'un. Peut-être pensait-elle avoir affaire à une grande fan. Ce n'est pas Melinda qui allait la contredire. Soulagée de la méprise, elle se garda de dire quoi que ce soit. Seulement, avoir prétendu aimer les chorales la mettait dans une situation assez compromettantes, puisque la jeune blonde l'avait cru, et lui demandait maintenant si elle avait vu les Vocal Adrenalines sur scène, ce qui était loin d'être le cas. Pas une seule fois elle n'avait assisté à une représentation de la chorale de Carmel High. Si Jesse en avait été toujours membre, nul doute qu'elle se serait déplacée, et, dissimulée dans un coin, elle l'aurait admiré. Elle l'avait déjà entendue chanter, et elle était absolument folle de sa voix. Mais comme Jesse avait quitté les Vocal Adrenalines, elle ne les avait jamais vu chanter. Elle déglutit encore une fois, réfléchissant à toute vitesse sur ce qu'elle allait bien pouvoir répondre, mais son silence fut coupé par une nouvelle question de la blonde, qui lui demanda si elle faisait partie d'une des deux chorales de McKinley. A cette question, Melinda pouvait répondre sans mentir, et sans hésitation.

"
Non.. non, je ne sais pas chanter. Je n'ai pas assez de voix.. " avoua-t-elle de sa voix faible qui à ses oreilles ressemblait à un couinement de petite souris effrayée.

Les choses se compliquèrent sérieusement par la suite. Après avoir rabattu l'écran de son ordinateur pour dissimuler la photo qui y était apparu, Melinda ferma les yeux, horrifiée. En les rouvrant, elle fixa une étagère devant elle, n'osant lever les yeux vers Katia. Après ça, nul doute que celle-ci comprendrait le fin mot de l'histoire, à savoir que Melinda n'était pas du tout fan des chorales, et encore moins des Vocal Adrenalines, mais plutôt de son ex-leader Jesse St James! Les joues écarlates, elle cligna des yeux.

"
Jesse est.. je veux dire, on ne se connait que depuis la rentrée.. on est amis. Il.. " Elle leva les yeux, et vit le sourire fin qui se dessinait sur les lèvres de Katia. Ce sourire, elle le reconnut instantanément, car elle l'avait vu de très -trop- nombreuses fois sur toutes les Cheerios, sur les élèves populaires, bref, sur ses persécuteurs! C'était le sourire typique de celui ou celle qui avait de mauvaises intentions, et Melinda se tendit. " Je lui file un coup de main de temps à autre.. il ne t'a pas parlé de moi? Melinda, euh, c'est mon nom. Je l'aide parfois, c'est.. tout. "

Elle sut aussitôt que Katia ne la croirait pas.. et que la situation allait très vite se dégrader, et pas du tout en sa faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptyJeu 25 Nov - 22:25

    Katia la regarda et eut un petit sourire. Elle n’avait pas tort, jamais elle n’aurait pu tenir sur une scène avec une telle voix, même en choriste. Mais bon tant qu’elle ne se prétendait pas chanteuse, Katia n’avait rien à redire, pas comme les personnes qui venaient chanter au bar karaoké où elle travaillait quelques soirs et les week-ends. Quelle torture ! Les entendre brailler pendant des heures ! Le pire, c’était quand les élèves des chorales venaient montrer leur « talent ». Certes, ce n’était pas une torture de les écouter, ils chantaient même plutôt bien, mais rien que leur statut de gleek la faisait sortir de ses gonds. Heureusement qu’elle était jolie, sinon elle n’aurait jamais de pourboire avec son sale caractère !

    Mais c’est que ça commence à devenir amusant ! Katia ne regretta pas d’avoir échapper à un déjeuner avec les filles de sa classe qu’elle n’appréciait qu’à demi. Elle regrettait tout de même d’avoir raté Jesse, mais elle le verrait une autre fois. A forcer sa Range Rover et faire semblant qu’elle s’était trompé en pensant que c’était la sienne, vu qu’ils avaient les même ou un autre scénario de ce genre. Oui, Katia aimait beaucoup inventer des rencontres du au « hasard », alors qu’elle les avait finement planifier. Cependant, elle n’aurait jamais planifié de tomber sur une fan de Jesse St-James, ici, à la bibliothèque. C’est qu’il en fait tourner des têtes ! Dommage que la personne concernée ne le soit pas.

    « Amis, hein ? »

    Katia s’assit sur une des chaises tour de la table, sans quitter Melinda des yeux. La brunette aurait bien voulu plus qu’amis, n’est-ce pas ? Katia aurait pu la considérer comme une rivale, une concurrence, mais non. Elle ne voyait certainement pas Jesse s’intéresser à elle, ou lui faire de l’ombre. Mais le fait qu’elle ait eu une photo d’elle et de lui, ça avait attisé sa jalousie. Et vu qu’elle semblait être un petite intello, elle devait passer beaucoup de temps à la bibliothèque, et passer beaucoup de temps avec lui. Dammit ! Elle n’avait pas penser à cette solution. Ca se trouve, Melinda voyait plus Jesse qu’elle ! God, se serait-elle fait devancer par cette geekette ? Katia respira un coup et reprit son petit air hautain et de petite princesse qui la caractérisait tant.

    « Hum non. Disons qu’on est plus occupé à autre chose quand on est ensemble. »

    Bon c’est pas vrai et alors ? Comme si Melinda allait vérifier. Elle serait bien trop impressionnée et intimidée par Jesse pour lui demander. Et ce n’était pas totalement faux : ils avaient été ensemble et étaient occupés à autre chose. Et à vrai dire, Katia ne voyait pas quand il évoquerait sa rencontre avec la lycéenne. Ce job n'avait rien de bien gratifiant et Katia se disait qu'il devait vraiment tenir à Rachel pour s'enfermer dans cette bibliothèque rien que pour avoir l'espoir de la voir. A cette pensée, son cœur se serra douloureusement.

    « Et toi ? Il ne t’a pas parlé de moi ? Sa merveilleuse partenaire. »

    Katia eu un petit rire. C’est vrai qu’ils faisaient un beau couple, à la vie comme à la scène. Certes, ça ne s’était pas aussi bien terminé qu’elle l’aurait voulu, certes elle avait pleurer des semaines et certes il lui arrivait encore de faire des dépressions dans son lit quand il filtrait ses appels, mais elle savait qu’entre elle et lui, ça n’était pas finit. S'il l'avait aimé une fois, pourquoi pas deux ? Et elle ne laisserait ni Rachel Berry, ni Melinda faire obstacle à son objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptyDim 5 Déc - 13:19

Le sourire qui s'étalait sur le visage parfait de Katia n'aurait trompé personne, et surtout pas Melinda, qui avait vu ce même sourire fleurir un nombre incalculable de fois sur les visages tout aussi parfait des Cheerios, lorsque celles-ci jetaient leur dévolu sur elle, et se moquaient d'elle. En général, cela ne se passait pas bien du tout pour Melinda, à moins qu'un professeur ne passe par là, auquel cas elle s'en sortait avec juste quelques réflexions, et évitait la douche de slushy. Mais sinon, elle avait déjà testé tous les parfums de slushy possibles. Heureusement, Katia ne tenait aucun gobelet de glace pilée à la main, donc au pire, elle subirait quelques remarques sur le béguin évident qu'elle avait pour Jesse, et les choses en resteraient là.
Kata remit aussitôt en doute ce que Melinda venait de dire, lorsque celle-ci, prise de court, avait évoqué l'amitié qui l'unissait à Jesse. Certes, ils étaient amis, Jesse était aimable avec elle, et charmeur, mais Melinda ressentait plus qu'une simple amitié pour lui. Et Katia venait d'en avoir plusieurs preuves flagrantes. Il ne fallait pas être sorcier pour comprendre que Melinda était fortement attirée par Jesse. Elle l'avait bien compris, et ce sourire.. était sans nul doute le sourire de celle qui s'apprête à vous jeter quelques méchancetés à la figure.

En contournant la table, Katia s'assit en face de Melinda, alors que celle-ci se mordait la lèvre inférieure. Elle ne connaissait pas du tout cette fille, et ne savait donc pas à quoi elle devait s'attendre. En déglutissant, elle coula un regard en direction de la porte de la bibliothèque, mais dans le coin où elles se trouvaient, personne ne pouvait les voir, personne ne pouvait les entendre. C'est précisément pour cela que Melinda avait choisi cette table, parce qu'elle était isolée, et comme cela, personne ne venait la déranger, elle était bien tranquille. Personne ne savait qu'elle venait se planquer ici, à part Jesse, qui était parti, et Brittany, qui la rejoignait régulièrement pour leurs leçons particulières. Il n'y avait plus qu'à espérer que la blonde viendrait faire un tour à la bibliothèque, et ainsi Melinda pourrait échapper au regard un peu trop inquisiteur de Katia, et à la lueur de moquerie qu'elle voyait flotter au fond de ses prunelles. Avec un lever de menton hautain, Katia la considéra de haut, et lui fit comprendre que non, Jesse ne lui avait jamais parlé d'elle, mais surtout, qu'il avait eu autre chose à faire que parler lorsqu'il se trouvait en compagnie de Katia.

A ces mots, Melinda eut l'impression que son coeur se transformait en pierre, et tombait dans sa poitrine pour lui ravager les entrailles. Une boule naquit dans sa gorge, l'empêchant de parler ou même d'avaler. Ses yeux la picotèrent et elle battit plusieurs fois des paupières pour refouler les larmes qu'elle sentit arriver. Détournant le regard, elle s'intéressa à une page de son manuel, la tripotant du bout des doigts, comme pour penser à autre. Mais tout son esprit était tourné vers Katia, et les paroles qu'elle avait prononcé. Nul besoin de les analyser. Nul besoin de réfléchir pour comprendre à quoi Katia faisait allusion en parlant d'occupations. Melinda était peut-être une vraie novice en matière de relation avec les garçons, elle qui n'avait même pas été embrassé par une garçon, mais elle savait très bien comment les choses fonctionnaient. Et apparemment.. Jesse et Katia étaient ensemble.
Pourquoi ne lui en avait-il jamais parlé? Bon, elle ne lui avait jamais posé la question, mais pas une seule fois il n'avait évoqué de petite amie. Depuis la rentrée, Melinda avait eu le temps de nourrir de très forts sentiments pour Jesse, et si elle avait su que celui-ci avait déjà une copine, elle se serait fait une raison, et aurait évité de tomber plus amoureuse qu'elle ne l'était déjà du jeune homme. Seulement voilà, sans savoir si le garçon était pris, elle s'était laissé prendre au jeu de l'amour, et ce qu'elle ressentait pour Jesse était suffisamment fort pour qu'apprendre qu'il était avec Katia lui brise le coeur. Elle se força à déglutir, et affronta à nouveau le regard de Katia.. la petite amie de Jesse. Que ces mots étaient douloureux! Cette simple pensée lui faisait mal, mais elle ravala ses larmes, et pinça les lèvres.
Katia lui demanda alors si Jesse lui avait déjà parlé d'elle, sa "merveilleuse partenaire".

" Non. Il ne parle jamais de toi. Il n'a jamais évoqué sa petite amie. " lâcha-t-elle doucement, à la fois pour se venger et pour remettre en doute ce que Katia avait dit. " Tu as demandé ton transfert pour.. être avec lui? Il doit.. être content. Même si.. cela aurait été plus simple qu'il travaille à Carmel High. Je crois que.. il ne m'a jamais rien dit te concernant, pas même de l'époque où vous chantiez ensemble. Je ne savais pas que sa copine était là. " ajouta-t-elle lamentablement en baissant la tête. " Ça fait longtemps que.. vous êtes ensemble? " demanda-t-elle sans pouvoir s'en empêcher, sachant pertinemment que cela lui ferait du mal, mais voulant quand même en apprendre davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptyDim 5 Déc - 14:25

    Même pas un petit mot ? Certes, Katia s’en serait douté qu’il n’avait pas fait leur biographie de A à Z, mais elle avait tout sa partenaire de danse, de chant dans Vocal Adrenaline. Vu que Melinda avait le Glee Club d’Akron en fond d’écran, il lui avait sûrement dit qu’il faisait parti de Vocal Adrenaline, chantant une petite chanson au passage pour lui montrer son talent. Oui, c’était parfaitement son genre, de se vanter. Sur ce point, Katia et Jesse étaient en parfait accord. Ils avaient des traits de caractères similaires, c’est d’ailleurs pour ça qu’ils s’entendaient si bien et si mal à la fois. Toutefois, elle ne pouvait s’empêcher d’être légèrement vexée. Il aurait quand même pu l’évoquer. Pas forcément comme ex, mais comme sa partenaire de scène. Elle était à côté de lui sur toutes les photos de Vocal Adrenaline quand même, vu qu’elle avait toujours poussé les autres filles pour être à coté de son « chéri ». Mais le fait que Melinda pense que Jesse et elle était ensemble la fit sourire et Katia mina un léger rire. Donnons-lui un peu d'espoir à la petite !

    « Tu te trompes, je ne suis pas sa copine. »

    Malheureusement ! Qu’est-ce qu’elle aurait donnée pour vivre le « conte de fée » de l’année dernière ! Elle avait été si heureuse lors de ses années à Akron ! Du moins, lorsqu’elle avait intégré Vocal Adrenaline lors de sa deuxième année. Avant, elle n’était qu’une lycéenne comme les autres, qu’on regardait avec pitié, suite à son viol. Et elle détestait ça plus que tout au monde. Lorsqu’elle avait intégré la chorale, on la regardait avec envie et admiration. Et maintenant, elle était de nouveau la lycéenne lambda. Entrer dans les Cheerio pour retrouver un sentiment de gloire ? Non, elle ne supporterait pas le coach Sylvester. Quant à rejoindre les Glee Club pour retrouver l’envie de chanter, c’était un non catégorique, elle aimait avoir les cheveux propres.

    Toutefois, elle se demandait si leur histoire allait reprendre. Et si oui, est-ce que ça allait être la même chose ? Elle, elle l'aimait toujours autant, mais pour Jesse c'était une autre histoire, il faudrait lui faire un lavage de cerveau pour qu'il oublie Rachel. Peut-être qu'elle aura plus de chance lorsqu'ils seront tous les deux à l'université. Mais ça serait dans un an ! Que c'était loin ! De plus, si lui était officiellement accepté, elle ne l'était pas encore. Certes, son dossier était un bon dossier, les profs semblaient l'appréciaient d'après leur lettres de recommandation et ses notes sont plutôt bonnes mais rien n'était encore jouée. Elle était seulement à McKinley, qui est certes un bon lycée, mais rien à voir avec les écoles privées des grandes villes comme Chicago ou Washington. Et si au départ, UCLA était seulement pour Jesse, elle avait été finalement très intéressée par le Department of Chemistry and Biochemistry.

    « Disons qu’on fait un break. Tu comprends on est quand même rester presque un an ensemble. Ca commençait à faire long. Je pense qu’on avait tous les deux besoin de prendre nos distances. Et puis il était censé partir à UCLA – université où je poste également – mais étonnament je l’ai retrouvé à McKinley où je finis mon lycée. C’est fou comme le hasard fait bien les choses, hein ? »

    A force de se le dire, c’était rentré dans sa tête comme une vérité. Bien entendu, la vérité n’était pas aussi belle pour la blondinette, mais elle préférait affirmer cela plutôt que Jesse préférait la brune du camp adverse, la dénommée Rachel Berry. Katia garda un sourire mais à l’intérieur, elle était au bord des larmes. Ils avaient été presque un an ensemble, et elle était très fortement attachée à son ex, alors que lui faisait tout son possible pour courtiser une autre fille. C’était un poignard dans son cœur à chaque fois qu’elle y pensait. Et lorsqu’il avait le regard dans le vide, autrefois il pensait à elle et désormais il pensait à Rachel. C’est pourquoi elle ne se gênait pas pour lui jeter du slushy aussi souvent que possible. Surtout qu’entre Rachel et elle, ce n’était pas l’amour fou ! Déjà à cause de Jesse, mais aussi de Shelby. Cette dernière n’appréciait pas tellement qu’elle martyrise sa fille biologique mais elle était bien trop occupée par sa nouvelle fille pour sermonner son ancienne élève.

    Se faire transféré rien que pour lui ? Non, elle n'était pas désespérée à ce point ! Lorsqu'elle avait déménagée à Lima - à sa demande, et non celle de ses parents - Katia avait décidé de tirer un trait sur son passé dans la Chorale, aussi bien Jesse et Vocal Adrenaline. Mais quelle surprise lorsqu'elle l'entrevit entre deux rayons de la bibliothèque ! Les sentiments qu'elle s'était efforcée à oublier refirent sur surface dès que le sourire de Jesse envahit son visage. Et désormais, impossible de l'oublier ! Mais non, elle ne l'avait pas suivi jusque là.

    « Mes parents ont ouvert un cabinet à Lima, j’ai été obligé de les suivre. Vocal Adrenaline vont perdre tellement en un an ! »

    Elle voulait bien évidemment dire Jesse et elle. On ne pouvait pas mentir, ils étaient les deux piliers de la chorale. Ils étaient très talentueux et Katia se demandait bien comment se portait la chorale à présent. Elle n’était pas encore retournée à Akron, mais discutait de temps en temps avec ses anciens camarades, lorsque leur emploi du temps leur permettait. Si Shelby était partie, l’esprit Vocal Adrenaline était encore là et ils s’entrainaient encore plus dur que les années précédentes. Le nouveau coach devait être tyranique, d’un côté, Katia était assez contente d’être partie. On verra bien ce que ça donnerait aux Selectionals.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptySam 11 Déc - 10:59

Le regard de Melinda papillonnait de Katia à la surface en bois poli de la table, comme si celle-ci avait quoique ce soit d'intéressant. Mais Melinda ne voyait en réalité rien d'autre que la jolie blonde qui a fixait. Elle ne cessait de passer en revue les différences qu'il y avait entre elle et Katia. De grosses différences. Katia était grande, belle et mince, avec un corps de mannequin, de magnifiques cheveux blonds et brillants, un visage parfait.. le vrai rêve d'un garçon. Et Melinda.. était plutôt petite, banale, cachée sous de vieux vêtements de l'an dernier, ses cheveux bruns noués en deux nattes comme une enfant.. elle n'avait rien d'un fantasme, aucun garçon ne la remarquait, elle n'intéressait personne. Et surtout pas Jesse, qui, s'il avait eu le choix, n'aurait pas hésité une seule seconde entre Katia et Melinda. Personne n'aurait hésité..
Melinda se traita intérieurement d'idiote. Elle aurait du comprendre que la blonde qui se tenait toujours près de Jesse, et ce sur toutes les photos de groupe de Vocal Adrenaline, était non seulement la partenaire de chant du jeune homme, mais également sa petite amie. Comment aurait-il pu en être autrement, de toutes manières? Il suffisait de voir le couple Hudson-Berry, tout deux solistes de New Direction, et sortant ensemble. C'était presque un ordre naturel des choses.

Mais pourtant, Katia la détrompa, lui affirmant que non, elle n'était pas la petite amie de Jesse. A ces mots, Melinda releva les yeux. La stupéfaction laissa place au ravissement, et un fin sourire s'étala sur son visage. L'air soulagé, elle hocha la tête, comme si elle comprenait. Comprendre quoi? Allez savoir. Mais ce qui est sûr, c'est qu'elle retrouvait un peu d'espoir. De l'espoir? Oui, car au fond d'elle-même, elle espérait toujours que Jesse finisse par tomber amoureux d'elle. Ils se voyaient si souvent! Elle passait tout son temps libre à la bibliothèque, ils se voyaient tous les jours, et elle faisait tout pour lui être agréable. Alors peut-être, oui, peut-être qu'un jour..
La montée d'espoir redescendit aussi vite qu'elle était arrivée, alors que Katia enchaînait d'un air naturel qu'en réalité, il s'agissait d'un break suite à une relation d'un an. Une année entière. Les yeux de Melinda s'écarquillèrent, et elle en oublia presque de respirer. Cette fois, c'était terminé. Quand on reste un an avec la même personne, même en prenant ses "distances".. dans l'esprit de Melinda il était évident qu'on se remettait ensemble après ce break. Melinda était bien trop romantique pour imaginer autre chose que de belles histoires d'amour qui duraient éternellement. Alors si Katia lui disait que c'était juste un break, elle la croyait, et imaginait déjà croiser le couple parfait Jesse-Katia, main dans la main, dans les couloirs du lycée.. bien sûr, il ne pensait pas une seconde que les relations élèves-membres du corps enseignant étaient formellement interdit, elle ne voyait que ses rêves qui se brisaient en mille morceaux, et les éclats de ses désirs qui rebondissaient un peu partout.

"Oui, c'est fou." articula-t-elle faiblement.

Effectivement, quel hasard! Du coup, il lui était encore plus difficile d'imaginer que le couple que Katia et Jesse formait ne finirait pas par se remettre ensemble, vu comment le destin s'acharnait à les réunir. Même chorale, même lycée, même ville, et plus tard, même université! Déglutissant, Melinda renifla, mais les larmes ne coulaient toujours pas.

"Tu as de la chance. C'est un garçon très gentil. " dit-elle, ajoutant intérieurement : il est aussi mignon, séduisant, talentueux, intelligent, drôle, généreux, il est parfait! Elle ne voyait que ses qualités, totalement aveugle aux défauts du garçon. "Je ne savais même pas qu'il postulait à l'UCLA. Et vous serez ensemble, c'est une bonne chose. Mais dis moi!" fit-elle subitement. "Tu dois aussi connaitre son ex petite copine. Elle est élève ici. Votre break doit durer depuis un moment, puisqu'ils sont sortis ensemble il y a quelques mois. Depuis combien de temps êtes-vous séparés? " demanda-t-elle finement, les yeux perçants de perspicacité. Même troublée et blessée par l'amour, elle ne perdait rien de son intelligence aiguisée, et elle voyait désormais quelques failles dans le discours de Katia. Celle-ci lui aurait-elle menti..?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth EmptyLun 13 Déc - 19:21

    Une lueur d’espoir apparut alors sur le visage de Melinda lorsqu’elle dit que Jesse et elle n’étaient pas ensemble, techniquement parlant. Katia n’était pas du genre méchante, ça lui arrivait de se moquer légèrement des personnes mais elle n’avait jamais souhaité faire du mal intentionnellement à quelqu’un. Pourtant, c’est ce qu’elle s’apprêtait à faire, et ça l’amusait même. Son amour pour Jesse l’avait beaucoup changé et l’avait même rendu un peu folle à vrai dire. Qui aurait pensé qu’elle ferait des rondes tous les jours près de la bibliothèque pour le croiser ou qu’elle harcèlerait toute personne qui lui a adressé la parole ? La douce Katia d’Akron n’avait plus rien à voir avec la fille légèrement cinglée de McKinley.
    Elle enchaîna avec un petit rire, celui qu’une fille comme Summer Davis la reine démoniaque de McKinley pouvait avoir, lorsque Melinda approuva ses paroles. A force de se les répéter, Katia pourrait prendre les prendre pour la réalité. Si le destin les avait fait se rencontrer, c’était pour qu’ils fassent un pour toujours, non ?

    « Ouais, il est adorable. Il me ramenait toujours en voiture après chaque répétition, parce que tu vois nos répét’ finissait à minuit et il avait peur qu’il m’arrive quelque chose etc. Il était vraiment adorable. »

    Elle aurait voulu rajouter encore d’autres détails, pour voir la réaction de Melinda, mais une chose à la fois. Les cadeaux qu’il lui avait offert, les sorties qu’ils avaient effectués, les moments passés ensemble … Rien que d’y penser, le sourire de Katia réapparut sur son visage, un sourire naturel et doux, tout le contraire du sourire machiavélique qu’elle avait quelques instant plus tôt, lorsqu’elle faisait tout pour rendre Melinda jalouse.

    « Si, il va à la section des Arts de la scène. Je devais le faire avec lui, vu que je suis également très talentueuse, mais finalement j’ai préféré me diriger vers le département Chimie & Biochimie. »

    C’était Shelby, son ex-coach, qui lui avait suggéré cette idée. Elle avait renseigné son ancien élève sur la voie à prendre, obtenir un diplôme et pas tout de suite se lancer à l’assaut de Broadway. Jesse avait suivi ses conseils et avait postulé à UCLA. Los Angeles aussi était la ville des stars après tout ! Quand vint au tour de Katia, Shelby pensait la renseigner pour le même parcours que Jesse, elle avait le potentiel pour, mais Katia n’était pas vraiment partante. Certes, elle adorait chanter et danser, mais elle ne voyait pas faire sa vie là dedans. La gloire et les pailettes, c’était bien joli mais il fallait redescendre sur Terre à un moment et mieux vaut le plus tôt possible avant que la chute ne fasse mal.

    Jamais Katia n’aurait pu penser que ce petit jeu pourrait se retourner contre elle. Katia resta de marbre un instant, regarda Melinda les sourcils haussé. Osait-elle lui parler de miss New Directions ? Son regard amusé se refroidit et elle regardait maintenant la brunette avec un regard intense, sans une once d’amusement à présent. Si les regards pouvaient foudroyer sur place, Melinda aurait déjà les cheveux dressés sur la tête.

    « Rachel Berry ? Ouais on a été amené à se rencontrer. »

    Katia roula les yeux. Pourquoi à chaque fois qu’elle parlait de Jesse, Rachel Berry venait toujours s’immiscer dans la conversation ? Savoir qu’elle existe était déjà assez détestable, pas besoin d’y penser. Katia continua alors, d’un air naturel, même si elle cherchait à être le plus crédible possible. Elle ne voulait pas qu’une fille comme Melinda la démasque, même si ce qu’elle venait de dire était la vérité. Si Shelby avait demandé à Jesse de se rapprocher de sa fille biologique, ni elle ni Katia n’aurait pensé que Jesse se serait réellement attaché à Rachel.

    « C’est notre coach qui lui a demandé d’effectuer cette petite mission. Je sais pas comment il a fait pour supporter cette fille aussi longtemps ! Moi je n’aurais pas pu ! »

    Katia avait fait exprès de ne pas répondre à la dernière question de Melinda. Elle n'était absolument pas préparé à ce que ce soit Melinda qui la cuisine. Elle espérait qu'elle lâcherait l'affaire, après tout, d'où une petite geek se mêlait de la vie des autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
03. First love, it's a hurting truth Empty
MessageSujet: Re: 03. First love, it's a hurting truth   03. First love, it's a hurting truth Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

03. First love, it's a hurting truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 3
-