Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. Why am I here ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 06. Why am I here ?!   Mer 4 Mai - 23:53

Santana repoussa ses lunettes de soleil sur le bout de son nez. Le jour était ensoleillé et doux, et Santana ne regrettait pas d'avoir mis sa robe préférée. Elle avait mis plus d'une heure à choisir sa tenue, ce qui ne lui arrivait jamais. Elle avait d'abord opté pour quelque chose de simple : un jean et un tee-shirt près du corps. Mais elle avait eu l'impression d'avoir pris dix kilos, et même si ce n'était pas un rendez-vous au sens propre du terme, elle ne voulait pas être moche et grosse pour cette sortie. Elle avait éliminé sa mini jupe en jean et son micro short en cuir. Après tout, elle ne voulait pas non plus donner raison à Joey en lui prouvant qu'elle n'était rien de plus qu'une fille recherchant un moment intime. Sa robe préférée, et porte bonheur, s'était imposée d'elle-même. Blanche, fluide, elle n'était ni trop courte, ni trop longue, et son décolleté était tout juste ce qu'il fallait.
Et maintenant, marchant lentement le long des allées bordées d'arbre, elle était bien contente de ne pas avoir mis de talons.

La jeune fille consulta sa montre. Elle avait encore quelques minutes d'avance. Tournant en rond dans sa grande maison vide, elle avait décidé d'aller directement au parc, quitte à s'assoir sur un banc le temps de patienter.
Santana ne savait pas pourquoi elle se sentait aussi nerveuse. Ce n'était pas un rendez-vous, juste une après-midi avec une vague connaissance. Il n'y avait rien à gagner, rien à perdre, juste du bon temps à passer. Pourtant, elle avait les paumes moites et son coeur battait un peu trop vite.

Elle était enfin arrivée au point de rendez-vous. Et comme prévu, elle était la première. Elle s'assit sur l'un des bancs ombragés et croisa les jambes.

Peut-être qu'il ne viendrait pas. Après tout, ils ne s'étaient pas adressé la parole depuis ce mercredi. Santana l'avait croisé une ou deux fois dans les couloirs, mais ils s'étaient à peine salués. Il n'avait après tout aucune raison de venir. Il connaissait sa réputation, et lui avait clairement fait comprendre ce qu'il pensait d'elle. Santana était persuadé qu'il ne se montrerait pas, et elle ne savait pas pourquoi cela la dérangeait tant que ça.

Un ballon roula jusqu'à ses pieds. Elle vit un garçon, à peine plus vieux qu'elle, courir jusqu'à elle. Il la regarda des pieds à la tête, un sourire satisfait au visage. Il lui adressa un clin d'oeil avant de se pencher vers elle.

Alors qu'il s'apprêtait à lui lancer une phrase de drague probablement pathétique, Santana le devança.

"Pas intéressée. Prends ton ballon et dégage."

Le garçon la fixa durant de longues secondes, bouche-bée, avant d'attraper son bien et de repartir en trottinant.

Santana le regarda partir, la tête légèrement penchée. Il n'était pas mal, définitivement son genre. Pourtant, elle venait de réagir comme elle le faisait avec les losers boutonneux vénéraient le sol sur lequel elle marchait.

Elle était tout bonnement beaucoup trop stressée pour draguer qui que ce soit.
Santana glissa une mèche de cheveux derrière son oreille. Comme promis, elle avait détacher ses cheveux, et ils ne voulaient pas tenir en place à cause de la légère brise qui rendait ce jour plus agréable. Elle restait persuadée qu'elle n'était pas plus jolie avec les cheveux lâchés, mais une promesses était une promesse, et elle les tenait toujours.

Jetant un coup d'oeil à sa montre, Santana réalisa que Joey avait presque dix minutes de retard. Elle soupira avant de se lever. Elle savait très bien qu'il ne viendrait pas.


Dernière édition par Santana A. Lopez le Dim 8 Mai - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 0:57

Joey ne s'était pas levé très tôt ce matin. Il avait passé le soir de la veille en compagnie de Sam Evans, un de ses amis les plus proches ici. Ils avaient ensuite fait la tournée des bars, mais Joey n'avait pas énormément bu. Il se fichait de se coucher tard, mais il ne voulait pas finir dans un sale état. Puisque Joey connaissait les lendemains difficiles et il n'avait aucune envie que cela lui arrive aujourd'hui. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il avait quelque chose de prévu cette après-midi, et qu'il n'avait aucune envie d'annuler. Lorsque son réveil sonna, Joey mit un peu de temps à émerger. Après une bonne dizaine de minutes à trainer dans son lit, il décida finalement de lever le pied. Il passa la fin du peu de matinée qu'il avait eu en compagnie de sa mère. Ensuite il déjeuna puis sortit dehors pour faire un petit footing. Un peu plus d'une heure et il était à nouveau chez lui.

Joey passa sous la douche puis se sécha rapidement. Il entra ensuite dans sa chambre et ouvrit son armoire à la recherche de sa tenue. Le week-end était le seul moment ou Joey lâchait sa veste de sport, et il n'en était pas malheureux, adorant les chemises. D'ailleurs, c'est ce qu'il enfila. Une petite chemise à carreaux bleues dont il retroussa aussitôt les manches jusqu'au niveau des coudes. Il enfila par la suite un jean noir et des petites baskets. Il retourna dans la salle de bain pour poser sa serviette et mettre ses cheveux en place. Il jeta un coup d'œil à son réveil et remarqua qu'il devait bientôt partir s'il voulait être à l'heure. Lorsqu'il franchit la porte, Joey entendit une voix qui l'empêcha de fermer la porte.

"N'oublie pas que tu dois apporter les médicaments à ta tante !"
"Quoi ? Maintenant ? Mais elle habite à l'opposé de la ville !"
"Ce n'est pas une raison, dépêche toi"

Joey soupira puis alla chercher le sac plastique contenant les médicaments de sa tante. Il sortit finalement de sa maison puis se dirigea vers sa voiture. Il enclencha le moteur et se mit en direction de l'appartement de sa tante. Lorsqu'il fut arrivé, Joey fit en sorte de ne pas trainer, ou il allait véritablement être très en retard. Il fit donc rapidement la bise à sa tante en lui avouant qu'il était pressé puis reparti en quatrième vitesse. Il arriva finalement au parc au bout de plusieurs minutes. Il scruta alors sa montre, il avait un peu plus de dix minutes de retard. Joey se demandait si Santana n'était pas déjà repartit, après tout ce n'est pas le genre de fille qui doit avoir l'habitude qu'on la fasse attendre. A l'inverse, les mecs avec qui elle devait sortir habituellement étaient sûrement les premiers arrivés à leur rendez-vous.

Joey sortit de sa voiture et se dirigea vers le parc. Au fur et à mesure qu'il faisait des pas, les battements de son cœur se faisait de plus en plus ressentir. Il est vrai que Joey était habituellement assez stressé avec les filles, mais là c'était différent, puisqu'il n'allait rien se passer. Et puis, Santana n'était pas du tout le genre de Joey, alors pourquoi était-il dans un tel état ? Il avait en plus l'appréhension qu'elle ne soit plus là. C'est alors qu'il la vu de loin, un sourire apparu aussitôt sur son visage. La jeune femme était assise sur un banc.. elle se levait finalement et commençait à partir dans le sens opposé. Joey accéléra le rythme de ses pas puis, arrivé à la hauteur de la jeune femme, souria.

"Ce n'est pas que j'aime me faire désiré, mais j'ai eu un petit imprévu. Désolé de mon retard".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 1:40

Santana était énervée et déçue. Elle était pourtant certaine que Joey, avec cette gentillesse écœurante qui émanait de lui, n'était pas du genre à faire cela. A quoi s'attendait-elle ? Elle savait dès le début qu'il ne l'appréciait pas.

Tentant de repousser le sentiment de déception qui enserrait sa gorge, Santana se dirigea vers le coeur du parc. Elle avait l'après-midi pour elle et elle comptait bien en profiter. Elle avait pris son livre avec elle et le temps était parfait pour une petite séance de lecture dans son coin favori. Elle rentrerait et se ferait couler un bon bain chaud, appellerait certainement Brittany pendant une bonne heure et se cuisinerait un repas léger qu'elle mangerait devant un épisode de Supernatural. Son père était de garde et sa mère était probablement encore coincée en Italie pour plusieurs jours, donc elle serait, encore une fois, en tête à tête avec elle-même. Ce qui était plutôt une bonne chose puisque son père, dont la dernière lubie était de la sauver d'une dépression imaginaire, passait tout le temps où ils étaient ensemble à essayer de la psychanalyser. Ce rendait la vie de famille, ou le peu qu'il en restait, tout bonnement invivable.

Santana dégagea ses cheveux. Cette histoire de cheveux lâchés commençait à l'agacer profondément et elle glissa sa main dans son sac pour attraper son élastique. Alors qu'elle s'apprêtait à les réunir en queue de cheval, une voix près d'elle la fit se stopper net.

"Ce n'est pas que j'aime me faire désiré, mais j'ai eu un petit imprévu. Désolé de mon retard".

Santana se tourna lentement vers Joey. Il était venu, finalement. Et il était... tout à fait charmant. Sa chemise faisait ressortir ses yeux et ce jean le mettait parfaitement en valeur. Santana haussa un sourcil parfait tout en l'observant avec un peu plus d'attention. Elle aimait ce qu'elle voyait, et cela la décontenançait légèrement. Dans son esprit, Joey était ce garçon mignon, à qui on a envie de pincer la joue comme à un enfant de six ans. Pourtant, à cet instant, Santana le voyait autrement, et elle ne savait pas si elle devait avoir peur ou non.

Secouant la tête, Santana reporta son attention sur le visage souriant du blond.

"Cooper. Je ne t'attendais plus. C'est pas très galant de faire attendre une fille comme moi. Tu as de la chance que je n'ai rien de mieux à faire."

Elle posa une main dans le creux de sa hanche et le regarda avec insistance, un air de défi dans les yeux. S'il pensait qu'elle allait lui faciliter la tâche, il se trompait lourdement.

"Bon, on va rester planter là toute l'après-midi ou tu vas te décider à me dire où l'on va ?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 1:57

Joey sentait son cœur s'affoler lorsqu'il s'approcha de la jeune femme. Il ne ne pourrait expliquer cette sensation qu'il éprouvait à ce moment, tout simplement car il n'était pas habitué à être comme ça. Santana était une fille qui avait un pouvoir de séduction immense, et elle le savait très bien. Mais Joey s'était toujours juré de ne jamais tombé dans les pièges de ce genre de filles. C'était à elles qu'on s'attachaient le plus rapidement sans aucune raison, et Joey eut bien peur que cette après-midi n'ai cet effet là. Mais il était sûr qu'il n'y avait pas que de la méchanceté chez la jeune femme, et il ferait en sorte de le découvrir.

Arrivé à sa hauteur, Joey regarda la jeune femme de bas en haut avec un beau sourire. Cette petite robe lui allait à ravir. Elle n'était ni trop courte ni trop longue et épousait parfaitement la silhouette de la jeune femme. Celle-ci qui, de plus, avait les cheveux détachés, ce qui fit énormément plaisir à Joey. Elle avait donc beau dire ce qu'elle voulait, l'avis du jeune homme la touchait tout de même un peu. Ou alors, elle s'était tout simplement détachée les cheveux car elle en avait envie.. Si Joey n'était pas autant exacerbé par le comportement de la jeune femme, il aurait pu facilement craqué pour elle à cet instant. De plus, c'était la première fois que Joey voyait la jeune femme sans sa tenue de cheerleader, et cela faisait du bien aux yeux. Car bien que la tenue soit assez belle, la voir tous les jours étaient assez lassant.

"Cooper ? Hum, je dois t'appeler Lopez alors ?"

Il lui fit un léger sourire. Lorsqu'elle lui dit qu'elle serait parti si elle avait eu quelque chose d emieux à faire, Joey haussa les épaules.

"Tu sais je ne te retiens pas..."

Il posa alors son regard sur la main de la jeune femme et remarqua qu'elle y tenait un élastique. Apparemment elle venait de se détacher le cheveux, ou alors elle allait se les détacher. Quoi qu'il en soit, Joey passa sa main sur celle de la jeune femme et lui prit l'élastique. Au contact de sa peau, un léger frisson parcouru son corps, mais il ne s'y attarda pas. Il se contenta de lui montrer l'élastique.

"Et ça je te le confisque"

Il souria puis hocha la tête à la dernière réplique de la jeune femme.

"Le mieux serait directement de s'y rendre. On peut y aller à pied, c'est à même pas dix minutes d'ici".

Il fit un dernier petit sourire à la jeune femme puis commença à avancer à ses cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 10:52

Santana se sentit rougir légèrement.

"Désolée, j'appelle toujours les gens par leur nom de famille quand je suis tendue. C'est une sorte de réflexe. Et comme je te l'ai dit, je n'ai rien de mieux à faire, et maintenant que tu es là, autant rester. On ne sait jamais, peut-être que je vais m'amuser."

Ok, elle était stressée, ce qui ne lui était pas arrivée depuis son audition pour les Cheerios. Joey était adorable, avec son immense sourire et ses grands yeux, et ce jean faisait naître chez elle des pensées qu'elle n'avait qu'en présence des garçons qu'elle mettait dans son lit. Un sentiment contradictoire qui la troublait et la gênait en même temps.

Avant qu'elle n'ait pu réagir, Joey se pencha vers elle et saisit l'élastique qu'elle tenait toujours entre ses doigts. Lorsque se main rencontra la sienne, ce sentiment s'intensifia, et elle fit du mieux qu'elle put pour ne pas laisser apparaître son trouble.
Elle ne répondit pas, se contentant de rouler des yeux comme elle savait si bien le faire, avant de le suivre sur le chemin ensoleillé.

Elle avait envie de fuir. Elle jeta un coup d'oeil au jeune homme qui marchait, les mains dans les poches, un petit sourire aux lèvres. Elle serra ses bras autour de sa taille pour s'empêcher de courir dans l'autre direction. Elle avait mal au ventre, comme lorsqu'elle avait chanté pour la première fois seule devant les autres membres de New Directions. Et ça, ce n'était définitivement pas un bon signe. Elle se souvenait du regard insistant des autres étudiants et de M. Schue, qui la jugeaient pour la première fois, et elle s'était sentie si petite qu'elle avait été à deux doigts de quitter la scène. C'était exactement ce qu'elle ressentait en cet instant. La sensation qu'elle passait un test important, qu'elle était jugée pour le moindre petit geste, et cela lui faisait presque peur.

La sonnerie de son téléphone la fit sortir de ses pensées et elle fouilla dans son sac à la rechercher de celui-ci.
Lorsqu'elle découvrit le non de la personne qui l'appelait, Santana soupira et rejeta l'appel. Elle n'avait ni le temps, ni l'envie, de discuter avec un autre membre de l'équipe de football. Et ce garçon la harcelait beaucoup trop à son goût. Encore un qui n'avait pas compris que non signifiait non, et pas peut-être ou encore.
Elle mit son téléphone en mode silencieux et le rangea d'une main tremblante dans son sac.

En levant les yeux, elle se rendit compte qu'ils étaient presque arrivés à l'extrémité du parc. Elle n'avait aucune idée d'où il l'emmenait et cela la rendait encore plus mal à l'aise. Elle se tourna alors vers Joey.

"Peut-être que tu pourrais me dire où l'on va, maintenant. Tu sais, histoire que je participe un peu. Et puis, j'aime pas les surprises."

Son ton était plus sec qu'elle ne l'avait voulu, et elle se gifla mentalement. Ce n'était pas en agissant comme elle le faisait trop facilement qu'elle allait le faire changer d'avis sur sa personnalité.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 16:23

"Tu es tendue ? Comment ça se fait ?"

Il arque un sourcil en regardant la jeune femme. C'est vrai, elle avait tellement toujours sûre d'elle que c'était dur de l'imaginer tendu. Surtout que, pour le coup, elle n'avait aucune raison de l'être. Il ne s'agissait après tout que d'une sortie entre deux jeunes gens pour apprendre à se connaître et peut-être changer d'opinion l'un à l'autre.

Joey, l'élastique en main, joua quelques instants avec en l'entrelaçant dans ses doigt puis il le mit dans sa poche. Il ne lui redonnait pas tout de suite car il savait qu'un moment ou un autre, la jeune femme allait être prit d'un réflexe et le remettre. Il marchèrent donc par la suite côte à côte.

Durant, les premiers pas, un blanc s'installa entre les deux jeunes lycéens. Espérons que celui-ci ne soit pas le début d'une longue série. En tout cas, Joey n'était pas très rassuré de ne pas entendre la voix de la jeune femme. Lorsqu'il ne parlait pas, Joey avait la fâcheuse de se prendre la tête et de commencer à stresser. Une sonnerie de téléphone retentit non loin de lui. Il jeta alors un coup d'oeil à Santana qui semblait être la propriétaire. Si elle répondait, c'est qu'elle s'embêtait surement en sa compagnie, ou bien que le coup de fil était important. Elle raccrocha apparemment, ce qui fit sourire Joey. Il ne posa pas de question sur l'appelant, même pour faire la conversation, ce n'étaient pas ses affaires. Santana brisa alors le silence, à son plus grand bonheur. Mais la façon dont elle le brisa ne lui faisait pas forcément plaisir. Disons que le ton qu'elle avait employée lui rappelait celui qu'elle avait l'habitude de prendre avec les gens qu'elle négligeait. Joey se contenta juste de répondre simplement.

"C'est juste en face".

Il continua de marcher à ses côtés puis traversa la rue avec la jeune femme. Ils se retrouvèrent alors devant un hôpital. Santana devait sûrement se dire qu'ils allaient continuer à avancer, mais Joey pénétra à l'intérieur. Il continua alors de marcher puis s'arrêta et regarda Santana.

"Je viens ici plusieurs fois par mois. Il se trouve que j'avais fais la promesse de passer aujourd'hui, mais je voulais tout de même te voir. Mon neveu est atteint d'une maladie neurologique, comme la plupart des autres enfants que je vais voir. Certains ont aussi un cancer. Les médecins ont décidé de tous les réunir le samedi après-midi pour qu'ils pensent à autre chose que leurs traitements. On ne restera pas très longtemps, mais si tu veux partir maintenant, tu peux, et je ne t'en voudrais pas".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 18:08



Lorsque Joey lui demanda pourquoi elle était tendue, Santana ne lui répondit pas. Premièrement parce qu'elle ne savait pas trop elle même pourquoi elle était aussi stressée, et enfin parce qu'elle ne voulait pas qu'il se fasse des idées.
Elle se contenta de fixer le bout de ses ballerines tandis qu'ils traversaient la rue.

Lorsqu'elle le sentit s'arrêter, Santana releva les yeux et retint un soupir de désespoir. Elle pria tous les dieux pour qu'il n'entre pas dans l'établissement, mais visiblement ils devaient tous être occupés ailleurs puisque Joey entra dans l'hôpital.
Il la regarda ensuite avec un air de défi dans le regard, tandis qu'il lui expliquait sa raison ici.

Santana n'avait pas mis les pieds dans cet hôpital depuis plusieurs semaines maintenant, peut-être même un bon mois. Et elle ne comptait pas le faire aujourd'hui. Pourtant, le regard volontaire de Joey l'empêchait de faire demi-tour, et elle le rejoignit d'un pas assuré.

"Je ne suis pas venue ici depuis longtemps, ça me fera plaisir de revoir tout le monde."

Une main posée sur son bras la coupa dans son explication, et elle détourna le regard.
Une jeune adolescente à l'allure frêle qui serrait dans sa main un déambulatoire la fixait, la bouche légèrement entre-ouverte.

"Molly !"

Santana se saisit avec délicatesse des épaules de la jeune fille et la serra doucement contre elle.

"Tana. Je n'étais pas sûre que c'était toi. Tu n'es pas venue depuis longtemps."

Molly baissa les yeux et se frotta la joue, ce que Santana savait être un mauvais réflexe.

"Tu m'as manquée." ajouta la jeune fille sans la regarder.

Santana se sentait mal. Elle avait l'habitude de venir en semaine dès qu'elle le pouvait, pour aider son père et discuter avec certains patients. Mais depuis cette histoire de dépression, Santana évitait son père le plus possible, et venir ici était la pire idée qui soit.

Tentant de faire taire son sentiment de culpabilité, Santana attrapa la main de Molly et la serra légèrement.

"Je suis là aujourd'hui. Je dois faire une chose ou deux avec mon ami Joey, et je passe te voir après, d'accord ?"

Molly lui adressa son plus beau sourire tout en hochant la tête avec entrain.

"Maintenant, retourne dans ta chambre avant d'attraper froid."

Elle regarda avec attendrissement la jeune fille s'éloigner. Molly était clairement sa préférée, et maintenant Santana regrettait vraiment de ne pas être venue ici pendant autant de temps. Encore une fois, son côté égoïste avait pris le dessus.
Un mouvement sur la droite la fit réaliser que Joey était toujours à ses côtés.
Elle se tourna vers lui et reprit son explication où elle l'avait laissé.

"Mon père travaille ici, c'est pour ça que je connais bien l'endroit. Je ne suis pas venue depuis longtemps parce que... à cause de certaines divergences que j'ai avec Horatio. Mon père. Enfin bref, je n'ai aucun problème à être ici, c'est juste que... Est-ce qu'on peut éviter de trop traîner dans les couloirs ? Horatio est de garde aujourd'hui, et crois-moi, tu n'as pas envie de le croiser non plus."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 18:36

Les deux jeune lycéens se trouvaient donc dans l'hôpital. Joey avait toujours eu horreur de ces endroits dans son enfance: la pâleur des portes vertes ou bleues ainsi que les murs bancs et toutes ces personnes qui se promenaient en blouse, ça lui donnait le cafard. La première fois que Joey était venu ici, c'est sa mère qui l'avait emmené afin qu'il fasse la connaissance de son neveu. Joey n'avait jamais rencontré sa famille du côté de son père avant cette année. Il aurait préféré faire leur rencontre de son vivant, mais il n'avait jamais eu l'occasion de mettre un pied dans ce pays. Depuis qu'il était venu, Joey revenait souvent, du moins le plus possible. Il s'était très vite attaché à son neveu ainsi qu'aux autres enfants malades de l'hôpital.

Lorsque Santana lui avoua qu'elle n'était pas venu là depuis longtemps mais qu'elle voulait revoir tout le Monde, Joey arqua un sourcil. Il s'apprêta à lui demander de quoi elle parler mais elle le stoppa dans son élan en appelant une jeune fille. Joey se retourna et assista à leurs retrouvailles. Ne voulant pas se sentir de trop, il attendit un peu à l'écart et se contenta de regarder les gens passer en jetant de temps à autres des coups d'œil à la belle hispanique. Celle-ci revint alors vers lui quelques minutes après. Joey lui adressa un léger sourire, puis elle répondit à sa question avant même qu'elle ne se la pose. Il hocha alors simplement la tête.

"Je comprend. Mais tu appelle ton père par son prénom ?"

Joey trouvait effectivement ça étrange, il n'en avait pas l'habitude. Peut-être n'étaient-ils pas très proches. L'hypothèse pouvait se conformer si effectivement il travaillait dans un hôpital, il ne devait pas être souvent présent chez lui. Joey regarda la jeune femme puis il se remit à marcher. Après plusieurs secondes ils se retrouvèrent devant une pièce. Joey poussa les portes et y pénétra. L'endroit était aménagé telle une garderie, on ne se croyait pratiquement plus dans un hôpital, si on faisait abstraction des murs et de la jeune femme en blouse qui s'occupait d'eux. Une dizaine d'enfants apparemment âgé de 3 à 10 ans se trouvaient là à jouer les uns avec les autres. Mais leurs regards se posèrent sur Joey et Santana lorsqu'ils entrèrent. La quasi totalité d'entre eux se dirigèrent alors vers eux avec des cris pour saluer Joey et Santana.

"Coucou vous ! Je vous ai manqué cette semaine ?" demanda Joey.
"Ouiiiii !" crièrent les enfants d'une même voix, ce qui fit sourire Joey.

Il prit une chaise et la donna à Santana puis il en prit également une pour lui et s'installa dessus. Une petite fille de 8 ans s'approcha alors de Joey et s'installa sur ses genoux grâce à l'aide de celui-ci. Elle regarda Santana.

"C'est qui cette dame ? C'est ton amoureuse ?"

Joey souria puis regarda Santana avant de poser à nouveau son regard sur la jeune femme.

"Non ne t'en fais pas, c'est juste une amie" répondit-il en souriant.
"J'espère bien, c'est avec moi que tu te marieras plus tard !" ajouta la petite fille en croisant les bras.

Joey ria en hochant la tête puis déposa un baiser sur sa joue avant de regarder Santana dans les yeux et de lui adresser un magnifique sourire.

"Ca me fait plaisir que tu sois là".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 19:19


"Oui. J'appelle ma mère et mon père par leur prénom."

Santana savait que son ton était sec, mais elle ne comprenait pas pourquoi les gens trouvaient cela si bizarre qu'elle n'utilise pas les papa, maman, habituels. Et elle commençait à trouver ça insupportable, toutes ces personnes qui la regardait comme si elle avait deux têtes. Est-ce qu'elle se permettait d'émettre des jugements sur la vie familiale des autres, elle ? Alors qu'est-ce que cela pouvait bien leur faire, qu'elle appelle son père Horatio, sa mère Gloria, et qu'elle passe ses soirées seule ? Ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude !

Joey ouvrit la porte de la garderie et Santana le suivit. La pièce était remplie de petits, certains dessinant, d'autres jouant calmement avec les quelques jouets présents. Au milieu de tout ce petit monde se trouvait une jolie infirmière aux cheveux longs et blonds, qui leur adressa un sourire chaleureux.
Santana sourit légèrement lorsque tous les enfants présents accueillirent Joey dans un joyeux brouhaha.

Joey lui installa une chaise et Santana s'assit doucement, prenant garde à ramener les pans de sa robe.

Une petite fille aux cheveux bouclés et aux grands yeux bleus se dirigea vers eux. Elle se hissa sur les genoux de Joey avant de lui jeter un regard meurtrier. Elle posa une question sans quitter Santana des yeux, et la jeune femme retint un sourire attendri.

"Non ne t'en fais pas, c'est juste une amie"

Santana fronça les sourcils. Elle savait très bien qu'elle et Joey n'étaient même pas amis, mais depuis ce début de rendez-vous, Joey n'avait pas un instant montré un intérêt quelconque à son égard. Comme si elle n'était qu'une fille moyenne, pas jolie ni moche, mais en tout cas pas très intéressante. Ce n'était pas de la prétention, ou peut-être un peu, mais elle connaissait son potentiel. Elle savait qu'elle était attirante et sexy, et elle n'avait encore pas trouvé un garçon qui ne la trouvait pas à son goût. Pas que cela ne la dérangeait. Après tout, Joey n'était pas son genre, n'est-ce pas ? Santana ignora ce sentiment étrange qu'elle ressentait à chaque fois qu'elle pensait au jeune homme et reporta son attention sur la petite fille.

Elle regarda Joey embrasser la joue rebondie de l'enfant, avant de lui adresser un énorme sourire.

"Ca me fait plaisir que tu sois là".

Ce sentiment étrange se fit de plus en plus insupportable, et Santana dût détourner les yeux pour ne pas se trahir. Il avait juste un joli sourire, rien de plus.

Un peu prise au dépourvu, Santana haussa les épaules.
Un petit garçon d'à peine trois ans venait d'attraper le bout de sa robe et tirait dessus pour attirer son attention.

"Salut toi." lui dit-elle en se baissant pour l'attraper dans ses bras.

Elle l'installa sur ses genoux et l'enfant se blottit instantanément contre elle, un pouce dans la bouche.
Santana lui caressa tendrement les cheveux avant de reporter son attention sur Joey.

"Ça ne me dérange pas. Et comme je te l'ai dit, je n'ai rien de mieux à faire. Et puis, je sais que ça va te paraître irréel, mais j'adore les enfants. Tu répètes ça à n'importe qui, je te... Enfin, t'as compris."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 19:43

Joey ne jugeait pas le fait que Santana nomme ses parents par leur prénom. Après tout, chaque famille avait ses habitudes et Joey n'en avait que faire. Le jeune Londonien était très proche de sa mère, mais cela était peut-être dû à leur différence d'âge. En effet, ils n'avaient que 15 ans de différence, Joey était le fruit d'un premier rapport sexuel qui avait mal tourné. Mais il eut de la chance que son père n'ai pas réagit comme la plupart des ados le font lorsque leurs copines tombent enceintes à cet âge. on père, lui, avait plus de 20 ans lorsqu'il vint au Monde, alors il était déjà plus mûr que la plupart des ados de 15 ans, même si ce n'est évidemment pas le cas de tous..

Joey avait utilisé le terme d' "amis" sans même trop s'en rendre compte mais il ne voulait pas raconter sa vie à la petite blonde assise sur ses genoux. Lorsque Joey dit à Santana qu'il était content qu'elle soit là, elle n'eut aucune réaction si ce n'est un haussement d'épaules. Il devait s'y attendre, elle était fidèle à elle-même, mais cela l'avait tout de même un peu blessé. Il détourna alors son regard et souria aux quelques enfants qui venaient l'embêter.

Un enfant s'approcha alors de Santana et voulu grimper sur ses genoux, ce qu'il fit évidemment avec l'aide de la jeune femme. En voyant comme elle était avec lui, Joey ne pu s'empêcher de sourire. Santana lui adressa alors quelques mots, et Joey fit un petit sourire en coin.

"Ne t'en fais pas pour ça. De toute façon je compte ne parler à personne de notre petite virée".

Joey soupira légèrement puis il porta la petite fille pour la reposer à terre avant de se lever. Lorque cela fut fait, un petit brun se leva en souriant et applaudit.

"Oh oui ! Tu va nous rechanter une chanson !" s'émerveilla le petit homme.

Joey ouvrit grand les yeux, et son premier réflexe fut de jeter un coup d'œil à Santana qui n'avait rien entendu, du moins c'est ce qu'il espérait..

"Désolé mais là je..."

Mais c'était évidemment sans compter sur la discrétion des enfants qui tapèrent ensemble dans les mains en disant en cœur "une chanson, une chanson !". Joey fit un léger sourire, comment refuser ? Il ne voulait que personne ne sache qu'il aimait chanter, et encore moins Santana. L'hôpital était à présent le seul endroit où Joey chantait en public pour les enfants, car il ne risquait pas de se mettre des gens à dos ici, contrairement au lycée. "Bon, bon, d'accord !" Les enfants crièrent de joie et Joey alla alors chercher une guitare au fond de la salle. Il ne prêta pas attention à Santana, il avait peur de croiser son regard. Cependant, ce fut la première personne sur qui son regard se posa lorsqu'il commença les premiers accords, allez savoir pour quoi. Joey commença alors à chanter "over the raimbow", les enfants qui connaissaient la musique le suivaient, les autres se contentaient d'agiter les mains. Durant toute la musique, ses yeux se baladaient sur tous les enfants, mais il eut du mal à détacher son regard de Santana à chaque fois que leurs regards se croisaient, ce qui était assez troublant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 20:18


Alors que Santana s'apprêtait à lui demander s'il avait honte que les gens sachent qu'il avait passé son après-midi avec une fille comme elle, le jeune homme se leva.
Elle referma la bouche et reporta son attention sur le petit garçon sur ses genoux. Il semblait être sur le point de s'assoupir, et Santana le serra un peu plus contre elle.

Lorsque les enfants se mirent à demander une chanson avec insistance, Santana regarda Joey. Elle savait que le jeune homme était footballeur, mais le chant ?
Alors, lorsque le jeune homme s'installa à ses côtés, une guitare à la main, et entama les premiers accords d' Over the Rainbow, Santana s'installa un peu plus confortablement dans son siège et fixa avec attention le jeune homme.

Elle voyait dans sa façon de jouer de la guitare qu'il semblait nerveux, et elle espérait secrètement que c'était parce qu'elle était là. Elle pencha la tête, replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, et attendit avec impatience que Joey commence à chanter, son pied battant déjà la mesure sans qu'elle ne s'en rende compte.

Lorsque la voix de Joey s'éleva dans la pièce, Santana cessa tout mouvement.
Elle savait qu'elle regardait Joey avec un peu trop d'insistance, et que sa bouche était légèrement entre-ouverte. Mais rien d'autre que la voix de Joey ne comptait à cet instant précis.

Elle faisait partie du Glee club. Elle savait parfaitement ce qu'était une belle voix. Celle de Puck, par exemple, lui donnait envie de lui sauter dessus, tandis que celle de Finn amenait toujours un sourire sur ses lèvres. Pourtant, en cet instant précis, tandis que la voix de Joey emplissait la salle, accompagnée par tous les petits, Santana dût se faire violence pour ne pas pleurer.

Son timbre était grave, envoutant, et faisait vibrer son corps des pieds à la tête. Quelque chose dans sa voix la touchait profondément, et elle aurait été incapable de dire quoi. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle ne voulait pas qu'il s'arrête. Jamais.

Elle battit des paupières plusieurs fois, soutenant son regard dès que leur yeux se croisaient.

Lorsque vint la fin de la chanson, tout le monde sauf Santana applaudit joyeusement. La jeune fille, elle, était incapable d'esquisser le moindre geste. Elle ne pouvait détacher son regard de Joey.

Le petit sur ses genoux posa sa main sur la joue de Santana, et elle baissa les yeux. Elle lui offrit un sourire avant de reporter son attention sur Joey.

La seule chose qu'elle voulait, là, tout de suite, était de l'entendre chanter encore. Et de chanter avec lui. Et elle connaissait la parfaite chanson. Même si elle savait pertinemment qu'en cet instant précis, sa voix l'avait probablement quittée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 20:39

Le coeur de Joey battait à fond avant qu'il ne se mette à chanter. Dès que les premieres notes sortirent effectivement de sa bouche, Joey ne pensait plus à rien. Il pensait seulement à chanter. Il souria aux enfants qui le regardaient, certains même avec admiration. Si le chahut avait été présent seulement quelques secondes auparavant, ils s'étaient tous tût pour écouter le jeune homme chanter. Certains partageaient ce moment avec Joey en chantant avec lui, mais ils ne détachaient pas pour autant leurs regards de lui.

Joey continua donc à jouer de la guitare tout en chantant cette magnifique chanson, interprétée pour la toute première fois par Judy Garland et reprise ensuite des centaines de fois au cours des des dernières décennies. Son regard croisait par moment celui de Santana, ce qui le faisait sourire. De plus, la jeune femme avait la bouche entrouverte et ne semblait même pas s'en rendre compte. Elle semblait captiver par la prestation de Joey, ce qui lui fit un énorme plaisir à cet instant, même si on est jamais sûr de rien.

La musique termina finalement et tout le Monde acclamait Joey. Tout le Monde, sauf Santana. Mais cela ne surpris pas du tout Joey, il s'y attendait même presque. Elle n'était sûrement pas du genre à montrer lorsqu'elle avait apprécié quelque chose, elle pensait peut-être que l'applaudir le mettrait en confiance et elle ne voulait pas perdre la face. Ou alors peut-être qu'elle n'avait simplement pas aimé et qu'elle avait juste était dégoutée. Joey se rasseya sur sa chaise aux côtés de Santana puis posa sa guitare à côté. Il souria aux enfants qui retournèrent à leurs occupations puis il regarda Santana dans les yeux.

"Juste, promet moi de ne rien dire à personne"

En effet, à part Mercedes, personne n'était au courant que Joey savait chanter, mais surtout qu'il aimait ça. Depuis qu'il était arrivé ici, ses coéquipiers footballeurs avaient réussit à le faire fuir l'envie de faire partie du Glee Club. Il n'était déjà pas très apprécié par eux, s'ils étaient au courant, cela serait le bouquet. Ils lui feraient vivre un tel enfer que Joey serait sûrement virer pour cause de violences. Il avait déjà du mal à croiser le regard de Karofsy et ses amis sans avoir l'envie de lui expédier un poing dans la figure.

Joey regarda donc un bref instant Santana puis il préféra ne rien dire. Il détourna alors le regard puis s'occupa de deux nouveaux enfants qui étaient venus le voir. Joey adorait les enfants, ils apportaient énormément de joie. Cependant il est vrai que les élever, ça devait être autre chose. Le jeune anglais se sentait bien à cet instant, même si une boule au ventre était toujours présente depuis qu'il s'était réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Jeu 5 Mai - 23:36


"Ne t'inquiète pas, j'ai très bien compris que tu avais envie que personne ne sache que tu as passé l'après midi avec moi"

Santana se leva, le petit toujours dans ses bras, et se dirigea vers la petite table où trois autres enfants dessinaient. Elle installa l'enfant à côté d'elle et s'assit avec eux. Elle donna une feuille et quelques crayons de couleur au petit.
Une fillette d'une dizaine d'années tapota sur son épaule pour attirer son attention.

"Dis, tu peux me faire un dessin ?"
Santana lui adressa un sourire et attrapa une feuille.
"Bien-sûr. Qu'est ce que tu veux ?"
"Une princesse ! Une jolie princesse, comme toi, avec une grande robe blanche. Et un diadème."

Santana acquiesça et s'attela à la tâche. Elle était loin d'être douée donc elle fit son possible pour s'appliquer.

Elle ne savait pas où était Joey, et elle s'en fichait. Elle était contrariée. Elle savait qu'elle n'était pas son genre, il lui avait assez fait comprendre. Mais son insistance à garder cela pour eux devenait blessante, et elle avait presque envie de tout abandonner et rentrer chez elle. Mais lorsqu'elle relevait les yeux, elle voyait tous ces petits qui la regardaient avec de grands yeux, et elle ne pouvait se résoudre à les quitter.

La fillette était penchée sur la table, et regardait avec attention ce qu'elle faisait. En face de Santana, un petit garçon s'appliquait à dessiner une fusée, les sourcils froncés.
Un sourire tendre se dessina sur le visage de la jeune fille. Elle avait toujours aimé les enfants. Lorsqu'elle avait une dizaine d'années, elle s'imaginait avec des enfants jeunes. Elle souhaitait plus que tout avoir son premier enfant en sortant du lycée, qu'elle chérirait bien plus que sa mère ne l'avait fait avec elle. Entre temps, elle avait grandit, et avait réalisé que son rêve était irréalisable. Elle ne faisait pas confiance à la gente masculine, et elle avait encore moins moins confiance en elle même. Elle était devenue égoïste et égocentrique avec le temps, et l'idée même de devoir s'occuper d'un enfant la paralysait.
Santana ajouta quelques couches de couleur sur son dessin.

"Comment t'appelles-tu?" demanda-t-elle à la petite fille.

"Amy.", lui répondit-elle. Santana ajouta le prénom de fillette et signa le dessin du sien.La petite se jeta dans bras et enserra son cou de ses petits bras.

"Merci beaucoup. Est-ce que tu reviendras samedi prochain ?"

Santana la serra davantage contre elle et soupira.
"Je ne pense pas ma chérie. Mais j'essayerai de venir vous voir dans la semaine, d'accord ?"

La petite acquiesça et se dégagea de son étreinte.
"Maintenant c'est moi qui vais te faire un dessin !"

Santana lui adressa son plus beau sourire avant de se relever. Elle avait besoin de prendre l'air, elle avait la sensation d'étouffer et avait la tête qui tournait.
"Je reviens." murmura-t-elle à la fillette, qui semblait déjà perdue dans son dessin.



Dernière édition par Santana A. Lopez le Ven 6 Mai - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Ven 6 Mai - 0:01

Joey regarda Santana se lever en arquant un sourcil. Elle n'avait manifestement pas compris ce qu'il voulait dire. Il n'eut cependant pas le temps de rétorquer qu'elle fut déjà plus loin. Joey ne voulait pas l'importuner alors il se leva et se dirigea plus loin dans la salle. Il s'occupa de quelques enfants lorsque la porte s'ouvrit.

"Joey ?"

Le jeune anglais se retourna aussitôt et se redressa. Une jeune femme était présente et tenait un enfant chauve d'à peine 6 ans par la main. Celui-ci lâcha alors la main de sa mère et courra dans les bras de Joey qui le saisit et le serra contre lui. Il le garda un instant dans ses bras puis il lui fit un magnifique sourire.

"Tu as encore grandit toi !" s'exclama Joey.
"Oh oui ! Je ferais bientôt ta taille tonton" répondit le petit garçon en souriant.

Joey fit un bisou sur le front du petit garçon puis il se redressa. Il s'approcha alors de la mère pour la saluer

"Tu va bien ?"
"Ecoute oui, on fait aller.. Et toi ?"
"Depuis que je l'ai vu, beaucoup mieux"

Il s'échangèrent un sourire puis leurs yeux se tournèrent en même temps vers le petit garçon qui était déjà parti rejoindre ses amis. Joey parla alors quelques instants avec la sœur de son père. Le petit garçon n'était effectivement pas véritablement le neveu de joey, mais depuis la mort de Peter Cooper, il avait prit sa place dans le cœur du petit. Il se retourna et vit alors Santana se lever. Il s'excusa auprès de sa tante et se dirigea vers la jeune femme. Arrivé à sa hauteur, il plongea son regard dans le sien.

"On ne va pas tarder à partir Santana. Je ne voulais pas rester très longtemps comme je t'ai dit. J'avais prévu de passer l'après-midi avec toi et finalement on ne s'est pas beaucoup vu. Je ne t'ai même pas encore amené la où je voulais. Oui parce que bien sûr il ne s'agissait pas de l'hôpital. Alors si tu as encore un peu de temps à me consacrer, on y va. Sinon, je te ramène chez toi.."

Il ne détacha pas son regard du sien durant toutes ses paroles. Il ne pouvait se résigner à regarder autre chose lorsque les beaux yeux bruns de la jeune femme étaient posés sur lui.

"Et au fait, pour tout à l'heure. Je voulais simplement dire que je voulais que tu ne parle à personne du fait que j'ai chanté. Sinon tu risque de ne plus me voir très longtemps dans ce lycée. Quoi que c'est peut-être ce que tu veux..."

Il soupira puis continua son discours.

"Sache que je me fiche que les gens sachent qu'on a passé l'après-midi ensemble. Il pourrait y avoir une affiche sur le panneau d'affichage pour l'annoncer que je n'en aurait rien à faire. Au contraire, je créerais même volontiers l'affiche".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Ven 6 Mai - 0:49

Alors que Santana s'apprêtait à quitter la pièce, Joey la devança et se plaça devant elle, lui barrant la route. Elle était sur le point de lui dire qu'elle partait lorsqu'il lui dit qu'il voulait partir pour passer plus de temps avec elle. Il la regardait avec tant d'intensité qu'elle resta sans voix. Son esprit lui criait de partir, de lui dire d'aller se faire voir, mais au fond d'elle, elle savait qu'elle voulait rester. Voir ce qui allait se passer. Sa curiosité l'emporta sur son instinct de préservation, et n'esquissa pas le moindre geste. Elle l'entendit parler de sa chanson, et elle se traita mentalement d'idiote.

Elle voulait plus que tout lui crier qu'il n'était qu'un lâche de ne pas assumer son talent, puisqu'il n'avait pas juste une jolie voix, c'était bien plus que ça. Santana, elle, comme Brittany, Quinn ou les quelques footballeurs faisant partie du glee club, risquaient beaucoup à être dans la chorale. Santana avait faillit quitter New Directions sous la pression. Mais elle avait tenue bon. Comme tous les autres. Parce qu'ils aimaient chanter plus que l'idée d'éviter les slushies.

Mais Santana comprenait. Elle savait combien la pression pouvait être dure à gérer. Après tout, elle avait été la première à vouloir lui envoyer le slushy en plein visage.
Elle se contenta de hocher la tête.

Lorsqu'il évoqua cette histoire d'affiche, Santana ne put s'empêcher de sourire légèrement. Même si elle trouvait ça un peu exagéré, c'était tout de même mignon. Habituellement, les garçons étaient fiers de se montrer avec elle ou de parler de leurs exploits juste pour le plaisir de dire qu'ils avaient réussi à se faire Santana. Cela ne la dérangeait pas plus que cela. Elle avait compris depuis longtemps qu'un garçon pouvait devenir bête lorsqu'il s'agissait de leur réputation. Et visiblement, passer du bon temps avec elle était dans le top 10 des choses cool à faire à McKinley. Elle en était même fière, car cela montrait qu'elle était douée. Mais ce que venait de dire Joey, alors qu'il ne s'était rien passé entre eux, et qu'il ne se passerait probablement rien, la touchait.

"Tu n'as pas besoin de le dire à tout le monde. Ça peut rester entre nous. Tu sais très bien ce que les gens vont penser s'ils savent que tu as passé l'après midi avec moi. Et je suis certaine que ce n'est pas ce que tu recherches. Tu m'as dit que tu n'étais pas romantique, mais je reste persuadée que des rumeurs d'une partie de jambe en l'air avec moi, ce n'estt pas ce que tu recherches. Je comprendrais, si tu voulais qu'on le garde secret. Mais je ne veux pas rentrer maintenant, si tu es d'accord. Je n'ai pas été assez méchante, et je me sens frustrée."

Elle lui adressa un sourire sarcastique tout en rejetant ses cheveux en arrière.
"En ce qui concerne ta chanson, cela restera entre nous, je te le promets. A une condition."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Ven 6 Mai - 1:11

Joey souria aux paroles de la jeune femme. Il est vrai que si les gens apprenaient que Santana et Joey avait passé l'après-midi ensemble, ils s'imagineraient de suite des choses, connaissant la réputation de la jeune femme. Mais a vrai dire ce que pensais les gens de lui, il s'en fichait pas mal. Cela faisait longtemps que Joey ne faisait pas attention aux rumeurs et préféraient découvrir par lui même ce qui se cache chez une personne. Car certaines fois, on peut avoir de bonnes surprises. Joey regarda donc toujours la jeune femme dans les yeux.

"Je m'en fiche complètement de ce que les gens peuvent dire. S'ils croient qu'on a couché ensemble, alors tant mieux pour eux. Mais toi et moi on sait très bien ce qui s'est passé et c'est le plus important. Mais ceux qui connaissent ma réputation savent que je ne suis pas du genre à m'afficher lorsque j'ai fait quelque chose. Et puis, je ne suis pas de ceux qui vont se vanter d'avoir coucher avec Santana Lopez. Surtout que je n'aurais pas l'occasion de le faire, où alors je devrais mentir".

Joey haussa les épaules puis jeta un coup d'œil aux enfants qui n'allaient pas tarder eux non plus à rentrer soit chez eux soit dans une chambre à l'hôpital. Joey tourna à nouveau son regard vers Santana et fit un léger sourire en coin.

"Bon on va partir. Tu me diras ta condition après..."

Joey se tourna vers les enfants puis leur dit au revoir. Il en prit la plupart dans ses bras, surtout son neveu. Il salua également sa tante puis sortit finalement de la salle en compagnie de Santana. Ils sortirent également du grand bâtiment puis marchèrent côte à côte dans la rue.

"Alors, dis moi. Que dois-je faire pour que tu gardes le secret ?"

A vrai dire, cela l'intriguait beaucoup. Surtout que venant de Santana, il pouvait vraiment s'attendre à tout, du pire comme du meilleur. Le problème c'est que Santana était le genre de fille qui répandait très vite les rumeurs. Il ne savait donc pas s'il pouvait lui faire confiance. Il ne savait même pas s'il le saurait à la fin de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Ven 6 Mai - 1:54


Santana suivit Joey vers la sortie de l'hôpital. Elle fit un dernier signe de main à Amy, à qui elle venait de promettre de revenir dès que possible. La fillette lui fit un magnifique sourire avant de suivre l'infirmière, discutant avec animation avec un petit garçon aux cheveux bouclés.

Elle ne l'avouerait probablement jamais, et encore moins à Joey, mais elle avait vraiment passer un bon moment. Si les choses avançait positivement pour eux, elle essayerait peut-être de revenir ici avec lui.
Santana ne comprenait pas vraiment ce que cherchait Joey. Elle savait qu'elle était cruelle et que la plupart des gens ne voulaient même pas chercher à la connaître. Joey avait été clair sur le fait qu'elle n'était pas son genre, probablement trop vulgaire, alors Santana était vraiment perdue. Les garçons ne cherchaient jamais à savoir qui elle était. Ils ne voyaient que son physique, et imaginaient ce qu'ils allaient faire ensemble.

Le soleil brillait toujours, et la jeune femme fouilla dans son sac à la recherche de ses lunettes de soleil. Le vent s'était définitivement levé, et Santana resserra ses bras autour d'elle dans l'espoir de se réchauffer légèrement. La circulation était dense, et le regard de Santana se posa sur deux automobilistes qui semblaient avoir un différent. Le plus petit, un homme trapu qui devait avoir une cinquantaine d'années, hurlait en pointant un doigt menaçant vers son interlocuteur, un jeune garçon d'environ vingt ans. Ce dernier avait le visage baissé, et se tordait les mains tout en secouant la tête. Cette scène lui rappelait cette fois où elle avait faillit renverser une femme d'âge mûr qui avait traversé au beau milieu de la route. Elle se souvenait du scandale qu'avait fait la femme, et des cris de son père lorsqu'il l'avait appris. Elle n'avait pas eu le droit de conduire pendant plus d'un mois après cet incident.

Le bras de Joey effleura le sien et cela la fit revenir à la réalité. Respirant profondément, Santana tourna la tête vers lui. Lorsqu'elle lui adressa la parole, sa voix était parfaitement maîtrisée.

"Pourquoi penses-tu tellement que rien ne va se passer entre nous ? Je te dégoûte tant que ça ? Je suppose que tu dois penser que passer après la moitié du lycée n'a rien de glorifiant pour un mec gentil et bien élevé comme toi. Je ne suis pas le genre de fille qu'on peut présenter à maman, de toute façon"

Un sourire ironique s'échappa de ses lèvres. La mère de Puck la détestait ouvertement, comme toutes les autres mères qu'elle avait pu rencontrer. Santana aimait dire que c'était de la jalousie, mais elle savait très bien que c'était plus profond que ça. Elle n'était juste pas la petite copine idéale. Loin de là.
Elle resserra ses bras un peu plus avant de poursuivre.

"Je voulais juste que tu me chantes une chanson, de temps en temps. Tu as vraiment du talent, et je trouve ça dommage que personne n'en profite. Mais oublie ça, ça n'a pas d'importance. Je ne dirais rien à personne, parole de cheerios."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Ven 6 Mai - 18:36

Santana et Joey marchèrent côte à côte dans les rues de la ville. Le soleil était toujours présent, cependant une petite brise faisait son apparition et le frais gagnait Joey qui détroussa ses manches de chemise. Il entendit des voix derrière lui, une dispute venait d'éclater entre deux automobilistes. mais Joey préféré ne pas s'y attarder et continua de marcher. Cela faisait maitenant plusieurs minutes que les deux lycéens ne s'étaient pas adressé la parole. Santana semblait perdu dans ses pensées et Joey ne voulait pas la déranger. Elle se mit alors après quelques secondes à reprendre la parole et Joey souria en écoutant ses mots. Il s'arrêta alors et la regarda dans les yeux.

"Tu ne me dégoute pas. Tu es très attirante, très belle. Si je laissais mes pulsions me guider je t'aurais peut-être même déjà probablement sauté dessus. Mais comme tu as dit, tu as couché avec pas mal de garçons, dont plusieurs que je connais, et j'ai un peu de mal à me faire à cette idée".

Il continua de la regarder dans les yeux. Il est vrai que s'il couchait avec Santana, l'image de tous les garçons qui seraient passer avant lui risquerait de venir, et ça il ne pouvait le concevoir. Surtout qu'il devait déjà faire face sans arrêt aux discussions sur Santana dans les footballeurs. Plusieurs footballeurs qui avaient couché avec elle se racontaient leurs expériences et les comparer. C'était assez stupide mais on ne pouvait pas les changer. Joey se demandait juste comment Santana avait pu vouloir d'eux dans leur lit. Juste une question de physique et de réputation sûrement.

"Tu fais ce que tu veux de ta vie Santana. Même si je ne trouve pas forcément très sain, je n'ai aucun droit de te dire ce que tu dois faire ou ne pas faire. Seulement je penses que tu vaux bien mieux que ça. Si j'ai accepté qu'on se voit aujourd'hui c'est parce que je suis sûr que derrière cette image de fille facile et méchante, il y a un grand cœur".

Joey la regarda en souriant légèrement. Il replaça alors une mèche de cheveux de la jeune femme derrière son oreille puis poursuivit.

"Et même si tu ne l'avouera jamais, je suis sûr que passer du temps avec un garçon, en l'occurrence moi, sans faire quoi que se soit de sexuel, ça t'as fait du bien".

Il fit un signe de tête puis il se remit à marcher en direction d'un petit bar-café-restaurant. Il entra avec la jeune femme puis ils se firent installer à une table. Le serveur leur offrit deux menus, Joey le remercia puis posa son regard à nouveau sur Santana. Bien sûr il n'allait pas commander un manger, il était encore tôt. Mais l'hôpital lui avait ouvert l'appétit et il ne serait pas contre une petite crêpe. Joey retroussa ses manches puis lui sourit.

"J'espère que tu tiendras ta parole. Et pour les chansons, on verra plus tard !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Sam 7 Mai - 13:16

Santana le laissa parler sans rien dire. Que pouvait-elle répondre à ça ? Quasiment tout ce qu’il avait dit était vrai, même si parmi tout les lycéens qui se targuaient d’avoir couché avec elle, la moitié ne lui avaient jamais adressé la parole.

Santana ne s'en cachait pas. Elle aimait le sexe et était plutôt douée, et elle ne voyait pas pourquoi elle devait dire non à un garçon tout à fait à son goût et refuser un peu de bon temps sous prétexte qu'elle était une fille. Elle détestait cette pensée universelle selon laquelle un homme enchaînant les conquêtes était un tombeur tandis qu'une femme était instantanément cataloguée de fille facile. Elle était attirante et sexy, la majorité des garçons auraient donné n'importe quoi pour une nuit avec elle, et elle savait pertinemment que dans quelques années, le temps aurait passé et son physique ne serait plus le même. Alors pourquoi ne pas en profiter alors qu'elle était au sommet de son sex-appeal ?
Pour elle, les gens comme Joey étaient des personnes frustrées, qui attaquaient sur le sujet de la fierté (coucher à tout va, ce n'était pas sain, selon ces gens là) juste par jalousie. Et Santana avait arrêté depuis bien longtemps d'écouter tous ces envieux qui la regardaient avec un regard de mépris. Elle s'amusait, elle aimait ça, et tant qu'elle se respectait la jeune fille ne voyait pas pourquoi elle devait s'arrêter.

Santana avait toujours été une personne charmeuse. Lorsqu'elle était petite, elle profitait déjà de ses grands yeux sombres et de son joli minois pour obtenir tout ce qu'elle voulait. Homme ou femme, tous la trouvaient adorable et lui donnaient ce qu'elle demandait sans hésiter. Sa mère la réprimandait sans cesse, et elle se souvenait avec précision du regard désapprobateur de sa génitrice lorsque la petite Santana ouvrait de grands yeux et offrait une moue adorable à son interlocuteur. Gloria avait pour habitude de lui asséner une petite tape sur la main dès que sa fille jouait de ses charmes pour obtenir quelque chose. Même encore maintenant, sa mère, du peu qu'elle la voyait, ne s'empêchait pas de critiquer ouvertement le comportement enjôleur de sa fille dès qu'elle la voyait à l'œuvre.
Santana s'en fichait comme de son premier sac Vuiton. Et si ce Joey se plaisait à penser qu'elle n'était qu'une fille facile qui dégradait son corps et n'avait aucune fierté, elle n'allait pas le contredire. Pendant que ces gens parlaient dignité et prétendaient défendre des valeurs obsolètes, Santana s'amusait et prenait du bon temps sans pour autant perdre une once de respect pour sa propre personne.

Lorsque le serveur se présenta à leur table, les instinct de séductrice de Santana se mirent aussitôt en marche. Elle pencha légèrement la tête, battit subrepticement des paupières enroulant une mèche de cheveux autour de son doigt et lui offrit un sourire charmeur. Elle le vit perdre ses moyens instantanément et son sourire s'agrandit. Elle joignit ses mains au niveau de sa poitrine et elle vit le regard du jeune homme descendre jusqu'à son décolleté. Ses yeux s'agrandirent et Santana ne put d'empêcher d'arquer son dos pour faire ressortir ses seins.
Le jeune homme prit leur commande en bafouillant. Sa réaction était tellement adorable qu'elle en devait presque ridicule.

Santana laissa échapper un petit rire avant de reporter son attention sur Joey. Son comportement venait probablement de donner une raison de plus au jeune homme de la détester, mais elle s'en moquait. Ce qu'il venait de voir, c'était elle. La vraie Santana. Parce qu'il avait beau dire ce qu'il voulait, ce n'était pas un rôle qu'elle se forçait à jouer, elle était comme ça.
Il n'avait pas envie d'elle ? Grand bien lui en fasse. Une dizaine de garçons attendait à sa suite pour tenter sa chance. Santana n'avait que l'embarra du choix.

Observant le jeune homme, la jeune fille se dit qu'il était temps de passer à la deuxième phase, celle où elle excellait. La séduction. Si cela ne marchait pas, elle ne pouvait plus rien faire pour lui.
Elle se pencha vers Joey, tentant de ne pas trop accentué son côté aguicheur, et, après avoir dégagé ses cheveux en arrière et croisé ses jambes de façon à ce que sa robe dévoile une bonne partie de sa cuisse parfaitement galbée, Santana lui demanda d'une voix douce et maîtrisée :
"Assez parlé de moi. A ton tour."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Sam 7 Mai - 13:51

Joey regarda la jeune femme dans les yeux. Le serveur arriva alors et prit leur commande. Joey, qui regardait le jeune homme, remarqua alors qu'il commençait à balbutier et perdre ses moyens en prenant la commande de Santana. Joey tourna donc son regard vers celle-ci et assista à son numéro de séduction. Joey ne cessait de tourner son regard vers Santana puis vers le serveur afin de percevoir chacune de ses réactions par rapport aux gestes de la belle hispanique. Le serveur devenait même complètement ridicule, et Joey ne pouvait qu'assister au spectacle. Le serveur était tel qu'il semblait ne jamais avoir parlé à une fille de sa vie. Ou alors Santana était véritablement douée pour ce genre de chose, mais cela ne prendrait jamais avec Joey. Il avait apprit à suivre son cerveau plutôt que ses pulsions depuis qu'il avait déménager aux Etats-Unis. Puisque Joey n'avait pas toujours été le petit ange qu'il est maintenant, bien que sa gentillesse a toujours été présente.

Le serveur s'éloigna finalement de leur table et Joey le regarda repartir, remarquant que sa démarche avait changé. Il reposa alors son attention sur Santana et préféra ne rien dire. Celle-ci croisa alors les jambes puis demanda à Joey de parler de lui. Si elle voulait qu'il parle de lui, elle allait être servit. Joey ne se contenterais pas d'une petite phrase qui résumerait sa vie, car c'était impossible si elle voulait comprendre le comportement de Joey à ce jour. Joey s'éclaircit la gorge puis se lança dans un petit récit sur sa vie.

Je suis né en Angleterre il y a maintenant plus de 17 ans. Ma mère avait seulement 15 ans lorsqu'elle m'a mise au Monde et mon père en avait 20. Véritable coureur de jupons, il décida néanmoins d'arrêter de coucher à droite et à gauche lorsque ma mère lui annonça qu'elle était enceinte. Ils se sont donc mit ensemble au départ bien qu'ils ne s'aimaient pas spécialement. Ce n'est que lorsque je suis venu au Monde qu'ils ont commencé à s'apprécier puis à s'aimer. J'ai été élevé dans la banlieue de Londres. Mon père d'origine américaine m'a apprit plusieurs sports connus ici tel que le basket, le base-ball mais surtout le football. A 15 ans je me suis inscrit dans un club à Londres et j'ai commencé à jouer. Mais ce sport n'est pas très réputé la-bas alors le niveau n'était pas forcément très élevé et le peu d'équipes en Angleterre a fait qu'il n'y avait pas de grand championnat organisé. Dans mon équipe, j'étais le seul adolescent. Le plus jeune après moi avait 19 ans, et le plus vieux 30. Je passais donc énormément de temps avec eux et ils m'ont tout appris au niveau des filles. Ils avaient beaucoup d'expérience et ont décidé de m'inculquer toutes leurs valeurs. Ainsi, dès que je suis arrivé au lycée, j'ai mis toutes ces combines en œuvre et je dois dire que cela marchait plutôt bien. J'ai rejoins la chorale de mon lycée, qui, contrairement à ici, est très populaire. Je suis rapidement devenu le leader du groupe et donc le garçon le plus populaire du lycée. A 16 ans je régnait donc sur le lycée tout entier. J'étais invité à toutes les fêtes ou je couchais avec n'importe quelle fille. Je n'avais qu'à poussé la chansonnette pour qu'elles me tombent toutes dans les bras. Les garçons du lycée ne m'appréciait donc pas par jalousie. Les seuls qui trainaient avec moi le faisait non pas parce qu'ils m'appréciaient mais seulement pour se rapprocher des filles et se la péter d'être des amis à moi. Cependant un jour ils me sont tous tombés dessus et m'ont massacré. Une vingtaine contre moi, je n'ai pas pu faire grand chose. J'ai passé tout un mois à l'hôpital et quand je suis revenu, j'ai été accueilli en véritable héros par les filles du lycée. Les mecs qui m'ont tabassé ont remarqué que ce qu'ils avaient fait n'avait eu que des effets néfastes et ils ont donc arrêté. de toute façon, étant adoré par les professeurs je n'avais eu qu'a balancer les noms pour qu'ils se fassent virer, seulement je ne l'ai pas fait. Au début de l'année suivante, mon père est décédé à cause d'une maladie cardiaque. J'ai arrêté les cours et la chorale pour aider ma mère à surmonter cette épreuve. J'ai donc fait une croix sur ma vie en m'assurant qu'elle aille mieux. Elle a voulu déménager aux Etats-Unis pour être avec la famille de mon père et j'ai accepté, bien que cela me brisait le cœur d'abandonner la magnifique vie que j'avais. Je suis donc arrivé ici à McKinley, et j'ai décidé que je ne referais pas la même vie que j'avais en Angleterre. J'ai rejoins l'équipe de football parce que j'aime ce sport et non pour être populaire. Puis j'ai appris à dire non aux filles. Ce fut la parti la plus difficile. Mais j'arrive à présent à me contrôler et j'ai arrêté toutes ces histoires d'une nuit, même si quelques fois il m'arrive encore de déraper, je me suis promis de ne pas coucher avec les filles qui couchent avec tout le Monde car je l'ai trop fait et ça ne me suffit plus.."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Sam 7 Mai - 15:10


Santana sentit la colère montée en elle. Elle regarda Joey avec insistance, le temps de contrôler son agacement, puis elle lui offrit son plus beau sourire, mais aussi le plus faux, avant d'utiliser l'arme qu'elle maîtrisait le mieux après la séduction : le sarcasme.
"Ah Joey ! Toi, tu sais parler aux filles, n'est-ce pas ? Tu as les mots justes pour les faire se sentir belles et bien dans leur peau."

Du bout de ses doigts parfaitement manucurés, elle tapota la main du jeune homme avant de reprendre.
"Je pense qu'après cette crêpe et cette charmante conversation, je vais rentrée chez moi. Il est déjà seize heure trente et je dois me tenir prête pour ce soir. Tu comprends, la traînée que je suis à des obligations. Attends, je ne veux pas me tromper, laisse-moi vérifier."

Elle fouilla dans son sac à la recherche de son téléphone qu'elle extirpa avant de pianoter dessus.
"Je dois donc coucher avec dix garçons ce soir. Non, pardon, neuf, puisque que je dois t'enlever de la liste. Bon, parmi ces neuf, il y a plusieurs plans à trois, donc ça devrait être rapide. J'ai une réputation à tenir, après tout, n'est-ce pas ?"

Elle offrit un sourire rapide au serveur qui déposa leurs assiettes sur la table. Elle attrapa sa fourchette et son couteau et coupa un petit bout qu'elle dégusta lentement.
Son téléphone sonna. Numéro inconnu. Elle rejeta l'appel et regarda Joey dans les yeux.
"Excuse-moi, c'est encore un de mes nombreux plans cul. Visiblement, contrairement à toi, les autres garçons ne peuvent pas se passer de mon corps. Je sais, je sais, je suis une fille facile qui couche avec tout le monde, donc c'est un des risques. Que veux-tu, ce n'est pas de ma faute si je suis douée."

Santana repoussa son assiette. Elle n'avait plus faim, et l'idée d'un bain chaud avec la discographie de Queen en fond l'appelait plus que jamais.
Elle n'attendit aucune réponse de la part de Joey et sortit son portefeuille Chanel de son sac. Elle en sortit un billet de cinquante dollars qu'elle déposa sur l'addition.

Elle se leva, réajusta sa tenue, et attrapa son sac.
"Merci pour cette après-midi, Joey. Elle a mieux commencé qu'elle a fini, mais que veux-tu, avec quelqu'un comme moi, le naturel revient aussi vite qu'il était parti. Ne t'en fais pas, je ne parlerai ni de ta voix, ni du reste à personne. On se croisera sûrement un de ces quatre dans les couloirs."
Elle se retourna avec grâce, faisant voler sa robe, et se dirigea d'un pas gracile vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Sam 7 Mai - 15:38

Joey écouta Santana du début à la fin sans rien dire. Il arqua un sourcil, ne comprenant absolument pas sa réaction. Après le discours de Joey, la jeune femme avait changé du tout au tout. Le jeune anglais ne compris pas ce qu'il avait dit de travers. Elle semblait avoir cru dans ses paroles que Joey l'avait traité de trainée, en voyant sa réaction. Elle insistait en effet beaucoup sur le fait qu'elle avait une réputation a gardé, qu'elle avait plusieurs plans pour ce soir, tout ça en en rajoutant. Lorsqu'elle se leva pour partir, Joey ne bougea pas. A vrai dire, il ne savait pas quoi faire. Il était partagé entre le fait de rester là à finir sa crêpe puis repartir tranquillement chez lui comme rien ne s'était rien passé, ou bien courir après la jeune femme et lui demander pourquoi elle a réagit comme ça.

Le cœur de Joey fit le choix à sa place. Il se leva et sortit du restaurant en courant. Sa réflexion avait été plus longue qu'il pensait et Santana était apparemment déjà a plusieurs mètres de lui. Joey tourna son regard tout autour de lui pour l'apercevoir. Il reconnu alors la robe de la jeune femme tourner à un angle de rue. Joey se mit à courir après elle. Arrivé à sa hauteur, Joey se plaça devant Santana et la stoppa. Il la regarda alors dans les yeux et l'empêcha d'avancer.

"Écoute moi Santana. J'ai beaucoup de défauts et ça je ne pourrais pas le nier. Je peux souvent me montrer débile par exemple. Mais mon plus grand défaut c'est de ne pas faire les bon choix".

Il la relâcha tout en continuant de la regarder dans les yeux.

"Toi aussi tu as des défauts, tout le Monde en a. Et tu ne peux pas nier le fait que tu as couché avec beaucoup de garçons simplement parce qu'ils étaient beaux ou bien foutus. Peut-être qu'il ne s'agit pas d'un défaut pour toi, mais je te demande juste une chose: où est l'affection dans tout ça ? Tu pense que tu sera heureuse de continuer à coucher avec des mecs qui en ont rien à faire de toi. Qui seront parti avant le petit déjeuner et qui ne t'adresseront plus la parole après avoir eu ce qu'ils voulaient. J'ai fait parti de ces mecs, jusqu'à ce que je me rende compte qu'il manquait quelque chose dans tout ça. Évidemment avoir des relations sexuelles c'est génial, mais il y a un moment où cela fait plaisir d'avoir un visage à côté de qui se réveiller le matin, d'avoir une personne avec qui tu peux parler de tout et de n'importe quoi et sur qui tu peux toujours compter".

Il prit la main de la jeune femme sans quitter ses yeux de son regard.

"Tu penses peut-être que je te déteste, que tu me dégoûte. Je veux que tu sache que ce n'est pas le cas. Tu es belle, tu es intelligente, et je sais que tu peux être adorable, je l'ai vu avec les enfants tout à l'heure. Tu mérite bien mieux que l'image que tu veux donner à tout le Monde. Tu mérite d'être appréciée pour qui tu es et non pas pour ce que tu as".

Il soupira puis se rapprocha légèrement d'elle.

"Je t'ai parlé de mauvais choix tout à l'heure, et peut-être que celui-ci en sera un. Mais tant pis.."

Il approcha son visage de celui de la jeune femme. Il posa alors sa main sur sa nuque puis déposa ses lèvres contre les siennes afin de l'embrasser. Joey ne savait même pas pourquoi il avait fait ça. Mais il en avait envie depuis maintenant quelques heures et même s'il savait que Santana allait le repousser, il préféra ne pas regretter de ne rien avoir fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Dim 8 Mai - 12:20

Santana était furieuse. Elle avait conscience que son comportement envers les hommes lui créait une réputation de fille facile, mais elle avait cru que le gentil Joey passerait au dessus de cela. Elle s'était une nouvelle fois trompée. Ça lui apprendrait à vouloir faire confiance aux gens, à essayer de voir le bien en certains garçons. Elle aurait dû suivre son sentiment premier, et lui envoyer ce slushy au visage. En rire avec Karofsky et ses idiots d'amis et repartir, un sourire de mépris aux lèvres, en se moquant de lui ouvertement. Elle aurait dû choisir de faire de sa vie un enfer, plutôt que d'espérer qu'il était différent.

C'est pour cela que Santana ne s'approchait jamais des garçons gentils, et préférait la compagnie des bad boy. Ces derniers étaient comme elle : séducteurs et calculateurs. Ils recherchaient la même chose, un peu de bon temps sans aucune arrière pensée. Ils ne les décevaient jamais, puisqu'ils étaient tous pareils. Et ils ne se permettaient jamais de la traiter de sal*pe, puisqu'ils la comprenaient. Les gentils, eux, étaient en réalité bien plus sournois. Ils endormaient leur victime à l'aide de compliments, de jolis mots et de grands sourires, avant d'asséner le coup fatale, toujours le sourire aux lèvres et les cheveux bien en place.

Santana accéléra le pas. Elle tourna au coin de la rue en direction de la station de taxis. Elle n'avait qu'une hâte, c'était de rentrer chez elle, où le calme de sa maison vide l'attendait.
L'envie de voir Puck fit naître quelques larmes dans ses yeux et elle mit la main dans son sac à la recherche de son iPhone. Elle allait essayé de l'appeler, le supplier de passer la voir, juste pour quelques minutes, juste pour discuter, comme avant.

Alors qu'elle mit enfin la main sur son sac, quelqu'un la bouscula et se plaça devant elle. Relevant les yeux, Santana croisa le regard déterminé de Joey.
Sans attendre de réaction de sa part, le jeune homme commença à parler très vite, comme s'il manquait de temps ou avait peur qu'elle s'enfuit.
Il lui parla d'erreur, de ses nombreuses conquêtes à elle, de l'envie de vouloir plus.
Puis il se rapprocha d'elle, continuant son monologue, et tous les sens de Santana firent sonner le signal d'alarme.

Avant qu'elle n'ait pu réagir, Joey l'embrassait doucement.
Santana ne bougea pas. Elle resta immobile, les bras ballants, ses yeux grands ouverts fixant ceux, fermés, de Joey. Ses lèvres étaient douces contre les siennes et pourtant Santana ressentait un profond malaise.
Partagée entre l'envie de fermer les yeux et de répondre au baiser, et celle de fuir en courant, la jeune femme choisit de suivre son instinct, cette fois-ci. Elle posa ses deux mains contre le torse de Joey et le repoussa de toutes ses forces.

Elle s'essuya la bouche du revers de la main avant de lui lancer un regard de colère.
"Non mais ça ne va pas ! Qu'est-ce qui te prend ?! Je crois que tu n'as pas compris, Joey. Je ne suis ni gentille, ni adorable, et je n'ai encore moins envie d'une relation pleine de bons sentiments avec couchers de soleil, petits déjeuners au lit et ballades main dans la main dans les couloirs du lycée. Si je couche aussi facilement, c'est parce que j'aime le sexe. Si je ne cherche pas de relation, c'est parce qu'on ne peut pas faire confiance aux garçons, que ce soit un bad boy comme Karofsky ou un gentil comme toi. Vous finissez tous par devenir le même genre de personne. Au moins, avec les gens comme lui, je sais à quoi m'attendre, je ne suis pas déçue. Tu ne me changeras pas, Joey. Tu n'es pas le premier à avoir essayer, et tu ne seras probablement pas le dernier. Je suis une bitch qui aime se moquer des gens plus faibles, qui adore coucher avec les garçons, et qui ne veut rien changer à cette situation. Maintenant que tout est clair, que tu sais que je ne veux pas de relation sérieuse, je pense que tu devrais partir. Sauf si tu veux juste un peu de bon temps, pour ça je suis entièrement d'accord. Sinon, oublie moi."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Dim 8 Mai - 21:30

Joey se recula et écouta la jeune femme lui parler. Il écouta ce qu'elle avait à dire et se contenta de hocher la tête lorsqu'elle eu terminé.

"Tu vois tu te trompe complètement. D'une je t'ai déjà dit que les ballades main dans la main ou les couchers de soleil ce n'était pas mon truc non plus. J'ai besoin de respirer aussi, je peux pas concevoir de rester avec quelqu'un pendant très longtemps. Cependant quand tu dis qu'on est tous les mêmes, je ne suis pas d'accord. Bien sûr il y a beaucoup d'enfoirés en couple, qu'ils soient gentils ou méchants à la base. Mais on est pas tous comme ça. C'est sûr que lorsque ça se passe avec les gentils tu tombe plus de haut car tu ne t'y attendais pas alors qu'avec les plus bad boy comme tu dis, tu risque de t'y attendre depuis le début".

Il la regarda dans les yeux. Santana n'était pas faire pour les relations sérieuses, mais ça il le savait très bien. D'ailleurs, il n'avais aucune envie de se mettre avec elle. Il l'avait embrassé puisqu'il en avait eu envie, voilà tout. Joey n'était ps du genre à savoir ce qu'il allait faire avec les filles. S'il devait coucher avec une, il le ferait, s'il devait se mettre avec, il le ferait aussi. il n'était pas programmé à se dire qu'il n'aurais que des relations sérieuses ou inversement, il laissait la vie faire son cours et voilà tout. Santana lui proposait alors de coucher avec elle ou de déguerpir et de l'oublier. Et après la jeune femme prenait mal le fait qu'on dise qu'elle couchait avec tout le monde. Joey se mit à sourire.

"Je vais te laisser rentrer chez toi alors. Ou aller là où tu veux à vrai dire tu fais ce que tu veux".

Joey recula de quelques pas, comme pour montrer à la jeune femme qu'il lui laissait la place pour qu'elle reprenne le chemin afin de rentrer chez elle. La journée avait plutôt bien commencée, mais elle n'avait malheureusement pas aussi bien finit. Les caractères des deux jeunes lycéens étaient vraiment trop différents. L'épisode de l'hôpital leur avait permis d'en apprendre plus l'un sur l'autre mais celui du restaurant n'avait pas eu le même effet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   Lun 9 Mai - 0:16

Parfois Santana se demandait comment serait sa vie si elle était en couple. Elle imaginait être aimée pour ce qu'elle était, se voir belle, et non sexy, dans les yeux d'un garçon. Sentir que cette personne pourrait tout faire pour elle, comme lui pardonner son caractère et ses sautes d'humeur. Avoir la possibilité de se reposer sur quelqu'un de fiable, juste pour souffler et repartir pleine de forces. Et puis elle imaginait ne plus pouvoir flirter, être obligée de garder ses roulements de hanches et ses sourires coquins pour une seule et même personne. Elle se représentait la routine, qui finissait la plupart du temps par l'adultère. Qui se soldait irrémédiablement par un cœur brisé. Elle observait les couples autour d'elle, les moments de passion, suivit des disputes, des larmes et des cris. Aucun des couples qu'elle connaissait n'avait réussi à éviter la tromperie et les mensonges.

Alors non, Santana n'en voulait pas, de ces relations qui finissaient dans la douleur. Elle préférait le sexe et le jeu sans sentiment. Elle s'amusait, prenait du bon temps, tout en conservant son cœur intact, à l'abri de la trahison et de la souffrance. Les autres pouvaient toujours essayer de la convaincre, elle ne changerait pas d'avis. Ça ne valait pas le coup.
Elle enviait presque Joey et son optimisme. Elle aimerait pouvoir essayer, une fois, juste pour voir. Mais elle savait qu'elle en était incapable. Ce n'était pas elle, c'était si loin de ce qu'elle voulait, si loin de ses principes.

Elle ne bougea pas lorsque Joey s'arrêta de parler. Elle savait qu'il s'était décalé pour lui laisser la place de partir. Mais curieusement, elle n'avait plus envie de partir maintenant. Elle se sentait bête, immobile au milieu du trottoir, bras autour de son ventre et yeux posés sur le bout de ses Balenciaga. Elle sentait le regard de Joey sur elle, insistant.
Elle releva doucement la tête. L'une de ses mains attrapa la anse de son sac, et elle commença inconsciemment à jouer avec.
"Je suis désolée, Joey. Sincèrement. Je sais que je te déçois, et que tu espérais plus, et mieux, de moi. J'aurais aimé ne pas te décevoir. J'aurais voulu être plus douce et plus gentille, plus ouverte et moins sarcastique. Malheureusement, c'est ce que je suis. Je..."

Ses yeux se posèrent de nouveau sur le bout de ses chaussures et elle esquissa un petit sourire triste.
"Tu mérites mieux que de perdre ton temps avec quelqu'un comme moi. Il n'y a qu'une seule chose que je peux t'offrir, tu sais ce que c'est, et tu n'en veux pas. Ce que je comprends, crois-moi."
Santana lâcha un soupir. Elle devait partir. Le laisser tranquille, et retourner à sa vie sans problème ni doute ou prise de tête. Une vie sans ce sentiment de déception qui lui serrait la gorge en ce moment même.

Elle s'approcha doucement de Joey et posa la main sur son bras. Elle se hissa sur la pointe des pieds et déposa un léger baiser sur la joue du jeune homme.
"Merci pour cet après-midi. J'ai sincèrement apprécié ce moment avec toi. A bientôt, Joey."
Elle laissa ses doigts se refermer autour de la peau nue du jeune homme avant de soupirer et de reprendre sa route.

Elle voulait se retourner, voir si Joey était déjà parti, mais elle s'en empêcha. Elle posa ses yeux sur l'homme qui marchait devant elle, serrant davantage son sac contre sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 06. Why am I here ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

06. Why am I here ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-