Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyDim 30 Oct - 16:18

    Une chambre obscure, quelques vêtements posés sur le sol et une petite tête dépassant de la couverture, personne ne se tromperait: il s'agissait bien d'un samedi matin. La seule mâtiné où Hallie Halloway pouvait profiter de son lit, exemptée non seulement de cours mais aussi de service au magasin de blanchisserie de la ville, Sheets N'Things. Les jours de repos comme celui-ci se faisaient rares en ce moment, les employés du magasin essayant toujours de changer leur planning afin d'améliorer leur train de vie. Et si Mme Hector avait besoin d'être présente à la maison pour ses quatre enfants, il était évident que l'on demandait à Hallie de se présenter à sa place au magasin. La jeune femme ne pouvait se permettre de protester, elle n'avait aucune contrainte d'adulte pour empêcher un quelconque remplacement, n'ayant ni enfants, ni problèmes médicaux nécessitant des rendez-vous chez les chirurgiens de la région. A 21 ans, la blondinette était condamnée à suivre des cours à la fac commune de la ville et à faire office de bouche-trou dans les plages horaires d'ouvertures du magasin. Tels étaient les aléas de la vie lorsque vous deveniez la pierre angulaire d'un projet gouvernemental visant à remettre en hausse le taux d'excellence de l'Université de Lima. Mais comme l'exprimait si bien bien l'expression populaire, « trop bon trop con », l'étudiante s'était fait avoir, devenant ainsi le dindon de la farce de tout le système états-unien. Néanmoins, rester à Lima lui avait donné l'opportunité d'enfin retrouver l'amour, et c'était certainement cet aspect-ci de sa vie qui ne l'empêchait pas de dormir, lui permettant même de faire des rêves moins désastreux que sa propre vie. Ce petit ami-ci, il n'y avait pas à parler, Hallie le méritait largement. Après le fiasco Campbell, de la plupart de ses rencontres organisées via TogetherForEver, Robbie Morgan était réellement le bienvenue dans sa vie.

    Peut-être parce qu'elle ne cessait de penser à lui, même lorsqu'elle devrait être en train de rêver de choses merveilleuses en ayant les yeux fermés et l'esprit endormi, ce fut le mode vibreur de son portable qui la tira de ses songes. Maladroite, elle le chercha de sa main sur la table de chevet qui se trouvait à sa gauche, tapotant le moindre recoin de cette dernière. Elle parvint finalement à l'atteindre et un magnifique sourire se glissa sur son visage. Un message de son cher et tendre. Elle se redressa alors, le dos maintenant posé contre le mur, et appuya sur la touche Lecture de son portable.

      Robbie <3 a écrit:
      Retrouve-moi ce soir à l'appartement, je t'aime


    C'était bien son Robbie ça, toujours à prévoir à l'avance les soirs où ils se voyaient chez lui. C'était pour le moins intelligent de sa part puisque sinon la jeune femme aurait certainement passé la soirée avec Savannah ou Abby. Cela faisait quelques jours qu'elle ne l'avait pas vu, ayant refusé ses demandes de sorties pour cause de travail et de cours le lendemain matin. Ce texto suffit à Hallie pour bondir hors de son lit. Elle était d'humeur joviale maintenant. Un comportement qui ravivait la curiosité des deux autres femmes qui partageaient l'appartement. Ni l'une ni l'autre n'avaient réussit à lui faire cracher le morceau, même si elles se doutaient que son petit ami était dans l'histoire.

    Ensemble depuis trois mois à présent, le couple Robbie Morgan et Hallie Halloway s'était formé d'une façon des plus hasardeuses. A cause de ce stupide site de rencontre qui lui fournissait des repas gratuits au Breadsticks avec d'autres célibataires de Lima, la jolie blonde avait pris Robbie par erreur pour son partenaire désespéré. Cela avait beaucoup amusé le jeune homme qui s'est alors bien gardé de lui dire la vérité. Enfin, les coïncidences pouvaient donc faire naître les belles histoires, car pour Hallie, sa relation avec le jeune homme s'en était bien une. Un garçon qui vous prouvait son amour chaque jour, qui respectait votre désir de ne pas coucher encore, même après trois mois, et qui se montrait encore plus gentleman à chaque fois qu'ils se voyaient, voilà le garçon qu'était Robbie Morgan. Enfin, son amie Abby ne serait pas du même avis car elle aurait entendu dire que le garçon s'était auparavant attaché à beaucoup de filles pour quelques nuits. Elle l'aurait aussi aperçu y'a pas si longtemps au bras d'un autre garçon blond qui bossait pour Sue Sylvester, la mairesse de la ville et ancienne coach des Cheerios au temps du lycée. Cela faisait toujours doucement rire la principale intéressée par ces rumeurs, elle était bien évidemmentau courant de cette histoire avec Glenn, mais elle savait pertinemment que c'était un jeu d'amis entre eux. Et concernant les conquêtes sans lendemain, les "on dit", Hallie les bannissait aussitôt après les avoir écoutés. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'elle était en route chez son petit copain pour passer une bonne soirée pizza/télé/canapé dans ses bras, et cela suffisait amplement à son épanouissement.

    Il devait être 20h à présent, le soleil commençait à rentrer dans sa phase de sommeil, et n'ayant eu aucunes autres indications de la part du jeune homme, bien qu'elle l'ait harcelé de messages, sans succès, elle espérait alors ne pas être trop en avance, qu'il était bien chez lui, ou plutôt chez eux avec Ryder, puisqu'il partageait un appartement ensemble. Hallie s'interrogeait également sur la présence du colocataire ce soir, et également de celle de sa copine, Savannah, qui n'était autre que sa meilleure amie. Les soirées à quatre étaient courantes entre eux, et elles étaient à chaque fois des plus animés, l'habituel Boys vs Girls prenant place durant toute la soirée. Arrivée à l'entrée principale de l'immeuble, elle n'eut pas besoin de sonner, la porte étant déjà entrouverte. Certainement quelqu'un qui faisait faire les commissions de son chien. Une fois entrée dans le hall du bâtiment, elle se mit en marche des escaliers et les grimpa un par un, durant les cinq paliers. Il fallait noter qu'aller rendre visite à Robbie était déjà une grande preuve d'amour ne serait-ce que pour vaincre cet escalier qui n'en finissait pas, les deux garçons ayant eu la bonne idée d'habiter au dernier étage. Néanmoins, bien qu'elle pouvait fulminer sa fatigue à répéter encore et encore la même ascension, son coeur s'emballait au fur et à mesure qu'elle passait un pied devant l'autre. Elle voulait déjà se coller à son petit ami avant toute autre chose. Arrivée au pas de la porte, elle cogna trois fois son index contre la surface de la porte. Sous ses yeux, allait enfin apparaître celui qui l'avait tant fait languir en ne répondant pas à ses messages. Si elle ne le savait pas aussi gentleman, elle aurait pu tout de suite assimiler la notion de "goujat" au garçon. Mais elle le connaissait aussi travailleur alors elle comprenait parfaitement qu'il n'ai pas pu répondre si il était de service aujourd'hui. Du moins, l'absence de nouvelles n'avait pas effrayé la jeune fille qui se recoiffait très vite et qui passa ses mains sur les courbes de sa petite robe noire. Elle eut tout juste fini lorsque des bruits de pas se firent entendre de l'autre côté de la porte. Il n'allait pas tarder à ouvrir.



Dernière édition par Hallie Halloway le Dim 18 Mar - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robbie Shane Morgan
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyLun 31 Oct - 12:28

Le réveil sonna, tirant péniblement Robbie de son sommeil. Il maudit l’objet de malheur de beaucoup de nom d’oiseaux bien qu’en fait, la seule personne à blâmer ici était lui, et seulement lui. Mais lorsqu’il se souvint de la raison pour laquelle il avait mis le réveil aujourd’hui, Robbie sauta presque hors du lit tant il été pressé de faire tout ce qu’il avait prévu. En fait cela faisait près d’une semaine qu’il n’avait pas vu Hallie aussi souvent qu’il l’aurait voulu. Leurs deux emplois du temps ne leur laissaient pas souvent le choix pour se voir puisque lorsque l’un était libre, l’autre était au travail et vice versa. Certes, ils arrivaient toujours à se voir dans la semaine, mais les soirées rien qu’à eux étaient plutôt rares. Aujourd’hui, sachant que sa belle avait un jour de repos, Robbie avait demandé un jour de congé, et avait décidé de sauter sur l’occasion, ne sachant pas quand une telle possibilité se représenterait. Il sortit de son lit et alla faire les premiers gestes matinaux pour commencer une bonne journée finalisant le tout par l’application de son soin capillaire, mettant par la même occasion une musique de fond assez bruyante. Il laissa la porte de sa chambre ouverte pour que la chanson s’entende jusqu'à lui, chantonna quelques airs, puis entendit du mouvement dans l’autre chambre. En courant, il retourna dans sa bulle d’intimité pour couper le son et ne pas réveiller son colocataire. Il n’aurait pas aimé que Ryder le réveille de cette façon, et l’une des premières règles dans la collocation est de respecter l’autre. Il profita d’être dans sa chambre pour attraper son portable, regarder l’heure et envoyer un message à Hallie, tout en croisant les doigts pour que ce dernier ne la réveille pas. Il relança son téléphone sur son lit, retourna dans la salle de bain pour rincer le soin, et repartit dans la cuisine.

Il se servit une grande tasse de café, qui ne serait surement pas de trop, vu le programme qui l’attendait aujourd’hui. Il prit tout son temps pour la boire afin de ne pas se bruler, et une fois finie, il s’en alla sur son ordinateur pour aller sur un site bien particulier. Il imprima deux, trois choses, et fila s’habiller pour aller faire quelques courses, après avoir vérifié ce qu’il lui manquait. Trois quart d’heure plus tard, il était de retour, près à se mettre derrière les fourneaux. Il mit son tablier, celui qui disait « Kiss the Cook », et s’attela à diverses activités. Couper des courgettes, éplucher des carottes, émincer de l’ail… Tant il était absorbé par ce qu’il faisait, il ne vit pas le temps passer. La seule chose qui l’avait perturbé dans sa course folle était que Ryder avait prévu une sortie avec Savannah, et qu’il aurait donc l’appartement pour lui tout seul ce soir. Tout était donc parfait sachant qu’il n’aurait jamais osé mettre Ryder à la porte.

Aux environs de 19heures, Robbie avait tout fini de préparer, il alla passer une tenue décente et habillée, et remarqua qu’Hallie avait essayé de le joindre plusieurs fois dans la journée au moyen de plusieurs messages. Heureusement que ce n’était pas le genre de petite amie à stresser pour un rien. En fait, elle était plutôt la petite amie idéale, et Robbie n’avait qu’une hâte, c’était qu’elle arrive pour qu’il puisse enfin passer un peu de temps avec elle. Sur ces belles pensées, il se rendit dans le salon pour mettre la table tout en essayant de se souvenir de scènes romantiques dans des films pour les imiter. Au final son appartement n’était pas vraiment comparable à ceux de New York ce qui rendait l’ambiance bien différente. Il n’avait pas le vue sur la Statue de la Liberté, il n’habitait pas sur Times Square, il n’avait même pas d’ascenseur fonctionnel pour monter au cinquième étage. La seule vue qu’offrait son appartement était le Starbucks Coffee. Malgré tout, il n’était pas déçu du résultat et il espérait vraiment qu’Hallie serait du même avis que lui. Les deux couverts se faisaient face, et au milieu, Robbie avait mis un vase soliflore avec une rose rouge dedans. Il n’avait laissé aucun détail de coté, ayant même décidé de ne pas mettre de musique pour ne pas avoir une ambiance trop clichée. Il retourna derrière les fourneaux pour finaliser le tout, remis son tablier lorsque quelqu’un frappa à la porte. Robbie débarrassa la tasse qu’il avait utilisée ce matin pour son café, éteignit le gaz et se dépêcha d’aller se recoiffer une dernière fois. Il ouvrit la porte précipitamment et tomba nez à nez avec Hallie. Dès qu’il pensait avoir tout vu d’elle, elle arrivait à le surprendre encore et toujours. Il n’avait même pas précisé de se mettre sur son 31 dans son message, et pourtant, elle était là dans sa robe noire plus belle que jamais.

Il tendit la main pour qu’elle l’attrape et qu’il puisse l’attirer à lui. Tout aurait pu être si parfait s’il n’avait pas négligé un léger détail : son ridicule tablier qu’il avait oublié d’enlever dans la précipitation. Il attira tout de même Hallie pour la faire entrer chez lui. Mademoiselle Halloway, j’espère que vous êtes prête pour cette soirée entre vous et votre petit ami ? N’ayant pas Ryder pour jouer les portiers, il avait du faire ce rôle lui-même. N’attendant pas qu’elle lui réponde il enleva son tablier, comme pour se débarrasser de son rôle de portier, et embrassa sa belle pour la saluer. Totalement assortis l’un à l’autre, il l’attira vers le salon, en contournant la table qui prenait beaucoup de place. Il la fit s’assoir sur le canapé usé par endroit et avança jusqu'à la cuisine Il en revint avec une main dans le dos et un sourire angélique sur le visage. Hallie ne devait pas comprendre ce qu’il se passait, et c’est à cet instant qu’il lui donna une rose blanche, qui contrasterait parfaitement bien avec sa robe. Et voila, ça c’est pour toi. J’espère qu’elle te plait. Il avait demandé quelques conseils au fleuriste de la ville pour savoir quoi offrir comme fleur pour une telle occasion. D’après le commerçant, la rose blanche signifiait l’innocence, ce que Robbie avait trouvé parfait pour Hallie, et la rose rouge, présente au milieu de la table, représentait l’amour.


Dernière édition par Robbie Shane Morgan le Mer 2 Nov - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyMer 2 Nov - 18:22

    Elle ignorait si c'était l'excitation de le revoir, ou le soulagement de pouvoir enfin s'asseoir après avoir fait la montée de cet interminable escalier, qui l'a rendait si impatiente. Son sac à main en face d'elle, tenu par ses deux mains, elle sautillait presque sur place, un large sourire prenant toute la place sur son visage. Elle avait l'impression d'être retournée à l'époque de leur premier rendez-vous chez lui. Elle se tenait exactement à la même place et adoptait également la même position. Son corps lui jouait les mêmes tours et son coeur s'emballait tellement elle le savait proche, une seule porte les séparant. Néanmoins, Hallie se répétait intérieurement de se calmer, qu'elle risquait plus de le faire fuir que de lui donner envie de la recevoir chez lui. Si on lui avait dit qu'elle ressentait exactement les mêmes sensations qu'au premier jour, elle n'en aurait pas cru un seul mot. Dans un sens, cela la rassurait de se sentir dans cet état-ci, cela prouvait plutôt bien que rien avait changé entre eux, aucun obstacle n'était venu entacher ses sentiments. Ces dix secondes lui parurent insurmontable, beaucoup trop longues, trop lourdes à attendre. Mais lorsque la porte s'ouvrit enfin, ce fut un profond soulagement que de voir ce garçon si beau et si .. bien vêtu ?

    Sous ses yeux se tenait bien son petit ami, mais il était habillé bien étrangement. Dire qu'elle se disait qu'elle avait déjà tout vu de lui ! Comment avait-il pu lui cacher qu'il possédait un parfait complet de gentleman ? C'était si .. étrange, elle avait l'habitude de le voir en tenue décontractée. Elle allait lui demander si c'était bien à son petit ami qu'elle avait affaire, mais elle vit le tablier autour de sa taille, confirmant bien qu'une partie maladroite de son compagnon était toujours là. Sa main fut saisie par celle de Robbie, il l'attira à l'intérieur de l'appartement. Étant toujours sous le choc de la précédente image, elle se laissa faire gentiment, le sourire ayant fait place à un visage interrogateur. La tenue habillée de Robbie avait d'abord occupée tout l'esprit de l'étudiante, mais lorsqu'il vint à la saluer d'une manière des plus charmantes, elle se sentit encore plus bizarre. Elle n'avait d'ailleurs pas les mots pour lui répondre, elle était réellement surprise. Et il semblait avoir compris le silence de sa copine puisqu'il scella leurs retrouvailles par un baiser. Ce même baiser sonna d'ailleurs comme une réponse: Robbie lui préparait quelque chose. Il l'attira de plus bel, elle ne pouvait s'empêcher de balayer les pièces qu'elle traversait du regard, essayant de comprendre ce qu'il avait bien pu se passer ici, si quelque chose avait changé. Il aurait très bien pu gagner à la loterie, refaire son appartement, l'inviter pour lui montrer sa fortune. Il n'en était rien cependant.

    Installée sur le canapé, elle posa son sac à côté d'elle et ne quittait pas du regard son copain, tentant toujours de desceller la moindre information pouvant expliquer son comportement. Toujours sans voix, un sourire amusé vint néanmoins lui donner plus de vie, Robbie pouvait se montrer si imprévisible. Elle n'aurait même jamais pu deviner ce qu'il se passa ensuite: le garçon revint dans la pièce et lui tendit une rose blanche absolument magnifique, la fleur était beaucoup plus belle que dans ses souvenirs. Le fait que cela soit le jeune homme qui la lui donne expliquait également l'émerveillement d'Hallie lorsqu'elle l'accepta de sa main. Enfin, elle trouva quelques mots à prononcer. « Évidemment que ça me plaît .. Tout ceci me plaît en fait .. », elle avait presque chuchoté ses deux phrases tellement elle était submergée par tant d'émotions. Mais elle ne comprenait toujours pas, et lorsque l'on était une élève aussi assidue qu'elle, ne pas comprendre était un véritable problème. Il semblait avoir préparé tout ceci pour elle, alors elle pouvait déjà éliminer la piste de l'anniversaire oublié de son copain. Elle se leva alors, la fleur dans une main, et passa ses bras autour du cou du garçon, se collant à lui. Elle posa ses lèvres contre les siennes, en se mettant néanmoins sur la pointe des pieds pour les atteindre, et recula légèrement son visage pour lui poser enfin cette question qui la taraudait tellement. « Et c'est en quel honneur, Monsieur Morgan ? » demanda-t-elle en adoptant cette même voix mielleuse et charmante avec laquelle il s'était exprimé en lui ouvrant la porte. Taquine, elle passa une de ses mains, celle sans la fleur, sur l'habit de son petit ami tout en ouvrant la bouche. « Tu es bien au courant que ce n'est pas mon anniversaire tout de même ? » demanda-t-elle, amusée de cette situation. Elle savait pertinemment que ce n'était pas pour cette occasion, mais c'était une manière formidable de lui faire avouer que tout ceci était uniquement pour ses beaux yeux.

    Ainsi positionnée, dans ses bras, la jeune femme comprit alors pourquoi elle s'était sentie si excitée devant la porte d'entrée de l'appartement. Etre dans les bras de son petit copain était ce qu'elle aimait le plus. Hallie savait que derrière cette porte, elle trouverait quelqu'un d'aimant et plein de surprises. Elle qui s'imaginait passer une soirée tranquille en mangeant et en regardant un film, elle s'avouait trompée avec joie. Trois mois qu'ils étaient ensemble et rien n'avait changé, la flamme était encore là, entretenue par les efforts du couple, Robbie venant encore de la garder bien grande allumée. Elle n'avait besoin de rien d'ordinaire pour se dire éperduement amoureuse, mais là, cela paraissait presque comme une évidence. Et bien qu'il lui arrive quelque fois d'en douter après ses discussions avec Abby, elle savait qu'elle était exactement pour lui tout ce qu'il était pour elle. Et ça, plus personne ne viendra le lui faire remettre en question


Revenir en haut Aller en bas
Robbie Shane Morgan
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptySam 5 Nov - 23:06

Tant que cela ne concernait pas ses cheveux, Robbie était loin d’être quelqu’un de minutieux. Ce soir par exemple, il avait juste pensé au fil conducteur de sa soirée. Tout cela consistait à se faire beau, préparer un repas pour lui et sa copine, l’attendre et passé une bonne soirée devant un film ou autre. Il n’avait ni eu le temps de penser aux moindres détails, ni de se remettre en question. Après coup, il se rendit compte qu’il aurait été bien malin si Hallie n’avait pas pu venir pour une quelconque raison. Il se serait retrouvé avec un bon repas sur les bras, ne sachant quoi en faire. Surement aurait il appeler Ryder pour qu’il vienne avec sa petite-amie, pour éviter le gâchis. Il se surprit à rire à ce scénario catastrophe. Hallie était là, c’était censé être le principal. Sauf que le doute s’empara une nouvelle fois de lui : il s’interrogeait sur les gouts de sa petite-amie, autant au niveau culinaire, qu’au niveau décoration. Cependant, toutes ses craintes furent paradoxalement balayées par son silence. Son visage trahissait sa surprise et son incompréhension, et rien que pour ça, Robbie pouvait classée cette soirée parmi les meilleures qu’il ait eues. Il faut dire qu’en temps normal, il n’était pas le genre de garçon à se mettre en quatre pour passer une soirée romantique avec sa copine, et encore moins le genre de garçon à cuisiner pour quelqu’un d’autre. Et pourtant, il était là, sentant l’odeur de son plat imprégner l’air, se satisfaisant mentalement de ce parfum. Pour faire bref, elle avait été la première, et donc l’unique fille, ayant le droit à un tel privilège, mais ça Robbie ne voulait pas lui dire. Il avait peur qu’elle le prenne d’une manière démesurée et que cela la fasse fuir en quelque sorte. C’était surement idiot, mais n’ayant pas vraiment d’expérience dans les relations sérieuses et durables, tout ceci était un peu nouveau pour lui.

Peut-être l’étais-ce aussi un peu pour Hallie, car depuis le moment où il avait ouvert la porte, elle n’avait pas dit un mot. Elle avait ouvert de grands yeux lorsqu’elle l’avait vu, et il préféra mettre ça sur le compte de sa tenue, plutôt que sur celui du tablier. Et pour cause, il avait fait une séance shopping avec Glenn spécialement pour ce soir. Ses seules indications étaient qu’il voulait passer une bonne soirée, et être bien habillé sans pour autant croire qu’il se rendrait à un mariage. Son ami styliste avait opté pour quelque chose d’assez simple, qui pouvait se porter dans de nombreuses occasions, plus ou moins solennelles. Une fois de plus, le seul but de cette manœuvre avait été de la surprendre. L’ayant attiré dans son appartement, il vit un radieux sourire envahir son visage. A l’heure actuelle, plus rien ne comptait plus que ce sourire, si bien que Robbie ne remarqua pas qu’elle ne lui avait pas répondu. L’affublant d’une rose après l’avoir emmené dans son modeste salon, il se mit à sourire à son tour lorsqu’Hallie lui avoua aimer la manière dont commençait la soirée, et comme pour prouver que ce qu’elle disait était vrai, elle vint l’embrasser. Robbie était toujours amusé de voir à quel point elle devait se mettre sur la pointe des pieds pour arriver à sa hauteur, malgré le fait qu’il ne soit pas majestueusement grand.

La regardant éloigné son visage du sien, il écouta sa question, lui vola un dernier volé à l’arraché et s’éloigna d’elle. Y a pas de raison particulière, en fait, je voulais qu’on passe un peu de temps ensemble. Il la laissa contempler un peu sa tenue avant de reprendre, avec un air amusé sur le visage. Bien sur que je le sais, mais comme ça fais longtemps qu’on a pas eu de vraie soirée juste toi et moi, j’ai eu envie de faire les choses en grand. Pour marquer le coup. D’ailleurs tu m’as un peu laissé sans voix tout à l’heure, mais laisses moi te dire que t’es superbe. Prenant encore un instant pour la regarder, il l’invita à s’assoir à la table. Il ne savait pas trop comment s’y prendre : soit il lui dévoilait le programme de la soirée pour savoir par quoi elle voulait commencer, soit il n’en faisait qu’à sa tête, au risque de tout faire rater. En voyant Hallie le regarder d’un air assez perplexe et ne voulant pas éterniser ce silence, il prit enfin une décision. Bon sur une échelle de 1 à 10, à quel point t’as faim, sachant que 10 c’est pour dire que t’as pas mangé depuis des jours, et que tu as très très faim. Il venait de dévoilé qu’il avait préparé à manger, mais avec le tablier et la table à laquelle elle était assise, ce n’était pas comme s’il venait de révéler à un enfant que le père noël n’existe pas. Lui laissant le temps de mesurer sa faim, il s’éclipsa dans la cuisine pour chercher à boire, et se rendit vite compte qu’il avait oublié d’acheter quelque chose d’un peu plus classe que de la limonade. Oui, Robbie n’était vraiment pas du genre à penser aux détails. Il remplit cependant deux verres à pieds, et retourna aux cotés de sa belle. Tu m’en voudras pas j’espère, mais j’ai oublié d’acheter à boire alors ce soir, on reste sobre, et on boit de la limonade. Malgré le fait qu’il avait un peu honte de ce maigre breuvage, il leva son verre vers elle. Tu veux qu’on trinque à quoi ? Honneur aux demoiselles. Tant que rien ne venait gâcher ce moment, il aurait pu y avoir une tornade, un tremblement de terre, ou une quelconque catastrophe naturelle, que Robbie s’en serait bien moquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyDim 20 Nov - 22:11

    La perspective de passer une soirée rien qu'avec son petit ami avait toujours ravi la belle jeune femme, peut lui importait l'endroit, l'ambiance ou le temps, du moment qu'elle pouvait loger dans les bras de son compagnon. Et ce soir-ci n'avait pas dérogé à la règle. Hallie se sentait réellement bien, ainsi serrée contre Robbie, à la fois intrigué et impressionnée. Les plus grands schémas de films romantiques hollywoodien se dessinaient dans sa tête: une soirée à l'eau de rose pour la demander en mariage, ou encore lui demander d'emménager, ou pourquoi pas lui annoncer qu'il avait rejoint un groupe des plus populaires, toutes ces bonnes attentions auraient pu amener à l'une de ces révélations si les deux jeunes gens avaient une expérience de couple un peu plus importante. Ensemble depuis trois mois et n'ayant pas encore approfondi la phase "couple" au niveau le plus naturel, aucune des deux premières hypothèses ne pouvaient se révéler exactes. Du moins, la troisième non plus car Robbievenait exactement de clarifier la situation: il n'y avait "aucune raison particulière". Étant une experte dans le contrôle d'émotions, du moment que cela n'impliquait pas la gestion des larmes, Hallie avait su avec brio contenir sa déception. Une déception qui faisait finalement place à un feu de joie puisqu'il n'y avait donc pas de nouvelle étape à franchir en tant que couple.

    Elle aurait pu se contenter de ça et garder son sourire si son adorable petit ami n'avait pas poussé l'explication trop loin. « Bien sûr que je le sais, mais comme ça fait longtemps qu’on a pas eu de vraie soirée juste toi et moi, j’ai eu envie de faire les choses en grand. Pour marquer le coup. D’ailleurs tu m’as un peu laissé sans voix tout à l’heure, mais laisses moi te dire que t’es superbe », avait-il déclaré avec cette expression qui faisait toujours fondre la blondinette, le côté amusé et drôle de Robbie était probablement ce qu'elle aimait le plus chez lui, c'était son arme secrète pour séduire Hallie. Cette dernière ne le lui avait jamais révélé afin d'empêcher qu'il n'en abuse de trop. Ce qu'il venait de prononcer était tout ce qu'il y avait de plus beau à entendre, après être témoin de telles paroles, personne n'aurait pu résister à l'envie de rester à l'appartement et de profiter de cette occasion de passer du temps à deux. La jeune femme sentait que si elle ne parlait pas de nouveau, il allait soupçonner quelque chose, ou peut-être même se vexer en pensant qu'elle n'appréciait guère ces préparatifs, ce qui aurait été une mauvaise interprétation car il était évident que l'étudiante en biologie adorait toute cette mise en scène et l'implication de son doux copain. « Eh bien, je suis plus que ravie de la mettre car j'ai hésité à venir dans une tenue plus décontracté. J'aurais fait tâche à tes côtés, nan mais regardes toi, t'es charmant là dedans, mon amour » s'extasia-t-elle en le rejoignant lorsqu'il l'invita à s'asseoir à la table, parfaitement décorée, collant exactement avec le cadre romantique de la soirée. Installée à présent, elle remarqua alors qu'une autre rose était posée au centre de la table. Rose, tout aussi magnifique la blanche qu'Hallie tenait précieusement dans sa main, elle en vint à la conclusion qu'elle venait du même fleuriste. Instinctivement, et parce qu'elle aussi voulait contribuer au romantisme de la situation, elle posa sa fleur aux côtés de l'autre, avec la ferme intention de la récupérer lorsqu'elle retournera chez elle.

    Charmée par l'atmosphère qui la pièce entière dégageait, l'impression qu'il y avait du nouveau quelque part, peut-être pas à la surface mais en profondeur, dans l'âme des objets ne la quittait pas. Si bien que la voix particulière et chaleureuse de son petit ami vint la tirer de ses élucubrations. Monsieur avait préparé à dîner, Monsieur était tout simplement parfait. Hallie n'était pas surprise dans le sens où il cuisinait, car il n'avait jamais caché son goût pour préparer de bons plats, mais elle l'était car visiblement il s'était vraiment donné du mal pour que tout soit sans défaut. « 5 », répondit-elle alors simplement, un sourire s'affichait alors en grand sur tout son visage. « J'ai quand même mangé ce midi » ajouta-t-elle sur le ton de la boutade afin de rentrer dans le jeu du blondinet. Ce dernier la rejoignit enfin et en ramenant avec lui deux coupes qu'il posa avec une certaine adresse sur la table. C'était sans nul doute la combinaison de son métier et de son attitude de copain attentionnéqui donna à cette simple action une image parfaite. En bon hôte, il s'excusa d'avance pour cet apéritif qu'il jugeait bon marché. « Pourquoi est-ce que je serai fâchée du fait que mon copain souhaite me garder en bonne santé ? », fit-elle pour le rassurer avec humour; c'est Timothy qui aurait été fier. Elle leva son verre à son tour, et avant de trinquer, elle formula ce à quoi il allait boire: « A cette nuit normale aux apparences magiques, à mon copain magique, et à sa copine tout aussi magique ». Cette formulation était délicate, affectueuse et elle espérait sincèrement qu'elle ferait son effet. Mais dans un sombre recoin de son esprit, Hallie cogitait toujours toujours autant. Elle ne pouvait se faire à l'idée que son copain était bien trop parfait pour organiser une soirée de rêve à sa copine sans pour autant qu'il y ai un évènement à célébrer. Cela torturait Hallie en même temps que cela lui plaisait, il fallait à présent espérer que ce paradoxe ne vienne pas tout gâcher, cela ne ferait de bien à personne.

Revenir en haut Aller en bas
Robbie Shane Morgan
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyDim 4 Déc - 23:49

Robbie se sentait un peu coupable. Lorsqu’Hallie lui avait demandé la raison de cette soirée, il lui avait juste répondu qu’elle lui manquait. Du moins, c’est ce qu’il avait essayé de lui faire comprendre dans ses paroles. Maintenant qu’il repensait à tout ça, il avait un peu plombé l’ambiance, un peu comme s’il avait sorti du four un soufflé avant l’heure et qu’il était retombé. Il s’en voulait, de ne rien avoir à lui proposer. Alors il se mit à réfléchir, pour essayer de trouver une raison de substitution. Que savait-il faire de ses dix doigts, et qui pourrait faire plaisir à sa belle ? Cuisiner ? Ce n’était un secret pour personne, Robbie aimait se qualifier, à juste titre, de cordon bleu. Faire de la musique ? Elle l’avait déjà entendu jouer à de nombreuses reprises. Il ne voyait pas vraiment dans quel autre genre de domaine, il pouvait exceller, ou du moins, se démarquer. Essayant de contenir sa confusion, il regarda la tenue de Hallie alors qu’elle lui avouait justement avoir hésité à la mettre. Tu ne feras jamais tache à coté de moi, crois moi. Mais tu vois, c’est encore une raison qui prouve qu’on était faits pour être ensemble : sans avoir à se mettre d’accord, on s’accorde parfaitement.

Depuis qu’ils étaient ensemble, Robbie s’étonnait toujours de voir à quel point leur relation était parfaite. Et pourtant qui aurait pu prédestiner le jeune en quête de popularité et la fille des Awesome Voices à se rencontrer. Car oui, avant leur rencontre des plus étranges au Breadsticks il y avait de ça 3 mois, Robbie et Hallie avaient déjà été amenés à se croiser, puisqu’ils côtoyaient le même lycée quand ils étaient un peu plus jeunes. A cette époque, il n’aurait jamais pu être ami avec elle, puisque son seul et unique but était de devenir populaire, et que sympathiser avec un choriste avait pour but de plomber une réputation. Et voila qu’aujourd’hui, pourtant toujours choriste, Hallie et Robbie se complétaient parfaitement. Comme quoi… Il lui demanda à quel point elle avait faim, et en entendant sa graduation, il décida qu’ils attendraient alors encore un peu avant de passer à table. De toute façon, rien ne pressait, ils avaient la soirée entière devant eux. Décidant donc d’occuper le temps en buvant un peu, il revint dans le salon complètement déçu avec une bouteille de limonade à la main. Lui, qui travaillait pourtant dans les boissons en tout genre, il n’avait pas pensé à ce détail. Fort heureusement, Hallie avait encore une fois était parfaitement diplomate et n’avait pas tenu compte de l’étourderie de son petit ami. Elle alla même jusqu’à porté un toast en quelque sorte en son honneur. Santé, dit-il en regardant Hallie dans les yeux alors que leurs verres s’entrechoquaient légèrement.

Voulant en faire encore plus, et combler le temps jusqu'à ce qu’Hallie commence à avoir vraiment faim, il se creusa les méninges. Ils n’allaient tout de même pas s’abrutirent devant la télé pour le reste de leur soirée qui avait pourtant si bien commencée. Il se remémora des derniers jours qu’ils avaient passés, pour savoir si quelque chose pourrait venir leur servir de divertissement. Pour commencer, il avait été finir son tatouage. Il décida cependant de ne pas se déshabiller pour lui montrer son bras. Surtout que ça risquerait de faire tache avec le magnifique costume qu’il avait pour l’occasion. Il avait été en cours, au travail, mais ce n’était pas bien passionnant, et encore moins inédit. Hallie savait déjà qu’il en bavait et ce n’était ni l’heure ni le jour pour jouer le mélodramatique. Il avait cependant eu un petit créneau pour voir son ami Sam. Voila ! Il avait vu Sam et ensemble, ils avaient améliorés des mélodies que Robbie avait composées pour passer le temps. Il se souvint soudain d’un morceau. Il avait trouvé les accords, Sam l’avait été pour savoir comment organiser les mots qui viendraient s’y ajouter. Il avait rendu la chanson la plus personnelle qu’il avait pu, et s’était promis de la garder pour une occasion spéciale. Il faut dire qu’il avait mis tellement de temps et d’énergie à en faire quelque chose de parfait pour lui, qu’il ne voulait pas la chanter n’importe quand, à n’importe qui. Le destinataire serait Hallie sans une once d’hésitation. Cependant, il n’avait pas encore pensé au moment où il la lui chanterait. Ce pouvait être une bonne occasion. Il s’éclaircit la voix en posant son verre sur la table. Bah en fait, j’ai une chanson que j’aimerai te faire écouter. Mais seulement si tu veux hein, ne te sens pas obliger de dire oui. Il ne lui dit pas que cette chanson était pour elle, pour garder un effet de surpris. Peut être qu’elle serait intrigué et qu’elle voudrait entendre de quoi parlait ce fameux morceau. Le tract commença à l’envahir. Malgré le fait qu’elle l’ait déjà entendu chanter, et réciproquement, il n’avait jamais chanté pour elle et dans une occasion si intimiste. De plus, depuis le jour où il avait vu Sam, il n’avait pas eu une minute à lui pour rejouer la chanson. Il fut pris de panique et regretta presque instantanément son offre. Il prit une grande inspiration pour chasser son tract tout en essayant de rester discret. De toute façon, il aurait bien fini par lui écrire des chansons, alors autant s’y prendre maintenant, plutôt que de regretter de ne pas l’avoir fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyMar 20 Déc - 15:25

    Un nouveau sourire vint se glisser sur le visage de la blondinette une cinquante-quatrième fois depuis son arrivée à l'appartement. Tous les regards du jeune homme, toutes ses attentions à son égard, tout ceci contribuait à faire rougir Hallie, qui après trois mois de relation maintenant, restait sensible au garçon comme à leur début. C'était principalement ce que l'étudiante préférait dans sa relation avec son copain, il avait toujours le don de la faire sourire, par un mot, un geste ou juste par un regard. Elle se disait à ce moment précis qu'elle en avait fait du chemin depuis l'époque du lycée où elle était la fille la plus morose, la plus triste, presque macabre à force de ne jamais sourire, ou même par son attitude indéchiffrable. Robbie, lui, arrivait à la lire comme un livre, facilement et sans forcer. Et depuis qu'elle était avec lui, il était vrai qu'elle se montrait beaucoup plus sociable. Déjà parce qu'elle voyait beaucoup plus de monde que sa famille et ses quelques copines, car en étant avec un garçon apprécié et appréciable, elle se devait de bien s'entendre avec ses amis aussi. Du moins, en apparence car il y avait bien des têtes qu'elle ne supportait pas tellement. Ceci était une bien autre histoire.

    Sur sa chaise, Hallie était pétrifiée par le blond qui lui faisait face. Ayant l'impression d'être une abrutie en ne disant plus un mot, elle se décida à porter sa coupe à ses lèvres. Elle avait bien envie de lui dire que cette limonade était succulente mais elle prendrait le risque de vexer le garçon. Les yeux plongés dans ceux de son petit ami, elle pressentait quelque chose, encore. Il semblait chercher une idée afin d'occuper leur soirée. Hallie avait réussit à le mettre mal à l'aise visiblement en ayant refuser très implicitement de manger tout de suite. En l'espace d'une seconde, elle se maudit déjà d'avoir exécuter la première règle pour ne pas donner sa virginité à son copain, même si celui-ci était charmant: « refuser toute précipitation ». Ce guide, elle se souvenait l'avoir consulté quelques semaines plus tôt, alors qu'elle s'était questionnée s'il fallait se consacrer entièrement à sa passion ou non. Évidemment, il y avait quelques troubles fêtes comme Abby qui lui avait dit d'attendre davantage, d'être sûr qu'il allait rester fidèle. Cette discussion avait d'ailleurs fini en dispute mais elle avait tout de même accepté de se préserver bien plus, pour le bien de sa relation. Ce soir-même, la jeune Halloway pouvait noter que cela n'avait pas été une bonne idée car le fait de ne pas s'adonner à l'acte qui engendre avait permis aux deux tourtereaux d'être sur la même longueur d'onde, d'être aussi mignons, et presque naïfs, qu'à leur début. Hallie s'en voulait terriblement de contrecarrer le plan du garçon, un plan évident pour elle faut le préciser, mais elle était sûre qu'il allait la remercier plus tard.

    Hallie était maintenant rassurée sur ses motivations, le doute n'allait plus l'atteindre, et Robbie n'allait plus la faire culpabiliser. Ce fut après cette sage parole qu'il en vint à briser le silence. « Bah en fait, j’ai une chanson que j’aimerai te faire écouter. Mais seulement si tu veux hein, ne te sens pas obliger de dire oui ». Une chanson ? Voilà qui intriguait Hallie. Sur le moment, la curiosité venait de l'atteindre, même si elle savait que la règle numéro deux allait surgir quelques instants après. Intriguée, elle posa donc ses coudes sur la table, joignit ses mains et approcha légèrement sa tête de celle de Robbie. « Ah .. Et, je peux savoir laquelle ? .. Quoi que non, ne me dis rien, je verrai par moi-même » fit-elle, pleine de malice. Le garçon avait en face d'elle une choriste, il sortait même avec elle, il n'était donc pas surprenant qu'elle veuille écouter sa chanson. Elle commençait même à se questionner sur le type de chanson qu'il allait lui faire écouter. Du Rock ? Un savant mélange entre Soul et Pop ? Ou une Ballad qui allait faire fondre la jeune fille ? Quoi qu'il en était, elle était sûre qu'elle allait apprécier. Elle appréciait d'ailleurs tout ce qu'il venait de lui, jamais il ne l'avait déçu sur quoique ce soit. Elle savait d'hors et déjà qu'il n'allait pas lui faire écouter quelque chose qui attaquait les oreilles, Robbie était quelqu'un de subtile, surtout avec sa copine. Son image de gentleman en prendrait un sacré coup s'il venait à faire résonner de la musique agressive et sauvage.

    Peut-être était-ce l'impatience qui la faisait agir lorsqu'elle glissa ses mains dans celles du garçon. Peut-être était-ce la simple envie de l'entendre chanter qui soufflait à la jeune femme de le précipiter afin qu'il lui fasse passer un agréable moment, encore un parmi ceux auxquels il avait déjà contribué. « Je suis sûre que ça va me plaire et que tu vas regretter d'avoir tenté ta copine avec cette chanson car elle risquerait bien de t'en réclamer bien d'autre » lui susurra-t-elle en caressant la paume du garçon avec son index. Elle espérait ainsi donner toute la confiance nécessaire à son copain, elle savait très bien qu'il allait se dévaloriser avant de s'exécuter, en disant que cela faisait quelques temps qu'il n'avait pas joué, ou alors qu'il faudrait être indulgent car il ne chantait pas si bien que cela. Maintenant, elle pensait bien qu'il allait avoir toute confiance en lui et qu'il profite de ce moment autant qu'elle, que cela soit un instant précieux, aussi bien pour elle que pour lui. Hallie l'avait peut-être rarement entendu chanter, mais ces quelques rares fois son coeur s'était mis à battre la chamade, et elle adorait cette sensation, plus que tout.

Revenir en haut Aller en bas
Robbie Shane Morgan
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyMar 3 Jan - 21:16

Sa petite-amie, lui avoua qu’elle aimerait entendre sa chanson. Il prit une longue respiration pour évacuer son trac. C’était ridicule d’être stressé à ce point. Il connaissait sa chanson, les moindres accords, le moindre mot. Il connaissait Hallie, et jamais elle ne se serait moquée de lui, même si sa chanson était à propos d’une stupide chaise. Il sentit ses mains attrapés les siennes et l’entendre lui dire des mots rassurants. Il ne lui en fallut pas plus pour dissiper tout ses doutes, s’armer de courage et se diriger vers sa chambre pour aller prendre sa guitare. Il chercha dans le coin habituel, mais ne la trouva pas. Il fut soudain submergé par une sensation étrange. Il s’assit sur son lit, fronçant les sourcils et se demandant où il avait bien pu la mettre. Il se demanda même s’il ne l’avait pas prêté à Sam pour le dépanner. Puis il se souvint que son colocataire lui avait emprunté pour faire quelque chose la veille. Il traversa donc l’appartement de tout son long, repassant par le salon, et envoya un baiser volant à Hallie, pour la faire patienter. En temps normal, il ne rentrait pas dans la chambre de Ryder, mais là c’était une urgence, et il en ressortit tout aussitôt. Il lui fit signe de s’assoir sur le canapé, et s’assit à son tour sur une chaise juste en face d’elle pour rendre l’atmosphère plus intimiste. Il croisa les jambes afin de pouvoir y poser sa guitare, et ainsi la maintenir en place.

Un dernier regard vite détourné, et il commença à gratter les cordes pour accompagner sa voix. I don’t know how to make lots of money, I got debts that I’m trying to pay, I can’t buy you nice things, like big diamond rings, but that don’t mean much anyway. I will write you a song, that’s how you know that my love is still strong. I will write you a song, and you’ll know from this song that I just can’t go on, without you. I don’t know that I’d make a good soldier. I don’t believe in being violent and cruel. I don’t know how to fight, but I’ll draw blood tonight, if somebody tries hurting you. I will write you a song, that’s how you know that my love is still strong. I will write you a song, and you’ll know from this song that I just can’t go on, without you. Now that it's out on the table, both of us knew all along: I've got your loving and you've got my song. I don’t know how to make lots of money, I don’t know all the rights things to do. I can’t say where we’ll go, but the one thing I know, is how to be a good man to you. Osant enfin relever les yeux de ses accords, pour regarder Hallie, il acheva son dernier couplet. Until I die that’s what I’ll do. Il la regarda un instant sans rien dire, pour essayer de décrypter son visage. N’étant pas très fort à ce genre de chose, il reprit la parole après s’être légèrement raclé la gorge, comme pour reprendre sa voix de jeune homme, et abandonner sa voix de « chanteur ». J’aurais fait un terrible choriste au lycée. Je suis même pas capable de lever les yeux de ma guitare pour te chanter une chanson. Je l’ai écrite pour toi, j’ai eu un peu d’aide pour quelques accords, mais le texte est de moi. Il se leva précipitamment pour aller remettre sa guitare en place dans sa chambre. Il se félicita intérieurement d’avoir, de son point de vue, complètement assuré. Pour une fois, il n’avait pas peur des critiques qu’on pourrait lui faire. Peut être parce qu’il savait que même si Hallie n’avait pas aimé, elle édulcorerait le tout. En revenant, et remettant la chaise à sa place, il ne put s’en empêcher. Ça t’a plu ? T’es prêtes à m’en redemander d’autres ? Il s’approcha d’elle et s’assit à ses côtés attendant sa réponse.

Il sentit son ver solitaire imaginaire remuer dans son ventre. Tout ceci lui avait ouvert l’appétit, mais il avait un peu tendance à toujours avoir faim donc ce n’était surement pas un bon révérenciel. Il pensa ne rien dire et attendre qu’Hallie lui dise qu’elle ait faim, mais c’était sans compté sur son ver solitaire. Son ventre poussa un grognement qui se fit bien entendre vu le calme de la soirée. Il leva les yeux au ciel, exaspéré. Je te présente Yoshi, mon compagnon de toujours, dit-il en pointant son ventre. C’est peut être sa façon à lui de dire qu’il aime quand je chante. Bien sur, il n’y avait pas la moindre trace de quoi que ce soit dans son ventre, mais à force de toujours avoir faim, quelques uns de ses amis l’avait un peu charrié sur ce point, et il s’amusait désormais de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptySam 14 Jan - 13:12

    Hallie ignorait si c'était judicieux d'encourager le garçon qu'elle aimait pour ensuite devoir suivre la règle numéro 3, qui était plutôt atroce pour un jeune couple: « Si votre copain a envie de vous faire découvrir quelque chose, faîtes l'intéressée pour ensuite dire que vous étiez ailleurs durant la performance, il ne la rejouera pas et son intégrité en prendra un coup. Si après ça vous sentez qu'il vous désire toujours, rapportez-vous à la règle 4 ». Robbie laissa néanmoins le temps à sa dulcinée d'être en proie avec ses pensées. Parti dans la chambre chercher une guitare, à ce qu'elle supposait, elle porta ses mains à son visage afin de se mettre dans une attitude de réflexion, plus ou moins grotesque c'était vrai. Elle n'avait aucune envie d'éteindre la flamme de cette soirée, son copain s'était montré plus adorable et romantique que jamais, chose qu'elle avait toujours rêvé même petite fille, et la simple idée de tout arrêter à cause d'une simple mélodie semblait démoniaque. A défaut d'avoir l'apparence d'un ange, il fallait bien qu'il y ai une pointe de satanisme dans toute cette pureté qui caractérisait temps Hallie, et c'était encore plus vrai aujourd'hui. Cette règle 3 avait beau sembler inutile finalement, il y avait encore six règles pour éviter de finir sous la couette à la fin de la soirée. Et ce fut lorsque le beau blondinet revint passer en coup de vent dans le salon que la jeune fille en était sûre: elle allait écouter et apprécier le morceau, ce serait trahir le sourire qui venait d'élire domicile sur son visage.

    Il revint finalement avec la guitare, et d'un geste des plus simples, les meilleurs, il invita la blondinette à s'installer sur le canapé. Cette dernière s'exécuta aussi vite, à la fois intriguée par ce que lui concoctait Robbie et stressée qu'elle préféra se dépêcher avant de faire un malaise tellement elle se sentait coupable. Sans un mot, le garçon entreprit la chanson, commença à gratter sur sa guitare et fit finalement entrevoir sa voix. Dès les premiers mots la jeune fille avait envie de tout interrompre et lui sauter dessus. Cette voix si délicate et particulière à Robbie avait l'étrange faculté de susciter en Hallie tout un tas de pensées et de sentiments toujours plus fous les uns que les autres. A la fin de la chanson, elle se voyait déjà jeter la guitare au fond de la pièce, se jeter sur les genoux de son petit ami et faire glisser la robe le long de ses épaules. Cette vision vint chamboulée ses perceptions, mais la musique persistait à résonner dans sa tête: cette chanson, c'était tout simplement eux. L'un comme l'autre n'était pas pleins aux as, et elle savait que cela peinait beaucoup Robbie qui aurait adoré la recouvrir de cadeaux, qu'il avait parfois du mal à payer tout ce qu'il avait à payé, tout ce qui était matériel n'existait pas entre eux deux, seul les sentiments et la perception de se voir l'un à côté de l'autre les satisfaisait. "I will write you a song" pourrait presque être considérée comme étant leur chanson à eux tellement elle reflétait leur couple.

    Finalement, l'intéressée a réussi à se contrôler jusqu'à la fin de la chanson, elle était toujours sur ce bon vieux canapé qu'elle connaissait tant, et elle dévorait toujours autant Robbie Shane Morgan des yeux. Un silence de quelques secondes vint s'installer entre eux, et c'était pendant ces trois secondes qu'Hallie se sentait encore plus victime de ses hormones. C'était la musique, forcément c'était la musique ! Et bizarrement, alors que Robbie se confondait en excuses concernant son timbre de voix ou son talent, la jeune femme comprit alors qu'il fallait associer la règle 3 et la règle 4 tout compte fait. Elle se détesta, mais lorsque son incroyable copain vint à lui demander ce qu'elle pensait, elle sortit une parole qu'elle regretta tout juste après. « C'est la plus belle chanson qu'on m'ai chanté, même Keith n'en a pas fait des commes ça ». Elle était devenue complètement tarée d'utiliser le mot en "K" devant son copain, parler d'un ex était la chose la plus détestée par votre petit ami en général. Et diaboliquement, c'était ça l'idée .. Hallie ferma les yeux, priant pour que Robbie ne s'emporte pas, elle ignorait si a lèvre allait tenir face aux dents qui s'enfonçaient à l'intérieur sous le coup de culpabilité. « Je veux dire .. » reprit-elle en se levant pour ensuite passer ses jambes autour du garçon assis sur sa chaise, « j'ai adoré, c'est nous .. et je t'aime et j'en veux pleins d'autres ! » finit-elle par s'exclamer en posant ses lèvres sur son petit ami, l'empêchant alors de réagir sur les paroles maladroites, en apparence, de sa copine sous peine de passer pour le dernier des crétins. Si on avait dit un jour à Hallie qu'elle deviendrait comme Santana Lopez, elle ne vous aurait pas cru ..

    « Finalement je suis passée à 15 » déclara Hallie en ricanant tout en se levant des genoux de son copain pour finalement s'installer à table. Non pas que Yoshi l'avait écoeuré, même c'était le contraire elle s'en était amusée puisqu'il avait réussit à lui faire sortir des rires. « Est-ce que Monsieur va finalement régaler sa Madame ? » fit-elle en adoptant une voix pompeuse d'aristocrate, revenant au jeu du début de soirée afin de détendre à nouveau l'atmosphère après l'intervention de Yoshi. Mais sous ces airs à nouveaux angéliques, elle ignorait encore si elle voulait continuer à appliquer ces règles de tortures à son merveilleux copain. Pourquoi c'était si dur de se dire qu'il faisait tout ça juste pour elle et sans arrière pensée ? Il y avait un peu de paranoïa la dedans elle supposait, ce trait de caractère remontant assez vite à la surface. Abby et Savannah ne cessaient de la prévenir du nombre de filles avec qui Robbie était sortie, enfin, elle ignorait s'il y en avait autant mais elle doutait à cause d'elles. A force de dire qu'ils étaient trop différents, cela faisait angoissait Hallie au plus haut point, car elle même ne voyait pas cette différence. Etait-elle trop aveugle pour voir qu'il y avait un fossé énorme entre elle et Robbie ? Et pourquoi fallait-elle qu'elle pense à cela alors que ce dernier, l'objet de ses tortures mais aussi de ses fantasmes, arrivait à lui créer la parfaite soirée en amoureux, que toute fille espère un jour d'avoir ?

Revenir en haut Aller en bas
Robbie Shane Morgan
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyJeu 19 Jan - 22:16

Elle avait aimé. Cette chanson qui lui avait retourné les méninges pour en faire quelque chose d’exploitable avait plu à Hallie. Lui qui s’était fait tellement de soucis pour rien. Il faudrait qu’il le dise à Sam. Tout ce qu’elle disait avait tellement l’air sincère, que c’était tout ce qui importait à l’instant. Bien sur, le compliment aurait eu encore plus d’impact si elle n’avait pas mentionné son ex petit ami. Son cœur avait manqué un battement, mais il fallait qu’il essaye de passer outre. Il faut dire que les relations qu’il avait avec certains de ses amis, comme Glenn pour ne citer que lui, le rendrait très hypocrite s’il osait dire la moindre chose à propos des ancien petits-amis d’Hallie. Et puis, il n’avait plus aucun contact avec elle donc il n’y avait pas de quoi se vexer. C’est ce qu’il se dit pour essayer de s’en persuader, et essayer d’oublier la deuxième partie de cette phrase. Et puis, il avait beau être comparé à Keith, il se plaçait au dessus de ce dernier sur l’échelle des belles chansons. Il voyait qu’elle se sentait peut être coupable. Il se dépêcha de la rassurer, essayant lui même de paraitre convainquant. T’inquiète pas et laisse cette lèvre tranquille. Un peu plus et ils auraient du monter dans leur carrosse miteux afin d’aller aux urgences pour une plaie ouverte à la lèvre. Hallie lui expliqua que la chanson reflétait réellement leur histoire et l’embrassa aussitôt. Se dégageant de ce baiser plein de passion, il lui promit qu’elle aurait le droit à plein d’autres chansons. Ce n'était pas l'envie qui allait lui manquer, ni l'inspiration.

Après que son adorable petite-amie ait fait la connaissance de son moins adorable Yoshi, elle lui avoua avoir beaucoup plus faim. Elle lui dit même être arrivé à quinze sur l’échelle de la faim. Il s’en amusa alors qu’il était en route pour la cuisine. Tu bats Yoshi en explosant le record. L’échelle ne s’arrête qu’à 10, mais je peux faire une entorse pour toi. Il y a des avantages à sortir avec moi. Il chercha dans son réfrigérateur les deux entrées qu’il avait préparées un peu plus tôt dans la journée pendant qu’Hallie se considérait comme sa dame avec une voix des plus aristocratiques. Il eut un sourire affreusement niais, mais heureusement, plongé dans son frigo, elle ne pouvait pas le voir. Monsieur arrive. Il attrapa les deux assiettes habillement, déformation professionnelle, et s’en alla les déposer sur la table. Ce n’était rien d’autre que des œufs mimosa déposés sur un peu de saumon. Il repartit chercher sa bouteille de limonade pour la poser sur la table, et regarda les deux assiettes posées devant eux, sans rien dire. Robbie était un vrai cordon bleu, mais quelque chose le dérangeait pourtant. Il mit un court instant avant de savoir de quoi il s’agissait. Un jour tu verras, je viendrais te chercher directement chez toi, et je t’emmènerais dans un restaurant super chic. Un jour oui, il l’espérait de tout cœur. Il avait cette constante envie de faire plaisir à Hallie, et de la couvrir de cadeaux.

C’est en pensant à cette éventualité qu’il se souvint d’une petite chose qui lui était arrivé dans la semaine alors qu’il était en train de se rendre au centre commercial. Un heureux hasard avait déposé sur son chemin l’annonce d’une personne qui cherchait une sorte de prof particulier pour la littérature. S’il arrivait à moduler les heures comme il le souhaitait, il pourrait prendre ce nouveau job. Ce serait le dernier qu’il prendrait, et grâce à celui-ci, il pourrait être dans une position confortable financièrement parlant. Cependant, passer plus de temps à travailler amènerait à avoir moins de temps libre. Il ne savait pas encore s’il devait accepter ce travail ou non. Au fait. Mercredi je crois, j’ai vu à la boulangerie une annonce pour un job. Une lycéenne de McKinley recherche un prof pour des cours particulier de littérature. Ca pourrait être une rentrée d’argent supplémentaire. J’imagine bien que je vais pas être payé des milles et des cents, mais ça peut toujours aider. Qu’est-ce que tu en penses ? Ce qu’il ne lui dit pas c’était que par conséquent, il aurait environ deux heures en moins par semaine à lui consacrer. Il n’avait pas besoin de lui dire pour qu’elle le comprenne. Si seulement une journée pouvait avoir plus de vingt-quatre heures pour qu’il puisse tout faire. Si seulement il pouvait être à deux endroits à la fois. Ils avaient tout deux finis leurs assiettes et il décida de débarrasser la table et d’apporter le reste, le temps qu’elle lui donne son avis. Il ouvrit le four pour voir si son plat était assez cuit. Il planta un couteau dans la viande afin de s’assurer qu’elle était assez juteuse. Il ne savait pas si ce serait bon, mais au moins, ça sentait bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyVen 27 Jan - 22:20

    Robbie était bien trop laxiste avec Hallie, c'était une certitude. Quel genre de garçon resterait aussi zen et doux alors que sa copine essayait de gâcher sa soirée sous prétexte qu'elle a peur de passer à la casserole ? D'ailleurs, la principale intéressée aimerait se dire que ce n'était pas aussi simple, qu'il y avait plusieurs circonstances qui faisaient qu'elle redoutait ce moment, mais elle en venait toujours à la même conclusion: elle avait juste pas confiance en son copain. Le fait de le savoir aurait pu aider à surmonter cette difficulté, apparemment non. En voyant Robbie elle voyait toujours le garçon coureur de jupons qu'on lui avait décrit, et même si elle savait qu'en trois mois il n'y avait qu'elle et juste elle, la barrière s'épaississait de plus en plus. Chaque leçon appliquée de ce fichu bouquin était une couche en plus sur ce mur de la virginité. C'était devenu beaucoup plus clair à présent: si elle ne voulait pas le perdre, il allait falloir qu'elle se jette à l'eau. D'ailleurs, son esprit semblait le lui dicter car elle eut un nouveau flash coquin alors que son copain partait chercher les plats: alors qu'elle le suivait du regard, son pantalon avait disparu et elle avait vu une belle paire de fesses. Honteuse, elle se retourna aussitôt, portant sa coupe de limonade à ses lèvres afin de faire passer la pilule. Hallie Halloway, à force d'abstinence, était devenue perverse !

    C'était tout un chamboulement dans son corps, un véritable bazar dans ses sentiments et une vraie tornade qui vint balayer toutes ses anciennes idées reçues. Néanmoins, elle pouvait s'empêcher de réprimer un rire, nerveux sûrement. Elle essaya alors de le dissimuler quand son copain revint de la cuisine, les deux assiettes à la main. On pouvait reconnaître ici l'influence de son job, être serveur n'avait pas que des défauts, cela servait aussi à impressionner sa copine. Une copine qui ne repensait qu'encore à la paire de fesses de son copain ! En face d'elle, son rictus disparut, et son sérieux recouvra tout son esprit. Ces moments en tête à tête n'étaient pas rares, mais ils étaient tous aussi uniques, car toujours elle voyait son copain comme le meilleur garçon au monde. Il y avait cette magie presque naïve, où Robbie était perçu comme un véritable héros, le sien, il avait toute son admiration. Il était si beau, si charmant, si romantique. Au moins, quand elle était avec lui, il n'y avait personne pour défaire cette image trop parfaite qu'elle se faisait de son copain. Le placer ainsi sur un piédestal finira certainement par la tuer, c'était ce que lui avait dit Abby une fois. Croyez-le ou non, bien qu'une dispute s'en était suivie entre les deux amies, Hallie y décelait une part de vérité. Elle avait tout de même vingt et un an, une certaine maturité résidait sous cette couche de naïveté, mais le peu de maturité qui lui venait la faisait beaucoup trop douter sur le destin de son couple. Enfin, c'était maintenant des images d'adultes qui prenaient place aux doutes.

    Alors qu'elle goûta le plat de son copain, un plat qu'elle ne pourrait pas nommer, c'était Robbie qui lui faisait son éducation culinaire, ce dernier venait une nouvelle fois à pester sur sa condition de jeune homme du XXIe siècle. La réaction d'Hallie ne se fit pas attendre, elle qui détestait quand le blondinet se dévalorisait. « J'ai l'air malheureuse dans ton appartement ? » lui demanda-t-elle en reposant sa fourchette, son regard s'enfonçant dans celui de son copain. « Au restaurant c'est pas toi qui cuisine, y'a toujours ces vieux avec leurs gosses, cette fille trop grosse qui bouffe pour quatre qui coupe l'appétit, et y'a pas ton lit » fit-elle avec un sourire, essayant de se montrer comique, jusqu'à ce dernier mot qui la précipita à reconsidérer sa phrase. Du moins, le mal était dit, sa bouche était déliée et elle se surprit même à rire tout en compressant les doigts de son copain. « La limonade fait effet, mon coeur ». Elle reprit son calme, et l'assiette en face d'elle reprit toute son attention. Dieu que c'était bon ! Ce garçon était un vrai cordon bleu, donc pourquoi aller au resto alors qu'il cuisinait vraiment bien ? Pour une fois que c'était le garçon qui se coltinait la cuisine, et qui appréciait ça, elle ne s'en plaindrait pas.

    Il évoqua ensuite des cours de littérature. La choriste décida de se raccrocher à ça, ses allusions et visions de fille en chaleur allaient se dissiper dans ce flot intéressant que représentait l'éducation. Hallie avait toujours adoré les cours et tous pariait déjà qu'elle s'effondrerait en larmes lorsqu'elle aura fini ses études. Derrière cette allusion à donner des cours, la blondinette voyait bien que c'était en quelques sortes pour elle que Robbie voulait gagner de l'argent. Encore, cette initiative serait pour lui elle n'y verrait pas d'inconvénient, mais elle n'aimait pas cette idée de voir son copain se tuer à la tâche. « Si l'élève n'est pas Cissy Clark ça me va, ma soeur me raconte de ces choses sur cette fille, une vraie Marie-Putain ! » déclara-t-elle à nouveau en rigolant après avoir pris une nouvelle bouchée de cet excellent plat. « Mais si tu penses que c'est nécessaire, j'y vois pas d'inconvénients. Ça a pourrait même être bien, tu pourrais réveiller une envie culinaire et lui apprendre à cuisiner ça, c'est extra » ajouta-t-elle en désignant son assiette avec sa fourchette, qu'elle utilisa à nouveau pour se délecter un peu plus de ce gourmet. Elle ignorait si elle avait l'air d'une vraie paysanne mais il lui semblait qu'elle mangeait plutôt vite, son ventre réclamait offrandes. Il était servi.

    C'était peut-être le retour du véritable cerveau d'Hallie qui fit surface quand elle prit conscience que sous cette idée de donner des cours se cachait bien des questions concernant les années lycées du couple. Ils avaient été ensemble au lycée, mais jamais ils ne s'étaient croisés, pas vraiment du moins, et c'était une période qu'elle ignorait totalement. C'était peut-être le genre de confidence que l'on se faisait sur l'oreiller mais elle lui fit remarquer tout de même. « J'ignorais que la littérature c'était ton truc .. Je me dis d'ailleurs que c'est fou que je ne sache pratiquement rien sur cette période. Toi tu sais que j'étais une pleurnicheuse venant de perdre son père, fille réprimée par la chorale mais qui l'aimait tout de même puis qui a pété un câble en se teignant les cheveux et en fréquentant Savannah. Mais moi, rien .. », c'était sur une note d'envie que l'étudiante en biologie décida de sceller ses lèvres. Elle n'avait pas mentionné Keith aussi, un bon point sur le chemin de la rédemption.
Revenir en haut Aller en bas
Robbie Shane Morgan
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyJeu 9 Fév - 0:23

L’irruption de l’ex petit ami d’Hallie fut vite réglée. Robbie avait joué la carte du petit ami sympa, loin d’être jaloux, mais il ne savait pas vraiment s’il avait eu l’air convaincant. En voyant que sa petite amie n’avait pas réagi, il se dit que son attitude nonchalante avait dû fonctionner. Il fut tout à coup soulagé de voir qu’il était si bon comédien. En effet, il avait beau se dire qu’avec Keith s’était fini, qu’elle ne le voyait plus, son cœur avait manqué un battement en entendant son nom. Il se dit que si cette situation était dur pour lui, comment Hallie arrivait à résister à la jalousie sachant que ses propres ex se promenaient aujourd’hui encore en plein Lima. Ils allaient peut être même faire leur course dans le magasin où elle travaille. Peut être qu’elle aussi jouait un rôle confiant alors qu’en fait elle ne supportait pas le passé de Robbie. Elle se voyait peut être comme un autre nom sur une liste de conquêtes. Comme s’il avait besoin de ça, il fut de nouveau mal à l’aise.

Cependant tous ses doutes s’envolèrent lorsqu’elle lui demanda si elle semblait malheureuse chez lui. Elle n’avait pas tord. S’il doutait qu’elle puisse l’aimer, au moins il avait sa réponse. L’avantage de ne pas crouler sous l’or était qu’il n’avait pas besoin de trier ses amis entre ceux qui s’intéressent à son argent et ceux qui l’apprécient vraiment. Hallie venait définitivement de se placer dans la liste des personnes qui apprécient vraiment Robbie, peut importe sa condition sociale. L’écoutant pointer les défauts d’un restaurant, il se dit qu’un rendez vous ici, ou chez elle, dans une ambiance intimiste était cent fois mieux. Et puis c’est vrai qu’il aimait cuisiner donc pourquoi s’en priver. Puis, sorti de nulle part, elle mentionna son lit. D’abord étonné, il la rejoint dans son état hilare. Ce n’était pas courant qu’elle en parle. Il avait classé ce sujet comme étant tabou connaissant les choix d’Hallie. Depuis le temps, Robbie avait appris à faire avec, mais c’était toujours dur, lorsqu’il savait qu’elle dormirait chez lui, de se dire qu’ils s’endormiraient en n’ayant pour seul geste intime, que le fait de se tenir la main.

Il la mit au courant de son projet de donner des cours particulier à une lycéenne. Elle lui répondit simplement qu’elle n’y voyait pas d’inconvénient, puis mentionna un prénom qu’il ne connaissait pas. Le lycée, il essayait d’y rester le plus loin possible désormais. Bah tu sais, chaque génération de lycéens à sa Summer Davis. C’était loin d’être faux. D’ailleurs, il ne serait pas étonné d’apprendre que cette fameuse Cissy faisait partie des Cheerios, comme Summer à leur époque. C’était presque une condition sine qua non pour faire partie de ce club. Il l’imita en repiquant dans son assiette. Merci, mais ça ne risque pas d’arriver. Mes recettes je les gardes pour moi. Je suis pas partageur sur ce domaine. Sa décision définitive n’était pas encore prise quant à ces cours. C’est vrai que s’il faisait ça, c’était pour gagner encore plus d’argent pour combler Hallie, mais il devait encore peser le pour et le contre, sachant que le contre, à savoir passer moins de temps avec elle, valait deux fois le poids du pour. Il se donnait la fin du week end pour y réfléchir, et garderait le numéro bien au chaud dans le cas où il en aurait besoin.

Il releva la tête lorsqu’elle lui avoua ne pas savoir grand-chose sur sa période lycée. Il n’en était pas spécialement fier pour la raconter à tout le monde. Il n’avait pas eut de gros soucis avec l’administration, mais plutôt au niveau relationnel. Il ne put cependant pas s’empêcher de rire légèrement lorsqu’elle fit un bref résumé d’elle-même, se traitant de pleurnicheuse. Que pourrait-il bien lui dire ? Une chose était sur, il ne parlerait pas de ses plus ou moins flirt, ça ne lui plairait surement pas, surtout que certaines des « amies » d’Hallie ne se gênaient pas pour lui rappeler ce qu’il avait fait dans ce domaine à cette époque. Bah j’ai eu deux périodes au lycée. La première c’était quand j’étais assez populaire. J’avais une flopé d’amis avec qui je trainais tout le temps. J’étais pas aussi populaire qu’un joueur de foot, mais ça me suffisait largement. D’ailleurs mes seuls vrai ami de l’époque son toujours proches de moi aujourd’hui. Bref, ensuite j’ai eu un problème avec ma mère qui m’a foutu à la porte… En quelque sorte. J’ai « disparu » pendant un semestre, et en revenant, j’avais une belle réputation de lâcheur qui m’attendait tranquillement.

Il partit un instant dans la cuisine pour chercher une bouteille d’eau. Il revint presque aussitôt et se servit un grand verre, qu’il bu d’un seule traite. Reposant ses mains à plat sur la table il la regarda et recommença à lui raconter sa vie. Mais tout ça tu dois surement le savoir. En ce qui concerne la littérature maintenant. Je ne sais pas si tu te souviens, mais la prof qu’on avait, nous avait proposé un club de littérature. Au début je m’y été inscrit pour passer le moins de temps chez moi, mais j’ai découvert qu’en fait j’étais plutôt doué dans ce domaine. Le gros était dit. Il prit une dizaine de secondes de plus pour réfléchir à ce qu’il aurait pu manquer. Il passa en revu tout ses anciens amis, pour essayer de ce souvenir d’éventuelles choses importantes mais rien ne fit surface. Il se félicita néanmoins d’avoir réussi à résumer ses années lycée en si peu de mots, et en utilisant aucun prénom. Je crois que c’est tout, mais si y a quelque chose qui te chagrine et que tu voudrais savoir, je suis tout à toi. Il n’avait plus envie de jouer la carte du martyr comme il l’avait fait auparavant. De plus, s’il y avait bien une personne qui avait le droit de connaitre la vérité, c’était bien elle. Aujourd’hui il reconnaissait ses tords, mais c’était bien trop tard.



Dernière édition par Robbie Shane Morgan le Jeu 23 Fév - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyLun 13 Fév - 17:48

    L'atmosphère s'était finalement détendu, ce n'était d'ailleurs pas plus mal, car ainsi, les deux jeunes gens pouvaient profiter de leur soirée en amoureux avec plaisir. Hallie ignorait pourquoi elle avait eu ce regain de paranoïa dès son arrivée à l'appartement, maintenant qu'elle était un peu plus calme, elle arrivait sans trop de mal à le réaliser. Après son excès de paranoïa et de coquinerie, Robbie Morgan pouvait finalement voir devant ses yeux sa copine, celle qui souriait d'un rien lorsqu'il s'agissait de lui, qui le soutenait dans tout ce qu'il entreprenait et qui ne doutait pas un seul instant de lui. En plongeant à nouveau ses yeux dans ceux du garçon, ce dernier étant alors occupé à narrer toute une période de sa vie qui était totalement étrangère à la jeune Halloway, Hallie se surprit à sourire en arborant une certaine béatitude sur son visage. C'était en l'écoutant qu'elle se disait qu'elle ne se lasserait jamais de lui, qu'il était intéressant sur tous les tableaux et réellement beau garçon et correcte à toute situation. D'un geste presque instinctif, la jeune femme avança doucement sa main vers celle du garçon puis lui prit le poignet, caressant avec son pouce le dos de sa main. « Tu pourrais me révéler que tu ne t'appelles pas Robbie je ne t'en voudrais même pas, en fait » souffla-t-elle, hypnotisée par la silhouette qui se tenait en face d'elle.

    Subitement, l'air autour d'elle sembla changer, une certaine harmonie occupait à présent la pièce, chassant à grand coup de bottes les suspicions et les excès d'hormones qui s'étaient précédemment manifesté. Cette impression s'attacha même à son corps, elle sentit son coeur se soulever, la respiration s'accélérer. Elle ne sentait même plus sa main sur celle de son petit ami, seul cette impression de légèrement l'importait. Son sourire vint alors s'élargir, exprimant parfaitement l'état de bonheur qui était entrain de prendre possession de sa propriétaire. Qu'il s'appelle Robbie, Trent ou Jacques, elle s'en fichait désormais, car elle savait que cette personne était toujours la même depuis leur rencontre, tendre et fiable. C'était peut-être complètement fou de faire ainsi son bilan personnel dans un moment pareil, le besoin de se rassurer sur ses véritables sentiments était bien plus fort sur la raison. Et Dieu seuls avait qu'Hallie était la voix incarnée de la raison. Le fardeau qu'elle portait depuis le début de soirée semblait finalement s'être évaporé, si bien qu'Hallie préféra se montrer aussi honnête que l'était le garçon qu'elle aimait. « Je suis désolée de m'être comportée bizarrement depuis tout à l'heure » commença-t-elle, les mots sortaient de sa bouche d'une manière très fluide, il n'y avait pas besoin de tergiverser pour formuler ce qu'elle voulait lui dire. « Tu vas me trouver stupide, mais j'ai tant bien que mal essayé d'appliquer les Dix règles pour rester vierge même si votre copain est extraordinaire », elle marqua une pause, très vite cassé par un petit rire nerveux. La tête baissée, elle se mordit les lèvres car déjà elle se sentait fondre en larmes. Et dire qu'elle venait juste de s'auto-clasher en se surnommant elle-même de pleurnicheuse. « La vérité c'est que finalement je ne veux plus rien suivre d'autre que toi, qu'importe ce que peuvent bien dire Savannah, Anna ou encore Abby; tu l'as compris elles sont pas fans de toi; mais quand je vois le mal que tu te donnes à garder notre amour intact, je me dis que je suis bien lâche de ne pas te donner ta part ».

    La main toujours bien posée sur celle de son copain, elle se leva alors, contourna la table et se fit une place de choix sur les genoux de son petit ami. Elle porta ses bras autour de son cou, essuyant auparavant ses joues trempées par ses larmes de joie, et finit par en venir au fait avec une assurance que l'on reconnaissait généralement lors des demandes en mariage. « Robbie Shane Morgan, je vous aime et je veux vraiment faire l'amour avec vous » prononça-t-elle d'une voix beaucoup moins tremblotante qu'avant. Elle finit par pousser un léger rire et baissa la tête, se sentant affreusement ridicule après cette soudaine proposition. Il y a encore une dizaine de minutes, elle aurait tout fait pour éviter ce moment, mais les signes s'étaient finalement manifestés: le doute, les images coquines, le soudain regain d'amour, et ses yeux, tout s'était aligné pour lui faire comprendre qu'il était l'heure de donner aussi de sa personne pour faire en sorte que tout marche avec lui, que son couple perdure et qu'il ne la quitte pas. Le pire, ou le meilleur, dans tout ça c'était même qu'Hallie en avait profondément envie. Etre serré contre son petit ami, savoir qu'il n'y avait que lui qui pouvait la toucher, et vice versa, et ne rien en faire, c'était du vrai gâchis. Finalement, la jeune femme se mit à rire et posa ses lèvres sur celles de son homme.

    On lui aurait dit que tout ce serait dérouler de cette manière, Hallie ne l'aurait pas cru. Elle s'était toujours imaginée qu'on lui prendrait sa virginité, que ce serait le garçon qui déciderait du moment, et pourtant, il lui était apparu évident que ce choix était le sien. Robbie n'avait jamais manifesté la moindre imprudence à ce sujet, il avait compris, lui, qu'offrir ce sain cadeau était une décision personnel et non un choix que l'on prenait à deux. Bizarrement, la condition des femmes parut bien moins atroce pour la choriste, qui, sur les genoux de son bien-aimé était d'humeur romantique. Il n'y avait peut-être jamais eu de bons moments ou de lieu idéal pour se genre de chose, mais en balayant la pièce de son regard brun, l'appartement de Robbie semblait être un espace propice à l'amour, et le thème même de cette soirée semblait coller au nouveau désir de la jeune femme. Hallie ne l'imaginait plus autrement: c'était avec Robbie, ici et ce soir.

    « Mon dieu, dis quelque chose, je vais devenir folle »
Revenir en haut Aller en bas
Robbie Shane Morgan
and always remember
how lucky you are to have yourself
Age : 26 ans
Occupation : Papa à plein temps, employé au Gramophone, bassiste d'Against The Odds, membre des Awesome Voices
Humeur : occupé
Statut : Célibataire
Etoiles : 1571

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Little Bit of Truth - YM@6
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé EmptyJeu 16 Fév - 19:18

Robbie était totalement fier de lui pour une fois. L’ensemble de la soirée c’était passé à merveille : il avait réussi à surprendre sa petite-amie, à lui faire plaisir et à la rendre encore plus amoureuse, si cela était possible, grâce à la chanson qu’il avait écrite pour l’occasion. Le mieux était de se dire qu’il n’y avait pas eu une seule ombre au tableau. Même le fantôme de Keith n’était pas assez fort pour souffler sur son château de carte de fierté. Finissant de résumer sa vie grossièrement, il la regarda une fois de plus, attendant ses questions. Il s’attendait à toutes sortes de questions. Les amies d’Hallie n’y allaient pas de main morte lorsqu’il était question de lui casser du sucre sur le dos. La moindre des choses à laquelle Robbie s’attendait était qu’elle lui pose des questions sur sa vie amoureuse avant elle. Au contraire, elle préféra le laisser, lui avouant même qu’il aurait pu lui mentir sur son prénom, donc sur toute sa vie, qu’elle ne lui en aurait pas tenu rigueur. La sensation de son pouce caressant sa peau était de plus en plus agréable.

Il l’a regarda sourire, avant de l’écouter faire une confession à son tour, lui expliquant qu’elle avait suivi un certain manuel, qui donnait des astuces pour rester vierge. En fait, il voyait qu’elle se sentait un peu coupable, mais de son point de vue, il n’y avait vraiment pas de quoi se mettre dans de tels états. Il se demanda tout de même si elle avait si peu confiance en lui. Ce n’était pas comme s’il lui mettait la pression, elle n’avait pas besoin de suivre dix règles pour repousser Robbie. Un simple non était largement suffisant. Il la vit baisser la tête et reprendre une nouvelle tirade qui lui fendit un peu le cœur. Oui, il savait que les amies d’Hallie ne l’aimaient pas, mais étaient elles constamment obligées de le rabaisser devant elle ? Dans une situation similaire, si un ami de Robbie sortait avec quelqu’un qu’il n’aimait pas, il lui dirait une fois, et son ami serait libre de ses actes. Savannah était justement un bon exemple, puisqu’Hallie en parlait. Mais de quoi elles se mêlent ? Leurs vies ne sont pas assez intéressantes pour s’occuper de la mienne ? Est-ce que je rabaisse Savannah auprès de Ryder moi ? Non ! Il avait quelque peu perdu son sang froid, mais il ne supportait plus qu’on le critique sans fondement. Abby se permettait de le juger alors qu’il ne lui avait jamais parler. Et les deux autres avaient surement du subir un lavage de cerveau par le garçon qui les lient. Se rendant compte que le but de cette soirée n’était pas de se disputer au sujet des fréquentations de l’autre, il essaya de se calmer. Désolé Hallie, oublie ce que je viens de dire.

Elle ne releva pas, et se leva pour venir trouver une place sur les genoux de son petit ami. Robbie passa un bras autour de sa taille pour mieux la tenir, alors qu’elle entourait son cou de ses propres bras. De sa main libre il essuya une de ses joues mouillées, ne s’attendant pas le moins du monde à ce qu’elle comptait lui dire ensuite. A l’entente de ses paroles, son cœur manqua un battement. Priver d’oxygène un instant, son cerveau ne fonctionna plus correctement, mais les mots résonnaient dans sa tête. S’il avait été capable de penser correctement, il aurait pu réagir à se baiser qu’elle lui donnait à ce moment même. Voyant qu’il était plongé dans un mutisme qu’on ne lui connaissait pas, elle lui demanda de briser ce silence. Il aurait pu se sentir mal par rapport à sa relation avec Leah. Il aurait pu vouloir attendre d’y mettre un terme avant de coucher avec Hallie. Il aurait pu lui demander d’attendre encore une semaine. Il aurait pu trouver une excuse valable pour repousser ce moment, qu’il attendait pourtant depuis longtemps... Oui, il aurait pu. Au lieu de ça, il déposa sa bouche sur sa joue, très gentiment, avant de reprendre la parole. J’avais prévu un dessert, mais on peut le garder pour plus tard. Et sur ces mots, il se leva, entrelaçant ses doigts avec ceux d’Hallie, et l’embrassant passionnément oubliant tout le reste. Elle était prête, et comme pour se donner bonne conscience, il se dit qu’il n’avait pas couché avec Leah depuis plusieurs semaines. Abandonnant tout sur place, il prit la direction de sa chambre, tout en gardant la main d’Hallie dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty
MessageSujet: Re: 01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé   01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. [Appart' de Robbie & Ryder] Ten lessons to stay virgin even if your boyfriend is charming | Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-